Walid Mouallem : Damas ne tolérera aucune atteinte à l’intégrité du pays

Mouallem
Walid Mouallem. D. R.

Le gouvernement syrien empêchera toute atteinte à l’intégrité du pays, a déclaré le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem, dans le cadre de l’Assemblée générale de l’ONU à New York.

«La Syrie est déterminée à respecter l’accord sur les zones de désescalade, mais se réserve le droit de prendre des mesures en réponse à des violations de toute autre partie. Ces zones sont d’une nature temporaire et ne peuvent pas être instrumentalisées pour saper l’intégrité territoriale du pays», a indiqué M. Mouallem. Selon lui, les autorités de Damas envisagent d’intensifier les efforts afin de promouvoir la réconciliation nationale et de stabiliser la situation sur le terrain.

M. Mouallem a également souligné que la lutte antiterroriste en Syrie était «impossible» sans coordination avec le gouvernement en place et que toute présence d’une force armée étrangère dans le pays sans l’aval de Damas devait être considérée comme «une occupation, agression, violation du droit international et de la Charte des Nations unies».

Toujours d’après le ministre, la libération d’Alep, de Palmyre et de Deir ez-Zor a ouvert la voie vers la victoire définitive sur les terroristes opérant en Syrie.

R. I.

Comment (2)

    anonyme
    24 septembre 2017 - 13 h 05 min

    Assassins de leur propre peuple, marionnettes des russes, et iraniens qui sont les maitres du pays, Pays transformé en sang, en feu, et en destructions massives avoisinant les 80 milliards de dollar, depuis 2011Jadis pacifique, prospère, et presque auto-suffisanteA cause de la dictature, et l’entetement suicidaire de la famille Assad , Depuis le coup d’état militaire de 1970, Sur le président légal, et légitime, le Dr. Nordine El Atassi, Un Moudjahid, médecin de la Révolution Algérienne 1954-1962 et ami de longue date de l’Algérie. Une dictature des Assad qui a fait le jeu des obscurantistes-nihilistes-suicidaires contre les forces démocratiques modérées, formées d’élites instruites, modérées et démocratiques, pronant des réformes et de l’ouverture démocratique dans le pays.




    0



    1
    Anonyme
    23 septembre 2017 - 21 h 43 min

    Il faut tous leurs rentrer dedans et les butées mêmes cacher au fond des chiots.
    Sans s’il vous plaît.




    2



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.