Tebboune présente le plan d’action du gouvernement devant les membres de l’APN

Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a entamé, mardi soir, la présentation du plan d’action du gouvernement devant les membres de l’Assemblée populaire nationale (APN), conformément à l’article 94 de la Constitution.

Le plan d’action du gouvernement s’articule autour du renforcement de l’Etat de droit, la modernisation des finances publiques et du système bancaire, l’assainissement de la sphère économique, la promotion de l’investissement et la valorisation des richesses du pays. Les travaux de l’APN se poursuivront aujourd’hui et demain avec le débat général sur le plan d’action du gouvernement.

Tebboune a été nommé le 24 mai dernier par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, au poste de Premier ministre, en remplacement d’Abdelmalek Sellal.

Comment (2)

    Anonymous
    21 juin 2017 - 16 h 38 min

    Libérer l’état, et ses
    Libérer l’état, et ses institutions, des lobbies influents, très protégés et très puissants de l’argent mal acquis
    Et des affaires scandaleuses qui ont gravement atteint l’indépendance (pays devenu dépendant de la France….) La sécurité nationale, et l’économie-finances du pays,?!….. Un état sans stratégie et sans vision à long terme face aux immenses défis de l’Algérie, de son économie et de de son peuple neutralisé, marginalisé et négligé (importations – consommations – commerces – services- administrations- bureaux (secteur tertiaire), au détriment de la création-production-exportation de biens et de produits du secteur primaire – agriculture
    Et du secteur secondaire – P.M.E- industries)
    (…)
    Contre investissements-création-production-exportation de richesses
    Un état à réformer de fond en comble et à reconstruire à nouveau
    (Justice, Transparence, Etat de Droits, Démocratie parlementaire multipartiste)
    Plus de place pour le bricolage, la stratégie et la vision courte, la fuite en avant aveugle et sourde!!!




    0



    0
    Anonymous
    21 juin 2017 - 9 h 52 min

    « La valorisation des
    «La valorisation des richesses du pays»….. Lesquelles ??? Que reste-t-il de celles PRODUCTIVES que le pays avait laborieusement et vaillamment créées sous l’autorité de notre regretté Président Houari BOUMEDIENE et qui ont été anéanties pour mieux s’enrichir en toute impunité avec la complicité des entreprises étrangères les plus mafieuses du monde??? S’Il y avait eu le moindre signe de sincérité dans cette déclaration, on aurait lancé sans plus tarder un inventaire exhaustif du reliquat de ces richesses et défini DANS LA TRANSPARENCE une stratégie d’investissement productif en vue de la valorisation de nos ressources naturelles et de nos moyens d’études et de réalisation. Mais non…. on veut continuer à travailler dans l’opacité la plus complète tout en faisant semblant d’œuvrer dans l’intérêt du pays. Que peut-on faire à présent, après avoir dégagé les cadres les plus compétents, intègres et patriotes selon les méthodes les plus hypocrites et dans le but inavoué est de s’enrichir vite et sans témoin??? Ce faisant, on a encouragé le développement d’une voyoucratie solidement ancrée dans les rouages de l’Etat, avec le risque de perdre notre propre souveraineté.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.