Bouclier antimissile américain : protestations en Corée du Sud

Bouclier antimissile américain
Des militants pacifistes sud-coréens protestent contre l'installation du bouclier antimissile américain Thaad. D. R.

Des manifestations ont eu lieu jeudi en Corée du Sud pour protester contre l‘installation de nouveaux lanceurs du système antimissile américain approuvé par Séoul, inquiet par les incessants tests de missiles réalisés par la Corée du Nord.

Des dizaines de personnes, dont des policiers, ont été blessées jeudi matin en Corée du Sud lors de manifestations contre le déploiement du bouclier antimissile américain Thaad (Terminal High Altitude Area Defense). Des affrontements avec la police ont eu lieu, relate l’agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Les protestataires s’attachaient avec des chaînes aux véhicules miliaires ou déclenchaient des bagarres avec les policiers.

De nouvelles rampes de lancement du bouclier antimissile Thaad doivent être installées sur la base de Seongju, à 300 kilomètres au sud de Séoul. Les habitants craignent que le système placé à proximité fasse de leurs domiciles une cible de choix en cas d’attaque par le voisin nord-coréen. Les quatre lanceurs viennent s’ajouter à ceux qui ont déjà été installés en Corée du Sud depuis le mois de mars.

Ces événements font suite aux récents tests balistiques et nucléaires du régime nord-coréen et s’inscrivent dans le cadre des relations tendues entre les dirigeants nord-coréen et américain.

La Chine est opposée au déploiement du Thaad à proximité de Séoul, car le système «mettrait sérieusement en danger l’équilibre stratégique dans la région», selon le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang.

Conçu par le géant américain de l’armement Lockheed Martin, le bouclier antimissile Thaad permet d’atteindre des missiles longue portée se trouvant dans un rayon de 200 km et à une altitude de 150 km. Cela rend possible la destruction d’engins balistiques dans la phase terminale de leur vol.

R. I.

 

Commentaires

    Anonyme
    7 septembre 2017 - 9 h 47 min

    En fait Trump veut utiliser la Corée du sud et le Japon comme bouclier ou pare-feu pour protéger les USA .Les asiatiques ont conscience de ceci ,ils ne sont pas aussi têtes espadrilles que les Al seoud and Co.




    3



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.