L’Algérie invitée d’honneur du Festival du cinéma latino-arabe de Buenos Aires

latinarab
L'Algérie sera l'invitée d'honneur du 7e Festival Latinarab. D. R.

L’Algérie sera à l’honneur du 7e Festival international du cinéma latino-arabe Latinarab prévu du 4 au 13 septembre à Buenos Aires (Argentine), a-t-on appris auprès des organisateurs.

Trois films algériens seront en compétition officielle du 7e LatinArab. Il s’agit du long métrage En attendant les hirondelles (2017) du réalisateur Karim Moussaoui, du court métrage Kindil el bahr (la méduse) du réalisateur Damien Ounouri et du court métrage documentaire Nwelli (je reviendrai) du réalisateur Amine Mohamed Kabbes.

D’autres films algériens seront projetés hors compétition, à l’instar de Chroniques de mon village (2016) de Karim Traïdia, du documentaire Fidaï (2012) de Damien Ounouri, du court métrage Les jours d’avant (2013) de Karim Moussaoui et de Mascarades (2008) de Lyes Salem.

Une conférence consacrée au cinéma algérien est prévue lors de cette édition du festival.

Organisé depuis 2011 par Cine Fertil, le Festival international du cinéma latino-arabe fait connaître la production cinématographique et culturelle arabe dans les pays d’Amérique latine.

R. C.

Comment (3)

    Abdelrahmane
    1 septembre 2017 - 8 h 45 min

    Décidément, on ne rate pas l’occasion pour parler et faire parler de son thème de prédilection !!! dussions-nous parler de faune et flore en papouasie nouvelle guinée, hahahaha !!
    Pour en revenir au sujet du topic, le festival latino-arabe du cinéma à Buenos aires, en argentine. l’Algérie en tant qu’invité d’honneur, cela nous honore en tant qu’arabes et nous espérons que notre participation à cette importante rencontre artistique entre le monde arabe et le monde latino-américain.




    4



    6
      ZORO
      1 septembre 2017 - 22 h 35 min

      Salem,akhi abdelrrahmane :cet anonyme ignorant,n aura jamais à l idee que l argentine a eu un president arabe d origine syrienne.laissons le donc dans sa jahala,ils forment une paire formidable .SIGNE….Z…




      3



      5
    Anonyme
    31 août 2017 - 19 h 11 min

    Quand l’Algérie ne sera plus associés à un monde arabe auquel elle n’appartient pas, et n’a jamais appartenu, à ce moment j’applaudirai et je serais fier. Tant et a aussi longtemps que nous serons associés aux moyens orientaux, le peuple algérien et l’Algérie resteront sous développés et vivront dans la crainte du terrorisme islamiste idéologico religieux qui a pour matrice le monde arabe féodal authentique de la Péninsule arabique pourvoyeur de terrorisme salafiste, et de l’idéologie arabe dans le monde non arabe, un monde arabe insignifiant par le nombre de ses populations ne représente pas moins de 0,001% du monde musulman qui dans l’écrasante majorité est non arabe et qui n’a jamais voulu être arabe, même si il a embrassé l’islam.




    8



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.