Un haut fonctionnaire et deux imams algériens jugés en Arabie Saoudite

Arabie Saoudite procès algériens
Des membres de la police saoudienne. D. R.

Un haut fonctionnaire algérien et deux imams membres de la délégation accompagnant les hadjis seront jugés en Arabie Saoudite le 25 octobre prochain. Les trois prévenus sont accusés d’agression contre un pèlerin algérien. Les personnes concernées sont, selon le quotidien arabophone Ennahar qui rapporte l’information, le directeur des affaires religieuses de la wilaya de Batna et deux imams officiant à Batna et à Oran.

L’Office national du hadj et de la omra avait démenti, dans un premier temps, l’agression d’un hadji algérien, mais l’affaire a fini par éclater au grand jour et le procès aura bel et bien lieu, selon les documents rendus publics par nos confrères.

Le problème de l’accompagnement des pèlerins lors de l’accomplissement du cinquième pilier de l’islam et les défaillances rapportées par nos concitoyens reviennent sur le devant de la scène chaque année. Les hadjis se plaignant souvent de manquements graves, tandis que les médias relaient des informations sur des passe-droits dans le choix des membres de la délégation devant se rendre en mission à La Mecque pour veiller à la sécurité et au bien-être de nos hadjis et les orienter dans l’exécution des rites liés au pèlerinage aux Lieux saints de l’islam.

En dépit des assurances des responsables en charge de ce dossier, les mêmes problèmes reviennent chaque année, des agences de voyage abandonnant leurs «clients», des décès enregistrés en raison de l’état de santé fragile et de l’âge avancé de certains hadjis, des égarements au milieu d’une foule de plus en plus nombreuse de pèlerins dans un espace qui s’avère de moins en moins suffisant pour accueillir les millions de musulmans qui se rendent dans le berceau de l’islam.

Le procès qui devra se tenir bientôt ternit l’image de l’Algérie par le fait de représentants officiels  qui sont censés honorer le pays.

L. S.

Comment (33)

    anonyme 117
    26 septembre 2017 - 10 h 42 min

    Le coût du pèlerinage est estimer à environ 5000 euros plus la chaleur accablante les odeurs de la transpiration la mauvaise alimentation les bousculades etc… A la place d’une semaine dans un hôtel 4 étoiles sur la côte d’azur tout compris.




    4



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.