Tunisie : une dispute entre jeunes dégénère en violences tribales

Tunisie émeutes
De telles violences entre factions tribales sont sporadiques. D. R.

Une dispute meurtrière entre deux jeunes a dégénéré en violences tribales près de Sidi Bouzid, dans le centre de la Tunisie, entraînant une intervention de la police, dont six membres ont été blessés. L’affaire a éclaté jeudi lorsque deux jeunes hommes se sont disputés dans un souk de Bir El-Hafey, près de Sidi Bouzid, l’un poignardant l’autre mortellement.

Les deux jeunes appartenant à deux tribus différentes, le conflit a dégénéré et des proches de la famille de la victime ont incendié trois maisons appartenant à des membres de la tribu de l’auteur du crime, a-t-on ajouté. Les forces de l’ordre sont intervenues dans la nuit de jeudi à vendredi et ont fait usage de gaz lacrymogènes, ce à quoi les protestataires ont riposté par des jets de cocktails Molotov.

Quatre policiers ont été victimes de brûlures. L’un d’eux, atteint au troisième degré, a été transporté à l’hôpital des grands brûlés à Tunis, a annoncé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Deux autres policiers ont été blessés par des jets de projectiles et de pierres, et un véhicule de police a été incendié, selon le ministère.

Depuis la révolution de 2011, de telles violences entre factions tribales sont sporadiquement recensées, suite à des rixes ou à des conflits fonciers. Un couvre-feu a parfois dû être décrété dans certaines villes. Le 10 juin, 78 personnes ont ainsi été blessées, dont une grièvement, lors d’affrontements entre deux tribus à Kébili (sud) en raison d’un différend foncier.

R. I.

Comment (4)

    Mazigh juba
    24 juin 2017 - 15 h 47 min

    Je demande à nos frères tunisiens de ne pas se laisser entrainer par l’engrenage de la haine et de la violence. Laissez la justice de votre pays faire son travail.




    0



    0
    hanafi
    23 juin 2017 - 22 h 23 min

    sebhan Allah comme DIEU a tout dit :  » …youkhribouna bouyoutahoum bi aydihim…  » , GLOIRE A QUI ???




    0



    0
    hanafi
    23 juin 2017 - 22 h 20 min

     » où va l’université ?  » ??
    mais elle est déja , et depuis des décennies dans le gouffre , aujourd’hui je dirais dans les abysses . le but de ceux d’en haut est atteint ….ils le savent trés bien , et cela les arrange , et arrange leurs affaires . c’est lamentable . par contre cela risque de déraper si ce laxisme traine encore …




    0



    0
    Anonyme
    23 juin 2017 - 18 h 26 min

    ils ne sont pas sortis de l’auberge




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.