Une nouvelle intervention militaire étrangère en Libye se confirme

Libye Otan
Les Libyens s'acheminent vers un autre bombardement de leur pays. D. R.

Par Sadek Sahraoui – L’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (Otan) a inauguré cette semaine dans sa base de Naples un centre militaire spécial qui aura pour mission prioritaire de «coordonner tous les acteurs sur le flanc sud de l’Europe et d’apaiser la situation dans cette zone». Des médias européens qui citent des responsables libyens vont plus loin et soutiennent que ce centre aidera l’Otan à intervenir militairement en Libye. L’Otan a d’ailleurs rejoint, en mai dernier, la lutte contre le groupe Etat islamique.

Après l’aide fournie par les Américains et les Britanniques aux forces fidèles au Gouvernement d’union nationale pour frapper les extrémistes, c’est donc bientôt au tour de l’Otan d’intervenir en Libye. C’est du moins ce qu’affirme à la presse française le colonel Mohamad Al-Ghasri, porte-parole des forces fidèles au gouvernement Fayez Al-Sarraj : «Les derniers développements technologiques permettent maintenant à l’Otan de surveiller le ciel libyen et ce en coordination totale avec le gouvernement.» «Plusieurs groupes terroristes s’activent actuellement au centre de la Libye et menacent des villes comme Syrte et Misrata, ajoute le colonel Al-Ghasri qui précise en outre que «surveiller le ciel libyen par l’Otan et savoir ce qui s’y passe pourront beaucoup faciliter les frappes contre les terroristes quand ils sont regroupés.»

Ce responsable a révélé, en outre, au micro de RFI que les Italiens disposent d’une base aérienne à Misrata et procèdent à des opérations de reconnaissance aérienne en Libye. Toujours selon ce responsable militaire, les renseignements récoltés par les Italiens sont transmis au centre de l’Otan, à Naples. Outre la lutte contre le terrorisme, les Italiens cherchent également à travers leur implication militaire en Libye à bloquer l’important flux de migrants clandestins qui gagne régulièrement l’Europe à partir des côtes de l’ex-Jamahiriya.

La démarche semble donner des résultats puisque le nombre de migrants ayant atteint les côtes italiennes a chuté de manière spectaculaire au cours de l’été, selon les statistiques du ministère de l’Intérieur du pays publiées cette semaine. Alors que les arrivées progressaient régulièrement depuis le début de l’année 2017, elles ont fortement décru au cours des deux derniers mois : de 50% par rapport à l’année précédente, puis de 87% en août, avec seulement 3 235 personnes enregistrées contre 21 295 en 2016. L’accord conclu avec le gouvernement libyen est pour beaucoup aussi dans cette diminution.

S. S.

Comment (24)

    karimdz
    10 septembre 2017 - 9 h 09 min

    Diviser pour régner, telle a été et continue d etre l arme de certaines puissances occidentales, qui veulent controler le monde arabo musulman et faire la pluie et le beau temps. C est d autant plus vrai pour la lybie, certaines tribus ayant cédé aux syrènes entr autre d un certain sionise benne hl qui leur a promis monts et merveilles, la liberté, la démocratie, le bien etre et bla bla bla. Le résultat hélas, c est le chaos, le sang, la misère…

    HamdoulilAh, en Algérie, ce scénario ne risque pas de voir le jour, les algériens sont trop patriotiques, jaloux de leur independance, de leur souveraineté nationale, forgés par 132 ans d occupation criminelle française.

    Il n est pas exclu non plus que cette fois ci, compte tenu de l implication de l italie, que l otan veut dissuader des centaines de milliers d africains de vouloir affluer vers le sud de l europe. Quoi de plus dissuasif, que de faire exploser des milliers de tonnes de bombes dans le sahara pou semer la peur.




    0



    2
    Anonyme
    9 septembre 2017 - 16 h 47 min

    Cette crise va surement engendré plus de personnes non responsables a venir chez nous depuis le sahel, ils sont indésirable chez nous mais viennent quand même ne connaissent pas la pudeur de l’islam et encore moins la honte, des jeunes avec des bras 4fois plus gros que le mien mendiasse dans la rue et…renvoyer les svp avant que sa pète tous sans exception qu’ils vont travailler chez eux et garder
    leurs pays…..




    2



    2
    bird
    9 septembre 2017 - 10 h 17 min

    Pour l’instant dame nature inflige la sécheresse aux algériens ,l’eau qui ne coule plus que quelques heures ,les camions citernes qui profitent de la situation ,les queues avec les jerricans , les usines et commerces qui ferment faute d’eau ,les retenues d »eau envasées .
    Il ne faut jamais appeler le malheur ou des catastrophes sur les autres ,il y a parfois des surprises ,l’Algérie risque les tremblements de terre ,la sécheresse ,l’avancée du désert ,les incendies de forêts ,alors il vaut mieux réfléchir avant d’écrire n’importe quoi .




    4



    0
    Kaci Mohand
    9 septembre 2017 - 0 h 51 min

    Les migrants vont rebrousser chemin et s’installer chez nous, prérparer vous a en acceuollir d »avantage en Algérie. Nous sommes condamnés si nous ne les renvoyons pas tous.




    14



    2
    BEKADDOUR Mohammed
    8 septembre 2017 - 22 h 36 min

    @Algé[email protected]… Sommes nous bêtes A CE POINT ??? J »avais 13 ans en entrant dans un Collège en France, et seul « Arabe » de la classe, durant HUIT ANS , constamment cette question m’a taraudé, tiraillé, « Est-il possible que ces êtres dont je suis le condisciple aient pu dominer LES MIENS durant 132 années ??? »…. Je trouve inacceptable LE MASOCHISME de nos frères de Libye !




    8



    4
    Algé[email protected]
    8 septembre 2017 - 22 h 20 min

    Beaucoup ne connaissent le vrai problème de la Libye : c’est ses tribus, l’État libyen c’est un État fondé sur le tribalisme, Kadhafi quand il a renversé la monarchie en instaurant la Jamahiriya en 1969 il s’est appuyé sur les tribus, il exalte l’imaginaire tribal en tant que culture dans sa doctrine du Livre vert (1975), nomme des représentants tribaux au sein de l’armée et des ministères ; et garanti la survie de ces mouvements en leur permettant d’acquérir des ressources par le biais des comités populaires.
    Dans le même temps, le colonel affirme sa propre autorité en favorisant sa tribu d’origine, les Kadhafi, n’accordant aux autres qu’une influence symbolique. Aujourd’hui après la chute de Kadhafi on dénombre environ 150 tribus, dont une dizaine se partagent le pouvoir à travers des fonctions clés dans l’armée, l’administration ou les affaires. Ces ensembles sont divisés en une myriade de clans et de sous-clans aux intérêts et aux alliances mouvants. Le tribalisme, favorise les manipulations de l’occident pour faire main basse sur les richesse du pays. Je vois très mal ce pays de retrouver un jour sa stabilité et surtout sa souveraineté face a cet occident manipulateur qui pille et détruit les États..




    17



    3
      Akli Boughzer
      9 septembre 2017 - 8 h 13 min

      On a tous applaudi l’élimination des dictateurs Saddam,Kadafi etc…Mais on se rend compte que le tiers monde et en particulier les pays arabo-musulmans ne sont pas prêts pour une gouvernance moderne et démocratique.Les régimes autoritaires tels ceux instaurés par les dictateurs cités plus haut leur conviennent parfaitement.Mais le plus urgent à mon avis est de trouver une solution pour ces familles entières avec des nourrissons qui mendient dans des conditions effroyables dans toutes les villes et villages d’Algérie et je suppose de tout le Maghreb.Ces gens de plus en plus nombreux fuient la pauvreté et la guerre n’est qu’un prétexte pour aller au nord qu’ils croient prospère.Les aider à développer leurs pays serait une bonne chose et surtout limiter les naissances car on les voit avec souvent plus de 6 enfants en bas âge élisant domicile dans les rues ou en rase campagne.Les pays riches doivent s’impliquer aussi pour endiguer par des solutions économiques cette marrée humaine car avec le réchauffement climatique prévisible ça va certainement empirer.




      2



      9
        Algé[email protected]
        9 septembre 2017 - 12 h 00 min

        @Ali Boughzer
        Je suis entièrement d’accord avec toi, où tu écris : ‘que les pays arabo-musulmans sont pas prêts pour une gouvernance modernes et démocratiques’
        L’État-nation repose sur le principe de la souveraineté et de la citoyenneté, éléments originellement étrangers au monde musulman d’avant le XIXe siècle, caractérisé par la prédominance des tribus. Ainsi dans les sociétés arabo-musulmanes contemporaines en transition, la problématique État-tribus demeure relativement vivace, en particulier là où les États peinent à se légitimer. Dans le cas des systèmes politiques du Moyen-Orient, les élites, qu’elles soient militaires ou civiles, sont confrontées à des difficultés de construction de l’État en raison du peu de légitimité populaire dont elles disposent. Elles doivent faire face à des formes d’opposition et de résistance de différentes forces sociales et politiques tribus incluses, comme par exemple en Afghanistan où le pouvoir de l’État se trouve confronté à des résistances tribales. Cette problématique État-tribus se retrouve aussi à des degrés différents dans la configuration politique des pays nord-africains.




        3



        4
    anti-khafafich
    8 septembre 2017 - 22 h 15 min

    pas de nouveauté quant à l’intervention de l’organisation terroriste anti-nationale; mais concernant la chute de « migrants » sur les cotes européennes, le principe physique de la conservation implique que ces « migrants » se trouvent chez nous avec tous les risques qui y sont associés. alors comment faire ?




    11



    2
    BEKADDOUR Mohammed
    8 septembre 2017 - 21 h 48 min

    @mouatène… La recette employée par nos ennemis ? Celle du Capitaine Alain Paul Léger lors de notre guerre de libération contre La France ennemi du Musulman Algérien… Léger fut un poids Lourd, il a dit : « « Je pense personnellement que si l’ennemi a des dispositions particulières pour se détruire lui-même, bien coupable serait celui qui n’en profiterait pas. »… Ne l’oublions pas, sinon tant pis, les Libyens sont en apprentissage, Emsakines !




    8



    2
    Chark
    8 septembre 2017 - 21 h 31 min

    Algerie méfie toi !…….tu est toujours sur l’agenda des oxyidentalo/sionistes !




    14



    4
    Chark
    8 septembre 2017 - 21 h 29 min

    Le grand malheur de la Libye c’est son pétrole !….




    9



    2
    Anonyme
    8 septembre 2017 - 21 h 21 min

    Certain qui commentent ici.
    Non pas compris encore que les terroristes pseudo islamistes c’est la création de l’OTAN les coalisés.
    Ils les ont créer.
    Ils leurs ordonnent ce qu’ils doivent faire.
    Les terroristes à leurs solde s’exécutent.
    Ensuite les coalisés justifie à leurs peuples et aux pays limitrophes à la Libye nous allons vous aider.
    Et aussi qu’ils ne peuvent plus tolérer le flux de migrants chez eux et les risques d’attentats et autres mensonges comme ils l’ont fait pour d’autres pays.
    Ils créent le problème, puis ils proposent les solutions, et ils obtiennent les autorisations d’interventions.
    Et le tour de passe passe et jouer.
    Les moutons amnésiques leurs ont donner le bâton pour qu’ils se fassent battre.




    14



    4
      elkhayam
      8 septembre 2017 - 22 h 02 min

      قُتل عثمان .. بأيدي مسلمين
      قُتل علي .. بأيدي مسلمين
      قتل الحسين وقطعت رأسه .. بأيدي مسلمين
      قتل الحسن مسموماً مغدوراً .. بأيدي مسلمين
      قُتل اثنين من المبشرين بالجنة « طلحة والزبير » .. بأيدي مسلمين..
      قتل و ذبح 73 من عائلة محمد في معركة ….. بأيدي مسلمين
      قُتل آلاف من المسلمين في (موقعة الجمل) .. بأيدي مسلمين
      قُتل آلاف من المسلمين في (موقعة صفين) .. بأيدي مسلمين
      قُتل آلاف من المسلمين في (موقعة نهروان) .. بأيدي مسلمين
      قُتل 700 من المهاجرين والأنصار في معركة إخماد ثورة « أهل المدينة » غضباً لمقتل الحسين على يد الجيش الأموي المسلم
      قُتل عبد الله بن الزبير (ابن أسماء ذات النطاقيين) بأيدي مسلمين
      قتل زيد بن زين العابدين بن الحسين (من نسل النبي) بأيدي مسلمين ..
      بل صلبوه عارياً على باب دمشق .. لأربعة سنوات .. ثم أحرقوه
      قصفت الكعبة بالمنجنيق واحترقت … على يد جيش المسلمين
      تحول المسجد النبوي الى اسطبل على يد جيش المسلمين (يزيد بن معاوية)
      في كل ماسبق :
      اللذين « قتلوا » كانوا ينادون لـ « خلافه إسلامية » …
      واللذين « انقتلوا » كانوا يريدون  » خلافة إسلامية »
      اللذين « قتلوا » كانوا يرددون .. الله أكبر ..
      والذين « انقتلوا » كانوا يرددون .. الشهادتين
      تاريخ دموي قديم .. لكننا لم نقرأ من التاريخ، إلا ما أُريد لنا أن نقرأه ..
      وتقولون أن الدولة الاسلامية « داعش » وليدة اليوم .. ومن انتاج الصهيونية
      هل كانت الصهيونية والناتو هناك في تلك الأيام ؟؟؟
      !! اليس الكفار ارحم عليكم ايها المسلمون من المسلمين انفسهم




      10



      2
        USMS
        9 septembre 2017 - 7 h 23 min

        Pour les francophones:
        Othman a été tué … entre les mains de musulmans
        Ali a été tué par des musulmans
        Husayn a été tué et sa tête a été coupée par les musulmans
        Al-Hassan a été tué par un poison toxique … entre les mains des musulmans
        Deux des missionnaires ont été tués par « Talha et Zubayr » … entre les mains des musulmans …
        Tué et abattu 73 de la famille de Mahomet en bataille … entre les mains des musulmans
        Des milliers de musulmans ont été tués dans le « lieu du chameau » entre les mains des musulmans
        Le meurtre de milliers de musulmans dans (le poste de deux rangées) … entre les mains des musulmans
        Des milliers de musulmans ont été tués dans la position de Nehruan par des musulmans
        700 immigrants et sympathisants ont été tués dans une bataille pour apaiser la révolte des «gens de la ville» en colère contre le meurtre de Hussein par l’armée omeyade musulmane
        Abdullah ibn al-Zubayr (fils d’Asma al-Nataqeen) a été tué par des musulmans
        Zaid ibn Zayn al-Abidine ibn al-Hussein (des descendants du Prophète) a été tué par des musulmans.
        Mais ils l’ont crucifié nu à la porte de Damas … pendant quatre ans … Puis il l’a brûlé
        La Kaaba a été bombardée et brûlée … par l’armée des musulmans
        Transformer la mosquée du Prophète en une écurie par l’armée des musulmans (Yazid bin Muawiya)
        Tout ce qui précède:
        Qui ont été « tués » demandent un « conflit islamique » …
        Qui « tué » voulait un « califat islamique »
        Qui étaient « tués » chantaient … Dieu est plus grand …
        Et ceux qui ont été « tués » chantaient
        Une vieille histoire sanglante … Mais nous n’avons pas lu l’histoire, sauf ce que je veux que nous lisons.
        Vous dites que l’État islamique est « un prodige » né aujourd’hui, et de la production du sionisme
        Le sionisme et l’OTAN étaient-ils à l’époque?
        !!La paix soit sur vous, O musulmans!




        8



        4
          Akli Boughzer
          9 septembre 2017 - 8 h 28 min

          A croire que les Musulmans aiment le sang et pour preuve le sacrifice du mouton pendant l’Aïd où l’on prend du plaisir à faire gicler le sang du mouton devant des enfants.Tout un programme…sanguinaire enfoui dans le subconscient.Il faut arrêter de se mentir.




          6



          1
    franco-algériens
    8 septembre 2017 - 21 h 18 min

    La stratégie est la même: diaboliser les dirigeants locaux, organiser des révoltes sous des couleurs de printemps, intervenir pour « sauver des populations civiles », injecter une dose de terrorisme et ensuite réoccuper le pays pour se débarrasser du terrorisme: la Libye ne se relèvera plus.
    Par la même occasion, et comme ils vont occuper la Libye, pourquoi ne pas injecter une nouvelle dose de terrorisme en Algérie ??? ou encore aller sauver les populations civiles ???
    Fakou, l’Algérie doit impérativement organiser la défense de son territoire, y compris en construisant de solides alliances avec des partenaires comme la Chine, la Russie ou encore les pays émergeant.




    11



    3
    Anonyme
    8 septembre 2017 - 21 h 09 min

    La vérité n’est pas celle qui tentent de faire avalés à qui le veut bien.
    Les moutons les naïfs les complices.
    1) : Le pétrole libyens d’abord. 2) : le flux immigratoires 3): avoir un pied à terre à eux les coalisés en Afrique pour préparer sa colonisation totale et son pillages progressivement méthodiquement chronologiquement par étapes successives.
    Mais l’Algérie bi idni allah va faire foiré tous leurs plans de reconquête de l’Afrique.
    Car dans leurs plans l’Algérie est inclus dedans.
    Mais l’Algérie à de quoi frapper très loin ces ennemis .




    16



    4
    mouatène
    8 septembre 2017 - 20 h 34 min

    et pourquoi ne pas dire que tous les peuples qui se créent un FITNA entre eux, ils sont immédiatement PUNIS pae le Tout Puissant. ils l’on créée, cette situation, et bien ils subiront les conséquences. les occidentaux révaient de cette situation et ils l’on eue sur un plateau d’argent et ils ne se sont pas fait attendre. sarko le juif a été chargé de cette mission et il l’a bien faite.




    5



    3
    amirouche
    8 septembre 2017 - 20 h 32 min

    il faut se méfier de l’otan bras armé us donc bras arme israelien
    l’armée algérienne et le peuple doivent rester vigilants
    soyons prêt a defendre notre pays




    9



    5
    elkhayam
    8 septembre 2017 - 20 h 07 min

    Ce qui font les révolutions à moitié ne font que se creuser une tombe . Il faut en finir avec la vermine islamiste une fois pour toute , une dératisation de l’islamisme à grande échelle sur tout le territoire libyen .




    12



    1
      Essaraha Raha
      8 septembre 2017 - 20 h 36 min

      @elkhayam… Sarkozy Le Coupable de ce désordre a dit un jour à un paysan français, pas nez crochu comme lui, « Casses toi pauv’con »… Les Libyens sont musulmans comme les Algériens, ils doivent atterrir comme tous les autres, et s »harmoniser avec l’Islam dans sa simplicité absolue, tout le reste est du Sarkoy, un nain devenu grand « Because » nous sommes à dominante con !




      9



      3
    الهوارية في كندا
    8 septembre 2017 - 20 h 06 min

    OTAN génocidaire




    8



    6
    BEKADDOUR Mohammed
    8 septembre 2017 - 19 h 47 min

    Les ZEUROPEENS ne peuvent pas laisser autrui tranquille, quelle tare ! Juste hier pourtant A.P publiait : « Le prince Al-Senoussi : «La Libye sera sauvée à condition de revenir à la Constitution de 1951»…. Espérons que Dame Nature inflige à Europe quelques séismes, et éruptions volcaniques, quelques inondations et vents tels qu’Elle se concentrera sur ses tares, les tares des Libyens ont des médecins Libyens !




    6



    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.