Deux auteurs algériens en lice pour le prix Interallié 2017

Interallié
Réunion de présélection du jury du prix Interallié. D. R.

Après le Renaudot et le Goncourt, un autre prix littéraire français s’est laissé séduire par deux plumes algériennes.

Le jury du prix Interallié a annoncé il y a une semaine la liste des romans présélectionnés pour le couronnement. Parmi ces derniers, nous retrouvons deux auteurs algériens : Kamel Daoud et Kaouther Adimi.

Sélectionnée pour son troisième roman Nos Richesses, publié aux éditions du Seuil (France) et aux éditions Barzakh (Algérie), Kaouther Adimi en est à sa sixième nomination pour un prix après le Renaudot, le Goncourt, le Goncourt des lycéens, le prix du Style et le prix Médicis.

Présent avec Zabor ou les psaumes, Kamel Daoud, récipendiaire du Goncourt du premier roman il y a deux ans pour Meursault, contre-enquête, décroche sa première mention avec le prix Interallié.

Ainsi, trois écrivains algériens sont sur les tablettes en cette rentrée littéraire : Kaouther Adimi (en lice pour six prix), Salim Bachi présélectionné pour le Renaudot et Kamel Daoud.

A noter que la deuxième sélection du prix Interallié aura lieu le 25 octobre, alors que la remise des prix prévue le 8 novembre.

R. C.

 

Pas de commentaires! Soyez le premier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.