L’Algérie, la Tunisie et l’Egypte se concertent sur la Libye

Libye
Messahel, Jhinaoui et Choukry. D. R.

Les ministres des Affaires étrangères de l’Algérie, Abdelkader Messahel, de l’Egypte, Sameh Choukry, et de la Tunisie, Khemaies Jhinaoui, se sont réunis, aujourd’hui à New York, dans le cadre de la tripartie sur la Libye, en marge des travaux de la 72e session de l’Assemblée générale de l’ONU.

Cette réunion a offert l’occasion aux trois ministres de passer en revue les derniers développements de la situation en Libye, notamment à la lumière de la réunion de haut niveau sur la Libye tenue hier et à laquelle ils ont pris part.

Tout en exprimant leur rejet de la multiplication des initiatives concernant la Libye, les ministres ont réaffirmé leur soutien aux efforts des Nations unies et au Représentant spécial Ghassane Salamé, comme ils ont réitéré leur engagement à poursuivre la concertation et la coordination en vue d’accompagner les Libyens dans leur quête d’une solution définitive qui préserve la souveraineté et l’intégrité de ce pays frère et voisin.

R. I.

Comment (4)

    Anti khafafich
    23 septembre 2017 - 13 h 07 min

    Quand je vois les accolades et les mains en série des responsables du « monde arabe » je me dis toujours que ce n est que de la com. destinee a endormir les peuples zarabes, yakhi hala yakhi ce genre de stupidite est encore d actualite alors que les gens civilises font des reunions d importance avec skype seulement.




    0



    0
    Amitou
    23 septembre 2017 - 12 h 53 min

    Ils sont candamnes a s entendre pour aider les responsables Lybiens a accepter une solution de leur desaccord
    le plus rapidement possible,au plus tard dans les six prochains mois.Ils doivent explicitement eviter d introduire d autres partenaires etrangers qui n ont aucune frontiere avec la Lybie.Seul le representant du secretaire general de l ONU pour la Lybie,le Libanais Salame.




    0



    0
    Anonyme
    23 septembre 2017 - 4 h 58 min

    Chacun obeit à un agenda qui n’est pas celui de l’autre .Resultat de la course voulu: Plus de mefiance,plus de division ,du tintammare sterile quoi!




    1



    0
    LE NUMIDE
    22 septembre 2017 - 17 h 46 min

    Bonne diplomatie maghrébine !!!! seuls les Berbères (Algérie et Tunisie) et l’Égypte historique peuvent régler entre eux la question libyenne ; il faut associer les africains sahéliens : Tchad , Niger et Mali , et Chasser le Qatar , les frères musulmans , le Khalidj ,les français sionistes et les turcs de cette terre Berbère africaine et aider à une république militaire en Libye seule solution transitoire …l’Algérie et l’Égypte doivent faire valoir leurs puissances armées pour imposer cette solution et imposer la PAIX en Libye …le recréation doit finir




    3



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.