Attentat de Tiaret : Jil Jadid condamne et salue la bravoure des deux policiers

Sofiane Djilali
Sofiane Djilali. New Press

Par R. Mahmoudi – Premier parti à réagir à l’attentat kamikaze qui a ciblé ce jeudi le siège de la sûreté de wilaya de Tiaret, Jil Jadid condamne vigoureusement l’acte terroriste qu’il qualifie de «lâche», dans un communiqué rendu public et rédigé en arabe. Le parti de Sofiane Djilali tient à saluer la bravoure et la vigilance des deux policiers qui ont empêché un vrai massacre à l’intérieur du siège que le terroriste voulait investir. Enfin, le parti présente ses condoléance s aux familles des victimes et à tous les éléments de la Sûreté nationale.

Pour rappel, deux policiers avaient été tués ce matin dans une attaque ayant ciblé le siège de la sûreté de wilaya de Tiaret (270 km au sud-ouest d’Alger). L’assaillant a été éliminé. Le terroriste, portant une ceinture explosive et faisant usage de son arme, a tenté de pénétrer dans le siège de la sûreté, mais a vu son élan freiné par un policier qui s’était jeté sur lui au moment où il déclenchait sa charge, les tuant tous les deux, précise la même source. L’attentat a eu lieu à 7h55.

R. M.

Comment (7)

    Nasser
    1 septembre 2017 - 13 h 38 min

    les 2 policiers ont payé de leurs vies pour éviter le pire, on se doit de les honorer, si les services de sécurités, l’ armée et les renseignements sont en 1° ligne afin prévenir et d’ agir, n’ oublions pas non plus que c’ est aussi l’ affaire du citoyen . de les renseigner.

    « que leurs âmes reposent en paix, Amine »




    4



    0
      USMS
      2 septembre 2017 - 6 h 46 min

      Comment les renseigner sur les migrants africains qui se ressemblent par exemple. Il faut arrêter cette invasion pour faciliter la tâche à nos valeureux soldats, gendarmes, policiers et autres services auxquels nous devons notre relative quiétude, mais ça risque de ne pas durer si Mme Behabylles et consorts continuent à défendre et imposer cette déferlante d’étrangers qui comme l’ami « harry » ne nous veulent que du « bien ».




      2



      1
    GHEDIA. A
    31 août 2017 - 23 h 25 min

    Mais que peut-on faire à part condamner ? Il est très difficile d’arriver à bout du terrorisme rien que par le « tout sécuritaire ». Même les plus grandes puissances du monde – à l’image des USA- n’y arrivent pas. Alors, condamnons et encore condamnons ces actes de lâches….Aucune raison ne justifie de pratiquer le terrorisme, de tuer des gens, de se faire exploser dans des lieux publics…etc.
    Dr GHEDIA Aziz, membre fondateur de Jil jadid.




    6



    0
    nabil
    31 août 2017 - 19 h 23 min

    et ali Belhadj,mokri,hamadache,madani merzag el irhabi,djaabllah est ce qu ils ont condamner l Attentat?????




    11



    0
      Cheikh kebab
      1 septembre 2017 - 13 h 53 min

      Très bien parlé nabil !! Il faut acculer c islamistes, partis politiques,imams charlatans,sénateurs députés à se prononcer et dire leur position sans hypocrisie.




      5



      0
    Rien-ne-va-plus
    31 août 2017 - 18 h 11 min

    Après la débandade à l’horizon des terroristes de Daâch et ses éléments dans cette région, les forces du mal n’ont-ils pas aussi déjà mis au point d’autres procédés de terrorisme sous des logos différents tous neufs pour continuer de déstabiliser le monde et préserver leur hégémonie.
    Les différents groupes terroristes de cette organisation « passent l’arme à gauche » ou abdiquent déjà au Moyen-Orient les uns après les autres grâce à l’héroïsme des valeureux combattants de ces pays.
    S’agit-il donc d’un acte terroriste sporadique « isolé » comme l’on précédé d’autres ou plutôt un attentat d’un autre genre qui n’augure rien de bon surtout à la veille de l’agonie effective de cette organisation terroriste dite Daâch et ses dérivés au Liban, en Syrie, en Irak…




    6



    1
    Loucif Abdouche
    31 août 2017 - 17 h 31 min

    Bravo Monsieur Djilali Sofiane pour votre réaction rapide avant tout le monde pour condamner cet acte barbare venant de la racaille islamiste que le pouvoir de Bouteflika a innocenté et idéalisé ! Il ne faut pas oublier qu’en 1999, Bouteflika a légitimé les crimes et les horreurs du FIS. Il a même dit que lui aussi aurait fait la même chose s’il était à leur place !!




    20



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.