Logement : 130 milliards de dinars versés aux entreprises

L'Etat payera les retards de financement des programmes AADL et LPP. New Press

Le président de l’Association des banques et établissements financiers (Abef), Boualem Djebbar, a annoncé aujourd’hui que 130 milliards de dinars vont être versés par les banques à l’effet d’apurer, avant la fin du mois de juin courant, les créances dues aux sociétés de construction.

Intervenant lors de l’émission «L’invité de la rédaction» de la Chaîne III de la Radio algérienne, M. Djebbar a expliqué que ces sommes vont servir à payer les retards de financement des programmes AADL et LPP, lesquels sont en partie à la charge des banques, «environ 30 milliards de dinars», indique-t-il.

Celui annonce, par ailleurs, la signature jeudi, entre le Crédit populaire d’Algérie (CPA) et le ministère de l’Habitat, d’une nouvelle convention portant sur un nouveau programme de 120 000 logements.

S’exprimant à propos des crédits alloués pour financer à hauteur de 70% les investissements dans l’économie, en hausse d’environ 17% par rapport à 2016, l’intervenant les situe dans la stratégie de maintien du rythme de croissance fixé par le gouvernement.

L’invité de la radio a tenu à rassurer quant à la disponibilité des ressources financières en dépit de la baisse des recettes tirées de la vente des hydrocarbures. Pour M. Djebbar, les banques font l’effort de collecter les ressources financières par le biais de la diversification des produits d’épargne et l’augmentation des taux d’intérêts sur les placements.

Rappelons que les entreprises de réalisation dans le bâtiment et les travaux publics ont ralenti la cadence de réalisation de leurs chantiers, certaines ont carrément cessé leur activité, car la crise financière les a mises dans l’incapacité de régler les salaires de leurs ouvriers.

Les entreprises de réalisation ont accusé directement les organismes financiers d’être à l’origine des retards de paiement, et face aux dettes dues à ces entreprises, le nouveau Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, était intervenu, en mai dernier, pour les rappeler à l’ordre.

Ramdane Yacine

Comment (3)

    Mello
    20 juin 2017 - 16 h 20 min

    Il ne sert a rien de
    Il ne sert a rien de construire des logements si une veritable politique du logement n’est pas mise en place. Certains acquereurs accedent tres facilement au logement qu’ils veulent obtenir, sans jamais satisfaire les conditions d’elligibilite. Une fois le logement acquis , il est propose a une agence immobiliere pour location . Ces specialistes de la question immobiliere vous disent qu’il ne sert a rien , pour l’Etat , de construire des millions de logements lorsqu’il a absence de carte nationale du logement . Un systeme d’attribution centralise par un programme informatique qui filtre les acquereurs.




    0



    0
    Yeoman
    18 juin 2017 - 22 h 09 min

    Il y a ceux qui voient grand.
    Il y a ceux qui voient grand. Il y a ceux qui ont encore une brouette dans la tête.




    0



    0
    Anonymous
    18 juin 2017 - 19 h 35 min

    il faut arreter de construire
    il faut arreter de construire des logements pour l’achat du peuple on va bétonner tout le pays , nos aïeux ont construit leurs maisons de leurs propres moyens




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.