Plus de 100 000 candidats entament les examens de la session spéciale du baccalauréat

bac
104 036 candidats sont concernés par cet examen qui aura lieu du 13 au 18 juillet. New Press

Plus de 100 000 candidats exclus de la session ordinaire qui s’est tenue du 11 au 15 juin dernier pour cause de retard ont entamé jeudi les examens de la session spéciale du baccalauréat qui s’étaleront jusqu’au 18 juillet prochain. Au total, 104 036 candidats, dont 10 082 candidats scolarisés et 93 954 candidats libres répartis sur 299 centres d’examens à travers le territoire national, devront passer cet examen spécial.

La décision de l’organisation d’une session spéciale du baccalauréat a été prise sur instruction du président de la République, Abdelaziz Bouteflika. La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a donné des instructions fermes lors de sa rencontre le 23 juin dernier avec les directeurs et cadres relevant de son secteur pour l’application des mêmes mesures règlementaires et de sécurité que pour la précédente session de cet examen.

Parmi les mesures prises lors de la session ordinaire du baccalauréat figuraient «la possibilité de choisir entre deux sujets dans chaque matière et l’octroi de 30 minutes supplémentaires pour que les candidats puissent choisir un des deux sujets». Comme pour la précédente session, l’utilisation des téléphones portables ou tout autre moyen de communication demeure interdite à l’intérieur des centres d’examen.

Pour assurer le bon déroulement de cette session, les services de la Sûreté nationale et ceux de la Gendarmerie nationale ont mis en place un dispositif sécuritaire spécial au niveau des 48 wilayas du pays en mobilisant des moyens humains et matériels importants.

Les résultats du baccalauréat seront affichés à la fin du mois en cours et les inscriptions universitaires préliminaires débuteront le 1 août sur le site internet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Le taux de réussite du baccalauréat de l’année dernière était de 49,79% pour les élèves scolarisés et de 33,7% pour les candidats libres.

R. N.

Commentaires

    Elbled Rahet
    14 juillet 2017 - 17 h 08 min

    on demande a monsieur le président Bouteflika une troisième session spéciale car pour cette deuxième session il fait très chaud




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.