Les Français ne veulent plus financer la propagande marocaine à l’IMA

Jack Lang IMA
Le directeur général de l'IMA, Jack Lang, sur la sellette. D. R.

La librairie de l’Institut du Monde arabe (IMA) s’est enrichie de nouvelles éditions de livres de propagande pour le Maroc. D’abord, la nouvelle édition 2017 du guide touristique «Le Routard» avec les territoires occupés du Sahara occidental rattachés au Maroc, comme le prouve la page «Vers le grand sud». L’autre livre, publié par les éditions Extêm’Sud, parle de la baie de Dakhla, qui fait partie du Sahara occidental mais qui est présentée, dans ce livre, comme ville marocaine livrée aux plaisirs des touristes français. Ces deux livres, dédiés à la propagande marocaine en rapport avec l’affaire du Sahara occidental, ne sont pas les seuls car des dizaines d’autres sont exposés à la vente aux visiteurs.

A qui le Makhzen doit-il dire merci ? Aux Français qui mettent, chaque année, dans le budget de l’IMA la quasi totalité des euros indispensables à son fonctionnement. Cela s’appelle la «dotation du quai d’Orsay». Pour en faire quoi, s’interroge l’opinion publique française qui reste interloquée devant cette situation où une institution financée par le contribuable français participe au travail de propagande du Maroc sur une affaire qui relève d’un problème de décolonisation traitée par l’ONU. Les connaisseurs rappellent qu’à l’origine, l’IMA a été conçu pour fonctionner avec un financement à 60% français et à 40% arabe. Or, font-ils remarquer, «les 22 Etats de la Ligue arabe ont cessé de verser leur quote-part depuis belle lurette».

Déjà en 2006, selon des sources françaises, il manquait 34 millions d’euros de contributions des Etats fondateurs, dont 13,9 millions d’euros pour l’Irak et 12,5 millions d’euros pour la Libye. La même année, le budget de fonctionnement de l’IMA était couvert seulement à 9% par la partie arabe, la France ayant assumé en large partie le soutien financier de cet organisme, autrement dit épongé le déficit, au point où il a fallu lancer un plan de sauvetage en 2008. C’est un fait : les pays arabes ne payent plus leurs cotisations, du coup l’IMA est en situation de fa illite et cela suscite des réactions en France.

Selon une enquête de «Capital» faite au début de cette année, l’arrivée de Jack Lang à la tête de cet établissement culturel parisien n’a pas permis de redresser les comptes, au contraire… La relation intéressée de Lang avec le régime marocain a aggravé la situation de l’IMA, devenu un véritable gouffre financier. Ce média français  signale que «les comptes de l’IMA sont restés dans le rouge après l’arrivée de Jack Lang, avec une perte record de 2,5 millions d’euros en 2015. Sur les 18 millions de budget de fonctionnement, la France, via le ministère des Affaires étrangères, en paye 12 millions».

Jack Lang considère que le royaume du Maroc est un pays d’«exception» pour la France. En juin dernier, il déclarait être «heureux que le premier voyage du président Macron dans la région soit réservé au Maroc», soulignant que ce déplacement est le «symbole fort et émouvant» de la qualité des liens qui ont été tissés depuis de longue date entre les deux pays. Il a fait accrocher dans son bureau de l’IMA un tableau du Marocain Ahmed Cherkaoui, coté plus d’un million d’euros. L’actuel président de l’IMA ne cache pas sa préférence pour le Maroc, qu’il privilégie dans toutes les activités de cet institut financé en grande partie par les Français.

Houari Achouri

 

Comment (27)

    Benhabra brahim
    14 août 2017 - 5 h 12 min

    J.Lang…………………………..qu il est c… vot fils,madame franca.




    2



    0
    Farid
    14 août 2017 - 3 h 08 min

    Titre bizarre




    1



    0
    H-B
    13 août 2017 - 14 h 38 min

    @FelfelHar.

    Soignez vos hallucinations. L’Algérie continue à être respectable et respectée par tout le monde, cela se confirme en permanence, que ce soit les russes, américains et autres, l’Algérie continue à être gratifiée d’éloges et de mérites. Et tant mieux si il n’y a pas toujours pas d’mbassadeur en France, contrairement à ce que vous croyez, ce vide de la représentation diplomatique en France, ne pénalise pas l’Algérie mais la France, cela est une tactique très rusée du président pour acculer la France. Pourvu que cela perdure encore un moment. « Cessez de blâmer les autres quand le mal de nous ». Allez dire cela au makhnez qui attribue depuis toujours tous ses innombrables problèmes et tares à son voisin de l’Est.




    2



    1
      Felfel Har
      13 août 2017 - 20 h 44 min

      Il n’y a, selon moi, que deux catégories d’Algériens qui pensent que  » tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles » selon la formule de Voltaire (Candide): Ragdine (sous les effets soporifiques de la propagande officielle du FLN) et les privilégiés du systême pour qui « tout va trés bien Madame La marquise ». J’ai la tête sur les épaules et les pieds sur terre et j’affirme que ce n’est pas le paradis terrestre. C’est mon opinion et ma conviction et j’ai le droit de le proclamer. D’autres sont libres de penser autrement et je ne les offenserai pas en les traitant d’illuminés ou d’utopistes. Un sondage d’opinion peut toutefois les éclairer sur l’indice du bonheur en Algérie. Il est proche de zéro.




      1



      0
    Abbas
    13 août 2017 - 11 h 17 min

    C est peut être un détail mais regardez l une des plus grande métropole au monde élire un pakistanais j ai nommé londre . sérieux on est même pas capable d élire un algérien a Marseille ou même en seine saint denis . ils se font éjecté des qu ils montre le nez. C est le moment de dire au enfant que c est chez nous ici




    1



    0
    BOUMEDIENE
    13 août 2017 - 0 h 43 min

    Que des hypocrites «  » »Les Français ne veulent plus financer la propagande marocaine à l’IMA » » » » ??? Mais bien sur…
    Si vous saviez comment les Francais ont donner le pouvoir au Marocains en France vis à vis de l’Algérie vous allucineriez !!!




    1



    0
      moi
      13 août 2017 - 6 h 48 min

      oui, j’ai vu cela dans la conquête des mosquées.
      Et pourtant les Algériens sont des dizaines de milliers (médecins, ingénieurs, cadres, industriels) et on ne fait même pas le poids d’une d’une petite communauté, la grande communauté (française) ne reconnaît pas le communautarisme et se qui lui permet d’utiliser une communauté pour prendre le dessu sur une autre (marocaine sur l’algerienne)
      et aussi ce terrain est favorable du fait que de l’autre coté de la méditerranée nous avons un gouvernement affaibli.




      1



      0
        mourad
        13 août 2017 - 9 h 21 min

        Les algeriens et binationaux ,cadres ,qui vivent en France ou en Occident ,pour ceux qui pratiquent,le font en privé et n ont pas besoin de s exhiber.
        Les algeriens musulmans n ont jamais fait de prosélytisme contrairement aux marocains et turques,alliés des saoudiens.
        La decennie noire a malheureusement déformé le regard extérieur de l islam pratiqué par les algeriens




        1



        0
    anti moukhribi
    12 août 2017 - 18 h 35 min

    je me souviens avoir vu dans l’exposition permanente de l’ima un tapis de Babar , un chef d’œuvre de notre patrimoine berbère algérien,avec, à peu de chose près, les mots suivants écrits sur le cartel : « …imitation de tapis turc »… ça m’a donné envie de vomir !!!! concernant jack lang , comme nul n’est éternel , je pense qu’il va falloir qu’il déguerpisse de là très bientôt ! après cela il faudra placer quelqu’un de plus honnête et de plus compétent! tous ceux qui flirtent avec les mokokos sont des escrocs de haut vol et des truands très dangereux!!!!




    1



    0
    difou.guery
    12 août 2017 - 17 h 18 min

    ça sent le printemps marocain que nous espérons sans douleur




    0



    0
    linaimane
    12 août 2017 - 15 h 57 min

    jak lang doit defendre la pedo monarchie, qui le protege apres avoir violé des centaines d enfants marocains, le dernier scandal c 2013 ou a été surpris dans une villa avec 6 enfants marocains nus a marakech..




    1



    0
    algérienamazigh
    12 août 2017 - 15 h 16 min

    J’ai visité cet institut il y a quelques années, franchement j’étais déçu, j’ai rien trouvé d’intéressant qui remplit les yeux, à part quelques pierres du désert de l’Arabie, de la vieille dinanderie, quelques tapisseries, des morceaux de tissus, des poteries. Il faut dire dans l’art musulman toute représentation humaine ou animal, statues, tableaux de peinture sont proscrits par la religion. Sauf sa bibliothèque où j’ai passé tout mon temps de cette visite de l’institut, on trouve beaucoup de livres intéressants.
    Les belles oeuvres du monde musulmans sont tous conservées dans le Musée du Louvre

    Concernant la présence intense du makhzen marocain au sein de cet institut ça dû a la mollesse, voire l’absence totale de la représentation diplomatique de notre pays dans l’hexagone et le comble dans tout ça ‘ ‘ l’article 51 ‘ ‘ qui a été voté à l’APN pour interdire tout accès à une fonction politique aux binationaux de la diaspora algérienne vivant en France (intellectuels, artistes, politiciens, hommes d’affaires..etc) que l’État devrait normalement leur donner une place pour représenter la richesse culturelle de notre pays dans l’hexagone. Cet odieux ‘ ‘ article 51 ‘ ‘ conforte le Maroc et ses binationaux pour conquérir le vide laissé par l’Algérie.




    1



    0
    mhd dz
    12 août 2017 - 14 h 31 min

    …..Donc l,Algerie ne finance plus cette institut et c’est le principal ! !




    0



    0
    Douha
    12 août 2017 - 13 h 57 min

    @ tous les patriotes de ce site.
    Comme vient de le relever notre ami @ Jean_Boucane 12 août 2017 – 11 h 09 min, les mokokos qui sévissent sur ce site sont des agents du makhzen et sont reconnaissables de prime abord aux pseudos qu’ils utilisent.Etant en service commandé, ils accolent le sigle DZ aux noms farfelus qui, croient-ils dans leurs petites têtes, les feront passer pour des Algériens.




    1



    0
    Felfel Har
    12 août 2017 - 12 h 00 min

    Le Maroc, selon moi, ne fait que profiter de la baisse d’influence de l’Algérie en France. Honnêtement, qui défend nos intérêts à Paris? Personne! Nous n’avons même pas d’ambassadeur depuis des lustres et El Mouradia ne se presse pas pour en désigner un. Nous ne sommes plus respectés, parce que ceux qui prétendent nous représenter ne sont pas crédibles, trop timorés pour émettre la moindre protestation. Désignons des Algériens qui ont vraiment l’étoffe de diplomates, comme le valeureux Bellani, et notre voix portera dans les capitales occidentales! Sachons négocier fermement, en ne privilégiant que nos intérêts et nous serons écoutés et respectés! Cessons d’accorder, sans contrepartie, des faveurs à des pays en difficulté qui, par ailleurs manifestent une « algérianophobie » évidente! Arrêtons de blâmer les autres quand le mal vient de nos propres rangs! « A coeur vaillant, rien d’impossible »




    0



    0
    Le Parisien
    12 août 2017 - 11 h 59 min

    Je connais une amie fonctionnaire à l’IMA qui m’a confirmé que l’argent coule à flot dans les caisses de l’institut et que seuls les pays exonérés des cotisations comme le Maroc ne payent pas, les autres continuent à le faire normalement.




    0



    0
    l immigre
    12 août 2017 - 10 h 52 min

    comment un sioniste peut diriger institut du monde arabe c est comme bhl qui veut reecrire le coran et Zemmour en faire disparaître une partie en meme temps le sioniste pedophile j lang je comprend pourquoi il se plait au maroc il est pas deranger la bas au contraire




    1



    0
    dz
    12 août 2017 - 10 h 38 min

    « Les Français ne veulent plus financer la propagande marocaine à l’IMA » dites vous, mais qu’est ce qui vous permet une telle affirmation, rien dans l’article n’accrédite cette thèse. Vous parlez de l’opinion public française comme si vous saviez ce qu’elle pense!
    Vous dites que les français financent l’IMA pro makhzen, mais qui finance la propagande du polisario depuis 40 ans si ce n’est le contribuable algérien dont je fais parti?
    Vous devriez plutôt vous demander pourquoi la France soutient autant le Maroc!




    0



    0
      Ninir
      12 août 2017 - 11 h 03 min

      pourquoi la France soutient le Maroc? mais tout le monde le sait. d’abord si elle le lâche c’est le royaume qui disparaît illico presto au profit d’une république, avec comme conséquence immédiate la perte des ses intérêts dans la région. ensuite la France « veille » à l’équilibre des forces entre l’Algérie et le Maroc, toujours pour sauvegarder ses intérêts dans la région. enfin, last but not least, les pédophiles français (comme Lang) n’ont aucun intérêt à perdre « leur paradis ».




      1



      0
      Jean_Boucane
      12 août 2017 - 11 h 09 min

      Encore un mokoko qui se fait passer pour un algerien… cela se sent a des milliers de km que tu sens le makhzen! La France soutient le Maroc tout simplement par les interets qu’elle y possede! Banque, Supermarche, Tourisme, Telecommunication ils sont presents partout au Maroc! Et son soutien du maroc et aussi en grande partie par haine de l’Algerie…




      1



      0
      Moh
      12 août 2017 - 11 h 12 min

      dz, moi aussi j’ai été très surpris par le titre car c’est même le contraire car les Français aiment soutenir le Maroc y compris dans sa colonisation du Sahara occidental. (…)




      1



      0
    HOUMTY
    12 août 2017 - 10 h 11 min

    SALAM ALAIKOUM L’KHAWA, L’INSTITUT DU MONDE ARABE (…) ENGLOBE L’ENSEMBLE DES PAYS ARABOS-MUSULMANS ET QUI A POUR BUT DE DEMONTRE A L’OCCIDENT LES RICHESSES DE LA CIVILISATION ARABOS-MUSULMANES (AU SENS LARGE DU TERME ) C’ETAIT LE BUT premier.
    MALHEUREUSEMT ce BUT A ETé MODIFIE, IL EST DEVENUE L’ARRIERE COUR DU MAKHZEN ET A saTETE UN PSEUDO GERANT QUI CONNAIT PAS GRAND CHOSE A LA CIVILISATION ARABO-MUSULMANE.
    POUR MOI C’EST DEVENU LE MINISTERE EXTERIEUR DES AFFAIRES DE PROPAGANDE DE L’ETAT NARKOSMOKOKOS, une ANNEXE DU CONSULAT, AVEC LA DOMICILIATION SUIVANTE QUI VEUX TOUT DIRE : » PLACE MOHAMED V »,1 RUE DES FOSSES S.B PARIS 5eme. (…)




    2



    0
    Djaffar
    12 août 2017 - 9 h 55 min

    Beaucoup de pays continuent à payer (…) parce qu’ils sont membres du conseil d’administration comme l’Arabie Saoudite et l’Algérie. d’ailleurs la directrice générale est une Saoudienne, fille d’un diplomate proche du Maroc, depuis plusieurs années, les pays du Golfe cotisent aussi.




    1



    0
    Jean_Boucane
    12 août 2017 - 8 h 53 min

    Il faut que l’Algerie arrete de financer cette coquille vide!




    1



    0
      Nasser
      12 août 2017 - 12 h 08 min

      c’ est juste nous devrions cesser nos cotisations et faire valoir que l’IMA est devenu un outil de propagande et en demandant le renouvellement cyclique de la Direction et de son conseil d’ administration afin que chaque pays puisse diriger à tout de rôle l’ institut




      1



      0
    Anonyme
    12 août 2017 - 8 h 47 min

    Dire qu’aucun pays ne paye plus de cotisation est inexacte surtout concernant l’Algérie qui paye régulièrement y compris pour 2017.




    1



    0
      Jojo
      12 août 2017 - 9 h 46 min

      Tout le monde connaît (ou devine) les raisons « particulières » qui font que (sans jeu de mots) Lang bave pour le marrok !




      1



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.