Plus de la moitié des Français n’a pas voté : la fin d’un mythe appelé «démocratie»

La politique tournée en dérision. D. R.

L’abstention au second tour des élections législatives françaises atteindrait, selon les estimations, 57%, un record sous la Ve République. Cette désaffection sonne comme un cinglant désaveu de la chose politique, mais plus globalement de tout un modèle de gestion des affaires de la cité, entretenu par des élites et des institutions à la fois coupées des nouvelles réalités et insensibles aux attentes du plus grand nombre.

Plusieurs facteurs expliquent d’emblée cette tendance qui va crescendo : l’anachronisme des discours politiques – l’Europe, les valeurs, la relance économique, etc. –, le recyclage perpétuel d’un personnel honni par les citoyens, l’effet pervers de la surpolitisation des médias lourds, l’échec des réformes sociales mises sur pied aussi bien par la droite que par la gauche. A cela, il faut ajouter la dégradation du cadre de vie de la classe moyenne, aujourd’hui menacée par une précarisation rampante, à cause de ces politiques plus soucieuses des équilibres financiers et de la bonne santé des banques.

La disparition du schisme traditionnel gauche-droite, avec l’avènement du nouveau mouvement d’Emmanuel Macron, qui a très facilement raflé la majorité, et la mort inéluctable du Parti socialiste, ne semblent guère suffire pour aboutir au renouveau tant espéré d’une classe politique frappée de désuétude. Au contraire, l’alternance «démocratique» se confinera, désormais, dans un cercle encore plus étroit, puisque les nouveaux maîtres du pays arborent un libéralisme économique des plus décomplexés. L’occasion pour les partis de gauche de se réorganiser, autour peut-être de Jean-Luc Mélenchon, pour tenter de renverser la vapeur aux prochaines élections. Une tâche qui est loin d’être une sinécure, au vu de l’état de dispersion et de démoralisation dans lequel se trouvent aujourd’hui les forces se réclamant encore de la gauche.

Ce record d’abstention est aussi le signe d’une grave crise morale qui risque de s’aggraver avec notamment la montée de la xénophobie et la propagation inquiétante des idées de l’extrême-droite. Car, si le Front national n’arrive toujours pas à s’imposer au Parlement, à cause justement d’un mode de scrutin aussi désuet qui l’empêche d’y accéder, son idéologie ne cesse de gagner du terrain.

Le taux d’abstention de ce dimanche marque la fin d’un cycle et un tournant décisif aussi bien en France que dans les autres «démocraties» occidentales. Où va l’Ouest ?

R. Mahmoudi

Comment (30)

    Dyhia
    19 juin 2017 - 21 h 29 min

    C’est la démocratie satanique

    C’est la démocratie satanique.
    Le vote d,hier a démontré que les français n’ont pas voté pour Macron,mais contre marine Le pen ( lors des présidentielles).




    0



    0
    Kahina
    19 juin 2017 - 20 h 58 min

    Hollande a enterré la 5eme

    Hollande a enterré la 5eme RIPOUBLIC.
    Zarkozy a creusé la tombe et Hollande a enterré ce qui reste de la France, ce pays qui n’existe que théoriquement.
    Même la police Française a été corrompue par un voyage et un tagine marocain gratuit… l’enquête a été arrêtée pour ne pas gêner les makkaks.




    0



    0
    Mello
    19 juin 2017 - 19 h 47 min

    La maladie de l
    La maladie de l’abstentionnisme nous atteind, on specule sur le taux d’abstention, a tel point que l’on oublie l’essentiel. L’essentiel ? C’est cette nouvelle configuration de l’assemblee qui a pris un rajeunissement important. Le palais Bourbon, a eu son lifting a tel point que certains deputes n’ont jamais connu l ‘election de Miterrand. Le parti de Macron a obtenu 341 sieges sur 566, une majorite absolue qui lui permet de valider le programme du gouvernement. Sans omettre de signaler que 223 femmes siegerons dans cette assemblee la plus jeune de la Ve Republique. 180 cadres et chefs d’entreprises sont aussi present dans cette assemblee. Le tout est couronne par cette demission du gouvernement , respectant ainsi les lois de la republique , un nouveau gouvernement sera designer rapidement. Tous ces indices sont de nature a nous renseigner sur la prise de conscience de l’elite qui n’hesite pas a se lancer dans la bataille du militantisme.




    0



    0
    gazouze
    19 juin 2017 - 17 h 20 min

    La liberté en france??
    La liberté en france?? laissez moi rire…!




    0



    0
    slam
    19 juin 2017 - 15 h 16 min

    la fin d’un mythe appelé
    la fin d’un mythe appelé «démocratie» ?
    Au contraire c’est l’affirmation même du principe de la démocratie : un président qui ne représente pas à sa propre succession, un nouveau president de 39a, des élections non truquées, des dinosaures balayés et remplacés par de nouveaux visages, une augmentation considérable du nombre de femmes élues, une diversité sans précédent. Si on pouvait juste avoir chez nous la moitié du tiers de ce genre d’élection on chanterai sur tous les toits  » vive notre democratie » !
    Alors par quoi remplacer donc ce mythe mort selon vous ? Par une bonne vieille dictature octogénaire ou les extrêmes xénophobes?




    0



    0
    HANNIBAL
    19 juin 2017 - 10 h 17 min

    Cambadelis est sortit du
    Cambadelis est sortit du siège du P$ les larmes aux yeux et a la sortie ses militants qui lui faisaient ses adieux chantaient vive la rose !
    https://www.youtube.com/watch?v=EAdusFqqtyQ




    0



    0
    Point de vue
    19 juin 2017 - 7 h 48 min

    Oui c’est vrai, l’abstention
    Oui c’est vrai, l’abstention a été forte, trop forte.
    Oui c’est vrai tout n’est pas parfais.
    Mais on peut aussi regarder le verre à moitié plein : la libre alternance politique, le renouvellement de la classe politique, le rajeunissement des personnes politiques, la parité homme / femme, le faible score du FN !!!!!
    Tout cela moi me réjouit !!!!




    0



    0
    causalautre
    19 juin 2017 - 1 h 34 min

    Kessinger s’est fondu d’un
    Kessinger s’est fondu d’un rire sarcastique lorsqu’un journaliste lui à parlé de démocratie et de l’état de droit ‘ tu es naïf mon ami ,la force prime en tout état de chose. »




    0



    0
    Stroump Rieur.
    19 juin 2017 - 0 h 48 min

    Il n’y a plus de repères ,
    Il n’y a plus de repères , depuis des années la Droite et la Gauche Socialiste au Pouvoir font la même politique , celle des directives de la Commission Européenne elle même liée par un Traité a l’Otan sous Commandement Américain à Washington . .Les Français sont déboussolé et savent qu’ils n’ont plus les Manettes . .Tout se décide à Bruxelles . .Le Pouvoir Français ne fait que gérer les affaires Courantes , il n’a plus de Politique sociale et Budgétaire en France de même que la Politique Étrangère décidé à Washington . .Tout cela Explique l’abstention de 57 à 60 % en France . .La France est définitivement arrimé à l’Europe et au Fédéralisme Européen voulu par les Usa pour plomber l’Europe , l’affaiblir. .La France n’a plus de Politique Intérieur mais assujettie à une Politique Européenne dictée par la Commission Européenne . .Des Collabos dirigent la France depuis Sarkozy , Hollande , et Maintenant Macron le Pro Européen . . La destruction des États Nation Européens suit son court inéluctablement . Bye Bye la Nation. France. . Bonjour l’Europe de Goldman Sachs Washington . . Encore une Élection en France et une abstention de 80 % …! ..




    0



    0
    Sainte Algérie
    18 juin 2017 - 23 h 17 min

    Malheureusement avec ce
    Malheureusement avec ce pseudo président Macron fraichement préparer par les USA, la dictature et le nouvel ordre mondial est en marche !!!
    Pauvre France, une pensé pour De Guaule le seul homme qui leurs fesait bloque.




    0



    0
    Anonyme
    18 juin 2017 - 23 h 11 min

    La voix des abstentionnistes
    La voix des abstentionnistes doit être considérés comme des personnes qui ce sont exprimés par leurs non participations aux scrutins.
    Ils disent tout simplement nous ne reconnaissance aucun de ces candidats.
    Que ceux à quoi ils inspirent n’est pas représentés dans ces candidats soit disant qu’ils ont gagner démocratiquement les élections tant présidentielle que législative.
    Il y a de la triche qui est plus que probable.




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    18 juin 2017 - 23 h 08 min

    J’ai toujours dis que pour l
    J’ai toujours dis que pour l’Algérie et la RASD, ce Macron est plus dangereux que Sarkozy et Hollande réunis pour la simple raison qu’il va savoir tirer profit de leurs échecs avec l’Algérie et le dossier de décolonisation du Sahara occidental pour être plus efficace dans son soutien au Roitelet M6. Espérant que notre diplomatie ne baissera pas la garde comme l’avait fait récemment notre GRAND Lamamra en déclarant naïvement que Macron est un ami de l’Algérie.




    0



    0
    Anonymous
    18 juin 2017 - 21 h 58 min

    Que vont-ils faire en France
    Que vont-ils faire en France maintenant avec toutes cette Charabiya? quelle politique vont ils poursuivre? augmenter les impôt diminuer le chômage augmenter le pouvoir d’achat etc…sa ne marche plus tous sa! je m’arrête la.




    0



    0
    HANNIBAL
    18 juin 2017 - 21 h 32 min

    En tout cas c’est une défaite
    En tout cas c’est une défaite flagrante de LREM pour les beurs qui tous ont perdus dans cette élection !! Quand les Francais changeront’ ils leurs regard ? amère va etre leur déception la
    loi travail 2 va etre passé a coup de 49.3 et la mar »okya el khomji n’a pas été élue et valls danse un tango en criant victoire c’est tellement démocratique dans la république que dans 5 ans les gens seront égaux ils seront tous sans dents ! j’espère que Leïla Aïchi a passé le cap !




    0



    0
      Jean_Boucane
      18 juin 2017 - 23 h 02 min

      Non a Marseille Sofiane
      Non a Marseille Sofiane Zemmouchi a gagné!




      0



      0
      Anonymous
      19 juin 2017 - 6 h 23 min

      Leila Aichi devait rester
      Leila Aichi devait rester coherente et droite dans ses bottes. Le larbinisme est toujours l’ingrédient de l’echec chez les algériens et leurs descendants. Ca ne marche pas avec nous. c’est atavique, ils ont deux choix : soit se tenir droit, soit etre hors du jeu.




      0



      0
      Anonymous
      19 juin 2017 - 12 h 28 min

      @HANNIBAL

      @HANNIBAL

      Mohamed Laqhila: Modem élu député dans la 11è circonscription des Bouches du Rhône: Marocain

      Mustapha Laabid : La République en Marche élu député dans la 1è circonscription d’ille-et-vilaine (Rennes sud): Marocain

      Fiona Lazaar : La République en Marche élue députée dans la cinquième circonscription du val d’Oise: Marocaine

      Sarah el Hairy : La République en Marche élue députée dans la cinquième circonscription de Loire Atlantique: Marocaine

      Amal Amélia Lakrafi: La République en Marche élue députée dans la 10è circonscription des Français de l’étranger (Proche-Orient et une partie de l’Afrique):Marocaine

      Mounir Mahjoubi: La République en marche élu député dans la 16è circonscription de Paris: Marocain

      M’jid El Guerrab: Divers droite élu député dans la 9è circonscription des français de l’étranger (Maghreb, Afrique de l’Ouest):Marocain.

      Brahim Hammouche (MoDem) lu député de la 8e circonscription de Moselle: Algérien

      Fadila Khattab:PS députée de la 3e circonscription de Côte-d’Or; Algérienne

      Renseigne toi avant de dire des conneries.




      0



      0
      Anonymous
      19 juin 2017 - 15 h 27 min

      Les beurs, comme tu dis, sont
      Les beurs, comme tu dis, sont devenus avec le temps des Français (comme tous les français d’origines étrangères, turcs, portugais, polonais, maliens,…) qui travaillent dur, qui étudient pour s’en sortir; qui montent des entreprises, qui revendiquent et obtiennent des droits, qui s’engagent dans le débat politique, qui prennent et assument des responsabilités dans les conseils municipaux, dans les conseils régionaux, dans la vie politique en devenant député, qui sont présents dans les organisations syndicales et patronales, qui sont de plus en plus nombreux dans le corps enseignant, dans le monde médical, dans le mode artistique et dans la recherche… C’est fini le temps où mon grand-père n’avait que sa pelle et sa pioche pour accomplir son travail harassant. Qu’est-ce qu’on a perdu? Les sans-dents ne sont pas ceux que tu crois…




      0



      0
    Rayes Al Bahriya
    18 juin 2017 - 21 h 22 min

    Je ferai comme ds la
    Je ferai comme ds la publicité.
    Votez éliminé. ..votez éliminé !
    Je ne suis pas un crocodile qui se présente dans une
    Maroquinerie. ..pour vendre ma peau aux riches élus qui
    Vont se graisser la pâte pr 4 années.
    Hhhhhhh




    0



    0
    Nobody Paris
    18 juin 2017 - 21 h 01 min

    N’oublions pas que l’occident
    N’oublions pas que l’occident est formé d’état prédateurs, toutes les richesses de ce maudit occident proviennent de l’esclavagisme, et du vol des richesses
    de l’Afrique, de l’Amérique amérindienne et de de l’Asie. qui dure jusqu’à présent. Et on peut remonter jusqu’aux différentes Croisades menées en Europe et au Moyen-Orient.
    Où va l’Ouest ? A mon avis il va à sa perte.




    0



    0
    Ait walou
    18 juin 2017 - 20 h 55 min

    A votre question, je réponds
    A votre question, je réponds : » droit dans le mur »




    0



    0
    m; omar
    18 juin 2017 - 20 h 50 min

    balayons devant notre porte
    balayons devant notre porte apres regardons ailleurs ! avec 90/00 d abstentionistes en dehors des fraudes, des bulletins blancs !!!!!!!!!! il n y a pas quoi etre fiere ni de pavoiser !!!! la france c est la france et l algerie c est l algerie,




    0



    0
      Abdelhamid Constantine
      19 juin 2017 - 10 h 20 min

      Bien dit
      Bien dit




      0



      0
    amel
    18 juin 2017 - 20 h 14 min

    Un mythe appelé démocratie? c
    Un mythe appelé démocratie? c’est que vous ne savez pas comment vivaient les gens au temps des seigneurs. Lisez jacqou le croquant, ou les misérables ou encore un des livres de zola qui s’est inspiré des réalités sociales et vous comprendrez quel pas de geant a fait le monde grâce à la démocratie. Il est donc venu le temps de diaboliser la démocratie comme la religion a été diabolisée ou quoi! Un pervers touche à l’or et en fait une arme mortelle, voilà la vérité. La démocratie a déjoué la tyrannie; il n’y a que les tyran qui vont la critiquer et ce, quel que soit son état actuel. On a abusé de la démocratie comme de la religion, ce qui a causé cette nausée; les gens sont sortis des maisons de dieu et boudent les urnes.




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    18 juin 2017 - 20 h 01 min

    « Où va l’Ouest ? »… Très
    « Où va l’Ouest ? »… Très bonne question…. « Fin d’un cycle »… Très bon constat… René Guénon, Français converti à l’Islam, publia, il y a longtemps « Le règne de la quantité et les signes de ce temps »… Ce qui arrive à l’Hexagone rappelle la quête de la quadrature du cercle, et si on élargit à toute l’Europe, voire aux phénomènes qui ont lieu sur toute la planète, on est donc proche de l’inversion des pôles, annoncé par Mohammed (SAWS) par l’expression : « Le soleil se lèvera à l’ouest »… Quant au soleil spirituel, il est déjà éteint…. La France politique actuelle, (avec tant d’autres), en illustre parfaitement la mort, à moins que ce ne soit qu’une éclipse (Fin d’un cycle vers un cycle neuf, inédit…




    0



    0
    Anonymous
    18 juin 2017 - 19 h 29 min

    Le régime FLNesque va espérer
    Le régime FLNesque va espérer naïvement que Macron va lui tendre la perche en lui faisant un cadeau : la Repentance. Ce que le FLN et son régime ne sait pas, c’est que nous ne sommes plus dans les années 80. Aucun homme politique ne pourra oser faire le pas en faisant ne serait ce qu’un petit geste envers le régime qui sévit à Alger et qui n’existe qu’à travers la guerre d’Algérie, des lobbys puissants reste sur leur gardes.
    Il n y aura aucun geste dans ce sens le jeune Macron a déjà compris.




    0



    0
    L'algérien
    18 juin 2017 - 19 h 07 min

    Ou va l’ouest? comme l’est et
    Ou va l’ouest? comme l’est et le SUD au nord tout va bien




    0



    0
    Tabez rassou
    18 juin 2017 - 18 h 51 min

    Who cares ça se passe
    Who cares ça se passe ailleurs




    0



    0
    moms
    18 juin 2017 - 18 h 33 min

    salam! la democratie n a
    salam! la democratie n a jamais exister et nul part ailleurs aussi , les mots democratie,dictateur, m on toujours fait rigoler en france la population sont de vrais moutons !




    0



    0
      NON MONSIEUR
      19 juin 2017 - 11 h 09 min

      C EST DES VEAU (TEMPS) …..
      Ce sont DES VEAUX ….. QUI ONT PRÉFÉRÉ LES CHAMPS AUX URNES ….




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.