Complot contre l’Algérie : les médias tunisiens réagissent à notre article

UMA
Béji Caïd Essebsi, le président tunisien. D. R.

Par Ramdane Yacine Les médias tunisiens ont tenté de minimiser la portée de la décision de leur gouvernement d’emboîter le pas au Maroc, qui a décidé de formaliser son intention d’adhérer à la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

En réaction à un article d’Algériepatriotique publié le 25 août sous le titre : «La Tunisie et le Maroc complotent contre l’Algérie», le journal électronique tunisien Espace Manager, dans son édition du 26 août, écrit que Algériepatriotique «n’y va par le dos de la cuillère». Donnant l’impression d’être à la fois offusqué et étonné par le contenu de l’article d’AlgériepatriotiqueEspace Manager dit que l’article en question «laisse sans voix».

Reprenant de larges extraits de l’article d’Algériepatriotique expliquant les motivations du Maroc et de la Tunisie en se tournant vers la Cédéao, le média tunisien conclut : «Le moins pour qu’on puisse dire c’est que les conclusions du journal sont non seulement hâtives, mais ne reposent sur aucun élément de vérité qui peut fonder cette théorie surannée du complot qui n’a plus de sens».

EspaceManager défend le choix délibéré de son pays d’achever l’Union du Maghreb arabe avec son comportement irresponsable et suiviste, et pratique la politique de l’autruche en mettant en avant le paravent de «la qualité des relations multidimensionnelles entre la Tunisie et l’Algérie» pour tenter de montrer la solidité des liens qui unissent les deux pays et réduire ainsi la portée des lourds renoncements de la Tunisie.

Incapable de démonter les vérités contenues dans l’article d’Algériepatriotique, Espace Manager joue sur les sentiments en mettant en avant le nombre d’Algériens qui passent leurs vacances en Tunisie pour tenter de tromper l’opinion et de camoufler les réelles intentions des Tunisiens envers l’UMA et le voisin de l’Ouest. Espace Manager n’a, à aucun moment, exprimé une quelconque reconnaissance de son pays envers l’Algérie qui soutient à bras le corps la Tunisie, depuis avant son crise sécuritaire et présentement, à coups de dons et d’aides de toutes natures.

Quant à l’autre média tunisien Businessnews, c’est à une attaque en règle contre l’Algérie qu’il s’est livré dans un article intitulé : «Les autorités algériennes interdisent l’importation des jus et boissons gazeuses : l’Utica réclame l’application du principe de réciprocité». Dans son article, Businessnews reproche au gouvernement algérien sa décision d’interdire l’importation de jus et des boissons gazeuses. Pour ce faire, l’article du média tunisien reprend à son compte des déclarations de l’Union  tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Utica) qui se plaint du fait que les jus et boissons gazeuses provenant d’Algérie bénéficient de l’exonération des droits de douane à leur entrée en Tunisie et que ce n’est pas le cas pour les produits tunisiens à leur entrée en Algérie. Businesnews reprend in extenso le communiqué de l’Utica dont le contenu est une sommation faite aux autorités algériennes de lever l’interdiction d’importation pour les produits tunisiens, sous peine d’appliquer la même disposition pour les produits algériens.

Les médias tunisiens, au lieu d’appeler leur gouvernement à revoir sa copie et à renoncer à ce projet suicidaire qui consiste à tourner le dos à l’UMA et par conséquent à ses voisins immédiats – dont l’Algérie qui est un pays important pour le présent et pour l’avenir de la Tunisie – font dans le nombrilisme et se distinguent par un comportent écervelé qui ne trompe personne.

R. Y.

Comment (75)

    karimdz
    30 août 2017 - 21 h 13 min

    La Tunisie est un pays independant, souverain, et fait ce qu elle veut. Il n empeche que dans depuis la révolution qui a vu le renversement de ben ali, ce pays est empétré jusqu au cou dans les problèmes et vit une situation sécuritaire des plus dangereuses.

    Dans ces moments difficiles, la Tunisie a trouvé maintes fois aides et assitances auprès de l Algérie, le tourisme a d autre part été sauvé par des millions d algériens qui sont venus passer leur vacances en Tunisie, on peut également rappeler le soutien militaire etc etc etc.

    En retour, bien que nous n attendons pas grand chose de ce pays, la Tunisie nous fait parfois des coups foireux, on ne va pas citer tous les exemples, mais cette décision ajoutée aux autres, vient semer le doute sur les intentions réelles de ce pays.

    Je distingue le peuple tunisien de son gouvernement, mais hélas, c est toujours le peuple qui paie les erreurs de ceux qui les gouvernent et en l espece, cela ne présage rien de bon dans l avenir des relations entre les deux pays.

    Il suffit que notre pays cesse toutes aides assistances et soutien militaire, et la Tunisie risque de connaitre le sort de l ex Lybie…




    3



    1
    Sidi mejdoub
    30 août 2017 - 18 h 59 min

    L’Algérie A toujours eu des problèmes avec les Arabes ..!!
    Si vous regardez bien qui veut la peau de l’Algérie ? Arabie Saoudite le Maroc l’egypte la Libye la Tunisie la Jordanie le Qatar Doubaï sultanat d’oman Bahreïn .
    Tous ces pays sont proches des sionistes des chiens Israéliens les bâtards de ce monde, heureusement que je suis né algérien de père et de mère 100 % algériens merci ya rabbi




    5



    1
      karimdz
      30 août 2017 - 21 h 16 min

      Les peuples et les gouvernants cela fait deux. Ceux ci sont autant haïs par leur propre peuple.

      Il faut donc raison garder et savoir faire preuve de discernement.




      2



      1
      Bessaïh
      31 août 2017 - 12 h 17 min

      « L’homme est un loup pour l’homme » à dit le philosophe Anglais du XVII ème siècle, Thomas Hobbes.
      Je serai tenté de dire « les arabes sont les ennemis des arabes »
      L’Algérie et son peuple (erronément appelés arabe, au lieu de amazigh arabisant), se singularisent par rapport aux autres pays arabo-musulmans: par son histoire depuis 2500 ans; par sa révolution unique dans ce « monde arabe » auquel on la rattache bêtement; par la grandeur d’âme, la sincérité, la franchise et la générosité de ses actes envers les peuples faibles et opprimés…. Tout cela n’est nullement la tasse de thé « des frères » Les raisons de ces jalousies et mesquineries nuisibles à tous, sont que tous ces pays se targuent d’avoir fait « des révolutions ou des épopées grandioses » et prétendent au leadership dans ce fameux « monde arabe »! Ils sont tous persuadés qu’ils ont la légitimité et les capacités; le nain parmi ces pays peut vouloir mettre à genoux un grand grâce à une puissance financière et des soutiens, le tout éphémères.
      Si l’Algérie veut se sauver par ses propres moyens et pour le seul bien de son peuple , elle doit veillez à se développer plus, se démocratiser plus et avoir de bonnes relations avec tous les pays sans exceptions. Il faut une rupture totale avec la diplomatie vieillotte actuelle. J’aurai encore bcp à dire, mais je résume: Seul les intérêts du pays priment sur tout le reste; nous pouvons continuer à soutenir politiquement ou aider à la paix, mais nous ne pouvons financer des conflits ou faire la guerre à la place de l’un ou l’autre, qui de toutes les façons, nous trahirons (on le vérifie avec la Tunisie et il y en aura d’autres)
      (…)




      2



      3
    mouatène
    30 août 2017 - 18 h 10 min

    mesdames et messieurs bonjour. le site « espace manager » vient de publier nos commentaires. c’est tout à son honneur.




    0



    0
    anti-khafafich
    30 août 2017 - 1 h 39 min

    une giffle pour les zarabizés, tel que zéro




    3



    0
      ZORO
      30 août 2017 - 14 h 37 min

      Khafafich mon bon khafafich ,tu commences a perdre la raison, peut on gifler quelque chose qui n existe pas???




      0



      1
        Anti khafafich
        30 août 2017 - 17 h 31 min

        Tu n existes pas mais tu peux devenir tres utile au chiffre 1, il suffit de te connaitre et de te reconaitre, je t embrasse cher ami




        1



        0
    Cheikh kebab
    29 août 2017 - 22 h 08 min

    Tunisie et Maroc sont beaucoup plus pragmatiques que nos dirigeants. On n’a rien à goître de UMA,pourquoi arabe?? Qu’avons nous d’arabe? La langue? Les européens de l’UE ont ils langue commune?? Non,mais des intérêts communs. Les arabes sont dans la ligue arabe bidon et aucun ne s’entend avec son voisin,des hypocrites qui font la risée des occidentaux et d’Israël. Ils ont essayé la RAU (république arabe unie) ,guedafi a essayé,meme forcé la Tunisie à recréer mini RAU,walou. La Turquie musulmane veut rejoindre l’UE,et nous on continue à croire aux chimères arabes.




    10



    2
    Diogéne
    29 août 2017 - 21 h 36 min

    AKSIL et ZORO , je suggère que vous vous donniez RDV pour débattre en aparté de vos lubies et laissez les gens sain d’esprit débattre de choses sérieuses sur ce site.




    6



    2
      ZORO
      30 août 2017 - 12 h 03 min

      Tu sais diogene, toi l expert en gene, Zorro a toujours clamé haut et fort qu il etait DUOGENE,tandis qu’AKSIL se dit pur MONOGENE depuis que Dieu l’a cree! Ne vois tu pas la difference ya diogene???




      2



      2
    abdel
    29 août 2017 - 18 h 26 min

    l »algerie par ses aides et ses dons,soutient la tunisie……….MERCI a l’actuel président qui a permis a de nombreux pays,grands ou petits de faire subir a l’algerie ,humiliations sur humiliations,et lui rappeler qu’en diplomatie,les nations n’ont pas d’amis mais que des intérets ( premie ministre anglais CHURCHIL°)




    11



    2
    Krimo
    29 août 2017 - 16 h 31 min

    Je viens de tenter une intrusion dans cette feuille de choux Tunisien au nom assez pompeux « Espace Manager » a la suite du papier de AP. D’abord quel misérabilisme journalistique, ce qui pour moi n’est point une découverte, enfin il se la joue démocrate et ouvert mais dès que tu places un commentaire, c’est le coup de sécateur et pourtant j’ai abondé dans leur sens, les invitant même à oublier l’Algérie et les algériens, s’ils y trouvent leur bonheur mais a la condition qu’il donne un sens réel a « pays frère ».

    On s’est arrimé à l’Est a la peste et a l’Ouest au cholera au nom de la mémoire pendant 57 ans, Gouvernants et Gouvernes, parce que et parce que l’histoire, l’aide à la révolution et tout le tutti quanti ….. mais je rappelle a ces voisins que le peuple algérien non seulement s’est crevé pour son indépendance au prix que tout le monde sait, mais que Novembre 54 leur a offert leur indépendance sur simple télex ou télégramme, ce qui n’est pas mal non plus pour ces « chers frères ».

    La Tunisie et le printemps arabe ……. pas plus tard qu’hier, des « voix dites démocrates » reprochaient a Ghannouchi , après la verte révolution, d’instrumentaliser la religion a des fins politiques. Soit et re-soit, mais que fait le « caid de la chicha » leur prétendu brizidane aujourd’hui a des fins plus politiciennes. Il veut libérer la femme, lui donner supposément l’Egalite, et tout ce qui va avec …. mais ce qui est paradoxal c’est qu’il puise lui aussi dans la religion. Wallah, j’aurai bien compris si c’était un travail de recherche de jamaa ezzitouna, même si la recherche aurait ete circonscrite aux seuls allam tunisiens, qu’après lecture et relecture des textes, ils se seraient avancés avec des conclusions qui vont dans le sens d’une nouvelle compréhension de la religion.

    Mais point de tout ça ……. la réalité est tout autre, El brizidane a une économie a l’agonie, la misère a portée de main, la rue gronde, les « pays frères » ce n’est qu’une chimère alors il faut plaire a l’Occident qui fait de l’islam ce que tout le monde sait, faut bien remplacer le Communisme, le Bloc de l’Est, la guerre froide pour avoir quelque chose a se mettre sous la dent, sinon comment cet Occident pourrait exister. En osant pareil acte, le caid reforme un droit religieux juste pour plaire à l’Occident dans le but de montrer combien est moderne son pays …. en attendant les dividendes.

    A mes yeux ce n’est ni plus ni moins que de la prostitution politique pour se placer dans la modernité.

    Le caid oublie, que Bourguiba l’a déjà précédé, et que lui-même proche collaborateur de Ben Ali recevait des ordres, y a moins de 7 ans de la bouche d’une FEMME. ……

    Atatürk s’est déjà prêté a ce jeux y a presque un siècle et la Turquie n’a jamais été européenne.




    11



    0
      dorion
      29 août 2017 - 18 h 50 min

      moi je ne comprend pas on dirait que notre gouvernement on dirait qu ils ont peur des tunisiens !!
      …! ils nous tournent le dos …eh bien fermons la frontière !! une fois pour toute et des que leur gvt veut nous gratter de l oseille ou emprunter ….on a qu a faire la sourde oreille …..faut les envoyer balader !!! chacun pour soi et dieu pour tous.
      l algérie doit dabord s occuper de ses enfants et ignorer les voisins ,ils ne remercie même pas « merci mon ch… »
      vous verrez les milliards qu on va economiser ….
      et avec cet argent construisons notre pays investissons dans les parc de loisir ,le tourisme etc..
      l algérie a les moyen …..




      10



      1
      Otto
      29 août 2017 - 19 h 59 min

      J’aurais pas dis mieux Krimo, les tunisiens veulent paraître démocrates et surtout se démarquer de L’Algérie qui commence à lui faire beaucoup d’ombre.
      Chasse le naturel il revient au galop, s’était sans compter sur une population fondamentalement islamiste voir salafiste. En effet, « l’élite » tunisoise voudrait faire croire au monde que les tunisiens dans leur majorité sont démocrates et progressistes mais les faits sont là, et les faits sont têtus, les tunisiens sont en grande majorité islamistes non progressistes, plutôt des salafiste rétrogrades. Les touristes européens ne se sont pas trompés, leurs gouvernements respectifs n’arrêtent pas de les avertir du danger potentiel d’aller au pays des 3000 terroristes tunisiens partis en Irak et en Syrie certainement pas pour du tourisme, et leur retour au bled d’hanibal devenu mendiant n’augure rien de bon.
      Wait&see.




      3



      1
      Amitou
      30 août 2017 - 9 h 51 min

      Exact,Churchill a ajoute: »Seuls les idiots font les memes erreurs. ». La priorite des priorites pour nos hommes politiques c est celle de faire passer en premiere ligne les interets supremes de notre nation.Point barre.




      3



      0
    mouatène
    29 août 2017 - 16 h 13 min

    nos chèrs voisins  » ettouanssa  » sont d’une intelligence incomparable. si vous vous rappelez de l’époque ou ils étaient dirigés par le défunt président BOURGUIBA, il existait dans les programmes scolaires tunisiens la matière qui n’existe pas depuis presque 30 ans et c’est ce que fait la différence, c’est l’éducation civique. si hassane l’internaute ettounssi laaziz nous traite de….. et je lui dirais que ce n’est pas de ta faute mais celle de tes parents qui eux, sont tunisiens.
    nb: cette observation je l’ai cité dans le blogue de « espace manager » mais comme vous le devinez, il n’a pas été publié.




    5



    0
    Kaci Mohand
    29 août 2017 - 14 h 33 min

    Un grand monsieur algérien à toujours dit, pour « plaisanter » hein… » Etre tunisien n’est pas une nationalité, c’est une profession » Comprenne qui pourra. Ensuite je connais des tunisiens très bien, hamdoullah.




    7



    1
    Tin-Hinane
    29 août 2017 - 13 h 50 min

    Oui exact il s’agit d’un comportement écervelé, infantile et dangereux surtout pour eux. Ils s’imaginent qu’ils peuvent tout faire à l’Algérie, ils jouent aux enfants gâtés avec nous, quelque part on ne leur a pas encore apporté de démenti, malgré tous les coups tordus l’Algérie continue à leur montrer de l’indulgence, un peu trop. Pour commencer il serait temps d’arrêter de leur envoyer des vacanciers et de leur donner de l’argent ce serait un bon début parce que comme on a pu le constater ils ne sont même pas fichus de reconnaitre où sont leurs intérêts.




    10



    4
    Anonyme
    29 août 2017 - 11 h 34 min

    Djamel
    29 août 2017 – 9 h 13 min
    Je suis entièrement d’accord avec ton raisonnement.




    4



    3
    Bessaïh
    29 août 2017 - 9 h 13 min

    La duplicité, les trahisons, l’hypocrisie, les bassesses tunisiennes et j’en passe ne sont lus à démontrer! Je suis d’avis pratiquement avec tout ce qui est dit ici par les autres intervenants; tout est vrai, de l’entrave à l’exportation de la pomme de terre algérienne aux insultes officielles (rappelez vous les déclarations du ministre Riadh Mouakher, qui préférait dire que la tunisie se trouvait au sud de l’Italie plutôt que voisine de l’Algérie, un pays communiste).
    Tous ces Algériens qui vont dépenser des fortunes en tunisie sous le prétexte qu’ils n’ont pas ce qu’il faut dans leur pays me dégoutent! non pas parce qu’ils font du tourisme, mais car ils vont servir de bouche-trou aux tunisiens qui ont perdu leurs touristes européens et autres. Et en plus ils se font ridiculiser par ces minables qui n’aiment pas les Algériens en tant « que frères » mais en tant que pompe à fric. Et le jour ou il n’y en aura plus, on verra pire.
    C’est le système politique qui est responsable des attitudes inamicales et traîtres de ce pays croupion qui se donne des airs de grand. Ce pays joue depuis toujours avec les antagonismes et son arme préférée est le jeu politique entre les divergences algéro-marocaines et franco-algériennes. Comme le dit si bien qq ici, »il faut les traiter comme n’importe quel client » et j’ajouterais qu’il faut bannir la notion de « frères ».
    La seule chose qui vaille la peine d’être défendue, c’est le bon voisinage, la paix et la coopération réciproquement profitables. Seuls les intérêts de l’Algérie et de son peuple valent la peine de sacrifices (…).
    Les Turcs ont eu Mustafa Kamel Atatürk qui leur a donné une nouvelle personnalité moderne après celle des Ottomans et voyez ce qu’ils sont devenus! Nous avons eu Houari Boumediene qui malgré des erreurs, avait entrepris la réalisation d’une Algérie forte, développée, respectée dans le monde et son peuple digne et fier. (…)
    .




    9



    4
    djamel
    29 août 2017 - 9 h 13 min

    celui qui n,avance pas recule. on est tout le temps entrain de commenter et de discuter sur des décisions souveraines des pays voisins, pourquoi on se lamente ? il faut revoir notre diplomatie économique qui n’est plus offensive sur le continent comme le sont nos voisins.




    4



    2
    AKSIL
    29 août 2017 - 9 h 05 min

    UNION BERBERE NORD AFRICAINE : elle se fait dans les faits , les gens y croient , ils doivent prendre leur temps nous avions le temps avec nous , et les montagnes .. le berbérisme est une force politique et une force potentielle en Algérie , capable de vaincre tous les rois arabes ( comment une poignée de juifs les ont écrasés et avilis et des millions de berbères vont se soumettre à eux et ne peuvent pas les mettre sous terre comme ils le méritent!!!) les berbères ont décolonisé en Algérie par les armes et ont installé la République algérienne (ce n’est pas les qatariens sionistes et leurs mercenaires qui ont dégagé la France on ne doit pas l’oublier , ce sont les Aurès et le Djurdjura et son hymne c’est au Mzab que c’est écrit). Le berbérisme est majoritaire au Maroc et il va abattre le Roi arabe sioniste .. le berbérisme commence en Tunisie comme alternative au wahabisme de Ghanouchi et des mercenaires saoudiens et qatariens .. le berbérisme est actif en Lybie et se défend les armes à la main .. Nous triompherons et le ennemis ommeyades sont entrain de périr et de dépérir sous la botte persane au Moyen Orient… La liberation berbère est en marche. Il ne reste plus de beaux jours à Carthage sur nos terre et ses Zéros, ses Hérauts et ses crieurs peuvent crier (…) sur la tombe de l’UMA.




    8



    10
    Anonyme
    29 août 2017 - 8 h 10 min

    C’est ce que l’on appelle se tiré une balle dans le pied.
    Où donner le bâton aux coalisés occidentaux pour se faire battre.
    Normalement le gouvernement doit consulter le peuple par référendum sur des questions de grande importance touchant à son indépendance sa liberté .
    Les problèmes économiques peuvent vous privez de ces deux points vitaux.
    Faute de quoi vous allez connaître la soumission le déshonneur l’humiliation et la répression sans limite.




    1



    2
    ZORO
    29 août 2017 - 8 h 02 min

    L ALGERIE EST ARABE ,ses ecoles sont arabes,la langue de sa religion est arabe, les algeriens sont en majorite ARABE les autres ils sont amazigh de ne pas l etre, c est leur choix,quant a ceux de fafa qui accordent leurs eparses violons sur la note FA, qu ils sachent que la force de la symphonie Arabe jouee sur un SOL arabe peut leur crever les tympans.SIGNE ZORO …..Z….




    9



    13
      dino
      29 août 2017 - 9 h 07 min

      Zoro se cache toujours derriere un masque c’est ton cas la difference c’est que toi tu te caches derriere ton petit doigt alors parle pour toi ne parle pas en mon nom presonne ne te denie le droit d’etre arabe , alors ne generalise pas il y a de tout en Algerie ,revoie l’histoire de ce pays et tu vas t’enrichir avant de dire des betises .




      14



      5
        ZORO
        29 août 2017 - 10 h 14 min

        SI tu doutes de ce que je dis ,ouvre le registre d etat civil algerien tu ne trouvereas que des noms arabes et toi meme tu en portes un , visite les millers de mosquées tu liras en arabe ,ouvre les portes de nos ecoles tu apprendras en arabe ,tu trouveras benghebrit eleve tres assidue en arabe,elle qui accusait un enorme deficit dans cette langue .is it enough?




        9



        11
          Tin-Hinane
          29 août 2017 - 14 h 26 min

          Je n’ai pas trouvé Zoro dans le registre d’état civil algérien j’en conclus que ce n’est pas un nom arabe alors changez de nom Zoro




          8



          10
          ZORO
          29 août 2017 - 16 h 04 min

          @TIN HINAN :ZORO est un artiste et il trouve que ce que tu dis est tres fin ,pour cela il t invite a écouté Fairouz quand elle chante ZORO NI KOULI SANA MARA, TU trouveras Tin hinan que ZORO est Arabe, il pourra donc inscrire son nom sur le registre quand il le voudra (entre nous Tin Hinane il sera présumé )




          5



          4
          Djeha
          29 août 2017 - 18 h 11 min

          Pauvre ignare tu confonds arabe et arabophone et arabe et musulman. Au maghreb il a seulement 4% d’arabes (lire Ibn Khaldoun et l’étude « projet génographique » de l’institut du national geographic ou tape sur un moteur de recherche « projet genograhique + arabe)




          5



          3
          said badji
          29 août 2017 - 18 h 31 min

          ah tu te bases sur l’etat civil pour affirmer qu’on est arabe! je te rappelle qu’il n’y a pas si longtemps dans l’etat civil on etait français et bien avant turcs et encore plus haut des contrées romaines donc romains meme de seconde zone. finalement tous ces etats civils ont eté balayés par l’histoire. demain ton etat civil indiquera que tu es amazigh et si jamais cela te deplairait tu n’as qu »a chercher ou se trouve l’arabie ,patrie des arabes comme son nom l’indique et tu iras rejoindre les descendants des banou hilal .ça c’est pour zoro ‘j’ai failli me tromper et ecrire autre chose) s’agissant du sujet de l’article moi je trouve normal que des gouvernants cherchent des solutions a leurs problemes ils sont meme a feliciter.j’ai dit l’autre jour ou l’on se retrouvera seuls (nous autres algeriens) comme membres de cette coquille vide appelée UMA .et ça sera aussi le cas de ce machin surement cher a zoro appelé la OUMA je ne sais plus s’il prefere ARABIYA ou ISLAMIYA. posez cette petite question a n’importe quel Amazigh ; quel est l’etre vivant qui renie ses ancetres.?




          5



          3
    Anonyme
    29 août 2017 - 7 h 45 min

    Le monde est plein de paradoxes:l’Etat algérien est ennemi de l’Etat marocain,l’Etat algérien est ami de l’Etat tunisien et fait souvent preuve de complaisance et d’indulgence à son égard,mais si on creuse bien,on verra que le peuple algérien a beaucoup plus d’affinités avec le peuple marocain qu’avec le tunisien,pour preuve les mariages algéro-marocain ou maroco-algérien sont bien plus nombreux qu’avec le voisin de l’Est.Paradoxe,paradoxe…….




    7



    3
    BEKADDOUR Mohammed
    29 août 2017 - 7 h 19 min

    Il y a 2 Tunisie, 2 Algérie et 2 Maroc, chez chacun il y a Le Noble ET Le Vil, il faut réussir L’EXPLOIT d’avérer 2 Partis, en clair, Le Parti des Nobles ET Le Parti des Vils, puis donner au non Nord Africains de voter, si Les Nobles l’emportent, YA KHOUTIS COMPATRIOTES, vous verrez le monde BOUGER, soit vers Le Noble, soit vers Le Vil, si le noble l’emporte le monde a un sursis, si Le Vil l’emporte, ce sera THE END ! LA FIN ! Du Film !
    J’ai connu « Tunisien », « Algérien »e, et « Marocain », Le Meilleur ? El Jazaïri ! Jazaïri, tu es Le Chef de cette histoire, lorsque tu es Noble COMME Abdelkader COMME Ben M’hidi, COMME Zeroual ETC




    8



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.