Les services marocains créent un nouveau groupe terroriste appelé EIGS

EIGS
Yassine Mansouri, patron des services marocains, au milieu d'officiers-sujets du roi. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le Mouvement pour l’unicité du jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), groupe terroriste créé de toutes pièces par les services spéciaux marocains pour sécuriser les routes de la drogue au Sahel et exercer un chantage par la déstabilisation sur les pays de la Cédéao, s’est récemment fait rebaptiser Etat islamique pour le Grand Sahara (EIGS). L’EIGS – dont l’ancêtre s’était également spécialisé dans l’attaque de villes du Sud algérien – s’acharne actuellement contre le Niger, dont les autorités mènent une lutte sans pitié contre les trafiquants de drogue et les réseaux de migrants clandestins.

Dans un entretien qu’il vient d’accorder au quotidien français Le Monde, le ministre de l’Intérieur nigérien, Mohamed Bazoum, classe ce groupe terroriste «made in Morocco» comme l’ennemi public numéro un de son pays, et cela au même titre sans doute que Boko Haram. Mohamed Bazoun révèle que l’EIGS, qui est actuellement dirigé par Adnane Abou Walid Al-Sahraoui, a embrigadé des centaines de jeunes Nigériens dans la perspective de plonger davantage la région dans la terreur.

Adnane Abou Walid Al-Sahraoui a, rappelle-t-on, fait officiellement allégeance à Daech en 2016. Une vidéo diffusée à l’époque par Amaq, l’agence de propagande du groupe terroriste, l’avait, d’ailleurs, montré en train de prêter le serment d’allégeance au chef de Daech en Irak et en Syrie, Abou Bakr Al-Baghdadi. C’est en 2013 qu’Adnane Abou Walid Al-Sahraoui, né en 1979, a fait ses premières armes de terroriste en tant que porte-parole du Mujao, avant de cofonder avec Mokhtar Belmokhtar le groupe Al-Mourabitoune, fusion des ex-Signataires par le sang et du Mujao. Mais le «mariage» entre les deux groupes terroristes sera de courte durée, Adnane Abou Walid Al-Sahraoui s’étant vu confier par les services marocains une autre mission dans la région.

S’agissant de la situation sécuritaire dans la région, le ministre nigérien de l’Intérieur ne cache pas que la situation au nord du Tchad, à la frontière libyenne, s’est fortement dégradée. «En Libye, il y a une opposition armée au gouvernement tchadien qui, semble-t-il, a tenté quelque chose. Si le Tchad est déstabilisé, le Niger le sera aussi. Il y a beaucoup de milices armées de toutes les nationalités, du Niger notamment, dans le Sud libyen. Evidemment que nous ne nous sentirons jamais en paix et en sécurité tant qu’une telle situation continuera de prévaloir en Libye», a-t-il déclaré.

S. S.

Comment (35)

    Tinhinane
    26 septembre 2017 - 22 h 43 min

    Ma lecture: Lamamra est demandé comme conseillé à l’ UA, le makhzen prépare ses terroristes pour semer la mort en Afrique.




    7



    0
    Kahina
    26 septembre 2017 - 22 h 04 min

    Le roi des broyés est sous les ordres de Macron et les sionistes.
    L ‘UA doit prendre ses responsabilités envers ce pays terroriste qui fait tout pour détruire le continent africain.




    6



    0
    anonyme
    26 septembre 2017 - 21 h 33 min

    Les services marocains créent un nouveau groupe terroriste appelé EIGS
    Les menaces, les défis, et les incertitudes de l’avenir, pour l’Algérie, pour son économie, et pour son peuple
    Que devraient tenir en compte, l’A.N.P, et son bras droit la Sécurité militaire




    5



    0
    Mohamed El Maadi
    26 septembre 2017 - 15 h 24 min

    Cela représente au danger pour notre sécurité national et il faut agir en liquidant les tetes .Je sais que nos services en sont capables.
    De toute façon c’est une guerre de l’ombre .Notre pays en connait un rayons sur les manipulations et autre coup tordus et ce n’est pas le Maroc qui va nous apprendre le « manège a trois »




    7



    0
    Beka
    26 septembre 2017 - 15 h 14 min

    Le maroc complote l immigration nous envahis Je suis pour le retour de general toufik en fonction




    6



    1
    karimdz
    26 septembre 2017 - 13 h 08 min

    S il s avère que sa médiocrité mimi 6 du grand bordel à ciel ouvert est à l origine de ce groupe terroriste, il faut sérieusement penser à créer un groupe terroriste visant à semer la terreur dans les ville touristiques, pour couper court aux visées chaotiques du makhzen.

    On sait désormais que le grand bordel du marouk sert de ressources pour le daech israélien. Et comment s’en étonner, quand on sait les relations anciennes et très étroites entre le makhzen et l entité sioniste, c est un secret de polichinelle.

    Après avoir échoué au moyen orient, il semble que les sionistes via sa médiocrité mimi 6, veulent semer le chaos dans le sahel.

    Les choses semblent assez claires, il faut créer la peur chez ceux qui veulent semer le chaos chez nous.




    15



    3
    zaatar
    26 septembre 2017 - 10 h 21 min

    On attend du makhzen, après la création du nouveau groupe terroristes, la création du nouveau groupe de fumeurs de pétards et sniffeurs de poudre blanche, la création du nouveau groupe régissant les péripatéticiennes et enfin celui des espions errants…




    12



    4
    anti-khafafich
    26 septembre 2017 - 5 h 00 min

    la terreur doit absolument changer de camp à nos frontières!




    15



    2
    Rayés Al Bahriya
    26 septembre 2017 - 3 h 47 min

    L’union africaine doit isoler le Maroc du continent.
    L’union européenne doit classer le Maroc état narco terroriste.
    L’O.N.U doit classer le Maroc état terroriste.
    Une lutte internationale contre ce fléau doit être soutenu et détruit.




    23



    4
    الهوارية في كندا
    26 septembre 2017 - 2 h 25 min

    Maroc et son Makhzen sont Maudits, qu’ils continuent dans leur mission Morbide…
    Momo6 le cynique Machiavel se donne en spectacle devant le monde entier, Kif, Drogue en tonne Banditisme, terrorisme international, prostitution, Fait subir mauvais traitement à son peuple et aux réfugiés africains. Ce bouffon ne nous étonne pas. tous les marocains ont fuit au Canada. Aller sans retour disent-ils, Marre de cette grosse canaille qui empoisonnent leurs enfants avec la drogue
    Les Marocains se réveillent se réveillent ici et leur réveil est brutal, il veulent chasser Momo6




    18



    7
    Benhabra brahim
    26 septembre 2017 - 1 h 46 min

    Voila qui explique la demission du chef d etat major de l armee francaise il y a quelque temps??..Apres coup le president francais est alle diner avec l ami el marroqui.Cherchez l astuce??..




    12



    5
    L'EPERVIER.
    26 septembre 2017 - 1 h 38 min

    @zoro. ca te touche quand quand je denonce les saloperies de ton PD6 , ca t’esquintes le moral , je sais ou et quand toucher des corniauds comme toi. oui , exactement on doit lui rentrer dedans , pour qu’il arrete ses conneries faites comme sa gueule. j’ai pas etre un drone , j’ai fais un bon soldat face a ses troupes a la cons , tu piges zoro ? je suis pas un drone crevard , je suis plus , je suis un patriote , et je demolis tes arguments a la moindre occase. t’es tout faux.




    17



    5
    Anonyme
    26 septembre 2017 - 0 h 25 min

    Il faut envoyer des unités spécial équipées d’armes sophistiqués encadrer d’une logistique ultra moderne.
    Et des moyens hors normes.
    Il faut les chassés les débusquer sur leurs terres dans leurs fiefs et les dégommer jusqu’aux dernier.
    La traque aux terroristes doit être impitoyables et sans relâche.




    16



    4
    DZ Lander
    25 septembre 2017 - 23 h 31 min

    Il existe pourtant une solution idoine à laquelle on ne pense pas toujours. S’inspirer, en l’occurrence, de la fameuse citation de Charles Maurras qui, faisant l’éloge de son «nationalisme intégral», a dit en 1947, à propos des collabos vichystes et juifs des SS qui sévissaient encore sur le territoire français : «A terrorisme, contre terrorisme et demi!». En termes plus prosaiques, il faut comprendre : «Pour bien contrer un terrorisme donné, il faut lui opposer un contre terrorisme et demi». Avec les mèmes méthodes non conventionnelles, bien entendu. Car on ne peut pas lutter efficacement contre un terrorisme donné avec des méthodes et moyens conventionnels. Autrement dit, le meilleur moyen de lutter aujourd’hui avec efficacité, voire éradiquer à terme le terrorisme du voisin de l’Ouest via cette entité dénommée EIGS, c’est de créer une entité analogue algérienne qui, bien entendu, n’aura rien à voir avec les forces armées classiques telles que l’ANP, la Gendarmerie Nationale ou les GGF ; une entité donc, qui serait dotée de tous les moyens nécessaires y compris aériens et autres (surveillance par satellite, drones, etc.) et dont la mission serait de traquer spécialement la vermine terroriste du voisin de l’ouest et de ses supports étrangers quelque soit leur nationalité, pas seulement en territoire algérien mais au-delà, de façon offensive, c’est-à-dire sur toute la bande sahélienne. Et là, on verra si, au bout de quelques quatre à cinq années, cette EGIS va continuer d’exister ou non. En tout cas, j’imagine au moins que nos voisins de l’Ouest ne se hasarderaient plus en territoire national, ce serait trop suicidaire pour eux.




    28



    5
      lyes2993
      26 septembre 2017 - 7 h 52 min

      qui vous dit qu’une telle unité d’action n’existe pas déjà ? L’Algérie a acquis une telle expérience contre les tangos et le grand banditisme qu’il ne faudrait pas trop la sous estimé !! les Occidentaux le savent bien … c’est une des raisons pour laquelle ils ne s’aventurent plus à envoyer leurs mercenaires du côté de chez nous …Ils essaient la méthode déstabilisation interne : subversions et manipulations des masses, polémiques, corruptions actives, politiques de dénigrement, maintien d’images négatives sur l’ALgérie en propageant l’image d’insécurité, de faillite économique, etc …. évidemment, ils sont aidés par des pourris de l’intérieur !!! Mais comme on dit parfois ce sont les plus grands manipulateurs qui finissent par être les plus grands manipulés !




      31



      2
    Algérie Authentique
    25 septembre 2017 - 22 h 33 min

    moi je rêve que nos services de sécurité rassemblent toutes les prises de drogue faites partout sur le territoire national et les larguent en bloc sur ce pays voyou! on va voir comment ils vont le vivre ces pouilleux démoniaques !




    19



    5
      zoheir
      26 septembre 2017 - 0 h 14 min

      Ces paquets porteraient la mention : n’habite pas a l’adresse indiquee!!!




      17



      3
    Jean_Boucane
    25 septembre 2017 - 22 h 28 min

    La question est de savoir pourquoi il font tout pour destabiliser le Niger?




    10



    4
      citoyen algérien
      26 septembre 2017 - 1 h 44 min

      le Maroc ce sont des sous traitants, ils obeissent à leur maitre otan et sioniste comme la jordanie la turquie, pakistan et les bédouins du golfe, ils n’ont qu’aucune liberté ils ne vivent que grace a l’apport des francais et des saoudiens, je ne serai pas vulgaire vous pouvez imaginer le reste, bientot ils rafleront la place à la taillande




      14



      3
    Sprinkler
    25 septembre 2017 - 22 h 01 min

    Le Maroc narcomonarchique et érotouristique est devenu en quelques années un exportateur majeur de terrorisme…Il faut dire qu’il est allé à bonnes écoles, le sionisme et le wahabisme, aux plaisirs desquels il pourvoit gracieusement en chair à lupanar et à canon, lui ont donné ses Lettres de noblesse…




    22



    5
    Les Égarés.
    25 septembre 2017 - 21 h 54 min

    Sachez une chose , le Roi et ces Services sont des Prestaires de l’OTAN , .. l’Otan confié , donne ordre à Momo Six et ces sbires de semer le trouble , soldats Terroristes déguisés en gandoura ..des repris de justice Marocain déguisés en Terroristes , ..cela pour contrer la stabilité , la paix , contraire aux Patrons de Momo Six …..Momo Six suit la feuille de route de ces Patrons , USA , France , Israël..Otan….son travail est de terrifier les Pays du Sahel , Niger , Mauritanie , Mali..au cas où ceux ci voudraient changer de Crèmerie . . C’EST ça le boulot de Momo 1er…en plus de droguer la jeunesse …. avec son Canabis fermenté coupé au vinaigre…..La honte pour le Commandeur des Croyants !!…




    17



    6
    Otto
    25 septembre 2017 - 21 h 46 min

    Le mujao s’agrandit ! Ce qui veut dire que le passage de la drogue du gay des maztoulines par le sahel fonctionne bien. Mimi la baudruche à fait un bon chiffre d’affaires en vendant sa drogue en egypte et au moyen orient via le sahel.
    Une chose est sûre, tant que les pays du sahel n’auront pas d’armées structurées, le roi pedale6 continuera son business de la honte.
    L’Algérie doit prendre en charge les armées du sahel, les former aux techniques anti terroristes parce que la drogue et le terrorisme sont intimement liés et surtout, il faut dégager la france du sahel, qui ferme les yeux sur le trafic de minouche l’escroc du bar des tarlouzes, et ne combat que les terroristes qui gêne l’extraction de son uranium au niger, pour le reste, elle est même complice de ce qui se passe au mali.




    27



    5
      Raselkhit
      26 septembre 2017 - 12 h 35 min

      La France ne ferme pas les yeux la France organise le trafic à l’échelle Afro Méditerrané-Européenne Les enjeux étant énorme « Contrôle du Sahel et de la Méditerranée Contrôle des trafics d’armes de drogues et de tous les trafics dus à la pauvreté engendrée par le néocolonialisme français




      7



      1
    Moskosdz
    25 septembre 2017 - 20 h 17 min

    La drogue et le terrorisme est un duo inséparable,ce qui explique la parfaite malhonnêteté du peuple cultivateur de haschisch.




    30



    6
      Chaoui
      25 septembre 2017 - 21 h 31 min

      Le tout en parfaite coordination avec France+Israël+Qatar+US…(chacun de ces pays terroristes se répartissant un rôle spécifique…).




      19



      5
    L'EPERVIER.
    25 septembre 2017 - 19 h 26 min

    puisque le maroc ne veut pas etre sage , rentrons lui dedans . on ne discute pas avec les serpilleres des francais et autres sionistes. ils ne pige que le casse-tete. on l’a vue a l’ile persil a 100 metres des cotes marocaines face aux espagnols … la honte eternelle.




    36



    8
      ZORO
      25 septembre 2017 - 21 h 48 min

      Tu n as pas besoin de nous !!epervier!! tu sais voler tu peux franchir les frontieres sans etre vu ,tu es notre drone allez vas y!!! ramene nous les informations pour qu on passe a l attaque.




      6



      28
      Chaoui
      25 septembre 2017 - 22 h 59 min

      Surtout pas. Son peuple finira par s’en charger tout seul…Dans plus très longtemps…




      10



      4
    Algérien nationaliste
    25 septembre 2017 - 19 h 23 min

    Va falloir que l’Algérie se tourne vers des pays alliés qui sont anti sioniste comme la Corée du Nord l’Iran La Russie, le Venezuela et la Syrie. Il faut arrêter toute relation avec les pays qui collaborent avec israel comme le Maroc ou la France.




    35



    5
    S.S.A
    25 septembre 2017 - 19 h 02 min

    Tiens!…comme par hasard…un Sahrawi…membre de Daech.
    Bien pratique pour remettre aux calendes grecs l’autodétermination de ce peuple.
    Tant qu’à faire, on fait du Daech…puis on essuiera ce qu’il faut essuyer sur le dos du peuple Sahrawi.
    👌




    28



    3
      Chaoui
      25 septembre 2017 - 21 h 35 min

      Ne confond pas véritable nom avec « nom de guerre » qui n’est qu’un pseudo. Ce type n’est pas plus Sahraoui que je ne suis martien.




      14



      3
    elhadj
    25 septembre 2017 - 18 h 55 min

    l encadrement de nigériens par ce groupe terroriste chapeaute par le Maroc devra inciter les responsables algériens a maîtriser et contrôler la migration massive de ces subsahariens pour leur renvoi a leur pays d origine des lors que le responsable nigérien reconnait que beaucoup de ses compatriotes se sont effectivement enrôlés. outre les désagréments causes et les escarmouches avec la population locale la menace pour la securite du pays est donc réelle.




    30



    2
    Anonyme
    25 septembre 2017 - 18 h 41 min

    Le Niger reste infiltre par des services speciaux etrangers qui forment et equipent des groupes terroristes prets a l action.Soyons vigilents,nos services doivent recolter les informations sur tous les deplacements et visites
    « diplomatiques » et experts militaires etrangers au Niger sous le couvert d aide et de formation aux militaires Nigerians.Il y a anguille sous roche.




    20



    4
    anonyme
    25 septembre 2017 - 18 h 33 min

    Du moment que ce groupe recrute des nigériens et probablement d’autres nationalités je pense qu’il est urgent de rapatrier tous les migrants se trouvant en Algérie avant que la situation ne s’envenime et devienne incontrôlable.




    23



    3
      USMS
      26 septembre 2017 - 6 h 54 min

      Tant que nos dirigeants ne les subissent pas à chaque coin de rue, il ne faut pas rêver.




      4



      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.