Infantino s’engage à aider la FAF à construire 4 centres de formation régionaux

Infantino
Gianni Infantino. D. R.

Le président de la Fédération internationale de football (Fifa), Gianni Infantino, s’est engagé à soutenir la fédération algérienne de la discipline (FAF) dans son plan de refonte du sport-roi en Algérie, en contribuant notamment dans le projet de réalisation de quatre centres fédéraux régionaux, a indiqué mardi à Oran le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi. «J’ai eu dernièrement une rencontre avec le président de la Fifa qui a suivi attentivement mon exposé sur mon plan de refonte du football algérien et s’est engagé à me soutenir pour sa réalisation sur le terrain», a déclaré Zetchi lors de sa conférence de presse animée à l’issue d’une réunion tenue avec les présidents des ligues régionales et de wilaya de l’Ouest et du Sud-Ouest algérien.

«Gianni Infantino m’a même promis de contribuer financièrement dans les études et la construction des quatre centres fédéraux de formation que la FAF compte construire prochainement dans les quatre régions du pays», a-t-il ajouté.

Dès son élection à la tête de la FAF, le 20 mars dernier, Kheïreddine Zetchi a fait de la construction de ces quatre centres l’un de ses chevaux de bataille. Ce projet va remplacer celui de la construction d’un hôtel quatre étoiles prévu par son prédécesseur, Mohamed Raouraoua. «Nous sommes en train de sensibiliser la base au sujet de l’importance de ce projet qui va être soumis prochainement aux membres de l’assemblée générale pour approbation lors d’une session extraordinaire», a précisé le patron de la FAF, qui s’est dit réjoui du soutien d’Infantino, s’ajoutant à ceux des pouvoirs publics et de la base.

«Tout cela va me permettre, en compagnie des membres du bureau fédéral, de poursuivre ma révolution dans le football algérien avec sérénité, malgré les critiques dont je ne cesse de faire l’objet de la part de certains qui ne veulent pas de notre réussite», a encore souligné Zetchi.

R. S.

Commentaires

    USMS
    20 septembre 2017 - 7 h 59 min

    Si cela s’avère vrai, l’implantation de ces centres se devra se faire à l’est, l’ouest, le sud et le centre, et au prorata des titres engrangés. Ainsi pour l’est, ce sera évidemment SETIF dont l’équipe de l’ESS est la plus titrée du pays (26 titres), pour le centre Tizi ouzou à cause de la jsk (25 titres), le sud à Béchar et l’ouest à Oran.




    0



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.