Ligne ferroviaire M’sila-Boughezoul : Zaâlane donne ses directives

train M’sila
Abdelghani Zaâlane, ministre des Travaux publics et du Transport. New press

Le ministre des Travaux publics et du Transport, Abdelghani Zaalane, a déclaré, mardi à Boughezoul, sud de Médéa, que toutes les dispositions seront prises en vue de dynamiser les chantiers de réalisation des lignes ferroviaires Tissemsilt-Boughezoul et M’sila Boughezoul dans la perspective de leur mise en exploitation avant la fin de l’année 2018.

L’impact socio-économique de ce projet structurant impose un redoublement des efforts engagés sur les deux chantiers et l’accélération de la phase d’installation des équipements, a indiqué le ministre lors de la visite du site du chantier de réalisation de la ligne ferroviaire M’sila-Boughezoul, qui s’étend sur un linéaire de 151 km. Les deux lignes ferroviaires M’sila-Boughezoul et Tissemsilt-Boughezoul (131 km) enregistrent un taux d’avancement global de l’ordre de 75%, selon les responsables en charge de ce projet, qui ont assuré, au cours d’un exposé détaillé présenté au ministre que les 25% restants du projet concernent le volet signalisation, dont les procédures de concrétisation sont déjà engagées.

Les voies ferrées M’sila-Boughezoul et Tissemsilt Boughezoul seront livrées, d’après ces mêmes responsables, au mois de septembre 2018. D’ailleurs, des instructions ont été données par le ministre au directeur général de la société nationale de transport ferroviaire (SNTF) pour prendre en charge, dès maintenant, la formation de l’encadrement chargé de l’exploitation et la gestion de ces deux lignes ainsi que le personnel affecté aux services et administrations annexes.

R. N.

Comment (7)

    Nourreddine
    23 août 2017 - 22 h 54 min

    connaissant un peu ces regions ,je me demande qu’est ce qu’il faut transporter pour rentabiliser cette ligne. elle sera reliée au littoral ou ? elle rejoint Batna ? d’autant que je crois avoir compris que la voie Chiffa -Djelfa sera elargie ….alors ? y a t il un pilote dans l’avion ?




    0



    0
    elhadj
    23 août 2017 - 10 h 48 min

    le meme refrain est repris par chaque nouveau ministre alors que les chantiers demeurent en l état .les délais de réalisation ne sont pas respectes;les retards tolérés;les surcoûts admis et tout ça pénalise le citoyen et gréve le budget de l Etat. aura t on un jour des responsables a l image de Si TEBBOUNE pour redresser cette situation qui a force de perdurer exaspère la patience des citoyens .




    0



    0
    moulelbarnousse
    23 août 2017 - 9 h 37 min

    inchallah ikoune el kheir fi el djazaier el aaiza wal karama wenwellou h’na chewaker eddounya.




    0



    0
    Felfel Har
    22 août 2017 - 22 h 25 min

    Si ces chantiers ont été confiés à Ali El Goudroune, on peut attendre encore longtemps. Ceux qui se rappellent comment s’est faite la conquête de l’ouest américain doivent s’étonner de la longueur des délais de réalisation de ces infrastructures chez nous. En moins de temps, avec des moyens limités, les pionniers US ont relié Saint- Louis à Denver puis à San Francisco. Pour le pote à Saïd, plus ça tarde et plus ça rapporte, Doula tkhalass matkhafch, rani hna!




    0



    0
    Said Amirouchène
    22 août 2017 - 18 h 02 min

    Chaque nouveau Ministre dit la même chose, fais la même chose, utilise les mêmes pratiques!

    On va sur le terrain, on visite les chantiers et on menace, on crie, on gueule et on rentre au Ministère en prenant la précaution que l’ENTV a bien pris les « prises » . C’est tout ce qu’ils savent faire !!




    0



    0
    Bibiche&Bibicha
    22 août 2017 - 17 h 45 min

    Blablablabla….! Que de la parlote sur tout les sujets et les projets. Quand la culture de la gestion de la rente repose uniquement sur la dépense sans en mesurer le ROI, sans obligation de résultat, sans aucun contrôle des budgets avancés et de l’avancement des travaux, LE BORGNE EST ROI AU PAYS DES AVEUGLES. De plus nos Ministres font dans le micro management au détriment de la stratégie infrastructure consistant à la couverture des réseaux nationaux, interconnexions des moyens de transports et le maillage du territoire. Tout ces discours de la Présidence, des Ministres sont du populisme et de la démagogie. Mais nous ne sommes plus dupes! Cela fait 18 ans que vous nous mentez, spoliez, méprisez, car la médiocrité, l’incompétence, la rapine sont les qualités pour gouverner en Algérie. Marre, ras le bol, dégoûté, écœuré par ces usurpateurs qui ont pris le pays pour leurs propriété privée mais le peuple à pris conscience de ce rapt et sa colère sera grande.




    0



    0
    MELLO
    22 août 2017 - 17 h 21 min

    Les projets en Algérie, c’est comme notre ombre qu’on essaie de rattraper sans pouvoir le faire. La ligne M’sila- Boughezoul comportera également 59 ponts d’une longueur totale de 1.479 mètres linéaires ainsi que quatre stations , Boughezoul pour le transport de marchandises, Bouti Sayeh , Berine et Ain Lahdjel pour le transport de voyageurs, alors que la station de M’sila sera destinée à l’entretien du matériel ferroviaire. Voilà pour le détail de cette ligne , révélé en Septembre 2011 par le Ministre Amar Tou en compagnie de deux autres ministres Chérif Rahmani et Moussa Benhamadi qui ont procédé à une visite d’inspection du projet lancé en juin 2011, pour un délai de 41 mois. Nous sommes en 2017, soit 72 mois après, tous ces ministres ont disparu, un nouveau Mr Abdelghani Zaalane est là, il souhaite emprunter ce train de M’sila- Boughezoul .
    Que désire le peuple.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.