Ghardaïa : célébration de la Journée internationale de la paix

Réconciliation nationale
La wilaya de Ghardaïa accueillera le 21 septembre une rencontre sur la réconciliation nationale. D. R.

Une rencontre nationale autour de la thématique «la réconciliation nationale et la concorde civile» sera organisée le 21 septembre à Ghardaïa, à l’initiative de la Coordination nationale des associations de soutien au programme du président de la République, a appris l’APS auprès du cabinet de la wilaya.

Cette rencontre, qui coïncidera avec la célébration de la Journée internationale de la paix ayant pour thème : «Ensemble pour la paix : respect, dignité et sécurité pour tous», vise, selon les organisateurs, à consolider et favoriser l’entente, la cohabitation sociale et le respect entre les citoyens algérien en général et ceux de la région de Ghardaïa en particulier.

Plusieurs personnalités animeront cette conférence d’une journée au siège de la wilaya, en présence de la société civile et de membres du tissu associatif de la wilaya Ghardaïa, dans toute sa diversité culturelle, afin de consolider la cohésion sociale, la paix, la sécurité et la stabilité de la région.

R. N.

Comment (5)

    Mohammed
    13 septembre 2017 - 9 h 15 min

    Il faut tout d’abord faire la lumière sur les événement de Ghardaïa avant toute conciliation.




    0



    0
    ZORO
    12 septembre 2017 - 9 h 46 min

    Pouruoi ne pas dire que Fakhar et ses acolytes ont ete a l orignine du mal du mzab??? notre justice a tranche ils n ont eu que ce qu ils meritaient, bientot le tour de ceux qui viennent d etre extrades d espagne (…)




    0



    0
    LE NUMIDE
    12 septembre 2017 - 8 h 35 min

    NON c’est pas le pouvoir qui a visé les mozabites !!!! C’est trop facile de dire ça .. le pouvoir par contre n’a pas défendu les mozabites parce que minoritaires au Mzab et citoyens disciplinés … un gouvernement dans sa majorité anti-berbère , faible , lâche et veule , sous tutelle idéologique arabiste et khalijienne et sous le chantage du wahabisme idéologique et terroriste depuis 1978 et infiltré partout et enveloppé sous le label islamiste ou malikite … Les mozabites ont été takfirisés et kouffarisés par des Daiaa wahhâbistes dans les chaines de TV saoudiennes ( la chaine SAFA ) et leurs épigones fanatiques en Algérie , et ce sont eux qui ont fait monter la tension en employant les voyous chaambis contre leurs voisins mozabites .. voila la vérité




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    11 septembre 2017 - 18 h 28 min

    Une bonne initiative pour consolider les liens entre les citoyens et fermer la porte au agitateur de l’ombre.
    J’ai revu les interventions du général Nezzar sur Youtube et cela m’a pris des heures pour traduire mais il en parle notamment du plan de Zbigniew Brzezinski et disait ceci en substance  » Nous somme trop passionné alors qu’en face ils réfléchissent  »
    On doit comprendre que notre pays est dans le viseur des chasseurs de gibier et la moindre faiblesse de notre part nous le paieront rubis sur ongle;




    2



    2
    miloud
    11 septembre 2017 - 17 h 03 min

    Des baltagias instrumentés par un clan du pouvoir ont martyrisé la communauté mouzabite et ont tenté de créer une guerre civile en impliquant des chambis. Où sont-ils aujourd’hui ? Il faut donner l’exemple en punissant les criminels.
    Un ami chambi m’a affirmé que les voyous qui allumaient la fitna n’étaient pas de la région et pourtant les citoyens arrêtés et accusés sont essentiellement de cette région.
    La promotion de la paix et de la sérénité, c’est à travers la vérité et la justice.




    2



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.