Le Comité Valmy au président Macron : «Arrêtez de suivre les néoconservateurs en Syrie»

Macron Valmy
Emmanuel Macron est interpellé sur la question syrienne. Que fera-t-il ? D. R.

Le Comité Valmy pour une Europe des peuples et nations souverains – qui regroupe de nombreux grands intellectuels français – a appelé ce matin le président Emmanuel Macron dans une lettre ouverte, dont nous détenons une copie, à concrétiser l’une de ses promesses de campagne relative à la politique française en Syrie.

Dans sa lettre déjà signée par des dizaines de journalistes, de chercheurs, d’enseignants et d’écrivains, cette organisation se dit attendre que le gouvernement français «réaffirme sa vocation d’indépendance et de respect du droit en matière de politique internationale», qu’il s’oppose aux guerres visant à des «changements de régime», qui sont en réalité des guerres visant la destruction d’Etats souverains qui n’agressent personne, et qu’il refuse de suivre les «diktats» de tous ceux, néoconservateurs ou «humanitaires» autoproclamés, qui mèneraient à des guerres sans fin, illégales au regard du droit international.

Le Comité Valmy se dit espérer également qu’Emmanuel Macron «fonde le prestige de la France sur sa capacité de compréhension et de médiation des conflits, ce qui est dans l’intérêt véritable des Français et des peuples du monde entier». Mais avant, et surtout, les rédacteurs de la lettre ouverte demandent au chef de l’Etat français de prouver sa bonne foi en commençant par «lever les sanctions qui frappent le peuple syrien et de rétablir les relations diplomatiques avec l’Etat syrien». «Cela permettrait au moins de coordonner les actions contre les takfiristes européens recrutés en Syrie et en voie de retour pour commettre des attentats», précisent-ils.

Les membres du Comité Valmy rappellent dans la foulée qu’ils sont «opposés à toute guerre d’ingérence franche comme celle qui a détruit la Libye et déstabilisé l’Afrique sub-sahélienne mais plus encore contre cette forme insidieuse d’agression menée par la France en Syrie à l’insu du peuple français». Aussi mettent-ils en garde Emmanuel Macron «contre la tentation de création de couloirs humanitaires, prétexte toujours invoqué pour établir une installation militaire étrangère dans un pays souverain».

Pour eux, le défi pour le nouveau président français consiste à mette en place «une diplomatie qui se déploierait fermement dans les intérêts conjoints des peuples de la région, martyrisés et décimés, et du peuple français qui n’en a récolté comme effet tangible que des attentats terroristes sur son territoire et l’instauration d’un Etat d’urgence sans cesse reconduit».

Le Comité Valmy estime ainsi qu’en attestant ne pas souhaiter la destruction de l’Etat syrien et vouloir œuvrer pour une sortie politique du conflit excluant le préalable d’une mise hors jeu de l’actuel président de l’Etat syrien, le président Macron fait preuve d’un réalisme qui a été «imposé par l’échec d’une politique d’ingérence illégitime et désastreuse».

A ce propos, il est rappelé que «le peuple syrien avec toutes ses composantes, en particulier une opposition authentique de l’intérieur, certes pas celle d’une poignée d’exilés exhibés à quelques occasions, s’est rangé derrière Bachar Al-Assad pour lutter contre la désintégration de sa nation». «Avec l’aide de pays amis, il est en train de mettre fin à l’existence d’un Etat takfiriste», soutiennent encore les animateurs du Comité Valmy.

Sadek Sahraoui

Comment (5)

    Rayés Al Bahriya
    26 juillet 2017 - 9 h 48 min

    La guerre des clans vs FCE face Tebboune. ..mise à l’écart de Lamamra à jeté le feu au Sahel et la mise en échec de
    La médiation algérienne en Libye.
    La France a ses hommes de main dans l’axe négatif du pouvoir.
    Messahel a tout cassé du travail de son chef .
    Tout à été orchestré par la mise en échec de l’Algérie au Sahel et en Libye.
    Le clan doujda s’accroche aux langes des arabes Banou hilal. Il a mis en.echec la diplomatie révolutionnaire de Lamamra qui avait fait la gloire de l’Algérie.
    La France rafle la guerre et la paix. ..
    Tolstoi doit retourner dans sa tombe.
    Honteux et un délire qui va causer des catastrophes incommensurable.




    0



    0
      Raselkhit
      26 juillet 2017 - 15 h 06 min

      Pour Tolstoi de toute évidence tu n’as rien compris va le relire d’abord Quand on se prétends stratège et fin connaisseur de politique international ,on n’insulte pas les gens dont c’est le travail depuis des années et ont acquis une connaissance et une expérience reconnue mondialement Pouvoir faire une analyse on apporte des arguments pas des invectives des injures et des insultes On apprend d’abord à parler poliment Une bonne journée




      0



      0
    Rayés Al Bahriya
    26 juillet 2017 - 9 h 04 min

    L’Amérique domine le monde . La comité Valmy n’est que l’ombre de lui même.
    Vous avez oublié le coeur du problème moyen oriental. ..c’est la question palestinienne .
    Vous jouez à la bonne conscience française cetes mais les états unis vous les vénérez en tout et partout.
    Le monde vous l’avez détruit. L’Europe ira vers une guerre tôt ou tard .
    Qui sème le vent …récolte la tempête.




    0



    0
    karimdz
    25 juillet 2017 - 20 h 06 min

    Tant que la France serait soumis au crif israélien, qui represente un état dans l Etat français, la France hélas ne sera pas indépendante.

    Macron pourrait se distinguer de la politique des sionistes qui l ont précédé, sarko et hollande, et cela serait plus profitable à la France, que de la voir complice de crimes de guerre et crimes contre l humanité.




    0



    0
    y en a marre
    25 juillet 2017 - 16 h 27 min

    j’espère qu’un de ces jours ces états voyous payeront tous leurs crimes perpétrés en Palestine occupée, Irak, Libye, Syrie sans compter leurs crimes passés




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.