Tiaret : un attentat contre le siège de la sûreté fait 3 morts dont l’assaillant

attentat sûreté tiaret
Le terroriste, portant une ceinture explosive et armé, a tenté de pénétrer dans le siège de la sûreté. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Deux policiers ont été tués ce matin dans une attaque ayant ciblé le siège de la sûreté de wilaya de Tiaret (270 km au sud-ouest d’Alger), a annoncé la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), qui signale que l’assaillant a été éliminé. Le terroriste, portant une ceinture explosive et faisant usage de son arme, a tenté de pénétrer dans le siège de la sûreté, mais a vu son élan freiné par un policier qui s’était jeté sur lui au moment où il déclenchait sa charge, les tuant tous les deux, précise la même source. L’attentat a eu lieu à 7h55.

L’interposition courageuse des policiers en faction a permis d’éviter un bain de sang, le siège de la sûreté de wilaya étant situé dans une zone très peuplée. Un cordon de sécurité a été mis en place par la police autour du lieu de l’attentat. «La riposte des policiers en faction a été prompte et l’un d’eux, dans un acte de bravoure, s’est jeté sur l’assaillant (…) à l’entrée du siège de la sûreté, perdant la vie en même temps que le terroriste suite à l’explosion qui a suivi», précise une autre source de la DGSN.

C’est la deuxième tentative d’attentat-suicide contre un édifice de la DGSN depuis le début de l’année. En février dernier, le groupe terroriste Daech avait revendiqué une attaque-suicide avortée contre un commissariat à Constantine, 430 km à l’est d’Alger. Là encore, un kamikaze avait tenté de pénétrer dans un commissariat. Il en avait été cependant empêché par les tirs d’un policier qui avaient déclenché les explosifs que l’assaillant portait sur lui.

Grâce à la vigilance de ses services de sécurité, l’Algérie reste l’un des pays les moins touchés par le terrorisme dans la région. Il n’y pas eu d’attaques majeures depuis 2008. Depuis l’attaque d’In Amenas, l’Etat algérien a renforcé de manière significative son dispositif de lutte antiterroriste. On ne peut pas faire mieux que ce qu’il y a actuellement en matière de protection.

Un rapport publié fin juillet par Washington sur le terrorisme dans le monde indique, d’ailleurs, que «l’Algérie a poursuivi une campagne offensive pour éliminer toute activité terroriste au niveau de ses frontières et a soutenu les efforts de la police pour déjouer l’activité terroriste dans les centres urbains». Ce rapport, présenté par le Coordonnateur pour la lutte antiterroriste au Département d’Etat, Justin Siberrel, relève que le gouvernement a continué à restreindre les capacités des groupes terroristes activant près des frontières en les empêchant d’opérer, à l’instar de Jund Al-Khilafah qui avait prêté allégeance à Daech.

Soulignant le rôle des forces militaires et des services de sécurité et ceux chargés de l’application de la loi dans la lutte antiterroriste, le Département d’Etat affirme que l’Algérie a été un «véritable rempart contre le terrorisme» dans la région. La coopération sécuritaire entre l’Algérie et la Tunisie au niveau des frontières a permis de déjouer plusieurs attaques terroristes, rappelle à ce propos le département de Rex Tillerson.

Le Département d’Etat considère néanmoins que «l’instabilité politique et sécuritaire dans la région» représente une menace pour la sécurité des frontières. «L’instabilité persistante en Libye, les groupes terroristes opérant en Tunisie, la mise en œuvre fragile de l’accord de paix au Mali ainsi que le trafic de personnes et de drogue constituent des menaces extérieures significatives» pour l’Algérie, selon le document.

S. S.

Comment (34)

    eniya
    2 septembre 2017 - 17 h 34 min

    Je ne comprend pas l’interet qu’ont certaines personnes sur ce site a travers leurs commentaires a  » sauter » sur l’islamisme et l’ecole , l’un et l’autre n’ont absolument rien a voir avec l’attentat .
    ce n’est certainement pas l’ecole fusse t-elle integriste a fond la caisse qui va faire en sorte que ces gens fassent un attentat MAIS …….MAIS C’EST LA PAUVRETE et LE DESESPOIR qui sont les meilleures armes …..si il y avait une justice sociale en ce pays he ben ils auront bon essayer de vous inculquer n’importe quel hadith ou autre blabla , ca ne marchera pas car vous penserez d’abord et avant tout au futur de vos enfants , les laisser evoluer dans un environnement sain mais voila quand on est dans un pays POUBELLE ( y a pas un seul endroit meme en pleine foret qui ne soit devenu une vraie poubelle ..une honte une vraie honte , meme certains pays africains anglophones sont en passe de devenir des pays modeles question de propreté , alors nous autres avec notre 123 viva el bagra , on en est encore loin ) avec UNE MAFIA LEGALISEE par la constitution …..cherchez l’erreur , il doit bien y en avoir une




    0



    1
    Hamani Fateh
    1 septembre 2017 - 10 h 38 min

    @eniya , pas d’amalgame ! On est nombreux à être contre ce pouvoir et Bouteflika, mais les services de sécurité ne sont aussi bête pour se tirer une balle dans les pieds en organisant eux-mêmes des attentats ! Le pouvoir a d’autres méthodes pour rester au pouvoir ! Ce pouvoir n’est pas aussi bête que çà pour organiser des attentats alors qu’il veut montrer aux occidentaux qu’il maîtrise la sécurité dans le pays. Faut pas quand même pas exgérer!




    2



    1
    Tangoweb 54
    1 septembre 2017 - 10 h 25 min

    Il faut éradiquer ces terroristes a la base, la religion appartient à tous les Algériens elle n est la propriété de personne, il faut que l état, les partis politiques et les médias cessent d, utiliser la religion pour leurs intérêts, de plus il faut absolument abroger la loi sur la réconciliation et juger les terroristes qui ont commis des crimes et des massacres au lieu de les laisser narguer le peuple.




    5



    1
    Aguellidh
    1 septembre 2017 - 4 h 38 min

    Athnirham Rebbi. Il n’ y a ni Islam importé ni rien. Il y a la manipulation de cette religion par l’Etat depuis 1962. Le produit de cette manipulation nous le cultivons chaque jour. Nous regressions de plus en plus car les télévisions les médias lourds, légers, les écoles,les mederssa, les zaouias, les mosquées, les rues ne parlent de religion du matin au soir sans nous soucier de l’avenir matériel du pays. L’Algerie ne vit sous aucune norme de standard universelle. Tout est masqué, l’hypocrisie, le mensonge, la lâcheté, le vol, la paresse etc ont remplacé la franchise, la bravoure, la vérité, la loyauté etc. L’absence du nationalisme remplacé par la religion fera encore des ravages dans nos foyers. Pour le terroriste son statut est clair, prendre des armes contre sa mère patrie n’a aucune excuse, l’unique condamnation est le poteau sans état d’âme. Sinon nous nous dirigeons vers la perte de ce cher pays. …




    8



    1
    Oukavache
    31 août 2017 - 22 h 08 min

    la faute a boutef avec sa reconsiliation ils les a beneficiers avec des gros pensions
    ex madani mezreg




    4



    2
    chibl
    31 août 2017 - 20 h 11 min

    Le mode operatoire est le meme depuis quelque temps, remarquez, il y a eu le meme cas quand un kamikaze a voulu faire la meme chose au commissariat de constantine. Ellah Yerham Echouhada, ces 2 policiers sont des martyrs du devoir.




    8



    1
    LE NUMIDE
    31 août 2017 - 17 h 58 min

    la machine islamiste wahabiste continue à fabriquer ses monstres !




    10



    1
    Anonyme
    31 août 2017 - 16 h 58 min

    En premier mes condoléances à la famille des 2 policiers. Je pense qu’il est temps de prendre le taureau par les cornes,les forces de l’ordre ne doivent plus arrêter les terroristes mais les liquider même sans état d’âme et tous ceux qui prêche des discours salafistes,les arrêter et les enfermer dans le désert en les aidant à se suicider ainsi ils iront dans leur fameux paradis comme ils le souhaitent.




    9



    1
    moh_blida16
    31 août 2017 - 16 h 39 min

    Hi All,

    tant que les Algériens, les hommes politiques ne mettent pas le doigts sur la source des ces massacres d’innocents Algériens cela va continuer. il faut avoir le courage de dire que ces jeunes monstres islamistes tue au non de l islam et veulent instaurés dawla islamiya en Algérie. Islam importé d Afghanistan, Arabie saoudite depuis les années 1980. Islam politique wahabite tue partout dans le monde.

    Il faut nettoyer lécole Algerienne de cette idéologie wahabite de la mort, sinon l islamisme de la mort va continuer a detruire le pays. faut jamais oublier que les islamiste Mezragm ben aicha, belhaj, madani, Zouabri sont responsable de la mort de 200 000 Algeriens dans les années 90.




    20



    1
      Loucif Abdouche
      31 août 2017 - 17 h 37 min

      @moh_blida16 , exacte cher frère ! Et il faut nettoyer l’école en urgence et dès demain matin ! Le massacre est énorme sur la mentalité et la culture de la société algérienne avec les programmes scolaires du pouvoir et du FLN de 1962 !




      10



      2
    Mohamed El Maadi
    31 août 2017 - 16 h 26 min

    Une pensée pour les familles des victimes .Je suis en colère car cela ne finira jamais et pourtant on peut y arriver mais il faut changer d’équipe et de méthodes.Vous savez ce que je pense .Je le répète une liste de nom bien précis et LIQUIDATION en règle .Pour cela il vous faudra jeter la bible des droits de l’homme a la poubelle …




    10



    5
      bird
      1 septembre 2017 - 11 h 42 min

      Je cite  » jeter la bible des droits de l’homme à la poubelle  » plus l’expression  » liquidation  » c’est engager une spirale infernale ,les vengeances ,dénonciations arbitraires ,exécutions sommaires ,de l’injustice ne peut naître que le chaos et la guerre civile . Il faut imposer la loi ,toute la loi ,mais rien que la loi .Il faut enquêter ,arrêter ,juger ,punir au nom du peuple ,seule une justice libre et indépendante des pressions peut réussir et apporter la confiance dans un état de droit .




      1



      1
    mzoughene
    31 août 2017 - 16 h 21 min

    allah yarhamhoum et nos condolences a leurs familles et collegues ! ils faut rester unis et sobres et que vive l Algerie !




    10



    0
    mouatène
    31 août 2017 - 16 h 01 min

    l’attentat de Tiaret ne doit pas nous jouer sur le moral. bien au contraire c’est maintenant qu’il faut avoir le sens de la maitrise des choses. nos services de sécurité sont à la hauteur et bien plus que ça. à nous de les soutenir par le renseignement. oui mes chers compatriotes, signalez leurs tout ce que vous jugez anormale et c’est là notre point fort de contribution. notre Algérie est une et indivisible et le seul héro est le peuple algérien. main dans la main et nous dirons à ces occidentaux que plus jamais leurs combines ne marcheront chez nous. tous mes condoléances aux familles des victimes et que vive notre algérie dans la paix définitive. encore une autre fois, soyons vigilants aux cotés de nos enfants, ils ont en vraiment besoin de notre aide: LE RENSEIGNEMENT.




    12



    3
    eniya
    31 août 2017 - 15 h 21 min

    nos condoleances aux victimes mais il faut le dire c’est du  » INSIDE JOB »….tout est bon pour perpetuer l’etat actuel en algerie , tout pratiquement tout pour qu’ils restent au povoir , faire peur au peuple pour qu’il ne bronche pas et assiste au pillage du pays et la mise en coupe reglée de toutes les institutions par la mafia polico-financiere….ils n’ont pas hesité a tuer Boudiaf sans qu’a ce jour il y ait enquete




    9



    12
    Kassaman
    31 août 2017 - 15 h 00 min

    Un adorateur du sheytan a déchiqueté sa chair en sacrifice pour tuer des innocents!
    Heureusement un adorateur de Allah (swt) à sacrifier sa vie pour défendre celle des autres!
    Allah yerham ces policiers et les accueille en son vaste paradis.




    16



    4
    Anonyme
    31 août 2017 - 14 h 46 min

    Mes condoléances à la famille de ces 2 braves policiers morts en héros pour sauver leurs collègues.
    Que Dieu les accueille en son vaste paradis.
    Ces 2 enfants du peuple s’apprêtaient sûrement à fêter l’Aid avec leur famille, mais un zombi formaté au crime wahabite ennemi des musulmans a décidé de faire de la fête un deuil. Il n’aura pas les 60 hourris promises par ses gourous commanditaires, il est déjà en enfer.




    20



    1
    naceur
    31 août 2017 - 14 h 19 min

    C’EST CE MONDE OCCIDENTAL QUI SE DIT CIVILISÉ (MON ŒIL) QUI EST LA SOURCE DE TOUTES CES GUERRES ET ATROCITÉS




    13



    12
    Karim LALMAS
    31 août 2017 - 14 h 18 min

    La racaille islamiste salafiste et takfiriste est toujours là présente chez nous ! Les partisans de la république de la charia sévissent toujours chez nous malgré plus de 25 ans de traque par l’armée et les services de sécurité. La réconciliation nationale de Bouteflika leur a permis de réintégrer la société sans jugement et sans même demander pardon aux algériens victimes de leurs horreurs. Ils ont au contraire profiter de prêts bancaires sans intérêts et même non remboursables pour faire main basse sur le commerce du formel et de l’informel !

    Le pouvoir a importé dès les premiers jours de l’indépendance tous les ingrédients de cette idéologie politico-religieuse à partir d’Egypte et d’Arabie Saoudite. La clique de l’armée des frontières (les Ben Bella, Boumediène, Bouteflika, Boussouf, Ali Kafi, Mahsas, Taleb Ibrahimi etc….etc….) a progressivement inoculé à nos enfants, ce virus idéologique à partir de l’école de la République où le livre Coranique a lentement mais sûrement pris le dessus sur les livres de mathématiquement, de physique, de chimie ! L’éducation nationale a même réussi à introduire et tolérer des travaux pratiques, durant le cours d’éducation islamique et même en cours de maths, pour l’apprentissage des différentes étapes pour laver un mort. En permettant au Coran de devenir LE livre incontournable de l’école de la République alors que sa place est à la mosquée ou à l’université théologique, inévitablement la dérive et la catastrophe est là. Il suffit juste que le cerveau de adolescent ou du jeune ,déjà bien préparé en la matière, soit intoxiqué par des « gourous » hommes et femmes, portant djelbab, djalaba, tenues afghanes, barbes fleuries au henné, kamis, nikab etc… !

    Donc le pouvoir politique en place depuis 1962 a sa grande part de responsabilité en raison de sa politique éducative, de l’orientation des programmes éducatifs, de son idéologie propre qu’il a inoculé à toute la société algérienne et tous les organes institutionnels de l’Etat. Il a une grande part de responsabilité dans la mentalité et la culture actuelle de l’Algérien, une responsabilité dans l’arrivée du FIS (cet enfant du FLN qui s’est retourné contre le père), et l’apparition des fous d’Allah un peu partout sur le territoire national !




    34



    5
      MELLO
      31 août 2017 - 16 h 06 min

      Sans le courage et le dévouement de nos forces de sécurité, notre pays, par la faute des politiciens inconscients qui nous gouvernent, aurait basculé vers l’irréparable. La politique de déculturation, d’embrigadement et d’idéologie islamiste prônée par ce pouvoir inféodé aux régimes wahhabites de l’Arabie saoudite, a engendré des monstres suceurs de sang encensés par ce pouvoir , en leur offrant la loi de la réconciliation nationale que nos services de sécurité avait rejetée, c’était la position du Général ZEROUAL qui refusait de négocier avec ces fous de Dieu. Aujourd’hui nos services de sécurités ont été mis devant une situation macabre qui ne touche pas ces gens du pouvoir qui vivent loin de toutes ces turbulences mortuaires. Toutes mes condoléances à ces enfants du peuple.




      14



      0
        Loucif Abdouche
        31 août 2017 - 17 h 22 min

        @MELLO , absolument d’accord avec toi !

        Et en plus, Bouteflika même après sa réconciliation, il a très bien protégé par des gardes rapprochées ses amis, ses ministres, ses copains, sa famille (au Club des lapins ou ailleurs) et il a envoyé nos djounouds au charbon et au front avec une « réconciliation nationale » juste pour avoir les voix des islamistes lors de son élection et … réélection successives ! Zerroual et Nezzar n’auraient jamais agit de cette manière là, à mon avis !

        Bouteflika vend bien sa « théorie de la réconciliation » à l’étranger et les pays occidentaux jouent sur son ego, le félicitent et le caresser dans le sens du poil , juste pour obtenir des contrats, car au fond d’eux-mêmes ils savent qu’il est impossible de négocier avec des extrémistes salafistes, wahabistes ou Frères Musulmans car ils savent que leur objectif et doctrine sont :  » «Dieu est notre but, le prophète notre chef, le Coran notre constitution, le djihad notre voie, le martyr notre plus grande espérance ». Comment est-il possible de négocier quoi que se soit avec des doctrinaires de cette espèce ????

        .




        8



        3
      pomme
      31 août 2017 - 22 h 31 min

      Que ces policiers reposent en paix et condoléances à leurs familles.
      Votre digression sur le saint coran est injuste et stupide.Vous rejoingnez finalement les rangs de ceux que vous condamnez.Laissez Boumédienne et ses camarades de lutte en paix!




      4



      3
    naceur
    31 août 2017 - 14 h 17 min

    Un rapport publié fin juillet par Washington sur le terrorisme dans le monde indique, d’ailleurs, que «l’Algérie a poursuivi une campagne offensive pour éliminer toute activité terroriste au niveau de ses frontières et a soutenu les efforts de la police pour déjouer l’activité terroriste dans les centres urbains».

    ARRÊTEZ DE NOUS PRENDRE POUR DES CONS ALORS QUE C’EST VOUS QUI ARMEZ ET COUVEZ CES NÉBULEUSES, C’EST VOUS LES ARTISANS DE CE CHAOS QUE CE SOIT EN IRAK SYRIE LIBYE
    RACONTEZ CES BOBARDS A VOTRE OPINION LOBOTOMISÉE




    14



    4
    Nasser
    31 août 2017 - 14 h 12 min

    Nous ne cesserons pas de le répéter! Le vrai danger vient exclusivement de ces wahhabo-salafistes qui gagnent du terrain avec des services publiques laxistes voire négligents! Cela commence par ces prêcheurs colporteurs (comme avec le FIS), mais cette fois dans les cimetières pour empêcher la lecture du Coran et la ‘khotba’ par des intimidations voire provocations, puis l’agression des imams! Des interpellations doivent se faire et des fichiers doivent au plus vite se constituer! Nos services sont maitre en la matière; il suffit de leur en donner l’ordre!




    15



    2
      Nasser
      31 août 2017 - 14 h 19 min

      Alerte: Des groupes de barbus sans moustaches se réunissent clandestinement pour l’endoctrinement et la mise au point l’affinement de leurs tactiques !




      10



      0
    naceur
    31 août 2017 - 14 h 12 min

    PS/ Mes condoléances à la famille des défunts policiers fils du peuple




    9



    0
    Abou Stroff
    31 août 2017 - 14 h 10 min

    que Dieu accueille les deux policiers dans son vaste paradis et le terroriste islamiste dans son vaste enfer




    15



    1
    naceur
    31 août 2017 - 14 h 10 min

    une bande de dégénérés et drogués qui n’ont rien à voir avec l’islam, ils sont à des années lumière de l’islam qui est une religion de paix et de tolérance il faut éliminer cette racaille au service de l’empire du mal
    l’Algérie doit fermer ses frontières avant que ces hordes sanguinaires froukha ouled lalijou ouled el harka ne commettent des carnages
    « VIGILANCE » tel est le mot d’ordre




    10



    4
    NON !!!
    31 août 2017 - 13 h 48 min

    il est extrêmement urgent de passer à l’action en fermant toutes les frontières terrestres avec le maroc , la tunisie , la libye , l’afrique subsaharienne , ceci empêchera les armes de rentrer …
    secundo : j’éspére que le peuple a été vacciné dans les années noires , et a compris qu’il faut etre vigilant et ne compter sur personne , la meilleure chose à faire c’est  » de dénoncer à la gendarmerie par téléphone ou par internet rapidement toute actvité suspecte dans le quartier ,le village …etc » . FAUT PAS HESITER , L’AVENIR DE NOS ENFANTS EST EN JEU .




    17



    4
      eniya
      1 septembre 2017 - 15 h 09 min

      @NON !!!
      c’est ça …belle perspective et belle education que tu veux donner a nos enfants :  » la delation » ou  » la stasie » …ça va pas la tete ….faut reflechir a ce que l’on ecris




      0



      1
    mourad
    31 août 2017 - 13 h 18 min

    De mauvais souvenirs qui ressurgissent!!!!la guerre des clans a commencé. ..le peuple va encore payer




    10



    18
      Kassaman
      31 août 2017 - 14 h 51 min

      Dégage de là ya mokoko!!




      15



      4
        mourad
        1 septembre 2017 - 12 h 43 min

        Desolé je ne suis pas un « mokoko »mais un vrai algerien qui en a marre de la manipulation de certains pour rester au pouvoir,qui en a marre qu on continue à former des générations de salafistes par l intermédiaire de l école Où enseigne des personnes elles mêmes arabises et salafises( malgré elles) dans les années 1990 par cette même école. Il faut regarder la réalité en face et en tirer les bonnes conclusions.




        0



        0
      anti-khafafich
      31 août 2017 - 22 h 57 min

      la3nat Allah 3kikoum !




      0



      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.