Graves accusations égyptiennes contre la caravane de solidarité avec Gaza

Caravane de solidarité
La caravane algérienne de solidarité avec Gaza est bloquée au point de passage de Rafah. D. R.

Par Ramdane Yacine – L’affaire du blocage par les autorités égyptiennes de la caravane algérienne de solidarité avec la population de Gaza, en Palestine occupée, est en passe de se transformer en crise diplomatique entre l’Egypte et l’Algérie.

En effet, l’ambassade d’Egypte en Algérie a publié un communiqué, hier, dans lequel elle a qualifié la caravane de solidarité de l’Association des oulémas d’Algérie et composée de médicaments et d’équipements médicaux destinés aux hôpitaux gazaouis (dont celui de Khan Younès) de «menace pour la sécurité nationale» en Egypte.

La représentation diplomatique égyptienne en Algérie justifie le refus d’autoriser la caravane de passer la frontière au point de passage de Rafah par «le contenu de la caravane (qui) n’est pas conforme avec ce qui est convenu entre les deux pays et consigné dans une convention». En décodé, l’Egypte accuse clairement l’Algérie de porter atteinte à sa sécurité nationale. Une accusation lourde de conséquences et qui ne devrait pas laisser les autorités algériennes silencieuses.

Le coordinateur de la caravane de solidarité auprès de l’Association des oulémas, Karim Rezki, a affirmé que les autorisations nécessaires ont été accordées à la caravane avant son départ du port de Port-Saïd en Egypte vers Rafah. Les autorisations ont été accordées par les autorités égyptiennes au Caire, par l’ambassade d’Egypte en Algérie et par l’ambassade d’Algérie en Egypte. Mais les autorités égyptiennes se cachent derrière le prétexte du manque de coordination entre leurs services de sécurité et leurs Affaires étrangères.

Le site Koul Akhbarek se demande si le refus de laisser passer la caravane de solidarité algérienne par le poste frontalier de Rafah vers Gaza ne va pas faire exploser les relations algéro-égyptiennes. Le site indique que le drapeau algérien est pratiquement le seul à flotter aux côtés du drapeau palestinien dans les territoires occupés lors des nombreuses activités et manifestations contre l’occupation sioniste. Ce qui signifie que «les Palestiniens considèrent que les Algériens sont les plus proches de leurs cœurs», commente le média arabe.

Pour rappel, il y a deux ans, la troisième caravane de solidarité avec les populations de Gaza avait nécessité l’intervention du président Bouteflika auprès des autorités égyptiennes afin de faire parvenir les aides aux citoyens de Gaza. Ce qui signifie qu’implicitement, l’Egypte contribue à perpétuer le blocus imposé par les autorités d’occupation aux Territoires palestiniens.

R. Y.

Comment (43)

    Monferratus
    24 août 2017 - 17 h 42 min

    Les massacres de palestiniens commis par les israéliens sont abominables comme tous les crimes commis de par le monde. Mais ils sont « l’œuvre » de l’ennemi, de l’occupant que dire des massacres commis par des ‘frères » sur leurs frères .palestiniens ? Je pense notamment au massacre commis par le roi Hussein de Jordanie un certain septembre noir ou ceux plus récent commis par Daech dans les camps de réfugiés palestiniens ou d’autres encore plus graves commis par le hamas palestinien contre leurs frères du Fatah lors de la prise de Gaza n’ont ils pas balancés du haut des immeubles les militants rivaux…..la liste est longue. Ces pauvres palestiniens sont victimes d’abord de leurs dirigeants et en suite de leurs cousins bédouins buveur d’urine de dromadaire du golfe, qui ont arrimé leurs destins au pays des cowboys en échange d’une protection telle une prostitué avec son souteneur. (Trump avec le roitelet saoud)




    2



    0
    Hadadou Adel
    24 août 2017 - 12 h 53 min

    @Bison 23 août 2017 – 18 h 32 min , je viens de lire ton post , je partage nos arguments et surtout le plus important à savoir : .. « les palestiniens ont surtout et avant tout besoin de s’unir, plus que leurs besoins en médicaments et en groupes électrogènes. »

    Cette aspect politique (union de toutes les forces politiques palestiniennes) est fondamentale particulièrement entre le Hamas de l’islamiste Khaled Mechaal à Gaza et le Fatah de Mahmoud Abbas en Cisjordanie. On se souvient que durant la guerre de libération de notre pays, certains chefs historiques ont réussi à convaincre toutes les tendances politiques algériennes de l’époque à s’unir pour le meilleur et pour le pire ! Les laïcs, les islamistes, les socialistes etc…etc… de la Palestine sont TOUS des palestiniens et donc cela ne sert à rien de faire croire que l’un est plus légitime que l’autre ! Ce n’est pas parce qu’on s’appuie sur le Coran ou qu’on y fait référence dans ses discours qu’on croit détenir la vérité et la solution pour le pays !




    0



    0
    Anonyme
    24 août 2017 - 11 h 57 min

    Sissi lutte contre les frères musulmans,il est normal qu il refuse une caravane qui va aider les frères musulmans à Ghaza? ???
    Cette caravane non pas d oulemas (savants) mais de frères musulmans voulait juste forcer la main aux autorités algeriennes pour parler d eux….car la solidarité en général, pour de vrais généreux, commence par son propre peuple.




    0



    1
    [email protected]
    24 août 2017 - 8 h 12 min

    L’Egypte est devenu le chien de garde pour Israel du coté de Gaza, il y a aussi la prise de position de l’Algérie concernant le Quatar, que le Caire fait payer au algériens, et l’affrontement indirect dans le dossier lybien




    2



    0
    difou.guery
    24 août 2017 - 5 h 51 min

    CE QUE LE CROIT ,,OU IL PARLE AU NOM D ISRAEL OU C EST LE BAKCHICH kifkif chkara chez nous




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.