Emmanuel Macron admet que la France a vendu du vent à l’opposition syrienne

Macron France Syrie
Emmanuel Macron à New York. D. R.

Par Karim Bouali – Revirement total dans la politique française en Syrie. Emmanuel Macron veut corriger les erreurs de ses prédécesseurs Sarkozy et Hollande en Syrie et en Libye. C’est lui-même qui le dit en des termes on ne peut plus clairs. «Ce n’est pas Bachar Al-Assad qui tue mes concitoyens en France, mais les terroristes», a affirmé le président français lors d’une conférence de presse animée au siège des Nations unies, ce mardi, à New York.

Emmanuel Macron a clairement laissé entendre qu’aucune solution n’était envisageable en Syrie sans Bachar Al-Assad, même s’il a tenté d’atténuer ses propos en affirmant que le président syrien était un «criminel» et que la communauté internationale devrait faire en sorte de créer les conditions politiques pour assurer sa succession dans un climat de stabilité. Paris, par la voix de son chef de l’Etat, continue donc de jouer la carte de l’ingérence, tout en avouant les échecs passés de la politique étrangère française.

La position de la France augure d’un changement radical dans le traitement du dossier syrien. «Nous avons fait croire à l’opposition que notre approche allait aboutir à la destitution de Bachar Al-Assad. Six ans plus tard, nous constatons que cela n’a pas eu lieu», a dit, en substance, Emmanuel Macron, qui a, par ailleurs, expliqué que rien ne pouvait se faire dans la région sans l’inclusion de l’Iran dans le processus de recherche d’une solution en Syrie, mais aussi en Irak.

Le successeur de François Hollande a hérité d’une politique étrangère française maladroite qui a conduit à l’exacerbation du terrorisme islamiste et à l’aggravation du phénomène de la migration clandestine incontrôlée, depuis la chute du régime de Kadhafi. Ceci, Emmanuel Macron et ses conseillers le savent. Bien que ne remettant pas en cause ouvertement les choix de Sarkozy et Hollande, le fondateur du mouvement «En marche !» est conscient des conséquences désastreuses des événements qui ont secoué certains pays du Moyen-Orient et du Maghreb et dont la survenance avait encouragé Paris à soutenir les soulèvements qui ont mué en guerre civile et adoubé les groupes terroristes.

Jusqu’où ira Emmanuel Macron dans les changements qu’il a annoncés à New York ? «Du blabla», commentent déjà certains ; «un début prometteur», affirment d’autres.

K. B.

Comment (23)

    lakhdar
    20 septembre 2017 - 21 h 44 min

    Disons qu’ils croyaient faire une boucher de ce pays, manque de chance cette fois-ci ils n’avaient seulement l’armée syrienne forte heureusement, les russes et les iraniens n’ont pas laissé faire comme en Libye et en Irak.
    D’autre part, ils ont récolté les dommages collatéraux avec des attentats sur leur propre sol qui commencent
    à peser sur les opinions de leurs concitoyens.
    Pour ce qui est de son discours, je ne crois plus les paroles, ils sont liés corps et âme aux cabinets occultes satanique, ils ne sont même plus capable de défendre leurs propres concitoyens et leur patrie.
    ils sont comme les pseudos islamistes qui sont téléguidés par les cabinets occultes qui ont de beaux jours devant eux tellement qu’ils sont aveugle comme ensorceler par cette entité.




    2



    0
    Nadir
    20 septembre 2017 - 20 h 37 min

    Sarkozy est juif par sa mère (Mellah), son père est un aventurier et légionnaire hongrois (sarkozy) qui abandonne sa mère. (aprés lui avoir fait plusieurs enfants)
    Hollande est juif devenu agnostique.
    Les deux juifs ci-dessus ont été introduits à Mitterrand (dont la femme et ses fils sont juifs) par le Grand juif Jacques Attali (fils d’un parfumeur juif d’Alger). et conseiller de Miterrand. Créateur avec la banque Rotschild et le groupe juif Bildenberg du petit Macron.
    Comment tous ces juifs voudraient-t-ils du bien à la Syrie descendante des Omeyyades ?




    3



    0
    Raïna
    20 septembre 2017 - 17 h 38 min

    C’est ce que l’on appel l’hypocrisie à la française.L’objectif de la France ètait de renverser coùte que coùte Bachar Al Assad quitte à mettre la Syrie à feu et à sang tout en soutenant et finançant les groupes terroristes qualifiés de rebelles,
    d’opposants au règime de Damas.Cette France qui ne dèroge pas à sa propre règle qui est celle de semer le trouble et le dèsordre un peu partout en privant les populations dites tiers-mondistes de toute libertè dèmocratie et dèveloppement pour ses propres intèrêts obéit à une feuille de route dictée et tracèe par les sionistes qu’elle se doit impèrativement d’appliquer à savoir renverser tous les règimes arabes qui refuse toute soumission à Israël et donc qui reprèsentent une soit disant menace pour l’entitè sioniste.
    La Russie,l’Iran et le Hezbollah libanais au côtè de l’armèe syrienne ont mis en échec les plans diaboliques de cette pseudo coalition internationale,la France vient d’essuyer un èchec cuisant la poussant à changer son fusil d’èpaule.




    8



    0
      Felfel Har
      20 septembre 2017 - 19 h 28 min

      Il faut se rappeler que la France et la « coalition » (la mafia) ont fait la guerre à la Syrie pour le compte du Quatar et de l’Arabie Yahoudite parce qu’elle avait refusé de faire passer leur gazoduc par son territoire et qu’elle avait refuser de saboter le projet de gazoduc russe pour atteindre la Méditerranée. C’était une guerre par procuration! La France et ses alliés ont agi comme mercenaires et hommes de main d’un nain et d’un troglodyte (homme des cavernes). Putin les a matés! Échec et mat! Salutations!




      6



      0
        lakhdar
        21 septembre 2017 - 18 h 16 min

        Ça fait des décennies qu’ils veulent la tête des dirigeants syriens cher ami bien avant le gazoduc, même au temps du père du président.
        Rasé tout pays était un des objectifs parmi d’autres,
        dans quelques années, ces mêmes destructeurs vont signer avec les dirigeants à coups de milliards la reconstruction de ce pays comme dans d’autres pays ou ça s’est passé de la même manière.




        0



        0
      bibi
      20 septembre 2017 - 20 h 11 min

      d’accord avec vous sauf qu’ils n’ont pas échoué ils ont réussis à détruire le pays et c’était le but




      1



      1
    Felfel Har
    20 septembre 2017 - 16 h 31 min

    Fiat lux! Et la lumière fut! Voilà enfin une reconnaissance (un repentir?) d’un président français. Les guerres en Libye et en Syrie n’étaient que des expéditions militaires visant à détruire des pays, leurs infrastructures et prendre possession de leur territoire et leurs ressources pour continuer à vivre sur le dos des vaincus dans le peloton de tête, mondialisation oblige. Cet aveu, quand bien même il a été formulé publiquement, devant la planête entière ne suffit pas. Je conseille à Macron de se fier à ce vieux proverbe persan:  » Le meilleur repentir est de ne plus pécher ». Retirez vos troupes de la soi-disant coalition internationale de mercenaires et de l’Afrique où elles n’ont rien à faire si ce n’est créer des problèmes! Ne suivez pas aveuglément les bellicistes anglo-saxons, fouteurs de pagaille autour du monde! Suivez l’exemple de DeGaulle!




    7



    0
      Felfel Har
      20 septembre 2017 - 17 h 07 min

      Post-Scriptum: Maintenant que la guerre a été gagnée par Bachar, n’attendez en retour aucun contrat mirobolant. Les Russes et les Chinois se chargeront de rebâtir la Syrie! Comme en Irak, vous ne récolterez que des clopinettes. Pas de chance, vous avez choisi le mauvais camp!




      8



      0
    Tin-Hinane
    20 septembre 2017 - 14 h 36 min

    Peuf il peut ihki jusqu’à demain le petit Macron, ils ont perdu, l’intervention de la Russie et de l’Iran les amis KO, leurs mercenaires sont défaits et maintenant bien-sûr ils ne peuvent plus continuer à ânonner « Bacharle sanguinairequimassacresonpeupledoitpartir » alors pour faire bonne figure ils disent  » ouais d’accord c’est bon on fait avec Bachar », ils refusent de voir qu’ils n’ont aucun pouvoir ni sur la Syrie ni sur le reste du monde car ils sont impuissants. Que Macron aille d’abord gérer les dégâts provoqués par l’ouragan Irma sur des territoires français (soit dit en passant c’est la « Dictature du Venezuela, le boucher Maduro » qui envoie de l’aide) avant de se mêler de la politique de pays qui ne le concerne en rien.




    5



    0
      zoheir
      20 septembre 2017 - 15 h 21 min

      Be pas oublier le triste sire.monsieur sang contamine , le laurent fabius qui declarait toute honte bue que le front al nosra faisait du bon boulot.




      2



      0
    LE NUMIDE
    20 septembre 2017 - 10 h 06 min

    L’EUROPE ET NOUS : il y a comme ça deux ou trois vérités qu’un patriote algérien un nationaliste berbère doit savoir pour sa lucidité et ses idées claires :
    1- toute la politique de la France depuis l’éviction du général De Gaulle par l’insurrection gauchiste de Mai 68 ( dirigée par des agitateurs juifs ) et surtout depuis la prise de pouvoir du Parti socialiste sioniste en 1981 , elle est subordonnée à une volonté non française et même antifrançaise (au sens gaulois du terme) mais cosmopolite… La politique intérieure est totalement subordonnée d’un point de vue symbolique ou économique aux intérêts exclusifs des lobbies de la communauté juive… Et la politique stratégique et extérieure est subordonnée aux besoins géopolitiques atlantistes US et israéliens qui se recoupent dans toutes les questions de la paix et de la Guerre. c’est ainsi que vous observez une absurdité comique comme quoi la Russie, la Serbie et leurs peuples européens et chrétiens sont considérés comme des ennemis de l’Europe (sous tutelle juive) et l’Arabie saoudite et Israël états Sémitiques coloniaux, terroristes, esclavagistes et théocratiques sont des soit disant alliés du Monde soit disant Libre…

    2- Malgré la tutelle totalitaire juive sioniste et son projet cosmopolite multiculturaliste et immigrationniste sur les états européens de l’Ouest et sur l’UE, il y a une résistance nationaliste aryenne de plus en plus vive des peuples européens contre la politique de leurs états et ces courants sont propices a être intégrés dans la Révolution mondiale des peuples GOYS contre l’Empire Semitique mondial bipolaire , du judeo-sionisme dans le monde occidental et de l’arabo-wahabisme dans les pays d’Afrique et d’Asie… 3 – Un Berbère doit définitivement comprendre que dans cet Empire mondial dominé par le judeo-sionisme et l’arabo-wahabisme, il est et sera toujours considéré comme un sous- homme, c’est à dire un GOYIM , un Gentil , un Converti , un comparse et un portefaix, au meilleur cas un mercenaire soumis à qui on donne des miettes carthaginoises, au pire un Kouffar qu’on égorge ou un Mawali qui doit servir ses maitres Sémites… Mais jamais un être humain souverain, libre et maitre chez lui. Tout comme le germain, le gaulois, le slave , l’européen Aryen sous la tutelle juive en Occident et le Kurde, le turcoman, le perse, le pakistanais, l’égyptien ou le noir africain sous l’arabo-islamisme…

    4 – un Berbère et un Goy en général au Sud comme au Nord de la Planète, ne doit jamais croire à la propagande soit disant d’Idéaux Universels et universalistes des judeo-sionistes et des arabo- wahabistes .. c’est faux et archi faux , leurs objectifs derrière leur théologies , sont de nature strictement Tribale et tribalistes et ils le disent souvent leur profonde croyance en la supériorité de leur race sémitique il pensent même qu’ils sont les Elus de Dieu .. Ce sont des objectifs de Conquête , de Razzia ,de prédation , de domination et de Soumission au détriment des peuples qui leur sont soumis ..

    5 – Parmi certains militants berbères en Algérie et en Afrique du Nord (sans citer de noms), il n’ y a que les imbéciles, les incultes ou les petits portefaix qui prennent le bakchiche et mangent la Loubia chez leurs maitres juifs, qui pensent que le judeo-sionisme et l’arabo-wahabisme sont des ennemis sur des questions humaines qui profiteraient aux Goys et que l’alliance avec Israël est une bonne politique pour les Berbères ou que les arabo-islamiques sont contre Israël. Poudre aux yeux et gros mensonges. Les judeo-sionistes et les arabo-wahabistes non seulement partagent la même idéologie semitique, la même Mytholgie racialiste et théologique, mais ils sont les meilleurs alliés du monde contre LES PEUPLES DES GOYIMS.




    7



    9
    BISKRA
    20 septembre 2017 - 9 h 35 min

    Après lecture de votre article «Ce n’est pas Bachar Al-Assad qui tue mes concitoyens en France, mais les terroristes» et la comparaison avec son discours et sa conférence de presse, le Président Français n’a rien dit de tel sur la Syrie, par contre il a proposé de travailler sur la base de l’accord d’Alger pour régler la situation du Sahel.
    Par contre à la fin de la conférence, il re-allume les braises entre Chiites et Sunnites. (…) Bien cordialement.




    7



    0
    LEMSAGGAME
    20 septembre 2017 - 6 h 22 min

    LE PRÉSIDENT FRANÇAIS EST PLUS SINCÈRE DANS SA POLITIQUE QUE SES PRÉDÉCESSEURS ET C’EST DE BON AUGURE POUR LE RÈGLEMENT DES CONFLITS, DANS LE MONDE, AVEC PLUS DE JUSTICE ET D’ÉQUITÉ. SEULEMENT IL Y’A TOUJOURS LES AMERLOCS ET LES ROUSKOFS QUI EUX PAR CONTRE SEMENT LE VENT ET RISQUENT DE RÉCOLTER DES TEMPÊTES.




    3



    15
    Rayés Al Bahriya
    20 septembre 2017 - 3 h 07 min

    Qui vend du vent ….Récoltera la révolte..

    Le sort est Jeté….

    Advitam AETERNAM….




    8



    1
    zoheir
    20 septembre 2017 - 0 h 50 min

    La France c ‘est le coup de l’interrogatoire classique avec un flic mechant et un flic gentil! A la fin tu craques et tu paies.




    12



    1
    Moskosdz +Le Citoyen
    19 septembre 2017 - 22 h 54 min

    Quand on sait ce qu’on construit les Hollandais pour parer à la menace des marées hautes et le Bangladesh confronté au même problème,alors qu’ils incombent ça à dieu,on comprend encore mieux ce que c’est la vente du vent aux idiots au nom de leur propre religion.




    12



    0
      BEKADDOUR Mohammed
      20 septembre 2017 - 5 h 16 min

      @ Moskosdz +Le Citoyen
      19 septembre 2017 – 22 h 54 min
      Le vrai islam n’a rien à voir avec le fatalisme, mais La Fatalité existe, on verra bien ce que feront les Hollandais contre la montée des mers ! Ils créeront La Haute Hollande ? Ils se feront oiseaux ? Dans le principe, le musulman n’a pas le droit d’être idiot, ordre lui a été donné de « Lire », au sens large de Lecture, mais le sujet est complexe, j’arrête à ce peu…




      10



      3
    Moskosdz +Le Citoyen
    19 septembre 2017 - 21 h 26 min

    Les médias Français ont toujours présenté Bachar Al-Assad de boucher afin de légitimer les mercenaires sous-couvert d’islam à leur service.




    20



    1
    Algérie Authentique
    19 septembre 2017 - 21 h 07 min

    6 ans après, le peuple syrien est debout et défend son pays contre les hordes sanguinaires venues du maroc des emirats kharabe et d’arabie yehoudite! il a vraiment du sang algérien ce peuple syrien!
    non ce n’est pas bachar elassad qui assassine des citoyens européens mais plutôt escobar le glaoui qui envoie ses troupes de fanatiques des que la communauté européenne lui remet les pendules à l’heure concernant un certain territoire occupé qu’il pille impunément….




    23



    2
    L'EPERVIER.
    19 septembre 2017 - 20 h 53 min

    l’imperialisme a toujours vendu du vent aux peuples nigauds et c’est a ces derniers de s’en rendre compte en n’attendons pas a ce qu’un macron le dise. ils sont de la meme caste , les sarko , hollande , macron et consort , sauf que ce dernier vient avec une nouvelle feuille de route … on en saura un peu plus dans les semaines et les mois a venir .?




    25



    1
    BEKADDOUR Mohammed
    19 septembre 2017 - 20 h 06 min

    Le titre de l’article, en plein dans le mille ! Ceux qui achètent du vent ont raté l’affaire du siècle, Irma a vécu, mais ils ont des séances de rattrapage, Maria, peut-être un ouragan Sarkozy, un autre Hollande, désormais on peut leur proposer une liste, comme dans l’état-civil pour les prénoms, allez ! La liste pour les acheteurs de vent, pour l’opposition syrienne c’est un prénom complexe !




    12



    2
    Kaci Mohand
    19 septembre 2017 - 20 h 02 min

    « parole….parole…parole » comme dit la chanson. Macron est un aboutissement « parfait » de la politique mondialiste, d’inspiraion sioniste, franc-maçonne, et socio-libérale. C’est une infâme pourriture et un menteur, made in Rothschild/Soros/Bergé.




    14



    4
    Amitou
    19 septembre 2017 - 19 h 47 min

    J ai suivi tout son discours a l assemblee generale de l ONU,il a fait un tres bon discours,honnete,objectif et juste.Et j ai suivi quelquesmreaction dont celle de Kouchner qui etait fou de rage et qui a plutot aime parler du referendum des Kurdes et qu il soutient la depecement de l Irak en plusieurs entites,naturellement il etait pour le bombardement et la destruction de la Lybie et de la Syrie.Il s est proposer de jouer le role de coordinateur dans la question des refugies dans le monde…..si on lui offrait ce poste qu il convoite…..Prions Dieu qu il ne reussisse pas a convaincre l ONU pour se saisir de cette responsabilite.




    25



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.