Batna : 1er Festival du théâtre amateur d’expression amazighe en 2018

théâtre amateur
Le théâtre régional de Batna accueillera l'année prochaine le 1er Festival de théâtre amateur d'expression amazighe. D. R.

La ville de Batna abritera, au cours de l’été 2018, la première édition du Festival «open space» du théâtre d’expression amazighe des amateurs, a-t-on appris lundi soir au cours de la cérémonie de clôture de la troisième édition de l’université d’été des Aurès du mouvement associatif culturel amazigh et de la société civile. Le Festival «open space» du théâtre d’expression amazighe des amateurs constitue «un appui au Festival culturel national du théâtre amazigh, qui se tient annuellement dans la capitale des Aurès», ont souligné les participants à cette université d’été, dans les recommandations présentées à la clôture de cet événement. Ainsi, le Festival «open space» du théâtre d’expression amazighe des amateurs sera «une véritable pépinière pour les jeunes talents et enrichira la scène culturelle et le quatrième art notamment d’expression amazighe».

Venus de 18 wilayas, les participants à l’université d’été des Aurès du mouvement associatif culturel amazigh et de la société civile, ouverte le 17 août dernier à l’initiative de l’association locale Tamazgha Aurès Forum, ont abordé les mécanismes devant permettre au théâtre d’être un espace pour la promotion du patrimoine, de la langue et de la culture amazighes. Le président de l’association Tamazgha Aurès Forum, El Hadi Bouras, a souligné que la troisième édition de cette université d’été a axé sur «la manière de s’ouvrir sur le théâtre de rue».

L’université d’été des Aurès, organisée en collaboration avec le Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA), marquée par la présence de plusieurs associations culturelles amazighes et de spécialistes du quatrième art, a organisé des ateliers d’écriture, de mise en scène et de scénographie en plus de conférences sur le théâtre, l’identité et le patrimoine. Les pièces théâtrales présentées à l’occasion ont suscité un intérêt particulier des amateurs du 4ème art, alors que de nombreux participants, dont Boudjemaâ Bouaziz de la ville de Aïn Beïda, de la wilaya d’Oum El Bouaghi, a mis en exergue l’importance de cette manifestation dans «l’appui du théâtre d’expression amazighe».

La cérémonie de clôture de la troisième université d’été des Aurès s’est déroulée dans une ambiance festive, rehaussée par une présence remarquable du public et la présentation sur les planches du théâtre régional de Batna (TRB) de la pièce Halzoum de l’association Al-Fadha Al-Azrek.

R. C.

 

Comment (2)

    Marre du Khorti
    22 août 2017 - 14 h 25 min

    Heureux d’apprendre qu’il existe encore quelques vrais chaouis à Batna.




    3



    0
      ZORO
      24 août 2017 - 16 h 39 min

      Tu as beau changer de peudo mais tu es reconnaissable a ton khorti n est ce pas khafafich???? Signe ton ami ZORO….Z…




      0



      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.