Le nouveau ministre de l’Industrie et des Mines Youcef Yousfi prend ses fonctions

énergie Yousfi
Cérémonie de passation de consignes entre Yousfi et Bedda. New Press

Le nouveau ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a pris, samedi à Alger, ses nouvelles fonctions en remplacement de Mahdjoub Bedda, lors d’une cérémonie de passation de pouvoirs qui s’est déroulée au ministère de l’Industrie et des Mines en présence des cadres du secteur.

Le nouveau ministre Youcef Yousfi a exprimé sa reconnaissance pour la confiance que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a placée en lui, en le nommant à la tête du secteur qu’il a qualifié de «sensible». Il a salué les efforts de l’ex-ministre, Mahdjoub Bedda, à la tête du secteur et le progrès enregistré dans de nombreux projets. «Le secteur de l’Industrie et des Mines est d’une importance primordiale et constitue l’une des bases essentielles pour la construction d’une économie diversifiée qui aide à sortir de la dépendance aux hydrocarbures, conformément au programme du président de la République», a-t-il dit, soulignant que «le secteur doit progressivement être amené à contribuer à la création de richesses et d’emplois, une démarche qui s’inscrit parmi les objectifs essentiels tracés».

Le ministre a appelé l’ensemble des cadres du secteur à «apporter leur contribution pour mener à bien cette mission difficile». «Le secteur apportera une plus-value à l’économie nationale et permettra la création d’emplois, notamment au profit des nouveaux diplômés universitaires», a souligné Yousfi.

De son côté, Mahdjoub Bedda a félicité le nouveau ministre pour cette nouvelle responsabilité qui lui a été confiée, lui souhaitant plein succès dans ses nouvelles fonctions. Il a également remercié le président de la République pour la confiance qu’il lui a accordée en lui confiant ce portefeuille. Bedda a exprimé sa reconnaissance aux cadres du ministère qui lui ont apporté leur soutien et leur contribution dans l’avancement des projets du secteur.

Youcef Yousfi a occupé, avant sa nomination à la tête du ministère de l’Energie et des Mines au sein du nouveau gouvernement conduit par Ahmed Ouyahia, plusieurs postes de responsabilité, le dernier en date étant ministre de l’Energie et des Mines.

R. N.

Comment (6)

    chibl
    20 août 2017 - 17 h 11 min

    Ce pouvoir, n aime pas les jeunes, on de gomme un jeune pour ramener une vieille carcasse, la photo parle d elle meme.




    0



    0
    Hdidouane
    20 août 2017 - 10 h 58 min

    Le comble de l’hypocrisie! Yousfi (…) Lors de cette passation, il va jusqu’à… « saluer les efforts de Mahdjoub Bedda et le progrès enregistré dans de nombreux projets » alors que çà ne fait que quelques mois que Mahdjoub Bedda a été nommé Ministre et qu’il n’a eu pas le temps de prendre des initiatives ni engager aucun projet ! Il est impossible qu’il ait enregistré des projets qui n’existent pas, car il n’y en a pas eu ! Quelle hypocrisie, quel culot !!!




    0



    0
    Predator.DZ
    20 août 2017 - 10 h 26 min

    Bedda, lui au moins avait de bonnes intentions.




    0



    0
    Nourreddine
    19 août 2017 - 21 h 28 min

    défilé de mode avec ,depuis 20 ans, les memes vieux costumes et cravates bleus ?




    0



    0
    Anonymaoui
    19 août 2017 - 18 h 12 min

    On efface tout et on recommence plutôt on va ronronner. Pauvre industrie virtuelle de l’Algérie qui coule comme une bielle de moteur en fin de ressource.




    0



    0
    nectar
    19 août 2017 - 16 h 16 min

    Un clou chasse un autre, ainsi va l’économie algérienne…les ministres défilent comme dans un défilé de mode, avec des mannequins recyclés… et chacun vantent les mérites de celui qui l’a précédé pour appliquer le programme du président, qui ne voit pas le jour depuis vingt ans….




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.