Haftar fait appel à 6 000 mercenaires tchadiens pour faire tomber Tripoli

Libye, Haftar, Al-Sarraj, ANL, milices, Tchad
Une des nombreuses milices africaines en action en Libye. D. R.

Pour reconquérir l’Ouest de la Libye qui échappe encore à son contrôle, le commandant en chef de l’Armée nationale libyenne (ANL), le maréchal Khalifa Haftar, a fait appel à des mercenaires tchadiens. Se basant sur des témoignages de chefs de tribus du Sud de la Libye, de nombreux titres de la presse française soutiennent, à ce propos, que Khalifa Haftar a intégré sous son commandement près de 6 000 Tchadiens. Cette force posséderait des camps d’entraînement sur le sol libyen depuis six ans. La même source rappelle que Haftar avait déjà admis publiquement avoir eu recours à des mercenaires soudanais.

Certaines sources avancent que d’autres mercenaires tchadiens, dont le nombre est évalué à 4 200, travaillent pour le compte de Tripoli. Le gouvernement de Tobrouk les accuse de combattre dans les rangs des groupes terroristes et d’être financés par le gouvernement de Tripoli, ce qu’un rapport des Nations unies a confirmé le 9 juin dernier.

Le pouvoir à Tripoli pourra-t-il résister à un éventuel assaut de Khalifa Haftar et de son armée ? Le groupe d’experts mandatés par les Conseil de sécurité de l’ONU pour travailler sur la Libye, répond par la négative. Selon son dernier rapport publié en mai dernier, «le Conseil de la présidence a de faibles capacités opérationnelles et son contrôle sur l’administration est très limité». L’autorité de Fayez Al-Sarraj, Premier ministre du gouvernement d’entente national installé par l’ONU, ajoute le rapport, est «en permanence contestée par tous les vice-présidents».

Le même rapport avait confirmé aussi que l’ANL, soutenue par l’Egypte, reçoit directement des armes des Emirats arabes unis, au mépris de l’embargo, emploie des mercenaires tchadiens et a tissé des liens avec les milices salafistes. De l’autre côté, toujours selon ce rapport, «les islamistes alliés de Misrata n’hésitent pas à avoir recours à des groupes liés à Al-Qaïda ou à recruter d’anciens terroristes de Daech ayant fui Syrte».

Sadek Sahraoui

Comment (10)

    USMS
    28 juin 2017 - 11 h 35 min

    Pour reconquérir l’Ouest de la Libye (c-à-d l’EST ALGERIEN) Khalifa Haftar a intégré sous son commandement près de 6 000 Tchadiens… qui trouveront de très utiles informations auprès des migrants que mme Benhabylles veut régulariser et auxquels Tebboune promet des permis de travail. Et pendant ce temps-là, nos valeureux DJOUNOUDS souffrent sous un soleil de plomb tout en risquant leur vie pour protéger le pays.




    0



    0
    larbi
    27 juin 2017 - 0 h 38 min

    Les politiciens, et les militaires français sont les tetes pensantes, et les maitres des jeux secrets, en Libye

    Le – « Maréchal » – Khalifa Belgacem Haftar (Adjdabia 1943 – ), ancien agent de la C.I.A
    Est devenu un véritable assoiffé de pouvoir, et un seigneur de guerre instable, cherchant les alliances
    L’allié du – « Maréchal » – Al Sissi, est soutenu secrètement, et indirectement,
    Par les discrets, et secrets militaires Français, et leur état français, qui ne croit pas à la démocratie en Libye, et à une solution pacifique, et démocratique en Libye
    Le « Maréchal » cherche, à tout prix, à prendre le pouvoir en Libye sur les cadavres de ses compatriotes libyens
    Pour préserver les interets énergétiques français, en Libye (l’histoire de l’amour de Total,avec le pétrole libyen)
    Ainsi que les interets économiques égyptiens en Libye (agriculture, constructions, main d’oeuvre,…..)
    Prisonnier des tchadiens de Hissène Habré lors de la bataille de Oued Doum , en Septembre 1987
    Appelée aussi la « guerre des Toyota » , et pendant l’opération militaire française, « Epervier », (1986-2013),
    Au Tchad
    Le complexe du prisonnier de guerre des tchadiens,en 1987, a poussé, maintenant, le -« maréchal »- à s’offrir
    Les services de ses ennemis, d’hier, les guerriers expérimentés tchadiens,

    L’Algérie n’a qu’à prendre ses mesures de précautions, et de prudence, face aux sables mouvants libyens,…..
    Mues par les services secrets français (la distribution des acteurs, et des cartes, dans la nuit libyenne)
    Le – « Maréchal » – n’est qu’une carte à jouer, aux mains des services secrets français, mais aussi, égyptiens
    Dan une alliance militaire secrète franco-égyptienne




    0



    0
    zarathoustra
    26 juin 2017 - 23 h 15 min

    Et comme à l’acoutumée on restera toujours les dindons de la farce avec notre diplomatie spectacle et nos gai-lurons de strateges….on jouera bientot dans les basses cours.




    0



    0
    Anonyme
    26 juin 2017 - 22 h 27 min

    Voila comment la rente se transforme d’ une benediction à une malediction pour un peuple quand elle tombe entre des mains insatiables sans gardes fous




    0



    0
    Mazigh juba
    26 juin 2017 - 22 h 24 min

    Chaoui ou zien
    votre commentaire est pertinent et lucide.je suis tout à fait d’accord avec vous.




    0



    0
    Aich Benguendouze
    26 juin 2017 - 21 h 16 min

    Saha Ftourkoum a tout le personnel d Algeriepatriotique et a tous les commentateurs sur ce journal….
    Il me semble que tout simplement la decision de ce general Haftar …de la jalousie envers l Algerie. Un sentiment tres repandu dans la culture arabo musulmane lorsqu un reussi mieux que  » Moi « . Il veut se montrer qu il peut tout realiser sans l aide de l Algerie. Il ne doit pas digerer ce leadership de l Algerie dans la region du sahel. Ca va prendre deux siècles au moins pour changer cette attitude dans cette culture.




    0



    0
    Anonyme
    26 juin 2017 - 20 h 41 min

    vigilance !!!!!!!!




    0



    0
    Chaoui ou zien
    26 juin 2017 - 20 h 32 min

    Tout d’abord je m’excuse d’avoir poste un commentaire qui n’a rien a voir avec cet article. Mais cette nouvelle qui me semble tres grave ne peut attendre un article plus approprie. En effet, CNN a annonce ce matin (26 Juin 2017) que le site internet du gouvernement de trois etats americains a ete pirate par le groupe etat islamic (lire: http://www.cnn.com/2017/06/26/politics/websites-hacked-isis/index.html). Il s’agit des etats de l’Ohio, Maryland et New York Le probleme est que ce piratage a ete signe par un groupe qui se fait appeler “Team System DZ” et c’est bien sur le sigle “DZ” qui a retenu toute mon attention. Voila comment j’interprete ce fait grave. Tous les attentats laches qui se sont deroules en Europe ces derniers temps ont ete commis par des marocains pour la plupart. Le seul fait qui a ete associe avec les Algeriens, c’est l’affaire recente de l’homme au marteau” et encore, c’est une affaire qui reste tres bizarre et ne semble pas tenir debout. Je parie que ca fait enrager le makhzen. Etant d’un machiavelisme pronounce et desirant a tout prix de nuire a l’Algerie surtout apres ses recents deboires a l’ONU, ca ne m’etonnerait pas que ce groupe est compose de “hackers” marocains agissant pour le compte d’un makhzen dont le seul et en toute vraisemblance unique but est de ternir l’image de notre pays en l’entrainant dans la boue. Je doute fort que ca soit des algeriens car il me semble que nos compatriotes sont pour la plupart devenus murs et vaccines a l’egard de l’islamisme, surtout apres notre decennie noire. Ils ne succombent plus facilement aux appels des “sirenes.” Pour moi, tout cela releve d’une affaire tres louche qui interpelle nos gouvernants. L’Algerie devrait diligenter immediatement une enquete approfondie pour voir plus clair dans cette affaire. Si, en effet, le makhzen est derriere tout ca, on doit reagir immediatement comme l’aurait fait Boumedienne ou Zeroual de leur temps. Y’en a marre de tendre l’autre joue a chaque coup bas de cette monarchie degeneree. Si ca s’avere vraie, la moindre chose qu’on pourrait faire c’est de rappeler notre ambassadeur pour une duree indeterminee. Par contre, si c’est faux, et encore une fois je doute fort que des “Algeriens” soient derriere cette affaire, il est du devoir de cette administration de les identifier et leur faire subir un chatiment examplaire pour atteinte grave a l’image de notre pays.




    0



    0
    muhand
    26 juin 2017 - 19 h 54 min

    Ce général que les américains ont intronisé comme chef de l’armée Libyenne finira mal comme beaucoup d’autres avant lui. Décidément ces africains resteront des animaux qui ne se développeront pas. La France a placé elle aussi ses pions ( Ouatara, Mobutou, Bongo père puis fils ) pour mieux traire ces pays. A force de pousser le bouchon à fond ces occidentaux ne voient pas le danger d’une explosion sociale de leurs peuples d’abord et puis de tous ceux qu’ils exploitent en soutenant des régimes d’un autre âge. L’Algerie n’est en reste, elle fait aussi partie de cette France Afrique que l’ancien colon ne veut pas lâcher. Le soutien de la France au régime de Bouteflika en est une preuve flagrante d’un état sous tutelle. N’est ce pas le president français , le lugubre Hollande qui avant la validation des élections par le conseil constitutionnel , a félicité Bouteflika pour sa réélection ? Il faut un nouvel ordre mondial où les peuples doivent donner un bon coup de pied dans la fourmilière.




    0



    0
    THE WALL
    26 juin 2017 - 17 h 22 min

    notre pays , l’algerie , épargnée Dieu merci , devrait sérieusement songer à construire un mur en béton large de 10 métres pour empêcher toute intrusion ( salafiste , combattants africains et autres ordures du genre ) de l’est , l’ouest et le sud . c’est vraiment le moment de se mettre au boulot pour monter ce mur ! ca nous garantira la paix .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.