Fabbro donne son accord de principe pour entraîner la JSK

fabbro
Enrico Fabbro. D. R.

Le technicien italien Enrico Fabbro a donné son accord de principe pour diriger la barre technique de la JS Kabylie (Ligue 1 algérienne de football), en remplacement du duo Mourad Rahmouni-Faouzi Moussouni, limogé, a appris l’APS lundi auprès de la direction du club du Djurdjura.

Fabbro (58 ans) est attendu jeudi prochain à Gammarth (Tunisie) où les Canaris seront en stage jusqu’au 17 août, pour finaliser son contrat, précise la même source. Le technicien italien avait déjà dirigé la JSK lors de la saison 2012-2013, avant d’être limogé au bout de 5 mois de collaboration. Fabbro s’est fait un nom en Algérie avec le MC Alger entre 2006 et 2008, remportant la Coupe d’Algérie en 2007 et la Supercoupe d’Algérie la même année.

La JSK, réputée jadis par sa stabilité, notamment sur le plan technique, ce qui lui a permis sous la houlette des entraîneurs Mahieddine Khalef et du Polonais Stefan Zywotko, de rafler plusieurs titres lors de la décennie 1980, a changé complètement d’attitude depuis plusieurs années. Le président Mohand Chérif Hannachi est en train même de battre un triste record en matière d’entraîneurs engagés, puisque le changement de coach est devenu monnaie courante sous sa présidence.

La JSK a effectué un premier stage de 12 jours à Tikjda consacré essentiellement à l’aspect physique, sous la conduite de l’ancien staff technique. En Tunisie, les coéquipiers de la nouvelle recrue, l’attaquant camerounais Steve Ekedi, disputeront quatre matches amicaux.

R. S.

Comment (3)

    Hamza Betrouni
    3 août 2017 - 17 h 54 min

    Moi je ne m’explique pas encore très, très bien « l’éternisation » de Moh Cherif à la tête de la JSK .

    Cependant, cela n’empêche que Moh Cherif Hanachi est soupçonné d’être en accointance avec le pouvoir d’Alger ! Depuis 1999, Hanachi a la réputation d’être un proche du pouvoir et de Bouteflika ! Bouteflika connaissant Hanachi comme quelqu’un qui n’a pas de cerveau mais plutôt une cervelle seulement , le protège et fait tout pour qu’il se maintienne à la tête de la JSK et tant qu’il peut surtout tant que la JSK est en chute libre !! Et Moh cherif se sait protéger par tonton Boutef, c’est pour çà qu’il n’en fait qu’à sa tête !!




    0



    0
    Anonyme
    2 août 2017 - 9 h 15 min

    Il doit s’ennuyer de rester au chomage pour accepter de se frotter à un fou furieux




    0



    0
    SIDI-ZEKRI
    1 août 2017 - 1 h 00 min

    Triste record, triste personnage en la personne du président de de la JSK et pauvre sport Algérien en général. Sinon comment expliquer ce très net recul dans toutes les disciplines comparativement aux années 70 et 80. Cette chute aux enfers est due à mon sens à l’incompétence criarde des gestionnaires au sein de la direction des associations ou des clubs pour le football. Il m’arrive d’écouter des interviews de certains présidents à la TV et là, mes chers amis, j’ai la chaire de canard en les écoutant bredouiller, bégayer, balbutier, baragouiner, cafouiller, marmonner, marmotter pour ne pas dire … autre chose. En somme des personnes qui ne sont même pas capables d’exprimer correctement et clairement une idée. C’est d’autant plus grave que ces gens là qui se doivent d’être des éducateurs pour nos jeunes, ont des comportements de voyous pour certains.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.