Deux personnes liées à l’attentat contre le siège de la sûreté de wilaya de Tiaret arrêtées

Tiaret, attentat, DGSN, MDN, gendarmerie

Actualisé – Quatre personnes en liaison avec l’attentat terroriste contre le siège de la Sûreté de wilaya de Tiaret ont été arrêtées samedi par les forces de l’Armée nationale populaire (ANP), en coordination avec la Gendarmerie nationale, a indiqué ce dimanche le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. «Dans le cadre de la lutte antiterroriste, les forces de l’Armée nationale populaire, en coordination avec la Gendarmerie nationale, ont arrêté, le 9 septembre 2017, quatre personnes en liaison avec l’attentat terroriste contre le siège de la Sûreté de Wilaya de Tiaret (IIe Région militaire)», précise la même source.

Le siège de la Sûreté de wilaya de Tiaret avait fait l’objet d’un attentat, deux policiers y ont trouvé la mort après avoir empêché le terroriste de pénétrer à l’intérieur du bâtiment. Un grand hommage a été rendu aux deux éléments de la Sûreté nationale qui ont fait preuve d’un grand courage.

C’est la deuxième tentative d’attentat-suicide contre un édifice de la DGSN depuis le début de l’année. En février dernier, le groupe terroriste Daech avait revendiqué une attaque-suicide avortée contre un commissariat à Constantine, 430 km à l’est d’Alger. Là encore, un kamikaze avait tenté de pénétrer dans un commissariat. Il en avait été cependant empêché par les tirs d’un policier qui avaient déclenché les explosifs que l’assaillant portait sur lui.

Grâce à la vigilance de ses services de sécurité, l’Algérie reste l’un des pays les moins touchés par le terrorisme dans la région. Il n’y pas eu d’attaques majeures depuis 2008. Depuis l’attaque d’In Amenas, l’Etat algérien a renforcé de manière significative son dispositif de lutte antiterroriste. On ne peut pas faire mieux que ce qu’il y a actuellement en matière de protection.

Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, un détachement de l’ANP «a arrêté à Bordj Badji Mokhtar (VIe RM) 16 camions chargés de 76,29 tonnes de denrées alimentaires, 20 000 litres d’huile de table, tandis que des gardes-frontières et des éléments de la Gendarmerie nationale ont intercepté 12 immigrants clandestins de différentes nationalités à Tlemcen, Naâma et Adrar».

En outre, des éléments de la Gendarmerie nationale «ont appréhendé à Tlemcen (IIe RM) trois narcotrafiquants et saisi 385 kkg de kif traité», conclut le communiqué du MDN.

R. N.

Comment (4)

    Anonyme
    9 septembre 2017 - 19 h 51 min

    Le Président Liamine Zeroual qu’Allah lui accorde longue vie et santé les appelait  » el khaouana wel mourtazika ( traîtres et mercenaires ) .
    Ces lâches qui tuent les enfants du peuple polluent cette terre irriguée du sang des meilleurs d’entre-nous.
    Rendons encore une fois hommage aux 2 policiers martyrs et à tous ceux morts ou vivants qui ont éviter à ce pays de tomber entre les griffes de ces zombies infra-humains.




    7



    0
    benchikh
    9 septembre 2017 - 16 h 34 min

    Une grande admiration à nos services de sûreté,bravo les gars rien ne vous échappent ,et merci !!!




    8



    0
    Mohamed El Maadi
    9 septembre 2017 - 15 h 17 min

    Nous avons des services performants et leur yeux est grand ouverts.
    Nous devons remercier le ciel d’avoir des patriotes au pays car si on n’avait écouté les zigotos anti militariste le pays serait a feu et sang.




    8



    0
    salah
    9 septembre 2017 - 14 h 41 min

    ALLAH YEHFADKOM L’ANP ET TOUS LES SERVICES DE SECURITE VOUS ETES NOTRE SEUL FIERTE

    VIVE L’ALGERIE




    9



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.