Feux de forêts : des mesures pour relancer l’activité agricole

Tizi feux
Les incendies ont ravagé plus de 7 900 hectares du 1er juin au 29 juillet 2017. New Press

Les résultats d’une opération d’évaluation des dégâts causés par les feux de forêts doivent être fournis dès lundi avant de prendre des mesures pour la reprise rapide de l’activité agricole dans les dix-sept wilayas touchées par les incendies, ont indiqué, dimanche à Alger, des responsables du secteur de l’agriculture.

Lors d’une réunion qui a regroupé les cadres de ce secteur, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Kamel Chadi, a instruit les conservateurs des forêts et les directeurs des services agricoles des wilayas touchées de «fournir, dans les prochaines 24 heures, des statistiques précises sur les pertes agricoles et forestières causées par les incendies ainsi que les personnes ayant essuyé des pertes (agricoles et animales)».

Ces instructions viennent en application de celles données la semaine dernière par le Premier ministre lors d’un Conseil interministériel consacré à l’évaluation des dégâts causés par les incendies qui ont ravagé plus de 7 900 hectares du 1er juin au 29 juillet 2017. Outre des espaces forestiers, les feux ont également détruit des arbres fruitiers ainsi que des élevages en cheptel, aviculture et en apiculture. Ainsi, les responsables locaux doivent recenser, chacun dans sa wilaya, les agriculteurs et les éleveurs touchés et le nombre d’arbres fruitiers, de ruches et des cheptels qu’ils ont perdus.

Ils doivent concomitamment recenser les points d’approvisionnement en intrants les plus proches des régions touchées pour relancer immédiatement l’activité agricole. Il s’agit notamment des pépinières de plants, de production de poussins pour l’élevage avicole et de ruches pour les apiculteurs, a expliqué Chadi.

«Une fois que nous aurons recensé les pertes, les personnes touchées seront indemnisées pour la quantité de production perdue», a-t-il précisé en insistant sur la nécessité d’accompagner les éleveurs et les agriculteurs jusqu’à la reprise totale de leur activité. «Il ne faut pas attendre jusqu’à la fin de l’été pour indemniser les personnes sinistrées», a-t-il encore insisté, soulignant que le groupe de l’ingénierie rurale avait mobilisé tous les moyens nécessaires au service des wilayas touchées. Il a aussi fait savoir que les agriculteurs sinistrés ayant contracté des crédits de campagne (R’fig) allaient bénéficier d’un rééchelonnement afin qu’ils puissent reprendre leur activité.

Selon le directeur des statistiques agricoles et des systèmes d’information au ministère, Mohamed Kissira, le nombre d’agriculteurs et d’éleveurs ainsi que les pertes causées par les feux ne sera connu qu’après cette opération d’évaluation.

Les sinistrés ayant souscrit à une assurance seront remboursés par leur compagnie d’assurance, tandis que ceux qui ne le sont pas seront indemnisés par l’Etat. L’opération d’indemnisation sera accompagnée par des campagnes de sensibilisation sur les feux de forêt et sur l’importance de l’assurance agricole, a-t-il avancé.

La Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA) a remboursé ses clients touchés par ces incendies, sachant que plus de 20 millions de dinars ont été versés à ce jour, selon son directeur général, Chérif Benhabiles. Ce dernier a insisté sur l’importance de promouvoir la culture de l’assurance agricole auprès des agriculteurs afin d’alléger les charges de l’Etat.

L’économie forestière pour prévenir contre les feux de forêt

Pour le secteur des forêts, Chadi a instruit les conservateurs d’entamer les travaux d’aménagement forestier afin de faciliter l’accès aux massifs forestiers et d’intervenir rapidement en cas d’incendie. Les forestiers sont aussi appelés à mettre en œuvre une stratégie de développement de l’économie forestière afin d’inciter les riverains à protéger la forêt.

L’exploitation des plantes aromatiques et médicinales a été identifiée comme étant une activité à forte valeur ajoutée qu’il faut promouvoir. Etant donné que la plupart des massifs forestiers du pays sont habités, «le développement de l’économie forestière reste le moyen idoine de prévention contre les feux de forêt», a estimé le même responsable.

Les forestiers et les riverains ont aussi été appelés à multiplier les plans d’eau au sein des massifs afin de renforcer la première intervention contre les incendies. Depuis le début juin jusqu’au 29 juillet, les incendies de forêt ont touché 7 909 ha dont 2 506 ha de forêts, le reste de la superficie étant couvert par la broussaille et les maquis, selon la Direction générale des forêts (DGF).

Il a été recensé 1 071 incendies, soit 18 incendies/jour, ce qui représente une superficie de 7,3 ha/jour. La région centre est la plus touchée avec 4 133 ha, suivie par l’est avec 2 669 ha et l’ouest avec 1 007 ha. Quant aux wilayas les plus touchées, Tizi Ouzou occupe la première place, suivie de Médéa, Béjaïa, Sétif, Sidi Bel Abbès, Aïn Defla, Jijel, Skikda, Saïda et Tlemcen.

Selon le directeur général des forêts, Azzedine Sekrane, 1 134 interventions rapides ont eu lieu durant la période allant du 1er juin au 29 juillet, alors que 57 incendies sur les 1 071 enregistrés ont été maîtrisés avant qu’ils n’atteignent les 3 ha. «Cela dénote de l’importance de la première intervention», a-t-il observé, ajoutant que le contexte climatique marqué par un été chaud et sec favorise le déclenchement des incendies.

R. N.

Commentaires

    Anonyme
    31 juillet 2017 - 0 h 19 min

    c est possible que ce soit criminel et empêchant par la même occasion le développement agricoles et bovins ainsi que la nature du pays ; il faudrait que la gendarmerie détermine tt ses départs de feux qui soient criminels ou accidentels ; équipé les pompiers car la sécurité civile est très importante et déjà pr ceux qui vont sauver les autres ; achat de matériels modernes et professionnalisation des corps de pompiers ; et surtout l octroi d un ou deux canadairs comme pr l ANP et les forces de sécurités ; l Algérie le mérite bien ce grand pays magnifique!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.