Libye : le maréchal Haftar et son rival Al-Sarraj à Moscou samedi

Haftar et Al-Sarraj
Dernière rencontre Haftar-Al-Sarraj sous l'égide de Paris. D. R.

Le chef du Gouvernement d’entente nationale libyen, Fayez Al-Sarraj, et le maréchal Khalifa Haftar sont attendus à Moscou samedi, a annoncé vendredi soir Lev Dengov, à la tête du groupe russe de contact sur la Libye. «Demain à Moscou, le maréchal Khalifa Haftar arrive de Tobrouk et le Premier ministre du gouvernement reconnu (par la communauté internationale, ndlr) Fayez Al-Sarraj», a-t-il déclaré à l’agence de presse russe Interfax.

«Lors de cette réunion, les questions relatives à la réconciliation des parties en conflit seront évoquées», a-t-il affirmé, sans préciser la date de cette réunion ni si elle inclura des discussions directes entre les deux rivaux. Selon lui, au cours de cette réunion, «les questions relatives à la sécurité nationale, à la lutte contre les groupes terroristes qui tentent de pénétrer en Libye, ainsi que la question des immigrés qui arrivent en Europe et en Asie à travers la Libye» seront aussi au menu.

La Russie souhaite «discuter avec toutes les parties en conflit et tenter de les réconcilier, et c’est à cela que sera (consacrée) la rencontre», a ajouté M. Dengov, dont le groupe a été mis en place conjointement par la Douma (chambre basse du Parlement russe) et le ministère russe des Affaires étrangères.

Fin juillet, Khalifa Haftar et Fayez Al-Sarraj se sont mis d’accord sur une déclaration en dix points dans laquelle ils s’engagent notamment à un cessez-le-feu et à organiser des élections le plus rapidement possible.

R. I.

Comment (2)

    Projet d'un dictateur
    12 août 2017 - 5 h 28 min

    C’est ce qui s’appelle faire du tourisme sur le dos de la plebe. L’ego surdimensionné de Hafter y trouve son compte.




    0



    0
    SIDI-ZEKRI
    11 août 2017 - 21 h 09 min

    Visez un peu chers amis les prouesses des dirigeants Arabes. Ils vont aller chercher des
    solutions aux problèmes de leur pays, tantôt chez Mme la France, tantôt chez l’oncle Sam
    et tantôt chez l’ours Russe. Si vous avez compris quelque chose au comportement de ces
    illuminés de la dernière pluie politique, éclairez s’il vous plait ma lanterne éteinte depuis
    belle lurette déjà. En attendant je conseillerai à ces deux oiseaux d’attendre la prochaine
    fusée pour Mars pour aller régler là bas leurs différends au lieu d’aller tout simplement vers
    leur leur peuple qui est le premier concerné dans cette affaire.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.