L’Algérie 40e au classement de l’indice mondial de l’impunité 2017

tribunal corruption justice
De nombreuses affaires de corruption ont été jugées ces dernières années. New Pres

Par Ramdane Yacine – L’Algérie est l’un des pays où les criminels et les voleurs continuent à échapper à la justice, selon les résultats d’une étude récente sur la justice et l’impunité dans les pays et sur les systèmes judiciaires les plus et les moins corrompus, ont montré que l’Algérie est l’un des pays où les criminels et les voleurs continuent à échapper à la sanction pour les crimes commis contre les citoyens et contre l’argent public.

Selon l’étude récente de l’Université de Puebla du Mexique et du Centre d’études sur l’impunité et la justice dans les Amériques, l’indice mondial de l’impunité de 2017, qui mesure le niveau de corruption judiciaire de 69 pays dans le monde, rapportée par le journal arabophone Assawt Al-Akher, les Philippines sont au sommet de la liste des pays au système judiciaire corrompu avec un score total de 75,60 points. L’Inde est la deuxième de la liste avec un score total de 70,94 points. En troisième position, on retrouve le Cameroun avec un score total de 69,39 points.

Les Etats-Unis d’Amérique n’échappent pas à la sentence puisqu’ils figurent à la 14e place des pays judiciairement corrompus avec un score total de 64,78 points.

Selon le commentaire du journal, l’indice mondial de l’impunité ne comprenait pas de pays arabes ou du Moyen-Orient, à l’exception de la Turquie et de l’Algérie. La même source ajoute que la Turquie était plus corrompue dans son système judiciaire et connaît l’impunité plus que l’Algérie. Selon les résultats de cette étude, la Turquie se classe au 17e rang mondial, avec une moyenne de 62,80 points, alors que l’Algérie, seul pays arabe dans l’indice, est classée 40e au monde avec un score total de 53,84 points.

R. Y.

Comment (19)

    Anonyme
    25 septembre 2017 - 23 h 15 min

    Ceux qui ont établi ce classement sont à côté de la plaque- Dire que les USA figurent parmi les 14 pays les plus corrompus de terre est ridicule. Pour une affaire d’écoutes téléphoniques ils ont démis le président Nixon, le président Clinton a failli connaitre le même sort, et le banquier Madoff ne sortira de prison que les pieds devant, le jour de son enterrement.




    3



    3
    MELLO
    25 septembre 2017 - 22 h 50 min

    Lorsque les trois pouvoirs ( exécutif-judiciaire-législatif) ne font qu’un ,ou encore dépendent que d’un seul , c’est à dire l’exécutif, il est normal que l’impunité a un champ d’action ouvert. « Dans de trop nombreux pays, les besoins les plus élémentaires des citoyens ne sont pas satisfaits et ces derniers se couchent tous les soirs le ventre vide à cause de la corruption, à cause des détournements, alors que les puissants et les corrompus jouissent d’un mode de vie somptueux en toute impunité », a déclaré José Ugaz, président de Transparency International. La corruption et l’inégalité se nourrissent l’une de l’autre, créant un cercle vicieux entre la corruption, la distribution inégale du pouvoir dans la société et la répartition inégale de la richesse. Le peuple Algérien , dans son écrasante majorité vit quotidiennement ce mal. C’est ainsi que les citoyens en ont assez des promesses vaines proférées par trop de politiciens qui jurent de s’attaquer à la corruption, et beaucoup se tournent vers des politiciens populistes qui promettent de changer le système et de briser le cycle de la corruption et des privilèges. Nous l’avons bien vécu dans les années 89/90 avec le FIS. Pourtant, cela ne fera probablement qu’exacerber le problème.




    2



    0
    Anonyme
    25 septembre 2017 - 20 h 55 min

    Il vient du Mexique ce rapport ; la ou le meurtre et les crimes sont monnaies courantes et la aussi ou la corruption des policiers des maires ect ect sont svent associé au rapt? moi la question que je me pose en tant qu’ algérien ; pkoi ce rapport n a pas été fait bien avant ; pkoi juste après le tremblement de terre qui a fait plus de 200 morts et un envoie rapide de 60 spécialistes israéliens sur les catastrophes pr les aider ; ensuite le coup du Mossad à l assemblée mexicaine il y a 2 ou 3 ans en fomentant un attentat islamique juste après la vague d attentat en occident et usa. on trouve des charniers au Mexique du aux banditisme local et national avec la complicité de corrompus ; hé le gouvernement mexicain et son président sont ami d Israël et ce rapport a été fait pr Israel e par Israel donc les métèques commencez a nettoyer devant votre porte… et payez le mur que Trump va vs construire pr proteger les USA des métèques mexicains.




    3



    1
    Anonyme
    25 septembre 2017 - 19 h 48 min

    C’est un classement bidon. En effet pourquoi ne concerne t-il que 69 pays seulement ? Selon ce classement les USA seraient l’un des pays les plus corrompus de la planète ! Ah bon !
    J’imagine mal un citoyen américain fraudant le fisc ou un voyou en col blanc détournant 320 millions de dollars ou s’octroyant 198 millions de pots de vin.




    7



    2
    co5
    25 septembre 2017 - 19 h 33 min

    « seul pays arabe dans l’indice » ???




    2



    0
    elhadj
    25 septembre 2017 - 19 h 03 min

    les seuls qui n échappent pas a la sanction sont les citoyens soumis a des taxes de toutes sortes ,foncière,assainissement,réhabilitation du vieux bâti taxes sur l eau;le gaz et l électricité etc…qui constituent en fait des punitions pour les catégories a bas revenu ,retraites et smicards .la justice sociale en Algérie est une vue de l esprit




    1



    0
    الهوارية في كندا
    25 septembre 2017 - 15 h 42 min

    Tant que les plus grands criminels occidentaux et américaines qui ont dévasté l’Afrique du Nord au Sud, l’Irak, la Syrie et l’Afghanistan n’ont pas été interpelés pour être traduit devant le CPI et TPI, pour moi
    , tous ces sondages sont une grosse arnaque, les impunis courent toujours et se baladent en Short et polo Ralph Lauren ou Hugo Boss sur les plages les plus huppées bordant une mer azur des îles privées.
    Maintenant dire que l’Algérie est classée 47em dans le Top des Impunités. l’Algérie a aussi quelques monstres récalcitrants, mais, l’Algérie n’a jamais commis un Génocide à ce que je sache.




    12



    1
    un algérien
    25 septembre 2017 - 14 h 55 min

    D’après les événements qui vont en se précipitant et par mesure de prudence , si j’étais au gouvernement cad ministre ou un haut fonctionnaire de l’Etat je réfléchirai sérieusement à démissionner.




    11



    3
    RADP !
    25 septembre 2017 - 12 h 42 min

    IMPUNITE OFFICIELLE
    Les autorités algériennes ont signé, en avril 2016, une convention judiciaire avec leurs homologues françaises leur garantissant une meilleure protection en cas de poursuites judiciaires en France. Cette anomalie grave est de nature à encourager toutes sortes de perversités économiques et politiques avec la garantie de la protection et de l’impunité. Elles auront même, tant qu’on y est, droit aux honneurs et à toutes les immunités indues aux brigands, munis de passeports diplomatiques, ma chère !
    « En effet, les deux parties se sont mises d’accord, le 10 avril, pour mettre en place un arsenal juridique permettant d’alerter les responsables algériens faisant l’objet de poursuites judiciaires en France, une mesure qui, selon le quotidien français Le Figaro (Massi M.) garantira l’impunité aux dirigeants algériens … Cette mesure … n’a certainement pas été obtenue sans contrepartie. » . Ben voyons !
    Ce texte d’apparence anodine, est passé sans tambour ni trompette, aussi discrètement que les détournements de Khalil vers les banques de Panama et celui de Saadani vers celles de Neuilly et n’a fait l’objet d’aucune remarque et encore moins d’objections ni de contestations au pays de « l’Etat de droit » qu’est l’Algérie. Bref, personne n’a trouvé à redire ni en Algérie ni en France. Il y a offense à la Justice et aux Juges français, et aux citoyens algériens.
    Le principe d’égalité des citoyens devant la loi figure à l’article 6 de la Déclaration des droits de l’homme de 1789, une des conséquences de la chute de l’Ancien Régime de la Royauté, après le 14 juillet 1789. Il implique au départ l’égalité des citoyens français devant l’application qui est faite de la loi par l’institution judiciaire.
    Mais le Conseil constitutionnel a consacré en 1975 cette équivalence, affirmant et l’a élargie estimant que le principe d’égalité de tous les individus devant la justice française possède une valeur constitutionnelle. Cela signifie que tous les justiciables, quelle que soit notamment leur nationalité , algériens ou pas, ministres ou pas, doivent être traités de manière identique par les juridictions françaises. Alors, cette « convention » anti-républicaine et « anti-égalitaire » va-t-elle être maintenue, par Nicole Belloubet, actuelle ministre de la Justice ?
    N’oublions surtout pas qu’avant d’avoir peur d’être malmenés par la justice en arrivant en France, ces « autorités algériennes » forcément auteurs, à n’en pas douter de malversations graves, ont vaillamment échappé à celle de leur pays par les salons d’honneur des aéroports, accompagnés par une escorte bienveillante.




    11



    2
    USMS
    25 septembre 2017 - 11 h 56 min

    Il s’agit d’un classement bidon. L’Algérie avec les seules affaires khalifa et sonatrach peut figurer aisément dans le top 10.




    9



    6
    lhadi
    25 septembre 2017 - 10 h 32 min

    La loi fondamentale de la république a beau tracé la voie ; le premier des magistrat marche dans la sienne…A ce propos, la pensée philosophique, de celui qui jura sur le livre sacré, est une philosophie de la nécessité. Elle vise un but : se maintenir. Ses règles d’action ne s’imposent à aucune autre fin que l’usage : user ou ne pas user, selon la nécessité.

    
L’Algérie adamantine a besoin d’être délivrée des salauds qui, contrairement aux lâches, croient leur existence indispensable à la bonne marche de la société algérienne. Elle doit s’émanciper et des « prophètes de l’apocalypse » qui vont de ville en ville faire admirer leur habileté à peindre le futur en noir et de cette théocratie ambiante qui a permis à la religion de s’engouffrer dans la brèche, combler le vide, de tenir lieu de politique.

    
Le pays d’un million et demi de martyrs, malade de sa gouvernance, a besoin qu’on éradique cette espèce de politique détestable qu’on peut résumer en deux mots : l’art de corrompre.

    
Fraternellement lhadi

    ([email protected])




    9



    3
    Kassaman
    25 septembre 2017 - 9 h 46 min

    « l’Algérie est l’un des pays où les criminels et les voleurs continuent à échapper à la sanction pour les crimes commis contre les citoyens et contre l’argent public. »

    Les conclusions de cet article sont incompréhensibles, l’Algérie est 40e sur 69 dans un classement où les premiers ont le système judiciaire le plus corrompu, étant en deuxième partie de tableau, la conclusion de cet article aurait dû être: « L’Algérie figure parmi les pays dont le système judiciaire est le moins corrompu », mais peut-être ne suis-je pas suffisamment nihiliste.

    A la lecture de ce classement on ne peut avoir d’autre conclusion, l’Algérie y figure parmi les pays dont le système judiciaire est le moins corrompu, moins que la france, les états-unis ou la corée du sud par exemple.

    Alors, auto-flagellation sport national en Algérie? Assurément nous serions champion du monde!




    14



    3
    Lghoul
    25 septembre 2017 - 9 h 41 min

    Comment parler de justice quand elle est elle meme privatisée ? Une justice qui juge seulement les affaires qui ne touchent pas au système. Depuis quand on a oublié l’autoroute est-ouest, sonatrach 1, 2, 3, les panama papers, les appartements a paris, Bedjaoui, etc. etc. Mais on poursuit en justice « énérgiquement » un bloggeur ou un couple qui se promène sur la page pour prendre un peu d’air car c’est haram. Et maintenant Ouyahia nous demande de payer pour parainner les memes fauves, ceux qui ont dilapidé et dévoré toutes les richesses du peuple en 18 ans. Mais gare a la justice si tu « rumines » pendant le carême ou si tu t’assoies avec ta femme au bord de ma plage. Et ils osent encore nous sucer jusqu’a la moelle !




    12



    3
    difou.guery
    25 septembre 2017 - 9 h 14 min

    je confirme et encore c est en dessous de la vérité et a tout les niveaux ,plus tu monte sur l échelle social plus tu es impunis et ça jusqu’à présidence sans oublier les juges QUI oublient la justice number ONE …DEMAIN sans exception sans faute et sans passe droit




    7



    2
    elhadj
    25 septembre 2017 - 9 h 02 min

    on ne nous apprend rien puisque les citoyens connaissent depuis longtemps ce qui se passe réellement dans leur pays.une telle situation ne pourrait être améliorée que par le renouvellement générationnel de gestionnaires et le changement radical du système politique actuel.




    8



    1
    Amitou
    25 septembre 2017 - 8 h 57 min

    La corruption et le trafic et la consommation des drogues doivent etre combattues sans aucune complaisance,Ces deux cancers risquent de ronger toutes les institutions de l Etat Algerien,tant que nos lois les combattant ne sont pas aussi severes qu elles le devraient.L exemple du petit Etat de Singapour ou la peine contre la corruption et la drogue peut atteindre la peine capitale,cet exemple de la tolerance ZERO merite d etre imite par les autorites Algeriennes.Après l’indépendance, en 1965, Singapour a su devenir, avec très peu de ressources naturelles et des problèmes socio-économiques importants – émeutes raciales, chômage massif, difficultés de logement et d’accès à l’eau –, l’un des pays les plus développés et les plus prospères du monde, en termes d’économie, d’éducation, de santé, de sécurité et d’urbanisme.Présentant une stabilité politique remarquable, Singapour est considéré aujourd’hui comme une « démocratie autoritaire » La cité-État est donc considérée comme un pays pratiquant le libéralisme économique sans le libéralisme politique.En 2009, le budget militaire atteignait 8,4 milliards d’euros, soit 5 % du produit intérieur brut, l’un des pourcentages les plus forts de la planète.Les lois sur le comportement social sont réputées très strictes (certains disent que « Tout ce qui est amusant est interdit à Singapour »). Le maintien de l’ordre est assuré par un corps de police dont la plus grande partie des membres agit en civil, permettant ainsi de surveiller toute entorse à la loi de manière plus efficace. La législation est d’ailleurs appliquée strictement tant aux nationaux qu’aux étrangers. Ainsi, le taux de criminalité de Singapour figure parmi les plus bas du monde, les rues étant sûres à toute heure.Le comportement vis-à-vis des femmes, notamment en public, ne doit jamais être équivoque. Sur simple dénonciation, la police peut procéder à des arrestations pour « exhibition sexuelle ». Les cas se sont récemment multipliés, et plusieurs Européens de passage se sont retrouvés bloqués pour ce motif à Singapour pour une quinzaine de jours avant leur comparution devant le tribunal.
    Les lois anti-drogues sont très strictes : Singapour recourt aux châtiments corporels pour punir le trafic de drogue. Quiconque pris en possession de plus de 13−14 g d’héroïne, 28 g de morphine ou 480 g de cannabis est passible de la peine de mort. De 1991 à 2005, 420 personnes ont été pendues à Singapour, majoritairement pour trafic de drogue, selon un rapport d’Amnesty International. Le nombre d’exécutions capitales par habitant est le plus élevé du monde. La possession d’ustensiles permettant la consommation de drogue (pipes, seringues, etc.) est également interdite.
    Des contrôles peuvent même être effectués à l’entrée dans le pays (test d’urine confirmé par un test sanguin). En cas de test positif, la personne est réputée avoir consommé de la drogue sur place.
    Deux casinos accueillent les touristes étrangers, mais les Singapouriens doivent payer un droit d’entrée de 100 S$, censé décourager la passion du jeu.
    A nos elus d y reflechir pour proposer les nouvelles lois ou les corriger.




    4



    1
    Anti maghreb Marocain
    25 septembre 2017 - 8 h 22 min

    Qui est l’exemple ? Qui fait ses classements douteux, et non crédible ?
    L’ALGERIE N’A T’ELLE PAS LE DROIT DE FAIRE EGALEMENT DES CLASSEMENT DE CE QUI SE PASSE DANS CHAQUE PAYS ?????????????????




    5



    3
      Miroir
      25 septembre 2017 - 12 h 50 min

      Oui, elle a le droit de faire de tels classements. Alors qu’elle les fasse. Chiche!




      6



      0
    selecto
    25 septembre 2017 - 0 h 52 min

    Les grands voleurs en cols blancs en Algérie n’échappent pas à la justice au contraire elle les protège.




    25



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.