Les médias du Makhzen déguisent l’humiliation de Maputo en victoire

médias marocains
A chaque fois qu’il est en difficulté, le Makhzen fait appel à ses relais médiatiques. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Comme à chaque fois qu’il est en difficulté, le Maroc a fait appel cette fois encore à ses relais médiatiques habituels pour tenter de transformer en victoire l’humiliation qu’il a subie la semaine dernière à Maputo, où se sont tenus les travaux de la 6e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VI). Le Makhzen avait essayé vainement d’empêcher une délégation de la RASD de prendre part à cette rencontre.

Habituée à faire dans la manipulation, le mensonge, le montage et le dénigrement, la chaîne de télévision marocaine 2M prétend carrément dans un article publié hier sur son site internet que la délégation marocaine, avec à sa tête le chef de la diplomatie Nasser Bourita, a été malmenée, voire agressée par les autorités mozambicaines.

Or, tout le monde a bien vu que ce sont les hommes de main de Nasser Bourita déguisés en diplomates qui n’ont pas hésité à sauter au cou de M. Ould Salek, le ministre sahraoui des Affaires étrangères, pour le boxer. Pis encore, ces mercenaires se sont permis d’empêcher le ministre mozambicain des Affaires étrangères d’accéder à la salle de conférences lorsque ce dernier a voulu accompagner personnellement la délégation sahraouie, conformément à l’accord intervenu entre l’UA, le ministre japonais et les autorités du pays hôte. Heureusement d’ailleurs que les services de sécurité mozambicains étaient là et sont intervenus à temps pour éviter le drame. Irrespectueuse à l’égard du pays hôte, l’attitude du MAE marocain, qui par ailleurs a essayé de chahuter l’ouverture des travaux de la conférence, a d’ailleurs été désapprouvée par l’ensemble des délégations, y compris celles réputées favorables au Maroc.

Dans un autre article accompagné d’une vidéo publiée par le site Bladi, le Makhzen se montre par ailleurs scandalisé que le Mozambique ait offert ses sièges au Polisario pour pouvoir participer à cette conférence. Il ne manquerait plus que le Makhzen exige de faire la loi au Mozambique à la place des Mozambicains… Pour se consoler de cette nouvelle cuisante défaite enregistrée en terre africaine, le Maroc rappelle que le Japon ne reconnaît pas la RASD. Qu’à cela ne tienne, le Japon a certainement dû comprendre aussi qu’en Afrique, rien ne peut se faire sans le Front Polisario, un mouvement de libération qui est loin d’être isolé, contrairement à ce que prétend Mohammed VI.

Face aux manœuvres du Maroc et du Japon visant à exclure la RASD de cette réunion, les pays africains se sont, en effet, mobilisés pour réaffirmer «leur engagement et leur respect scrupuleux» des décisions de l’Union africaine. A ce propos, ils ont rappelé avec véhémence le droit légitime de la RASD, en sa qualité de membre à part entière et fondateur de l’UA, de prendre part à toutes les réunions, activités et évènements organisés dans le cadre des partenariats, conformément à la décision 877 adoptée par l’assemblée des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA en janvier 2015 et la décision 942 de janvier 2017.

Les pays africains ont ainsi tenu à souligner de manière unanime que les décisions tout comme les principes qui gouvernent l’UA ne sauraient en aucun cas être négociables ou matière à compromis. La solidarité active et la fermeté dont ont fait preuve les pays africains ont été payantes dans la mesure où le Japon a finalement cédé aux exigences de l’Afrique et accepté la participation de la RASD à la réunion ministérielle… Cela à la grande déception du Makhzen.

S. S.

Comment (23)

    anti-khafafich
    30 août 2017 - 1 h 41 min

    l’esclave aime bien etre humilié, alors oui il peut se vanter de sa propre victoire, dans ce cas réussir a être humilié sans le moindre coup. Oui est l’énigme ?




    2



    0
    Anonyme
    29 août 2017 - 23 h 28 min

    Les zombies de l’ouest ont déguster l’humiliation et les mises en garde. .
    À la force que les mokokos se croient pour le centre du monde partout ou ils vont .
    L’agacement des uns et des autres et palpables et finissent par leurs dirent avec virulence et mépris.
    Et récoltent se qu’ils sèment.
    Et moi je m’en réjouis.




    2



    0
    Mohamed El Maadi
    29 août 2017 - 15 h 52 min

    l’Affaire est plié pour le Maroc et tout le monde le sait .Un ancien officier Marocain le disait lui même  » On n’a perdu le Sahara  » car pour lui les sahraouis vont rien lâcher et sont de magnifique combattants qui se battent pour leur terre.




    7



    0
    Krimo
    29 août 2017 - 13 h 32 min

    Il vaudrait mieux impliquer les diplomaties parallèle des rives nord et sud pour un développement harmonieux des équilibres regionaux méditerranéen afin d’insufler la democratie responsable et apaisée chez nos voisins et nos freres du sud , du nord, de l’ouest et de l’est. Et éviter les manipulations demoniaques des ennemis de la revolution d’aujourd’hui et d’hier. Le peuple restera debout et luttera jusqu’a l’achevement des objectifs inscrits dans les plateformes communes des frères et des historiques.




    0



    7
    kho
    29 août 2017 - 13 h 29 min

    Tout cela c’est du blablatage stérile. En attendant, le « Makhzen » comme vous aimez l’appeler, occupe bel et bien le Sahara et en tire tous les profits, tandis que les Sahraouis pourrissent dans la ville algérienne de Tindouf aux frais du contribuable algérien. Alors dites moi, qui est gagnant et qui est perdant? Seule compte la réalité du terrain et vous le savez! tout le reste n’est que comédie de part et d’autre. Ce ne sont certainement pas les africains qui sauveront les Sahraouis.




    5



    14
      Jean_Boucane
      29 août 2017 - 14 h 27 min

      Encore un mokoko en mission de grenouillage… la situation n’est pas aussi simple que les médias marocains te la vendent… il suffit de sahraoui armé pour faire reculer l’armée marocaine… les sarahouis se promènent partout au Sahara occidental et récemment tu as pu voir des sahraoui vous montrer leur drapeau en plein coeur de l’aéroport Mohammed 5 de Casabordel!!! les sahrouis ont pris le chemin de la légalité international et ils accumulent les victoires! ils ne agressent pas car ils savent que les soutiens du Makhzen seffritent petit à petit… on ne peut pas coloniser un peuple différent éternellement… tu devrais y méditer!!!




      15



      1
    Anonyme
    29 août 2017 - 9 h 12 min

    2 royaumes qui se suivent……




    0



    4
    Algerianokabyle
    28 août 2017 - 22 h 31 min

    Il faudrait que l U.A commence à sévir par des avertissements et si le maroc continu dans son entêtement et le sabotage des reunions, le sanctionner d expulsion purement et simplement de l U.A…Il faudrait que l U.A prenne le taureau par les cornes et qu elle cesse de tergiverser avec le maroc….




    8



    2
    anti moukhribi
    28 août 2017 - 22 h 06 min

    « quelques désaccords avec l’UE » ont entrainé un doublement des flux de migrants du mokok vers l’espagne , voilà ce qu’a dit florian bugier au journal de france 2 , donc le mokoko de bouffi le 6e se venge en envoyant des migrants ,des terroristes et des trafiquants de drogue sur toute l’europe , si c’est pas un pays voyou et un état terroriste , alors qu’est ce que c’est ????!!!!




    7



    1
    Salim31
    28 août 2017 - 20 h 29 min

    La momie 6 a fait du maroc un pays exportateur de terros de kif avec innondation de migrants partout en europe _le monde y cmpris sa ptite amie fafa commence a en avoir marre de lui _frustre il croit deversse sa colere a travers ses voyou sur sont souffre douleur le peuple sahraou_mais ce comportement de diplomates delinquents se retourne contre lui et confirme la nature de pays voyou a surveiller




    8



    1
    Moskosdz
    28 août 2017 - 18 h 04 min

    Transformer une défaite en victoire,une lâcheté en bravoure,mettre son défaut sur le dos des autres et pleurnicher afin de retourner la situation en sa faveur ont toujours été le credo du Makhzen.




    7



    1
    Adda
    28 août 2017 - 16 h 55 min

    Je ne vois aucune différence entre les terroristes marocains de Barcelone et de Finlande d’un côté et cette délégation d’un autre côté. Un ministre usant de la violence contre un autre ministre c’est du jamais vu. Mais au moins cette fois-ci il s’est pas jeté par terre pour faire semblant d’être agressé. Et pendant ce temps là, Vacancier IV promène sa grosse tête en France.




    7



    1
    SANS
    28 août 2017 - 16 h 53 min

    au Maroc, 80% des femmes handicapées mentales subissent des violences

    Deux ONG, The Advocates for rights associates et Mobilising for rights associates ont présenté lors de la 18eme session du comité des droits des Nations-Unies pour les personnes handicapées (14 août-1 septembre), un état des lieux terrifiant sur les femmes en situation de handicap ayant subi des violences.

    Pourtant, le rapport 2015 du ministère marocain de la Solidarité, de l’Egalité, de la Famille et du Développement social ne mentionne aucune atteinte physique ou agression morale contre les femmes handicapées.

    En réalité, la situation est tout autre, puisque des cas documentés sur les impacts traumatisants de violences sexuelles et physiques pour ces femmes.

    c’est dire…




    6



    1
    HANNIBAL
    28 août 2017 - 16 h 05 min

    Les gifles transformées en victoire , bref celle ci ce croupion dial mar »ok ne peut pas cacher que ses ressortissants ne font pas partis de daesh ce qui est une évidence meme !!

    le terroriste daechien Younes el-Manouni, de nationalité marocaine, capturé par les forces irakiennes dans l’ile de Khalidiya – el-Anbar, questionné dans l’émission fi qabdati el-qanoun – entre les mains de la loi..
    – Pourquoi n’as-tu pas pensé à israel ?! Pourquoi n’as-tu pas abordé cette question avec les commandants ?! Et que répondent les commandants lorsqu’on leur pose la question du jihad en israel ?
    – l’organisation disait que ce pays est entouré de pays.. ils relayaient l’idée que ce sont eux qui protègent israel.. et qu’il fallait d’abord commencer par eux, pour arriver en « israel »
    – N’as-tu pas pensé qu’il était possible que tu sois une création d’israel ?!
    – C’est exact, il est fort possible que je sois une création d’israel, afin de tout ruiner, détruire, de tuer des innocents, alors qu’israel est en sécurité. M.K

    http://reseauinternational.net/de-quel-endroit-letat-islamique-envoie-t-il-ses-revendications-pour-les-attentats-perpetres-dans-le-monde/#comment-483462
    Et tout les jours que dieu fait c’est malheureux mais il continue a etre la risée du monde surtout de l’Espagne .

    BAB SEBTA: DEUX « FEMMES-MULETS » DÉCÈDENT DANS UNE BOUSCULADE !!




    6



    1
    Anonyme
    28 août 2017 - 15 h 59 min

    Avec ces comportements violents, irrespectueux, arrogants des mokokos en terre mozambicaine, sont en violation de la charte de l’UA par conséquent, l’UA doit se réunir en urgence et sévir contre le Maroc, lui adresser un avertissement sévère voir le menacer de l’expulsion de l’organisation, pour non respect de sa charte qui est assez claire, le Sahara Occidental est un état membre de l’UA et ne fait pas partie du territoire marocain, il est stipulé clairement dans cette charte : le respect et la reconnaissance des états membres de l’UA dont le Sahara Occidental est membre fondateur, et c’est à cette condition que le Maroc qui a signé la charte en reconnaissant implicitement l’existence de l’État sahraouie que le Maroc a pu intégrer cette organisation.




    4



    1
    Anonyme
    28 août 2017 - 15 h 49 min

    Rien d’etonnant de la part du Maroc,ce qui surprend et nous enseigne c’est la position niponne guidée par la cupidité,en effet les japonais voulaient pietiner tout le continent africain pour des suchis ,le Maroc ayant promis de leur livrer toute la côte Sahraoui pour une pêche sauvage et destructrice sans aucun frais.




    3



    1
      Lotfi magh
      28 août 2017 - 18 h 38 min

      qu’est ce qu’on peut attendre d’un japan qui a perdu la guerre en 1945 , malgré le défi qu’il a relevé économiquement, technologiquement et scientifiquement , malgré la discipline de sa population , son sérieux et sa droiture , malgré sa démocratie , ce pays n’a pas jugé utile de venger sa population innocente civile après le largage de deux bombes atomiques sur nagasaki et hiroshima causant des centaines de milliers de victimes entre morts et effets de la radioactivité , les yankees connus pour leur arrogance ne se sont jamais excusés jusqu’à maintenant ; et depuis cette tragédie et la capitulation du japan en septembre 1945 qui ont marqué officiellement la fin de la 2 ème guerre mondiale , le japan est devenu un pays soumis politiquement aux américains et plaide toute sa politique étrangère sur tout les dossiers et fait preuve d’un aplaventrisme sans limites , donc un pays qui est incapable de ramener juste un pardon ou une excuse de la bouche des officiels américains pour honorer la mémoire de sa population morte des effets des deux bombes et honorer le peuple japonais par ce geste si simple , ne peut en aucun cas défendre les causes des autres peuples opprimés et reconnaitre leur indépendance car le japon est devenu un pays soumis à la loi du capitalisme , du sionisme et du néocolonialisme bien que c’est un pays devenu pacifique mais sa politique extérieure est très mauvaise et injuste à cause de sa fausse neutralité , et j’ai dit ça malgré ma très grande admiration pour le peuple japonais et son gouvernement ; un gouvernement d’une grande moralité sur le plan de la justice et la transparence .




      4



      1
    Rayés Al Bahriya
    28 août 2017 - 15 h 24 min

    La lutte armée pour l’indépendance du Sahara occidental continue….

    Vive le peuple Sahraoui




    4



    0
    SANS
    28 août 2017 - 15 h 08 min

    Une autre version qui tourne en ridicule rabat et ses gesticulations pathetiques :

    TICAD-VI: Cuisant échec de la diplomatie marocaine à Maputo

    27 août 2017 21 h 38 min Views: 107

    MAPUTO – La diplomatie marocaine vient d’essuyer un nouvel échec à l’occasion de la réunion ministérielle sur le développement de l’Afrique (TICAD-VI), qui s’est tenue à Maputo du 23 au 25 août 2017 grâce à la mobilisation des pays africains face à l’attitude « inconvenante » perçue comme « irrespectueuse » de la délégation marocaine, selon des diplomates présents à la réunion.

    En effet, le Maroc s’est efforcé, avec l’aide du Japon, co-organisateur de la réunion de la TICAD, d’empêcher, par tous les moyens, la participation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à cette réunion.

    Face à ces manœuvres visant à exclure un membre de l’organisation panafricaine d’une participation à cette réunion ministérielle, les pays africains se sont mobilisés pour réaffirmer « leur engagement et leur respect scrupuleux » des décisions de l’Union africaine et rappeler le droit légitime de la RASD, en sa qualité de membre à part entière et fondateur de l’UA, de prendre part à toutes les réunions, activités et évènements organisés dans le cadre des partenariats conformément à la décision 877 adoptée par l’Assemblée des Chef d’Etat et de Gouvernement de l’UA en janvier 2015 et la décision 942 de janvier 2017, relève la même source.

    Les pays africains ont, ainsi, tenu à souligner, de manière unanime, que les décisions tout comme les principes qui gouvernent l’UA ne sauraient, en aucun cas, être négociables ou matière à compromis.

    La solidarité active est la fermeté dont ont fait preuve les pays africains, ont été payantes dans la mesure où le Japon a finalement cédé aux exigences de l’Afrique et accepté la participation de la RASD à la réunion ministérielle.

    Cette acceptation est intervenue après que le Japon ait réalisé que faute d’un respect de la décision des Chefs d’Etat de l’UA, la réunion de la TICAD n’avait aucune chance de se tenir.

    Forte d’une quinzaine de personnes et dirigée par son ministre des Affaires étrangères, la délégation marocaine n’a pourtant épargné aucun effort pour empêcher la délégation sahraouie de prendre part à la réunion allant jusqu’à recourir à des actes d’agression physique contre les membres de cette délégation.

    La délégation marocaine a poussé l’outrecuidance jusqu’à vouloir s’attribuer des pouvoirs de police sur le sol mozambicain, et ce contrairement à tous les usages, allant jusqu’à empêcher le ministre mozambicain des Affaires étrangères d’accéder à la salle de conférences lorsque ce dernier a voulu accompagner personnellement la délégation sahraouie, conformément à l’accord intervenu entre l’UA, le ministre japonais et les autorités du pays hôte.

    Ce comportement a irrité au plus haut point le ministre mozambicain qui a intimé l’ordre à ses services de sécurité d’expulser de force les membres de la délégation marocaine et d’interdire à son tour à cette dernière l’accès à la salle de Conférence.

    Le ministre marocain des Affaires étrangères s’est retrouvé dans la situation indécente de négocier lui-même son entrée dans la salle avec des éléments des services de sécurité mozambicains.

    Une fois dans la salle, et faisant preuve d’un grand désarroi et de désinvolture, M. Bourita a alors cherché à perturber la cérémonie d’ouverture, qui se déroulait en présence du Président mozambicain, en agitant vainement sa pancarte dans l’espoir d’obtenir un point d’ordre. Le ministre mozambicain lui a signifié une fin de non-recevoir sèche et sans équivoque par un geste que toute la salle a remarqué.

    Seul et sans délégation, le MAE marocain a dû se résigner à attendre la fin de la cérémonie d’ouverture pour quitter définitivement la salle sans y avoir pris la parole et laissant le siège du Maroc vide pour le reste de la réunion.

    L’attitude « inconvenante » du MAE marocain, perçue comme « irrespectueuse » à l’égard du pays hôte et de son Président, a été désapprouvée par l’ensemble des délégations, y compris celles réputées favorables au Maroc qui ont déploré cette attitude inadmissible, souligne-t-on de même source.

    Lors de la conférence de presse qui a sanctionné les travaux de cette réunion, tenue conjointement avec son homologue japonais, le MAE mozambicain a déclaré, en réponse à une question sur ses incidents, que « certains n’ayant pas compris que ce n’est pas le lieu ici de régler des problèmes politiques, ont cru devoir recourir à la violence à cet effet pensant à tort que le Mozambique était une république bananière et prenant, ce faisant, le risque de compromettre la réunion ».

    La participation d’une délégation sahraouie, pour la première fois, à une réunion de partenariat qui regroupe, au-delà du Japon, plusieurs pays dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Russie, la France, la Thaïlande, l’Indonésie, ainsi que de nombreuses organisations régionales et internationales comme l’Union européenne, les Nations unies, la Banque mondiale, le PNUD et le FMI, constitue une « grande victoire » pour la RASD, estiment ces mêmes diplomates qui considèrent qu’une telle participation constitue « une consécration de la lutte du peuple sahraoui et une affirmation de son droit légitime à prendre part à l’ensemble des activités de l’UA au même titre que tous les Etats africains ».

    Source




    3



    0
    Felfel Har
    28 août 2017 - 14 h 45 min

    A l’ère de l’Internet, tout se sait et il est vain de vouloir transformer une défaite en une victoire. Le journalisme de mauvais aloi que les porte-voix de Minable 6 pratiquent sans vergogne, ne peut effacer la déroute que subit leur pays au sein de nombreuses institutions internationales. Plus personne n’écoute leurs balivernes, ils sont la risée du monde. Contre mauvaise fortune, ils tentent de faire bonne mine, mais les signes ne trompent pas. Ils n’ont pas besoin de travestir la vérité, cette dernière s’est prémunie contre leurs manipulations. Laissons-les fumer leur thé et rêver d’épopées et de prouesses qu’ils sont incapables de réaliser! Leur réveil sera brutal quand ils découvriront que la réalité est différente.




    6



    0
    Jean_Boucane
    28 août 2017 - 14 h 05 min

    L’agression physique et le mensonge des medias est une technique de sioniste… en gros, le Maroc est un veritable danger pour l’Afrique!




    4



    0
    nacer
    28 août 2017 - 13 h 35 min

    Bonjour,
    la manipulation grotesque des médias fait partie des stratégies de dictateurs aveuglés et arriérés




    2



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.