Amnesty appelle l’Etat algérien à cesser les poursuites contre les «ahmadis»

Les mis en cause comparaîtront le 21 juin devant la cour d’appel de Batna. D. R.

Amnesty International (AI) interpelle les autorités algériennes sur le traitement réservé aux membres de la secte ahmadite. Dans une déclaration la veille du procès en appel de six membres de cette secte à Batna, Amnesty affirme que «l’Algérie doit mettre un terme à sa campagne de répression contre les membres du mouvement religieux minoritaire qu’est l’ahmadisme (ou ahmadiyya)», a déclaré Amnesty International ce lundi 19 juin.

Cette ONG plaide pour la libération de ces mis en cause qui comparaîtront le 21 juin devant la cour d’appel de Batna. Ils ont été déclarés coupables en première instance de gestion d’une association non enregistrée, de collecte de dons sans autorisation et de diffusion de documents étrangers constituant un danger pour les intérêts de la nation. Ils ont été condamnés à des peines d’emprisonnement allant de deux à quatre ans et à des amendes d’un montant de 300 000 dinars algériens (2 750 dollars environ), le 27 mars. Des peines qu’Amnesty qualifie de «lourdes».

Amnesty International assure qu’«au moins 280 femmes et hommes ahmadis ont fait l’objet d’enquêtes ou de poursuites l’année dernière, après une vague d’arrestations qui a suivi le rejet par les autorités d’une demande d’enregistrement d’une association ahmadie et de l’inauguration d’une mosquée en 2016». «La répression qui s’est abattue sur les ahmadis l’année dernière est alarmante. Cette vague d’arrestations et de poursuites visant des ahmadis montre clairement que les autorités renforcent les restrictions à la liberté d’expression dans le pays», a déclaré Heba Morayef, directrice des recherches sur l’Afrique du Nord à Amnesty International.

«Les autorités algériennes doivent faire le nécessaire pour que les poursuites visant des ahmadis, qui sont uniquement liées à la pratique pacifique de leur religion, soient abandonnées et libérer immédiatement les personnes détenues.» Amnesty estime à 2 000 le nombre d’ahmadis qui vivent actuellement en Algérie. Pour elle, ils se considèrent comme des musulmans. Elle regrette que de hauts responsables algériens les qualifiaient d’hérétiques et affirmaient qu’ils représentaient une menace pour l’Algérie.

Amnesty souligne que les ahmadis sont légalistes et veulent exercer leur rite conformément à la loi algérienne. C’est dans ce but qu’ils ont déposé une demande d’enregistrement d’une association. Une demande qui a été rejetée en mars 2016, indique Amnesty.

Hani Abdi

Comment (31)

    farid yacine
    20 juin 2017 - 18 h 08 min

    l arabue saoudite soudoie
    l arabue saoudite soudoie les responsables algeriens pour persecuter les abhmadis ..qui sont tres pacifique
    l accusation que les ahmadis sont des espions a la solde d israel est absurde ..elle emane de ces gens qui volent l argent du peuple pour le deposer dans des banques appartenant au juifs




    0



    0
    Mohammed El Maadi
    20 juin 2017 - 15 h 05 min

    C’est une secte et doit être
    C’est une secte et doit être traiter comme telle point barre;




    0



    0
    yakhi hala
    20 juin 2017 - 13 h 38 min

    « Amnesty Algérie » dégages!
    « Amnesty Algérie » dégages stp!….




    0



    0
    Samir elabid
    20 juin 2017 - 11 h 56 min

    Nous algérien patriote nous
    Nous, algériens patriotes, nous ne cédons pas aux ONG de SOROS !
    Mais soyons vrais jusqu’au bout: si on avait fait la même chose contre les wahhabites en Algérie a l’epoque, l’Algérie aurait été une grande puissance ! Sans son retard voulu par l’axe americano-sioniste qui utilise son chien préféré pour détruire et tuer les musulmans (guerre civile déguisé)!!
    Donc au lieu d’arrêter de combattre des croyances mauvaises, il vaudrait aussi s’attaquer aux wahhabisme et aux kwanjji !
    (…)




    0



    0
    nasroran
    20 juin 2017 - 9 h 51 min

    Amnesty Internationale n’a
    Amnesty International n’a jamais réagi au moment ou la France liquidait purement et simplement l’église scientologique qui a été classée comme SECTE, identique à ces Ahmadites.
    “En cas de nouvelle condamnation, l’Eglise de scientologie s’expose à une dissolution pure et simple”, a déclaré le député Georges Fenech, président du groupe d’étude sur les sectes de l’Assemblée Nationale française.
    Amnesty doit intervenir ailleurs, là où le sang coule à flots : en Afrique, en Birmanie, en Palestine, en Syrie, etc… (…)
    NB : pourquoi Algériepatriotique continue de diffuser ce genre d’articles en prime alors qu’ils n’ont aucun intérêt pour les musulmans Algériens?




    0



    0
    Anonymous
    20 juin 2017 - 2 h 39 min

    nous sommes souverrains

    nous sommes souverrains
    OCCUPE VOUS DE CES HORDES SANGUINAIRES QUE VOUS AVEZ ENVOYÉ EN SYRIE




    0



    0
    DJEMAÂ N'SAHARIDJ
    20 juin 2017 - 1 h 25 min

    MESSIEURS D’AMNESTY
    MESSIEURS D’AMNESTY INTERNATIONAL, JE VOUS RAPPEL UNE RÈGLE FONDAMENTALE : FERRONNIER EST MAÎTRE CHEZ SOIS ! JE N’AI ABSOLUMENT RIEN CONTRE CES GENS S’ILS VIENNENT AVEC DES IDÉES DE PAIX ET NE PAS FAIRE DU PROSELYTISME… MAIS, SI CES GENS SONT DES ESPIONS ENVOYÉS PAR L’EMPIRE SATANIQUE, NOTRE ETAT ET SON GOUVERNEMENT ONT TOUS LES POUVOIRS DE SOUVERAINETE POUR PROTÉGER NOUS PROTEGER CONTRE CES AGENTS SPÉCIAUX ENVOYÉS PAR DES PUISSANCES TIERCES EN VUE DE DESTABILISER NOTRE. MESSIEURS D’A.I. SI J’AI UN BON CONSEIL A VOUS DONNER C’EST D’ASTREINDRE ISRAEL A RENDRE LA LIBERTE AU PEUPLE PALESTINIEN QUI EST MASSACRE DANS SON PROPRE PAYS DEPUIS PRES DE 70 ANS MAINTENANT. ALORS, PAS DE POLITIQUE DE TROMPE L’OEIL CELLE DES DEUX POIDS DEUX MESURES…. SI VOUS VOULEZ LA JUSTICE, OK PAS DE PROBLEME ! MAIS EXERCER UNE JUSTICE EGALE POUR TOUS….. SANS DISTINCTION. ET PUIS AVANT, TOUT, D’OÙ VIENT CETTE SECTE ? ET QUI L’A CRÉÉE ? ET DANS QUEL BUT ? THANMIRT.




    0



    0
    co5
    20 juin 2017 - 0 h 53 min

    « de la secte ahmadite » on ne
    « de la secte ahmadite » on ne la connait pas en Algérie, c »est une « importation » sans licence, parasitaire et ‘travaillant » dans l’informelle.??????




    0



    0
    FAKOU
    20 juin 2017 - 0 h 11 min

    ces ahmadis que les algériens
    ces ahmadis que les algériens ne connaissent pas tellement ils sont fictifs , juste pour légitimer , justifier et accentuer la propagande wahabiste saoudienne et qatarienne et montrer la lâcheté des autorités algériennes et son clergé arabo-islamiste corrompu , devant la tutelle idéologique wahabiste saoudienne et frères musulmans égyptiens et leur clergé surpuissant et mercenaire .. ces Ahmadis hypothétiques et inconnus n’ont jamais constitué le moindre danger pour l’Algérie ni pour son état , son peuple ou son armée ..Le vrai danger que les algériens ont connu et qui continue à menacer leur sécurité nationale et son existence en tant que nation et société depuis 1990 , c ‘est le wahhabisme avec ses branches salafistes armées et politiques et la secte internationale des frères musulmans égyptiens et ses partis … Assez de prendre les algériens pour des imbéciles ! Yaouuu fakou




    0



    0
    gazouze
    19 juin 2017 - 23 h 19 min

    CETTE ONG EST VRAIMENT CULOTÉ
    CETTE ONG EST VRAIMENT CULOTÉ! MAIS POUR QUI ELLE SE PREND? DE 1 L’ALGÉRIE EST MUSULMANE SUNNITE A 99% , DE 2 LES AHMADIS SONT UNE SECTE, ET DE 3 L’ALGÉRIE EST SOUVERAINE! MAINTENANT JAIMERAIS SAVOIR QUI FINANCE CETTE ONG DE SOIDISANT 7MILLIONS DE PERSONNES QUI SE PENSENT AU DESSUS DES LOIS???! EUX MÊME ! SOUS PRETEXTE DES DROITS UNIVERSEL VOUS REMETTEZ LA SÉCURITÉ NATIONAL D’UN PAYS DE 49MILLIONS D’HABITANS EN CAUSE, VOUS ÊTES SOIT DISANT INDEPENDENT… ET VOUS C’EST QUI QUI VOUS SURVEIL??? 49MILLIONS D’ALGÉRIENS DANS LE MONDE ET QUI DÉNONCE VOS PROPOS MALVEILLANT ET INVECTIVE! VIVE L’ALGÉRIE ET AVANT TOUT VIVE LES MUSULMANS SUNNITE, J’AIME LE PROPHÈTE MUHAMMAD ( SWS ) ET J’ADORE ALLAH SEIGNEUR DE LUNIVERS! L’UNIQUE! ET CE N’EST PAS UNE ONG QUI VA CHANGER QUOI QUE SE SOIT!




    0



    0
      Chaoui
      20 juin 2017 - 4 h 01 min

      Cette ONG (Amnesty
      Cette ONG (Amnesty international) est directement financée (depuis toujours) par les…US…Elle cache soigneusement cette information sur son site officiel mais néanmoins les indications chiffrées figurent sur sa branche gestionnaire qui est aussi en ligne sous le même nom….




      0



      0
    offf
    19 juin 2017 - 21 h 58 min

    Comprenez par là que
    Comprenez par là que Washington n’apprécie pas le rôle de notre pays dans le règlement de la crise Qatar- Arabie….




    0



    0
    Nasser
    19 juin 2017 - 21 h 38 min

    Les pratiques de certains
    Les pratiques de certains algériens wahabo-takfiristes qui s’emploient à imposer leur vue de l’Islam, jouent-ils avec l’Islam et doivent-ils être sanctionnés aussi comme ces « Ahmadites »?




    0



    0
      Anonymous
      19 juin 2017 - 21 h 42 min

      C’est trop demandé aux
      C’est trop demandé aux saoudiens?




      0



      0
    Dyhia
    19 juin 2017 - 21 h 35 min

    Que cette Amnesty s’occupe

    Que cette Amnesty s’occupe des prisonniers en plein air à GHAZA .

    La sécurité de l’Algérie fait partie de nos priorités aussi.




    0



    0
    Nasser
    19 juin 2017 - 21 h 10 min

    Quoique…….les al-saoud
    Quoique…….les al-saoud vouent aux gémonies les « Ahmadites ». Quand on connait la secte wahhabite, et ses pratiques obscurantistes et violentes, qui veut son hégémonie sur le monde musulman…. il y a comme une tendance à la sympathie et donc un temps de réflexion !




    0



    0
      Nasser
      19 juin 2017 - 21 h 26 min

      NOS wahhabo-takfiris
      NOS wahhabo-takfiris envahissent actuellement nos….. cimetières (à défaut des mosquées) par groupes de 10, 20, 30 pour « imposer » de nouvelles vues de leur « islam » tout en murmurant des réflexions visant à discréditer ceux lisent ou font des prières sur les lieux. C’est « bidâa » de lire le Coran ou de faire une prière pour le mort! Les « services » laissent faire ces « missionnaires »…comme toujours…malgré les anicroches constatées !




      0



      0
    Nasser
    19 juin 2017 - 20 h 54 min

    Après, la France, l’OAS, le
    Après, la France, l’OAS, le berbérisme, le FIS, le Mak, le wahhabisme, le takfirisme, voici venir les « ahmadis » avec leur nouvelle religion qu’Amnesty de Soros soutient!




    0



    0
      Anonyme
      20 juin 2017 - 11 h 43 min

      Arrete ton char ou plutot ta
      Arrete ton char ou plutot ta carriole! Ne melange pas notre amazighite, ce qui est bien de chez nous, avec tout ce beau monde. Si ça te derange, tu sais où le moyen orient se trouve. Ici on est chez nous. Pas besoin de revenir, tu ne nous manquera pas.




      0



      0
        Tizi ou ouzou
        20 juin 2017 - 12 h 51 min

        Tu es où chez toi ??? a
        Tu es où chez toi ??? a tizi ?? ou à ouzou ???pas plus !!!




        0



        0
          anonyme
          20 juin 2017 - 20 h 20 min

          A Nasser qui me repond sous
          A Nasser qui me repond sous le pseudo tizi ouzou ou quelque chose dans le genre, je suis chez moi d’Alger a Tamanrasset de Tlemcen a Annaba. Encore une fois ne mélange pas tamazight avec des racines millenaires avec tes autres qualificatifs. Si l’algerie berbere ne te plait, retournes chez toi. Rabi essahel. Bon vent. Et tu peux voter au rouge autant que tu veux. Ca ne me fait ni chaux ni froid.




          0



          0
          Tizi ouzou
          21 juin 2017 - 19 h 07 min

          Pour te sentir algerien
          Pour te sentir algerien respecte les arabes (…)




          0



          0
    Surveillance.
    19 juin 2017 - 20 h 38 min

    Que l’amnesty aille voir les
    Que l’amnesty aille voir les responsables qui ont détruit et tués des SYRIENS, les Irakiens, les Lybiens, ainssi que les tentations et projets que les occidentaux et les pays du golfe ont contre l’Algérie.
    PS : Les attentats sous fausse banières et les false flags sont l’oeuvre des occidentaux eux même pour maintenir leur peuple dans l’état d’urgeance permanant et de de ralier leurs peuples, l’opignion aux prochaine guerre ou dirais- je futur braquages de l’Algérie.




    0



    0
    elkhayam
    19 juin 2017 - 20 h 18 min

    L’Etat piétine
    L’Etat piétine quotidiennement sa propre constitution qui a été voté par le peuple algérien :Article 36 de la constitution algérienne : La liberté de conscience et la liberté d’opinion sont inviolables. Art. 33 – La défense individuelle ou associative des droits fondamentaux de l’homme
    et des libertés individuelles et collectives est garantie.
    Art. 34 – L’Etat garantit l’inviolabilité de la personne humaine.
    Toute forme de violence physique ou morale ou d’atteinte à la dignité est proscrite.

    Art. 39 – La vie privée et l’honneur du citoyen sont inviolables et protégés par la loi.
    Le secret de la correspondance et de la communication privées, sous toutes leurs
    formes, est garanti




    0



    0
    kahina
    19 juin 2017 - 20 h 15 min

    Amnesty des pervers et des
    Amnesty des pervers et des terroriste veut détruire les pays à travers des ONG-SECTES religieuses.

    Non à la secte Ahmadis.
    Le satanisme gère le monde.




    0



    0
    lhadi
    19 juin 2017 - 15 h 16 min

    Trahir et conspirer semble un
    Trahir et conspirer semble un droit consacré par la tolérance. Demandons la fidèle exécution des lois ; non pas de celles qui ne savent que protéger les grands scélérats ; mais celles qui protègent les citoyens algériens contre les agissements de Méphistophélès dont le seul objectif est d’accompagner l’Algérie vers un destin faustien. Fraternellement ([email protected])




    0



    0
    Kassaman
    19 juin 2017 - 14 h 38 min

    Ils ne sont pas poursuivis à
    Ils ne sont pas poursuivis à raison de leur croyance religieuse mais bien pour une série d’infractions à la législation sur la gestion des cultes. Amnésie internationale passez votre chemin et allez voir du côté du Yémen, de la Palestine, de la Syrie etc.




    0



    0
      anonyme
      19 juin 2017 - 18 h 41 min

      …et surtout du cote de chez
      …et surtout du cote de chez eux. Je peux enumerer une longue liste




      0



      0
    RezkideBelcourt
    19 juin 2017 - 14 h 32 min

    Je suis pour la liberté de
    Je suis pour la liberté de culte, mais pas n’importe lequel, il suffit d’accepter les ahmadis , qu’on va voir s’installer d’autres religions, la religion des grelous noir, les satanistes, et les autres.




    0



    0
      Anonymous
      19 juin 2017 - 18 h 03 min

      Donc tu es contre la liberté
      Donc tu es contre la liberté de culte. Si tu es certain de ta croyance, en quoi l’existence d’autres religions te derangerait-elle ?




      0



      0
      Mouslim
      19 juin 2017 - 20 h 09 min

       » Je suis pour la liberté de
       » Je suis pour la liberté de culte, mais pas n’importe lequel… » La contradiction type musulmane dans toute sa splendeur , c’est à dire tu es pour la liberté du culte à condition que le monde entier embrasse l’islam et nie les autre religions . Drôle de liberté , pire que la liberté Stalinienne .




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.