Les Al-Saoud préparent la normalisation de leurs relations avec Israël

Les Al-Saoud Israël Egypte
Al-Sissi recevant le roi Salman au Caire. D. R.

L’Arabie Saoudite commence à dévoiler son jeu à travers des manœuvres qui la mènent graduellement vers la normalisation de ses relations avec l’entité sioniste. Ce qui n’était, il y a quelques mois, que de simples soupçons se confirment aujourd’hui. Dans une déclaration à la presse ce mardi, un député égyptien, président de la Commission défense et sécurité nationale à l’Assemblée populaire (Parlement), le général Kamel Amer, a révélé que la rétrocession des deux îles Tiran et Snafir au profit de l’Arabie Saoudite, qui les revendique, impose à son acquéreur l’application de toutes les lois en vigueur sur ce territoire, dont l’ensemble des clauses des «accords de paix», signés entre l’Egypte et Israël en 1978. Les deux îles étant, depuis l’annonce de la rétrocession en avril 2016, sous garde des forces internationales.

Le député égyptien a rappelé que le prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammad Ben Nayef, s’était engagé, lors de la signature de l’accord égypto-saoudien, à respecter scrupuleusement toutes les obligations en vigueur sur les deux îles, conformément aux accords de Camp David. Ainsi, Riyad fera un pas décisif dans le processus de normalisation avec Israël, au moment où la région connaît de grands chamboulements depuis l’annonce faite par l’Arabie Saoudite, l’Egypte et trois autres pays voisins de rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar et de lui imposer un embargo économique.

Aussi cette démarche conforte-t-elle une récente déclaration du Premier ministre israélien, Banjamin Netanyahu, évoquant des prédispositions de plusieurs pays arabes «sunnites» à normaliser rapidement leurs relations avec l’entité sioniste, en expliquant que les bouleversements actuels dans la région favorisaient ce rapprochement.

Au début de l’année, la presse internationale avait fait état de visites secrètes effectuées par un haut responsable saoudien en Israël pour discuter des moyens à mettre en œuvre pour consolider les relations entre les deux pays. Information qui n’a jamais été démentie par Riyad.

Israël entretient des relations officielles avec uniquement deux pays arabes : l’Egypte et la Jordanie, mais dispose de représentations commerciales dans certaines capitales comme Nouakchott, Doha, Tunis, Rabat et Abu Dhabi.

R. Mahmoudi 

Comment (44)

    Anonymous
    21 juin 2017 - 20 h 08 min

    Pour parler clairement et
    Pour parler clairement et franchement : la Palestine et toutes les mesquineries des mercenaires de l’impérialisme arabe, on en a rien foutre !




    0



    0
      Anonyme
      22 juin 2017 - 11 h 44 min

      Écoute Shlomo les Algériens et les Algériennes n’en auront jamais »rien à foutre »,et que s’il ne devait pas rester un seul homme Palestinien,une seule femme Palestinienne afin de poursuivre la lutte,il resterait encore le soutien de notre peuple!!!
      Les trolls qui infestent les sites Algériens n’y changeront rien…..




      0



      0
        lilou
        22 juin 2017 - 14 h 30 min

        bien sur pendant que les palestiniens sans face fuient ou esperent collaborer avec les juifs les algeriens se croient concernés alors que en même temps ils menent leur seul pays à l’abandon
        en plus vous leur paraissez encore plus pathétiques




        0



        0
    Anonymous
    21 juin 2017 - 19 h 15 min

    Tôt ou tard tous les pays
    Tôt ou tard tous les pays arabes une fois dégrisés de leur rêvé utopique de la oumma vont se bousculer aux portillons d’Israel pour normaliser les relations avec lui. Israel est incontournable dans le moyen et le proche orient, c’est un petit pays géographiquement par rapport à la superficie des pays arabe mais c’est un grand pays militairement, économiquement et politiquement. Israel est le seul pays démocratique noyé parmi les pays arabe gouverné par des dictateurs, des présidents à vie, des fakhamatou et des familles royales bédouines. Israel à verdi et fertilisé le désert, les arabes ont désertifié les plaines verdoyantes .De la plaine de la Mitidja jusqu’au croissant fertile du moyen orient qui est devenu le croissant stérile.




    0



    0
      Kamel
      22 juin 2017 - 19 h 14 min

      Le nazisme a de beaux jours devant lui.
      De part l’histoire, il y eut des peuples qui se croyaient indescriptibles, ils ne font partis que de l’histoire et il en sera de même pour les bourreaux actuels…




      0



      0
      Kamel
      22 juin 2017 - 19 h 48 min

      La nazisme s’est délocalisé et a de beaux jours devant lui.
      Il est très facile de bomber le torse quand on sait qu’on est assisté dans tous les domaines.
      il y a eut des peuples qui se croyaient indestructible et que leur force est éternel, ils se sont effondrés et ne font partis que de l’histoire.
      Il en sera de même pour les charognards actuels, et les protecteurs aussi fondront comme neige au soleil, c’est une question de temps qui est commencé,




      0



      0
    HANNIBAL
    21 juin 2017 - 14 h 58 min

    Pourquoi s’en offusquer que
    Pourquoi s’en offusquer que la tayhoudie ait des relations avec le $ionistan il faut retenir que le royaume du makhnaz a l’ouest s’en accomode et que le conseiller de bouffi VI le juif azoulay
    opère dans ce pays depuis 56 dont le roi en 67 a trahit les arabes et offert la victoire au $ionistes rien d’étonnant que bouffi VI qui se prend pour un emir ne suive pas le chemin de la trahison on dit bien tel père tel fils !! tout les traitres aiment israhel !

    https://oumma.com/un-general-israelien-raconte-lapport-de-hassan-ii-dans-la-victoire-disrael-lors-de-la-guerre-de-1967/




    0



    0
    ABOU portan
    21 juin 2017 - 13 h 21 min

    C`EST QUOI LE PROBLÈME AVEC
    C`EST QUOI LE PROBLÈME AVEC ISRAËL ?? C EST JUSTE LA PALESTINE … ET EUX SAVENT CA …DONC AVANT TOUT ILS VONT NÉGOCIER UNE SOLUTION À DEUX ÉTATS. ET LE PROBLÈME EST RÉGLÉ. UNE AMBASSADE ISRAÉLIENNE MÊME À HYDRA À ALGER .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.