Révélation : opération militaire contre le Venezuela en novembre prochain

Venezuela
Le président vénézuélien Nicolas Maduro. D. R.

Par Smaïl Hadj Ali – Une opération militaire contre le Venezuela, à partir la frontière brésilo-vénézuélienne, menée conjointement par les Etats-Unis, le Brésil, la Colombie et le Pérou, est en cours de préparation.

Le site d’information progressiste Brasil 247 vient de révéler – reprenant une information du site Aporrea.org du journaliste vénézuélien Manuel José Montanez – que des troupes militaires des Etats-Unis ainsi que celles du Brésil, de la Colombie et du Pérou, participeront pendant dix jours à des actions militaires sur la triple frontière amazonienne de ces trois pays, probablement en novembre 2017. Selon le journaliste vénézuélien, ces manœuvres ont été proposées par le gouvernement Temer, l’actuel président du Brésil, suite au golpe parlementaire dont a été victime Dilma Roussef.

D’autres sources indiquent que ce sont les Etats-Unis qui ont imposé cette opération par l’intermédiaire de l’ambassadeur des Etats-Unis, Peter Mc Kinsey.

Bien évidemment, comme de coutume, l’objectif de cette action n’est pas présenté comme une opération militaire visant le Venezuela. En vérité, il s’agit de donner un coup de main aux narcotrafiquants, aux mercenaires et aux troupes «irrégulières», paramilitaires, dont celles de l’ex-président colombien Alvaro Uribe, qui agissent dans la région de Cabeço do Cachorro au niveau de la triple frontière Brésil, Colombie, Pérou, afin de déstabiliser le Venezuela. Deux pays parmi ces trois (le Brésil et la Colombie) ont des frontières avec le Venezuela.

Cette action militaire s’appuie sur le même modèle que celui qui fut appliqué à la Libye et à la Syrie avec la création d’une «zone occupée» sur le territoire vénézuélien, dont nous connaissons les désastreuses et criminelles conséquences sur ces deux pays. Selon le site vénézuélien, 800 hommes des forces spéciales américaine, appelées Sceau, participeront à ces opérations. Cette opération militaire conjointe portera le nom d’America Unida (Amérique unie), et devrait coïncider avec la tenue d’élections des gouverneurs des provinces vénézuéliennes en novembre 2017.

Pour le journaliste vénézuélien à l’origine de ces révélations, «si ces manœuvres ne représentent pas le début d’une invasion militaire, elles visent un objectif dissimulé plus pervers géopolitiquement qui est de permettre une ‘meilleure étude’ du théâtre d’opérations sud-vénézuélien, afin, le moment venu, d’introduire sur notre territoire la plus grande quantité possible de forces irrégulières qui contribueraient à approfondir la crise du chaos, et à développer de la délinquance dans cet espace géographique, avec la possibilité de créer une sorte de territoire sans autorité, dans lequel il opérerait une « armée diffuse » contre le gouvernement légal du Venezuela». C’est ce modèle à l’identique qui a été utilisé par l’Otan impérialiste contre la Libye, pays plongé dans le chaos, puis contre la Syrie.

Le journaliste mentionne l’opposition du commandant de l’armée brésilienne, le général Vilas-Boas, qui subit des pressions du gouvernement golpiste de Temer, depuis la destitution scélérate de Dilma Roussef, pour démissionner de son poste.

S. H.-A.

Comment (7)

    Rayés Al Bahriya
    22 août 2017 - 14 h 25 min

    Cuba doit envoyer des troupes militaires pour aider le Venezuela.

    Je suis prêt à y aller combattre au front avec les révolutionnaires dignes fils

    De Chavez et Che Guevara….

    La puerte or la muerte.

    La partie ou la mort.

    Vive le Venezuela libre et révolutionnaire.

    Que l’Amérique latine soit au RDV de l’histoire.

    Chiche levons nous contre le despotisme amis requins…




    0



    0
    Bison
    22 août 2017 - 13 h 48 min

    C’était prévisible que le tour du Venezuela viendra, juste une question de temps! Chávez comme son successeur et leurs positions tranchées, leurs soutiens pour les droit des peuples à disposer d’eux meme, sans devoir se soumettre au dictat des puissants, le projet du Venezuela à unir les pays et les peuples de l’Amérique latine pour le bien de tous et pour leurs permettre d’arreter de se faire bouffer individuellement par les multinationales et donc d’arrêter de jouer les républiques bannières, …au profit des multinationales US qui y font le beau et le mauvais temps, en nommant et dégommant les dirigeants,… le Venezuela le porte drapeau, la seule voix forte et nette qui reste du tiers monde, Le venezuela sait sûrement que toutes ses politiques  » indépendantistes » voire « subversives » notamment en Amérique latine, son insoumission réelle à l’Empire, et ses prises de positions, sur la Libye et son soutien a Kadhafi, la Palestine, la Syrie,…et ses déclarations notamment peu amicales vis a vis de certains pays, qu’il ne faut surtout pas se mettre à dos ( vu le pouvoir de nuisances dont ils disposent) sans , être inconsciemment ou consciemment téméraire, et etre prêt à courir le risque de payer le prix le plus fort un jour ou l’autre! Et comme c’est la mode ces dernièrs temps ou ces dernières décennies, les guerres se mènent par procuration, aussi le Venezuela doit ou s’est sûrement préparé a faire face a une guerre de horde de narcotrafiquants et autres criminels venant de l’intérieur et des pays voisins notamment le Brésil, lui,nqui voudra sûrement, pour se delester un peu, lui envoyer une partie de ses criminels qui rongent et submergent sa capitale et ses banlieues la rendant invivable et la vie y est infernale, pour pouvoir respirer un peu!!surtout que les touristes le désertent et les brésiliens n’en peuvent plus!!pour les autorité ça pourrait être une solution aussi!
    A chaque culture on se sert de ses tares et ses maux specifiques pour la detruire et kui faire la guerre! L’Amérique latine c’est surtout la mafia de la drogue, et autres organisations criminelle,… Pour les pays arabo-musulmans ça a ete et l’est toujours l’islamisme et toutes les diverses organisations et hordes terroristes toutes enfantees et que continue à enfanter l’organisation mère, celle des frères musulmans avec ses différentes branches et subdivisions ,…
    Pour la Chine on sait pas que ce qu’ils vont lui trouver,…
    Une chose est sûr, le pays qui subit cette guerre de nouvelle génération n’en sortira jamais indemne même si « il gagne la guerre », comme peut être la Syrie, mais une chose est sur ils ne se remettront pas de sitôt ou peut être jamais, car en plus des destructions de vies humaines physiques, psychiques et sociales et autres destructions matérielles, et retards en développements, ca engendre de nouvelles ou ravivent d’anciennes blessures, haines, rancœurs, et tout ça et tout ce que cela engendre, et laisse derrière fait que rien pourra redevenir comme un avant! Il ne suffira pas de reconstruire des bâtiments, réouvrir des ecoles ou remettre l’eau ou l’électricité,…que Dieu nous protége et protége le Venezuela et tous les autres pays de ces apprentis sorciers!




    0



    0
    Logiciel
    22 août 2017 - 13 h 03 min

    Pour mieux comprendre tout ces événements qui s’accélèrent, je vous convie pour une petite lecture (recherche) sur l’ère victorienne. Je suis sûr que vous allez tout comprendre.
    Ce n’est pas l’histoire qui recommence mais c’est plutôt les évènements qui se ressemblent.




    0



    0
    Kassaman
    22 août 2017 - 12 h 06 min

    Il est très important qu’AlgériePatriotique publie ce genre d’articles.
    Le peuple Algérien doit absolument savoir ce qui se trame contre les pays insoumis en général et l’Algérie en particulier. Le réseau voltaire vient de publier un article tentant d’expliquer les réels motifs derrière toutes ces guerres menées par l’OTAN depuis la chute de l’URSS et plus particulièrement depuis le 11 septembre.
    La théorie qu’ils y développent est que l’empire ne veut pas seulement s’accaparer les ressources des pays rebelles mais plonger la moitié de la planète dans un chaos sans fin. Chaos qui leur permettrait de dominer le monde. Voilà pourquoi ils semblent ne gagner aucune guerre, ils veulent juste qu’elles durent ad vitam æternam…




    0



    0
      Rien-ne-va-plus
      22 août 2017 - 15 h 55 min

      Le monde doit savoir que la politique étrangère des Usa est basée sur la revendication de toutes les richesses du monde que Dieu le tout puissant à octroyées à chaque pays. L’homme blanc sauvage qui occupe aujourd’hui la terre des indiens après en avoir massacré plus de 30 millions d’entre eux, considère toute honte bue ces richesses comme sa propriété légitime, et il en a le droit de les récupérer même par la force.




      0



      0
      Tin-Hinane
      23 août 2017 - 14 h 46 min

      Le but c’est effectivement de créer le chaos partout pur qu’ils puissent continuer à dominer le monde, cela étant dit ils sont réellement INCAPABLES de gagner une guerre




      0



      0
    Rien-ne-va-plus
    22 août 2017 - 11 h 13 min

    S’attaquer au peuple vénézuélien, cela prouve que les américains sont en effet des lâches. Incapables d’affronter le Corée du nord, ils veulent à tout prix une compensation morale en Amérique latine non loin de chez eux. Pourquoi veulent-ils en plus impliquer leurs laquais de la région ?
    C’est simple ! Parce que les Yankees n’ont jamais été capables d’affronter seuls leurs ennemis. Mais attention : Comme on dit : le brin de paille que vous sous-estimer risque de vous aveugler ! Les Usa, vont-ils encore s’empêtrer dans un autre bourbier ? Les américains croient peut être que M. Poutine irait à leur secours en cas de pépins. Souhaitons que cette fois-ci les Russes les laisseront recevoir une bonne et dure correction exemplaire.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.