BMS : des pluies orageuses affecteront trois wilayas du sud du pays

pluie orageuse
Le BMS est valable de vendredi à 18h jusqu'à samedi à 12h. D. R.

Des pluies orageuses accompagnées parfois de rafales de vent affecteront à partir de vendredi à 18h jusqu’à samedi à 12h trois wilayas du sud du pays, selon un bulletin météo spécial (BMS) émis par l’Office national de météorologie.

Les wilayas concernées sont : Adrar, le nord de Tamanrasset et le sud de Ghardaïa, précise la même source.

Les cumuls estimés atteindront ou dépasseront localement 30 mm durant la période de validité, ajoute le BMS.

R. N.

Commentaires

    Djamel BELAID
    22 septembre 2017 - 15 h 50 min

    AGRICULTEURS, PROFITEZ DES ORAGES, SEMEZ VOS FOURRAGES !
    L’Office National de météorologie annonce « Des pluies orageuses accompagnées parfois de rafales de vent affecteront à partir de vendredi à 18h jusqu’à samedi à 12h trois wilayas du sud du pays. Les wilayas concernées sont : Adrar, le nord de Tamanrasset et le sud de Ghardaïa. Les cumuls estimés atteindront ou dépasseront localement 30 mm ».

    – 1 – SEMEZ DE L’ORGE EN VERT ET DU COLZA!
    Pour les agriculteurs c’est l’occasion de semer des fourrages d’automne. Une tactique est de semer en sec en espérant des orages (ils arrivent). Bravo à ceux qui auront adopté cette stratégie. Pour les autres rien n’est perdu. Semez de l’orge en vert « g’sill » ou mieux encore du colza que l’on fera ensuite pâturer par les moutons et bovins. Le colza a la particularité de pousser très vite. Cette année, la station ITGC de Sétif a procédé à des essais. Il est à espérer que des semences soient disponibles. Sinon, commandez à l’étranger des semences non-OGM de colza fourrager.

    – 2 – SEMER EN SEMIS DIRECT
    Le travail du sol au cover-crop dessèche le sol. Aussi, l’idéal est de semer vos fourrages avec un semoir pour semis direct. Son travail ne dessèche pas le sol. Votre culture profitera ainsi de toute l’humidité du sol. Si vous n’avez pas de semoir pour semis direct, essayez de transformer un semoir conventionnel ou utilisez un outil à dent tel le chisel. Dans un pays aussi sec que l’Australie, la plupart des céréaliers utilisent cette technique du semis-direct. En prévision des orages de fin d’été, les plus malins gardent toujours quelques sacs de semences pour le fourrage de leurs animaux. Certains sèment même du sorgho juste après un orage et profite de l’humidité du sol.

    – 3 – FAVORISER L’INFILTRATION DE L’EAU
    Il ne faut pas laisser cette eau ruisseler et se perdre dans les oueds et les chotts. Il faut l’aider à s’infiltrer pour qu’elle alimente vos puits. Créez des obstacles au ruissellement. Sur les oueds, créez des « sed » de dérivation afin que l’eau s’étale sur vos champs. Quand vous semez, semez avec un semoir à dent. Ceux munis de roues plombeuses forment un sillon. La graine et l’engrais sont semés dans le sillon qui collecte l’eau de pluie dès la moindre averse. Semez malin…
    Djamel BELAID. Ingénieur Agronome.




    4



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.