Haddad : «Tebboune a assuré que l’Etat va continuer à financer les projets»

Ali Haddad, FCE, tripartite
Ali Haddad. New Press

Le président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Ali Haddad, semble avoir enterré la hache de guerre dans le bras de fer l’opposant avec le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune. Et pour cause, le patron du FCE a repris à son compte pratiquement toutes les annonces faites et les engagements pris par le Premier ministre devant les partenaires sociaux réunis dimanche 30 juillet au Palais du gouvernement dans le but de préparer la 21e tripartite prévue le 23 septembre prochain dans la wilaya de Ghardaïa.

En effet, Ali Haddad a indiqué dans une allocution prononcée le 1er août devant les membres du FCE que «le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a assuré que l’Etat va continuer à financer les projets prioritaires», lors de la réunion de préparation de la 21e tripartite tenue le dimanche 30 juillet 2017 au Palais du gouvernement.

Ali Haddad a paraphrasé le Premier ministre pour dire que face aux déséquilibres macroéconomiques dans le contexte de recul des recettes pétrolières, «le gouvernement adoptera une politique budgétaire proportionnelle aux ressources existantes». Haddad a ajouté que «sur instruction du président de la République, le recours à l’endettement extérieur est totalement exclu».

Adoptant un ton conciliant envers le Premier ministre après une volée de bois vert échangée avec lui auparavant, le patron du FCE a informé ses pairs que «M. Tebboune a assuré que l’Etat dispose de moyens matériels lui permettant de continuer à financer les projets de développement prioritaires et de poursuivre les programmes d’investissement public».

Haddad s’en est allé par la suite expliciter le plan d’action du gouvernement, en assurant que ce dernier «poursuivra la mise en œuvre du modèle de croissance» qui a été validé par le président Bouteflika et adopté par le Parlement. Selon Ali Haddad, «la création de PME et de startups sera encouragée pour répondre aux besoins du marché local et réduire la facture des importations de biens de consommation». A propos du foncier industriel, le patron du FCE fait même des annonces. Selon lui, 3 800 lots de terrains qui ont fait auparavant l’objet d’affectation, mais pas exploités, seront récupérés pour être redistribués aux investisseurs, en plus de 3 000 autres lots de terrains vacants dont vont également bénéficier les porteurs de projets. Dans la foulée, Ali Haddad, qui était jusqu’à peu partisan de la privatisation intégrale, a assuré que la règle 51/49 qui régit l’investissement direct étranger est maintenue et qu’un dispositif sera mis en place pour capter les ressources du secteur informel.

Ali Haddad a également rassuré les membres du FCE de la poursuite du programme d’investissement public notamment pour consolider les acquis des secteurs du logement, de l’éducation et de la santé.

Pour finir d’encenser le gouvernement et le Premier ministre, le chef du FCE «se félicite de la perpétuation de ce cadre du dialogue social» et «adhère à toute initiative visant à promouvoir l’émergence des conditions permettant d’impulser un développement plus important de notre système productif et de notre économie dans son ensemble».

Ramdane Yacine

Comment (24)

    mzoughene
    3 août 2017 - 17 h 26 min

    DIALOGUER AVEC QUI ? MR Tebounne vous est sympa et a l age de la retraite dépassé allez vous reposer loin de ces loups !les seuls qui méritent le dialogue c est les 90/00 des abstentionnistes des dernières législatives ;le reste n’est que manipulation et le peuple n’est pas dupe . L’ugta de sidi said , l’unpa de alioui, ouled chouhada; le ffs, le cap, le fce , le mpa ;le mca , le pt , le crb, la faf , le coa le fln ,le r n d,…………….SI ON ASSOCIE TOUS CES SIGLES .LE RÉSULTAT EST UNE POIGNÉE DE KHOBSITES DE COQUILLES VIDES QUI NE REPRÉSENTENT QUE EUX MÊME! alors soyez sérieux pour une fois dans votre vie d’énarque de revenir a la réalité et dialoguez avec ces 90/00 d abstentionnistes si vous voulez réellement sauver l’Algérie du chaos a bon entendeur.




    0



    0
    mzoughene
    3 août 2017 - 17 h 22 min

    Citation :
    « cette phrase date de1920 ! elle provient de la philosophe russe et américaine Ayn Rand »
    Quand vous vous rendez compte que pour produire, vous avez besoin de l’autorisation de quelqu’un qui ne produit rien….Quand vous rendez compte que l’argent, c’est pour ceux qui font des affaires non pas avec des biens mais avec des faveurs…….Quand vous vous rendez compte que beaucoup sont devenus riches avec des pots-de-vin et une influence plus que pour leur travail, et que la loi ne nous protège pas de ces individus, mais qu’elles les protèges eux….Quand vous vous rendez compte que la corruption est récompensée et que l’honnêteté mène vers le sacrifice de soi-même………..Alors vous pouvez dire sans avoir peur de vous tremper, que la société est condamnée.




    0



    0
    elhadj
    3 août 2017 - 11 h 39 min

    rien ne changera dans ce pays que par la volonté démocratique et l implication du peuple pour exprimer en masse lors des scrutins l urgence et l émergence d une nouvelle génération de gestionnaires honnêtes;patriotes engages a assainir la catastrophique situation actuelle du pays dans tous les domaines




    0



    0
    Benhabra brahim
    3 août 2017 - 1 h 05 min

    Et cet argent ;comme il fallait s y attendre,viendra avec la loi des finance 2018 prevoyant une serie d augmentations de plusieurs produits???!!…taper dans la poche du citoyen ce n est vraiment pas intelligent,c est moyen ageux comme maniere……………allah ghaleb!!…hada wach halbet el bagra.




    0



    0
    lumière
    2 août 2017 - 23 h 32 min

    Haddad est généreux il donne du pain à des milliers de familles Algériennes. Quelques vipères dans ce site laissent libre cours à leurs jalousie. Leurs commentaires ne sont que de plates arguties




    0



    0
    un algérien déçu
    2 août 2017 - 18 h 26 min

    AP:  » «M. Tebboune a assuré que l’Etat dispose de moyens matériels lui permettant de continuer à financer les projets de développement prioritaires et de poursuivre les programmes d’investissement public» a dit A.Haddad / comme quoi le ratelier est plein et qu’il est encore permis de continuer à flamber l’argent du peuple ya Si Ali et ses comparses




    0



    0
    MELLO
    2 août 2017 - 17 h 55 min

     » Haddad : «Tebboune a assuré que l’Etat va continuer à financer les projets» »
    Moi, j’écrirais  » Tebboune a assuré que l’Etat va continuer à financer les patrons du FCE »




    0



    0
      mzoughene
      3 août 2017 - 19 h 38 min

      TANT QUE CA POMPE ILS SYPHONENT AUX MAXIMUM POUR VUE QUE CA DURE POUR EUX ! L INJUSTICE EXERCEE PAR UNE POIGNEE D ARRIVISTES! mais il y a toujoursbun justice amin !




      0



      0
    mourad
    2 août 2017 - 15 h 58 min

    Je n ai plus envie de suivre cette histoire pathétique, cela me fait trop mal au coeur ,je risque un AVC….trop c est trop…qu on nous prenne pour des imbéciles, à la limite,mais pour des débiles mentaux,nooon..




    0



    0
    Anonymaoui
    2 août 2017 - 14 h 14 min

    Pour moi Tebboune ne peut rien assurer ni garantir au nom de l’État. Cette fanfaronade de Heddad est destinée aux autres membres du FCE qui ont manoeuvre pour le debarquer de son poste et à nous le ghachi pour nous dire de serrer nos ceintures au maximum car ils vont tout siphonner. Ce pauvre Tebboune il a appris à ses dépens qu’il n’est que le chef du gouvernement du jour. Le gouvernement de la nuit et occasionnellement des cimetières tient le vrai pouvoir.




    0



    0
    Anonyme
    2 août 2017 - 13 h 57 min

    dommage que la honte ne tue pas…….alors à l’ attention de messieurs les journalistes, vous nous donnez qu’ un son de cloche, pour éclairer nos lanternes il aurait été judicieux soit de tenter de les interviewer (le 1° ministre et ce VOLEUR) lors d’ une rencontre sur un plateau de TV (ce qui me parait impensable) ou bien recueillir l’ avis de 1° ministre sur les propos de ce « VOLEUR », et si ça s’ avérait vrai ,alors je pense qu’ ils ont tous mis le doigt dans le pot de confiture et qu’ il n’ ont pas d’ autres choix que de se soutenir, c’ est vraiment PATHETIQUE




    0



    0
    Mimi
    2 août 2017 - 13 h 35 min

    C’est notre fin. Dans pas si longtemps on va renverser la tendance de l’immigration africaine avec un FCE-Haddad et UGTA-SidiSaid qui ne se sont pas rassasiés. C’est nous algériens qui allons prendre des tasses en plastique et traverser le désert.




    0



    0
    le Numide
    2 août 2017 - 12 h 44 min

    Si l’état continue à financer des projets construits à la manière des entreprises de Hadad et de son forum à avec le contrôle et le suivi technique des agents du gouvernent de Sellal , c’est à dire des bidonvilles et des routes qu’ on refait tous les 2 mois , pas la peine … Il vaut mieux revenir aux gourbis et aux tentes .. Si les algériens en bloc sont décidés à continuer dans cette voie de la corruption et de laisser -aller , avec en plus leur hypocrites bigoteries ridicules et médiocres , leur paresse délibérée , leur sabotage ignoble de leur propre état et cette haine irrationnelle contre leur nation et incapables de construire leur pays alors ils n’ont qu’à le louer aux chinois ou aux allemands ( si toutefois ceux -ci le voulaient bien ) .. ET QU ‘ON EN FINISSE !! c’est plus possible un pays ingouvernable et un état qui se détruit lui -même en faisant semblant de construire




    0



    0
    Abou Stroff
    2 août 2017 - 9 h 50 min

    «lou goufernement adouptera ine boulitique bidgitère brobortionnille ou rissources ixistantes» dixit le brizidène di fouroum di chèf d’entrebrise de l’anegérie. en lisant ce que raconte si ali el goudrone, je comprends pourquoi notre descente aux enfers n’est pas prêtes de s’arrêter. moralité de l’histoire: les prédateurs qui nous gouvernent continueront à s’enrichir et à transférer leur richesses à l’étranger tant que les algériens continueront à se comporter comme de simples tubes digestifs ambulants et rien d’autres.




    0



    0
      zaatar
      2 août 2017 - 10 h 11 min

      Bonjour Cher Abou Stroff,

      La mamelle de la vache à lait commence cependant à diminuer de son débit. Le tarissement n’est pas pour longtemps. Mais les tubes Digestifs ambulants ne changent toujours pas de comportement.




      0



      0
        Abou Stroff
        2 août 2017 - 18 h 02 min

        zaatar, je te salue! le débit du lait diminue et « ils » sont en train d’apporter les dernières retouches à un transfert massif de ressources vers des cieux plus cléments (barcelone et paris, entre autres) quant aux tubes digestifs ambulants, « on » leur a réservé les premières places dans l’ascenseur spatial que les allemands ont imaginé, que les chinois sont en train de construire et que les marocains vont embellir. moralité de l’histoire: les tubes digestifs ambulants sont programmés pour être gavés pour ensuite déféquer et pi ci tou!




        0



        0
      MELLO
      2 août 2017 - 17 h 53 min

      En faisant une lecture en diagonal de l’article , mes neurones ont , très rapidement, pris acte de reproduire intégralement les déclaration de SI ALI , mais Abou Stroff est passé par là. J’ajouterais, tout de même, que SI ALI est tout content que le pipe line est resté toujours branché. Jusqu’ à quand ?? L’avenir nous le dira. L’avenir ? Malheureusement, le régime n’a pas dérogé à ses pratiques qui traduisent encore une fois sa volonté d’enfermer le pays dans un statu quo mortel.




      0



      0
        Abou Stroff
        2 août 2017 - 18 h 30 min

        Mello, je te salue! j’ai toujours soutenu que, contrairment au système capitaliste qui a beoisn d’une reproduction élargie ( d’une croissance soutenue), le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation doit tourner en rond pour pérenniser la domination des couches rentières. conclusion, nous continuerons doncà tourner en rond tant que les ounoubs pétrolier et gazier continueront à déverser leurs fluides. ensuite il y aura certainement: tag 3ala me tag.




        0



        0
          MELLO
          2 août 2017 - 19 h 03 min

          Le sanctuaire des martyrs a été érigé sur les hauteurs de laakiba . Kahouet El-Hana, Marché t’nache, Kahouet el-police, Kahouet texas, Laakiba, trek-ettout,Madame Ferra, Cercle CRB, Stade Bialés, Sherazade, Roxy, Select,Sufren, Sidi M’hamed… tant de noms qui désignent des endroits très populaires du quartier, lesquels , un beau jour escaladeront pour aller faire parler ces heureux martyrs qui n’ont rien vu. Nul doute : Novembre a encore des choses à dire aux Algériens. Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ne se réduisant pas à celui de disposer d’un « Etat » qui siège à l’ONU et qui, à travers moult gesticulations diplomatiques, rejoue le rituel d’une pseudo-avant-garde aux relents d’années 1970. Vivement que le sang des martyrs jaillissent des entrailles de cette terre appelée ALGERIE.




          0



          0
    BERKANI
    2 août 2017 - 9 h 10 min

    Il faut nous rendre à l’évidence : Le frère du Chef de l’Etat a créé un gouvernement parallèle avec HADDAD comme premier ministre.
    AU SECOURS !!!!!! …………




    0



    0
    Anonyme
    2 août 2017 - 9 h 07 min

    C EST a dire qu il y a des affairistes assez puissant pour faire courber le gouvernement en toute impunité
    QUE pensent les mauvaises langues ??? Elles DISENT c’est parce qu’ils s’appuient peut être sur le frère du président de la république??
    Âlgérienne oui algérienne peut-être… Il y a des photos (complices) disons amicales




    0



    0
    y en a marre
    2 août 2017 - 7 h 20 min

    Encore de l’argent du peuple à amasser jusqu’à étouffement alors que les travailleurs des entreprises publiques telles le syndicat de de construction et les entreprises communales n’ont pas été payées depuis 10 mois
    C’EST DE LA HOGRA




    0



    0
    Amar
    2 août 2017 - 6 h 44 min

    Oui l’état va continuer à financer les projets de gré à gré, mais pour le moment l’urgence est à la grande Mosquée c’est une priorité de portée nationale.




    0



    0
    A3zrine
    2 août 2017 - 6 h 10 min

    En résumé, Haddad veut dire que l’État va continuer à l’abreuver, il va y avoir des projets et je continue comme avant et comme toujours à bénéficier d’un traitement spécial. Et surtout je continue à sortir les devises pour investir ailleurs dans des palaces et grands hôtels.
    Wallah c’est une tempête dans un verre d’eau. ….




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.