Les raisons du renvoi de l’ambassadeur de Tunisie en Algérie

ambassadeur tunisie en algérie
Abdelmajid Ferchichi. D. R.

Par Ramdane Yacine – Le site tunisien Tunis News révèle dans un article paru aujourd’hui que l’ambassadeur tunisien en Algérie, Abdelmajid Ferchichi, a été remplacé en raison de «fortes réserves exprimées par les autorités algériennes» sur cette personne. Le site tunisien cite une «source officielle» au ministère algérien des Affaires étrangères qui a requis l’anonymat.

La même source aurait déclaré au média tunisien que l’ancien ambassadeur «a délibérément ou involontairement provoqué une certaine froideur dans les relations entre l’Algérie et la Tunisie, car il est resté en marge devant un certain nombre de questions importantes, en particulier la question de la taxe de transit qui a failli anéantir les relations entre les deux pays frères». Parmi les dossiers qui ont été à l’origine de ce mécontentement, le média tunisien cite l’annonce de la création d’une base militaire américaine en Tunisie, les déclarations du ministre de l’Environnement, Riad Al-Mouakher, qui a tenu des propos peu amènes à l’égard de l’Algérie lors d’une conférence tenue à Rome, ainsi que les attaques répétées contre des ressortissants algériens en Tunisie, l’été dernier.

Selon la même source, «l’Algérie a informé les autorités tunisiennes que l’ancien ambassadeur tunisien, Abdelmajid Ferchichi, était indésirable en Algérie et qu’il serait préférable de le remplacer afin de préserver les relations solides entre les deux pays».

Tunis News rapporte que l’ancien ambassadeur était boycotté par les autorités algériennes depuis plusieurs mois. «Il n’a plus reçu d’invitations officielles pour assister aux fêtes nationales et religieuses, et l’Algérie lui reproche de porter un intérêt à l’économie tunisienne uniquement à travers la promotion du tourisme dans son pays afin d’attirer un grand nombre de touristes algériens en Tunisie. Et lorsqu’il s’agit de l’intérêt de l’Algérie et des Algériens, la voix de l’ambassadeur est inaudible, notamment après les attaques contre des touristes algériens qui ont eu lieu dans différents endroits en Tunisie, l’été dernier.»

Le média ajoute que le ministère algérien des Affaires étrangères a approuvé depuis plusieurs semaines la nomination d’Al-Sayd en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République tunisienne en Algérie, dans une déclaration au ministère.

Il est à noter que la sélection de l’ambassadeur tunisien en Algérie est soumise à des considérations considérables en raison de l’importance et de la force des relations entre les deux pays fraternels. Par ailleurs, Tunis News, citant des «sources algériennes fiables», fait savoir que le président Bouteflika devrait procéder à la désignation d’un nouvel ambassadeur d’Algérie en Tunisie pour succéder à Abdelkader Hadjar, qui devrait être nommé ambassadeur d’Algérie en Egypte ou aux Emirats arabes unis, ajoutant que le poste d’ambassadeur d’Algérie au pays des Jasmins devrait échoir à l’ancien secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Hassan Rabahi.

Tunis News rappelle qu’Abdelmajid Ferchichi avait été nommé ambassadeur de Tunisie en Algérie en juin 2014, sous le règne de l’ancien président tunisien Mohamed Moncef Marzouki.

R. Y.

Comment (35)

    Anonyme
    12 septembre 2017 - 16 h 31 min

    Ce n’est pas surprenant! Les tunisiens, en dehors de l’aide apportée à l’Algérie pendant la guerre de libération, ne portent pas les algériens dans leur cœur, ils ne voient que leurs intérêts. Il faut que notre peuple se réveille et se consacre à jouer le touriste dans le pays.




    6



    0
    El Mariachi
    12 septembre 2017 - 11 h 24 min

    Un ambassadeur est envoyé pour représenter sa nation, et donc par ceci les déclarations des officiels: Je ne crois pas que c’est l’ambassadeur qui a imposé la taxe en question, ni lui qui a tenu des propos peu amènes à l’égard de l’Algérie lors d’une conférence tenue à Rome.
    Dans des situations pareilles, tout ce qu’un ambassadeur peut faire , c’est éteindre le feu , en s’assurant d’apaiser la situation par rapport à l’Algérie tout en s’assurant de ne pas contredire ou réfuter la position du pays qu’il représente.




    1



    3
    Anonyme
    12 septembre 2017 - 11 h 14 min

    Monsieur Abdelmajid Ferchichi n’a jamais été limogé: il a atteint l’age de la retraite administrative en Tunisie qui est de 60 ans (…)
    Parfois, il faut s’assurer des sources.
    Vous pouvez également voir que l’ambassadeur en question était présent le 5 juillet, sur les photos officielles.




    3



    3
    HANNIBAL
    12 septembre 2017 - 10 h 53 min

    Ne parler de la tunisie que si tardivement, alors que le royaume de tous les délices nous espionne par son ambassadeur et reste a Alger qu’attend on pour le renvoyer a rabat??? (…)




    9



    1
    MDAMAR
    12 septembre 2017 - 10 h 16 min

    je crois qu’il faut limiter les sorties de nos concitoyens qui se rendent dans ce pays à une sortie tous les trois ans , et ainsi limiter la saignée de nos devises à cette Tunisie qui se montre de plus en plus ingrate vis-à-vis de notre pays. les algériens des wilayas limitrophes de la Tunisie s’y rendent ,pour ne pas exagérer, quotidiennement. des mesures draconiennes sont donc à prendre le plus tôt possible.si l’algérien est considéré comme personnae non grata , il est donc urgent de surseoir à cet état de fait, on ne peut pâtir de cette ingratitude qui nous vient d’ailleurs de tous nos frères et voisins . barakkat, basta,yazzina.




    13



    1
    Krimo
    12 septembre 2017 - 10 h 13 min

    Ce n’est pas a l’ambassadeur tunisien de defendre les algeriens !!! Mais c’est aux diplomates algeriens de le faire !!! Mais la, c’est meunier tu dors.




    10



    1
    EL ASNAMIA
    12 septembre 2017 - 8 h 46 min

    BONJOUR

    LE PROBLÈME AVEC LES ALGÉRIENS C’EST QU’ILS SONT TROP LAXISTES ILS LAISSENT TRAINER LES CHOSES EN DISANT
    « KHALIH RABI HSIBO » – « MA ALICH RABI KBIR » JOUENT A INDIFFÉRENCE JUSQU’AU JOUR OU ILS EXPLOSENT ET LA C’EST TROP TARD LE MAL EST FAIT. LA PATIENCE A DES LIMITES ET NOS VOISINS PRENNENT CELA POUR DE LA FAIBLESSE ET EN PROFITENT A FOND. MOI JE DIT QUE TROP DE PATIENCE C’EST DE LA FAIBLESSE, IL FAUT RÉAGIR RAPIDEMENT ET FERMENT POUR LEUR ENLEVER TOUTE ENVIE DE RECOMMENCER.




    12



    2
    Anonyme
    11 septembre 2017 - 22 h 12 min

    Cet ambassadeur tunisien a représenter les intérêts de la Tunisie et des ressortissants tunisiens en Algérie ; ses recommandations et ses ordres viennent de Tunis et il a joué complètement son rôle à en déplaire nos autorités ; pkoi nos ambassadeurs algériens a l extérieurs ne reçoivent pas les ordres d Alger ou de leur MAE il les reçoivent de la Papouasie ? vs devrez vs en inspirez et mieux représenter les algériens a l extérieur du pays ; est ce le cas chez nous? La Tunisie joue à la toupille avec l Algérie depuis le printemps de jasmin ; ttes les coups tordus envers l Algérie depuis la base et sarko ect ect n ont pas été seulement orchestré par cet homme ; voyons. pkoi nos dirigeants algérien font la promo et encourage nos citoyens a se rendre en Tunisie ? 1.5 millions d algériens cet été ; je vs laisse imaginez le manque a gagner au pays ; juste une semaine pr un algérien facile en moyenne 500 euro ss la taxe lol ; faites le calcul. en plus on paie la ligne Alger >Tunis ; eux ils ne paient rien ils ont tous a l œil au frais de la princesse et ils y ont pris gout et ils ont bien raison car parfois je me demande si nos propres dirigeants ne sont pas leurs représentants et d autres en Afrique et ailleurs..et les algériens ds tout ca ; on vs sert mal ; on vs néglige ; les attaques répétées envers les ressortissants algériens et l été 2016 aussi c t pareil ; ou est passé votre nif les algériens ; tellement matérialiste et a vouloir le confort a tt prix ; vs en perdez votre dignité et votre orgueil . elle est ou la solidarité entre algériens ; faites du mal au tunisiens ou aux noirs clandestins ; ttes les presses du monde en parlerons et vs en avez eu la preuve ses derniers temps.




    22



    4
      SAMSAM
      12 septembre 2017 - 8 h 14 min

      La presse en parle ! …




      0



      4
    Momo
    11 septembre 2017 - 21 h 22 min

    1-
    Le jeune de Tizi-Ouzou (allah yar7emou), rien ne dis que ce sont des tunisiens qui l’ont délesté… Pourquoi pas quelqu’un de la famille d »Ebossé ? Pour ne pas désigner l’Algérien qui était en sa compagnie…
    2-
    Des événements purement isolés survenus aux visiteurs algériens en Tunisie se comptent sur les doigts d’une main …
    Hamdoullah, sur plus d’1 million de visiteurs, quelques mécontents de parts et d’autres, ce n’est pas la fin du monde… Je me demande si tout ce beau monde était resté passer les vacances en Algérie y aurait certainement beaucoup plus de drames…
    3-
    Arrêtez de tout mélanger… Amazigh contre arabe contre Afrique contre tunisie contre maroc contre occident contre , contre, contre… Pffffff
    Sinon ça se passe bien entre algérois et setifiens? Entre l’Est et l’ouest ?
    Entre le nord et le sud?
    Y avait pas Béchar qui voulait rejoindre le Maroc ???

    Bref, les tunisiens n’ont pas choisit de naître en Tunisie ni les algériens avaient choisît leur lieu de naissance… Essayez de vous conduire en bon croyant et en simple humain ça vous enlève cette jalousie maladive qui ne fait qu’engendrer la haine …




    6



    36
      Anonyme
      11 septembre 2017 - 23 h 58 min

      1/ c est en Tunisie qu il est mort en tant que touriste ; et si c’était un proche un cousin ou un algérien ; la police tunisienne serait empressé de le rapporter ; et de disculper le tunisien en question.
      2/ ne nous mélangeons pas tout …bien au contraire mais nous avons nos problèmes quotidien comme tt le monde et la langue arabe et l amazigh font partie de l Algérie et ca regarde que les algériens pas les autres ; vs parlez bien l hébreux chez vous.
      3/ il me semble qd vs avez joué à Marseille ctre l Angleterre en CDM 98 les hooligans anglais vs ont tabassé vs les spectateurs tunisiens ; les jeunes franco algériens des des quartiers bas de Marseille sont venus a la rescousse , notre match s’est bien déroulé en CDM 2010 ctre la GB ; ils savent qui est qui et respecte les braves et c’est réciproque .
      4/ les algériens vont envces chez vous et au Maroc ; ils en ont les moyens ; est ce votre cas? non vs les recevez et vs les ervez pr pouvoir payer vos factures ; remerciez nous ; nous on vs jalouse ; on a une armée qui pourrait vs envahir en 24h ; notre pays est un des pays le plus riche d Afrique ; ns veillons a vos frontières et votre sécurité qd vs n aviez plus de forces ca remonte pas loin ; on vs jalouse nous ;
      on vs aide depuis tjrs au detriment des algériens ; aujourd hui vs etes en faillite et rien ne va plus chez vous et vs quemander aux portes du monde entier ; on vs jalouse nous ; ns avons mangé notre pain noir seul ns les algériens pdt la guerre civile et ns avons rebondi seul ; on vs jalouse nous ; sachez une chiose cher Mr que la race des seigneurs ne jalouse quique ce soit ; on envi parfois les autres comme les australiens ; les suedois les européens a la rigueur les américains mais pas vous cher Monsieur ; vs êtes une façade de démocratie pr plaire au touristes occidentaux mais ils ne sont pas dupes ; vs avez vous et le Maroc un état policier et une dictature en réalité ; pire que nous en Algérie . vs jouez les civilisé mais l histoire retiendra que vos jeunes tunisiens et marocains sont des terroristes barbares en Syrie ; Lybie ; Irak ; et en Occident ….vs rigoliez sr les algériens des vrais barbares ect ect et bien Jean qui rit Jean qui pleure ; pleurez et montrez pattes blanches a vos supérieurs occidentaux mtn…jalousez ca ; ca va pas!!




      22



      1
      ZORO
      12 septembre 2017 - 0 h 14 min

      Momo fait attention si khafafich venait a t entendre il piquerait une crise .et on ne pourrait le transporter a mustapha bacha parce qu il est loin au canada.




      2



      13
        Anti khafafich
        12 septembre 2017 - 1 h 06 min

        Tu es hanté par anti khafafich, littéralement anti chauve souris dont le parfait modele est zoro qui ne se deplace et ne s habille qu en noir 🙂




        11



        0
    Nasser
    11 septembre 2017 - 17 h 58 min

    Enfin voilà la réponse du berger à la bergère, en espérant que cette réponse diplomatique fera réfléchir les dirigeant tunisiens et qu’ ils tourneront 7 fois leurs langue de vipère avant de tenter de nous piquer. Pour leur gouverne, ‘ Algérie , les algériens et algériennes ne sont pas des paillassons sur lesquels on piétine impunément pour nous salir afin de s’ attirer la complaisances de certains pays (Maroc, France et Israel)




    18



    5
    Libre numidie
    11 septembre 2017 - 17 h 14 min

    Le vrai probleme est que l’ Algerie fait des choix sans son peuple. L’ adhesion a’ l’ immonde arabe et la creation de son appendice, l’ union du  » magrebarabe », sont des fiasco. Mais devant un echec repete’, on perciste dans ce qui ressemble a’ de l’ auto flagellation.
    On peut se contenter de l’ arrivee de Maduro du Venezuela! L’ autre genie, comme l’ algerie qui importe l’ essence, malgre’ la nature, la bourgeoisie compradora de nos freres di Venezuela leur fait consommer l’ electricite’ d’ importation. Le regime repose sur l’ ideologie tiers mondiste, quand la chine est la 2emme economie mondiale . Les pays qui se relevent meme apres des desastres, le font grace a’ la certitude identitaire, qui permet d’ apprehender le futur dans la serenite’. Mais quand on cie ses propres racines on Vogue au GRE’ di venti: Am’ jahnidh u’ yazidh!!!




    6



    8
    kho
    11 septembre 2017 - 17 h 11 min

    Si je comprends bien, on reproche à l’ambassadeur tunisien de défendre les interets de la Tunisie et non ceux de l’Algérie? O croit rêver! C’est à l’Algérie de défendre l’Algérie et non à des diplomates étrangers qui ne font que jouer leur rôle!




    14



    10
    Fosfati
    11 septembre 2017 - 16 h 32 min

    « La sélectiom de l’ambassadeur est soumise à des considérations consodérables »




    4



    7
    Aït Kaci
    11 septembre 2017 - 16 h 31 min

    Et dire que ce …. pourrait être d’origine ALGÉRIENNE. En effet, un ancien joueur de l’ESSétif des années 60 avait pour nom justement….. FERCHICHI ! Mais notre FERCHCHI Sétifien était un HOMME !!!




    25



    4
    Algé[email protected]
    11 septembre 2017 - 16 h 05 min

    «…….qui a failli anéantir les relations entre les deux pays FRERES »

    Comme dans la chanson de Renaud, “ Miss Maggie ” : «…….les assassins sont tous des frères..»

    Je crois pas une seconde de l’existence de la fraternité entre les pays arabes, entendez vous les pays occidentaux dans les liens sont profondément soudés utilisent ce subterfuge “ pays frère ” ?

    Moi jamais….




    37



    3
      Anonyme
      11 septembre 2017 - 16 h 30 min

      Il n y a ni ami ni freres entre les Etats,il n y a que des interets.Point basta.




      37



      1
      Le Patriote
      11 septembre 2017 - 17 h 19 min

      Tu connait Renaus? alors « LAISSE BÉTON »




      5



      2
      karimdz
      11 septembre 2017 - 19 h 15 min

      Faire preuve de discernement entre les gouvernants et les peuples. Sinon oui, tous les peuples arabes, les peuples musulmans d une manière générale sont des frères.

      Quand les palestiniens, les rohingyas, les ouighours… souffrent, cela nous touche comme si nous étions palestiniens, rohingyas ouighours..




      13



      6
    Mohamed El Maadi
    11 septembre 2017 - 16 h 04 min

    Il existe en Tunisie une clique anti Algerienne et ce sieur en fait partie.




    33



    3
    Amitou
    11 septembre 2017 - 15 h 47 min

    Apres la « revolution »,le premier President Tunisien designe par Ennahdha et non elu par le peuple,ne portait pas l Algerie et les Algeriens dans son coeur,il etait tres proche des Marocains ou il a passe sa jeunesse,son pere Youssefiste,avait fui la Tunisie pour se refugier au Maroc ou il mourut.L actuel regime bicephale Tunisien dont le pouvoir est concentre entre les mains du couple Beji Caied Essebsi l ultra con-servateur et l islamiste de la secte des freres musulmans Rached Ghannouchi president du mouvement islamiste Ennahdha.L expulsion de l ambassadeur Tunisien en Algerie,nomme du temps de Marzouki,vient tres tardivement,mais il n est jamais trop tard.Les regimes qui se sont suivis au pouvoir a Tunis ont fait leur choix politique.plutot tres proche des monarchies retrogrades ceci explique leurs decisions aventureuses et leur soumission aveugle aux ordres du Qatar et de la Saoudie sagissant de l expulsion de l ambassadeur de Syrie a Tunis ,la livraison de Baghdadi Mahmoudi aux groupes terroristes en Lybie ou le ravitaillement en hommes et en armes venant du Qatar a travers les frontieres Tunisiennes.La tentation de saborder tout rapprochement de la Tunisie avec notre pays a ete et est toujours presente dans les plus hautes spheres du pouvoir a Tunis et obeissent aux dictats venants de ceux qui sont jaloux de l independance des decisions et positions politiques et diplomatiques de notre pays et qui cherchent l isolement de l Algerie.Nous n avons rien a perdre,la page Tunisie sous ce regime ingrat et aveugle sera malheureusement le dernier de nos soucis.Il n y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.Notre pays reste respecte dans le monde,notre histoire est une epopee victorieuse et notre independance est garantie car notre armee reste une armee republicaine,professionnelle et fidele au drapeau.




    28



    4
      elkhayam
      11 septembre 2017 - 16 h 31 min

      Et dire qu’on croyait que la langue de bois était la marque de fa brique du FLN/RND.




      22



      3
    Anonyme
    11 septembre 2017 - 15 h 40 min

    Le pauvre ambassadeur ,il n’a fait qu’obeïr à ses superieur,il n’a fait que refleter les sentiments et les desirs de ses compatriotes envers une Algerie pleine aux as et bonne a vampiriser comme y pensent tout les gerant d’hotels qui ont baissé le niveau de leurs services dés lors qu’il s’agissait de touristes Algeriens..C’est le prix qu’il nous faut payer puisque nous leur avons offert genereusement des centaines de million de dollars sans exiger de contre partie.Le remplacement de l’ambassadeur ne changera ni beji ni mouakhar dans leur façon de raisonner.




    34



    1
    Le Patriote
    11 septembre 2017 - 15 h 36 min

    C’est bon comme réaction. Merci @ AP de nous signaler les références d’un éventuel article dénonçant l’accréditation de l’actuel l’ambassadeur du Maroc en Algérie. Tout le monde savait que cet agent du Makhzen, vice-président du parti de l’isqlal de Chabat qui préconisait il y a quelques mois au roi de revendiquer « même par la force » le retour des provinces « marocaines de Tindouf et de Bechar » qui avaient fait l’objet de l’invasion en 1963 de notre pays nouvellement indépendant par l’armée marocaine de hassan2




    29



    2
    Anonyme
    11 septembre 2017 - 15 h 07 min

    Pour moi, monsieur Abdelmajid Ferchichi n’est pas un ambassadeur , c’est un  » Commercial au service de son pays  » il est là juste pour vendre et acheter . Voilà où on est arrivé avec nos voisins ( frères, ou les deux pays fraternels comme il à dit l’auteur dans son article) . Je vais hors territoire depuis plus de 20 ans et j’ai croisé et côtoyé les ressortissants des quatre états membres de l’union de maghreb , constat : Ni fraternité , ni solidarité ni rien du tout ..Walou ! .Il est judicieux que notre pays s’éloigne des nations qui nous empêchent d’avancer et qu’ils cherchent uniquement leurs propres intérêts .




    32



    3
    ali
    11 septembre 2017 - 14 h 50 min

    Quand dans une certaine periode que les jeunes ne connaissent pas,nos 1200 kms de plage étaient propres,quand les algeriennnes pouvaient aller à la plage en maillot sans se faire insulter ou reluquer comme des animaux étranges, quand le respect de chacun existait,quand il n y avait pas de parkingueurs,quand les tunisiens venaient etudier chez nous avec des bourses algeriennes pour l excellence de notre niveau universitaire, la tunisie n’était pour nous qu un petit pays qui n avait aucun attrait comparé à notre pays. Les tunisiens n osaient même pas élever la voix en notre présence.
    La mauvaise gestion de nos richesses naturelles et la démagogie, l arabisation, la salafisation, l exode rural massif ainsi que la distribution sans contrepartie de travail de logements, de voitures, de pensions ont ruiné notre pays et on se retrouve à attendre qu un ambassadeur tunisien defende nos compatriotes… quel gachis!!! comment en est on arrivé à cette situation ??




    1



    0
    anti-khafafich
    11 septembre 2017 - 13 h 57 min

    alors quoi, vous voulez qu’on vous envoie un mounafeq pour vous berner (vous êtes le peuple des millions de chouhadas entre autres) et faire son travail de zape en cachette ? il fallait le laisser et l’utiliser pour savoir qui est derrière cette prétendue froideur




    16



    3
      Otto
      11 septembre 2017 - 20 h 10 min

      1 Nous ne sommes pas arabes, nous sommes amazighs, cela nous démarque considérablement du monde arabe.
      2 Seuls les intérêts mutuellement profitables peuvent garantir une relation stable et durable.
      3 Je crois dur comme fer que nos encombrants voisins de l’est et de l’ouest sont les pires en termes de pays avec lesquels nous pouvons construire un avenir commun. On dit que la famille, les amis et les voisins sont les personnes avec lesquelles il ne faut jamais travailler. Pourquoi ? Tout simplement parce que se sont les personnes qui nous connaissent le mieux d’où l’abus de confiance. L’histoire de l’Algérie indépendante prouve au plus crédules mes dires, les tunisiens et les marocains ont été des rapaces, des vautours qui n’ont eu de cesse de profiter des richesses de l’Algérie et qui ont systématiquement poignardé l’Algérie dans le dos, un réflexe pavlovien dû à leur légendaire traîtrise inscrite dans leurs genes gènes depuis la nuit des temps.
      Le problème ce n’est pas leur traîtrise et leur fourberie, tout le monde en Algérie le sait, le problème se sont nos dirigeants qui continuent avec cette politique faible qui consiste à faire croire à une amitié qui n’existe que dans le subconscient de l’imaginaire d’un débile mentale.




      12



      4
        anti-khafafich
        11 septembre 2017 - 21 h 35 min

        a big thumb for you my brother. it was just a subliminal message for those who dream in color.




        5



        0
    Prédator.dz
    11 septembre 2017 - 13 h 51 min

    Que les algériens se fassent tabasser, voler ou même tuer, comme le jeune de Tizi Ouzou, ils continueront à se rendre dans ce Pays, prétendument frère, et ils continueront à payer toutes les taxes qui seront décidées unilatéralement par ce pays frère; savez-vous pourquoi? parce que les algériens sont riches, très riches en dépit de ce que déclarent certains!
    P.S : Voudriez-vous demander au journaliste de m’expliquer la formule :  » La sélection de l’ambassadeur….. est soumise à des considération considérables »?




    31



    2
    karimdz
    11 septembre 2017 - 13 h 45 min

    Enfin des actes, je pense que c est ainsi que les autorités tunisiennes comprendront qu elles vont parfois un peu trop loin.




    34



    1
      USMS
      11 septembre 2017 - 17 h 27 min

      Quels actes? Plusieurs mois après s’être fait mépriser et ignorer par cet énergumène, l’Etat décide de réagir en le renvoyant et en remplaçant notre Ambassadeur en Tunisie par quelqu’un de compétent. M Hadjar était en poste lorsque les Algériens se sont fait tabassés et que le jeune de Tizi ouzou (Allah yarahmou) a été délesté de sa voiture et tué. L’avez-vous entendu protester auprès des autorités de ce pays qui ne nous porte dans son cœur et que malheureusement, nos com patriotes continuent et continueront à visiter malgré l’insulte suprême d’avoir droit au service minimal alors que dans la table voisine, l’européen est servi comme un ROI.
      KOUNOU R’DJEL, N3AT4allah 3ala bliss.




      13



      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.