Le vice-Premier ministre qatari : «L’Algérie n’a pas cédé au chantage»

Qatar, Etats-Unis, embargo
Abdallah Benhamad Al-Attia, vice-Premier ministre et ex-ministre de l’Energie et de l’Industrie qatari. D. R.

Le vice-Premier ministre et ex-ministre de l’Energie et de l’Industrie qatari, Abdallah Benhamad Al-Attia, a affirmé que l’Algérie, avec d’autres pays du Maghreb, a adopté «une position honorable» par rapport à la crise du Golfe et «n’a pas cédé au chantage» de l’alliance formée par l’Arabie Saoudite.

L’Algérie a, en effet, dès le déclenchement de cette crise, appelé à la raison et au dialogue, rejetant d’emblée toute escalade, tout en se défendant de s’y immiscer. Cette neutralité de principe a, cependant, été interprétée par certains médias pro-saoudiens comme un «soutien tacite» au Qatar dont les dirigeants, jouant à fond la carte de victimisation, cherchent désespérément une issue à cette mise en quarantaine qui perdure et risque de dégénérer en conflit armé.

Si l’émirat a aussitôt dépêché un émissaire de haut rang, son ministre des Affaires étrangères, le 15 juin dernier à Alger, officiellement pour expliquer la position de Doha dans cette crise, la contribution de l’Algérie en est restée là. Alger préfère, pour l’instant, rester éloignée du conflit mais peut néanmoins jouer un rôle dans un cadre collectif comme celui de la Ligue arabe si une initiative de ce type venait à être lancée.

Après l’échec de la médiation koweitienne, les regards sont actuellement rivés sur les démarches que prévoit d’entreprendre, dans les prochains jours, la diplomatie américaine qui, seule, apparemment peut imposer une solution négociée et mettre fin au blocus décrété contre le Qatar, en usant de son influence sur les deux parties.

Refusant de céder aux exigences de Riyad et de ses alliés, et devant leur obstination, les Qataris semblent se préparer au pire, c’est-à-dire à une invasion armée. Un scénario que n’écarte pas le vice-Premier ministre Abdallah Benhamad Al-Attia lors de son intervention sur une chaine de télévision arabe. Il estime que, dans tous les cas de figure, son pays «ne sera plus comme avant» et «ne pourra plus faire confiance à ses frères».

Cela dit, le Qatar semble prêt, selon ce responsable, à faire des concessions, notamment sur le point concernant la rupture de toute relation avec l’Iran, à condition, dit-il, que les six pays «assiégeants» concluent un accord et s’y soumettent eux aussi. L’Arabie Saoudite, l’Egypte et les Emirats arabes unis entretiennent-ils des relations secrètes avec Téhéran ?

R. Mahmoudi

Comment (16)

    صالح/الجزائر
    11 juillet 2017 - 6 h 46 min

    l’Algerie qui n’avait pas cedé au chantage de :  » votre tour viendrait  » , ne devrait pas ceder au chantage de  » la bande des quatre  » .




    1



    0
    y en a marre
    10 juillet 2017 - 23 h 07 min

    VA TE FAIRE FOUTRE VOUS SOUTENEZ TOUS LE TERRORISME
    VOUS N ‘ETES QUE DES MARIONNETTES AU SERVICE DE L IMPÉRIALISME




    1



    0
      Paperassen.
      13 juillet 2017 - 15 h 02 min

      Bien dit mon Ami !!! .Qatar est Saoudite sont des régimes Wahabites, ,Le Terrorisme est Wahabite. .Alors Saouds/Qatar Terrorisme allez vous faire bronzer en enfer.




      1



      0
    kahina
    10 juillet 2017 - 22 h 25 min

    EXACT !! L’Algérie ne cède pas aux chantages…et ne cédera pas au votre aussi, malgré la décennie noire.
    Gardez Abassi El-MADANI, tueur d’Algériens, chez vous….Couvez le bien!




    1



    0
    salim
    10 juillet 2017 - 18 h 51 min

    Que du poison qui sort de vos commentaires, lamentable, aucun sens de la raison.




    0



    1
      anonyme
      10 juillet 2017 - 22 h 45 min

      la raison est de s’incliner devant eux d’après vous à moins que vous ne bénéficiez de leurs faveurs.




      1



      0
    majid
    10 juillet 2017 - 18 h 06 min

    Pauvres arabes!sans l’aide de personne vous êtes en train de revenir un siècle en arrière.la guerre,la dictature, l’islamisme pour faire plaisir à Israël et aux usa.on essayé par tous les moyens de provoquer la guerre entre lé maroc et l’Algérie.et la boucle sera bouclée. Pays du maghréb unissez vous et oubliez vos querelles pour faire aux defis




    1



    0
    anonyme
    10 juillet 2017 - 14 h 31 min

    Hypocrites et dire que pendant la décennie noire votre pays et toutes les monarchies du golf avaient pris position en faveur du terrorisme.Mais c’est la malédiction de l’Algérie quiest entrain de s’abattre sur tous les pays arabes.




    1



    0
      Ninir
      10 juillet 2017 - 14 h 44 min

      très juste. nous avons été abandonnés par tout le monde. nous ne devons donc rien à personne. qu’ils crèvent tous!




      1



      0
    Abou Stroff
    10 juillet 2017 - 13 h 58 min

    espérons que nos « frères » arabes s’entretuent jusqu’à disparaitre totalement. le monde serait alors plus vivable




    1



    0
      Zoro
      12 juillet 2017 - 21 h 47 min

      Falek fi jlalek enta we bni 3amek ilchaa allah




      0



      1
    Anonymaoui
    10 juillet 2017 - 12 h 54 min

    Oui monsieur le vice-ministre du porte-avions us denommé qatar, l’Algérie que vous avez essayé de faire disparaître de la carte du monde par votre sale argent et votre maudite idéologie islamiste vous demande de l’oublier et la laisser loin de vos querelles au sein du harem dont trump et natanyahu sont les seuls proxénètes souteneurs.




    0



    0
      Chaoui
      10 juillet 2017 - 18 h 46 min

      Une si juste « image » que décrit très bien LA réalité. On sait TOUS qu’on leur doit la décennie noire, comme on sait qu’ils sont responsables de ces fumeux « printemps arabes » qui ont détruit la Libye et ravagent la Syrie…Ces maudits bédouins ont oublié un sage principe vieux comme le Monde qui dit : « Ne fais jamais aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse »…Qu’ils nous oublie TOUS. Si ça ne tenait qu’à moi, je ferais sortir notre Pays de cette sinistre Ligue de salopards dite « Ligue arabe ».




      0



      0
    Fosfati
    10 juillet 2017 - 9 h 32 min

    Pour rester dans le politiquement correct: allez vous faire foutre tous !




    0



    0
    mhd dz
    10 juillet 2017 - 9 h 02 min

    On vous laisse entre frère.




    0



    0
    Afroukh
    10 juillet 2017 - 8 h 38 min

    On a pas à choisir entre vos deux whabismes. Mais le regime arabe d’Alger se cherche une identité de rehange: pendant qu’il intedisait la culture laique berbère il nous injectait El Qardaoui comme maitre-penseur. Au diable les uns les autres.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.