Walid El-Mouallem : «Damas prêt à discuter d’autonomie avec les Kurdes» 

Kurdes
Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères syrien Walid El-Mouallem. D. R.

Damas est prêt à discuter d’«autonomie» avec les Kurdes du pays (15% de la population), a déclaré le ministre syrien des Affaires étrangères Walid El-Mouallem sur une chaine de télévision russe, tout   en rejetant catégoriquement un référendum d’indépendance semblable à celui organisé par les Kurdes en Irak.

Les Kurdes syriens «veulent une forme d’autonomie dans le cadre de la République arabe syrienne. Cette question est négociable et peut faire l’objet d’un dialogue», a insité M. El-Mouallem, lors d’une interview diffusée lundi soir par Russia Today, reprise par l’agence officielle Sana. «Dès qu’on aura vaincu Daech, nous pouvons nous asseoir avec nos frères syriens et nous mettre d’accord sur une formule pour l’avenir», a souligné le chef de la diplomatie syrienne.

Evoquant le référendum organisé lundi au Kurdistan irakien, il a indiqué qu’«il s’agit d’un référendum séparatiste et ceci est totalement inacceptable à nos yeux. Nous sommes avec l’unité de l’Irak», a encore ajouté M. El-Mouallem. Lundi, le chef de la diplomatie syrienne avait déjà dénoncé le référendum en Irak comme «inacceptable», estimant que cela aboutirait à «la fragmentation» de ce pays voisin de la Syrie.

R. I.

Comment (3)

    naceur
    27 septembre 2017 - 8 h 49 min

    Ne pas oublier que lors de l’invasion de l’Irak les kurdes servaient d’éclaireurs aux forces US. C’est un autre cancer au sein du monde arabe après l’entité sioniste.




    1



    1
    friend of peace
    26 septembre 2017 - 12 h 56 min

    Khazzat: c’est plutot la republiquette arabe qui doit imperativement se dèsabiser pour que les kurdes, qui ne veulent pas etre moins citoyens des arabes, discuteraient de l’eventuelle naissance d’Etat commun. Sykes-Picot est mort avec Daesh




    2



    3
    Ladjouze Smail
    26 septembre 2017 - 12 h 22 min

    «Damas prêt à discuter d’autonomie avec les Kurdes», Inchallah bientôt : « Alger prête à discuter d’autonomie avec les Kabyles »

    PS : On parle bien d’autonomie et non d’indépendance ou de scission ou de sécession ou de séparation ! Donc, ce n’est pas la peine de commencer à m’insulter




    5



    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.