L’Italie a expulsé un Algérien pour «activité terroriste»

terroriste expulsé
Le terroriste Bachir Hadjadj a été arrêté à Rome le 5 octobre. D. R.

Par Ramdane Yacine – Le ministère italien de l’Intérieur a annoncé hier avoir expulsé d’un ressortissant algérien de son territoire pour des raisons de «sécurité de l’Etat». «Il a un casier judiciaire et est actif dans un groupe terroriste qui défend une idéologie islamique», a déclaré samedi le ministère italien de l’Intérieur dans un communiqué repris par plusieurs titres de presse, dont Roma Today et le site arabophone Al Arabia.

«Le citoyen algérien Bachir Hadjadj, 36 ans, avait été expulsé par les autorités belges de leur territoire pour trois ans le 8 mai dernier. Puis il a quitté l’Algérie pour l’Italie où il est arrivé par mer illégalement, dans l’île de Sardaigne, le 24 septembre dernier, avant de rejoindre Rome où il s’est adonné à des activités criminelles en collaboration avec des amis de la communauté algérienne», indique le communiqué du ministère italien de l’Intérieur, sans donner plus de précisions sur l’identité de ces «amis algériens» ni sur le sort qui leur serait réservé par les autorités italiennes.

Le communiqué précise juste que l’arrestation de Hadjadj a eu lieu jeudi dernier dans la capitale, Rome, «grâce à des données transmises sur son identité le 4 octobre dernier par Interpol et après enquête il s’est avéré qu’il avait l’intention de retourner en Belgique. Des appels téléphoniques qu’il avait effectués avec sa femme, résidente en Belgique, ont démontré son intention de commettre éminemment un attentat».

R. Y.

Comment (2)

    Anonyme
    9 octobre 2017 - 10 h 25 min

    En l’absence de nos autorités et de droit international que les européens et la cour européenne prétendent respecter!!!!! Connaissant bien ces histoires d’expulsion des résidents en europe, en amérique du Nord et au canada, ils ont réuni des fausses charges contre lui avec des lobbys d’avocats qui ont mis dans leur tête l’expulsion de ce malheureux. que va t-il faire en algérie a 36ans? quelle société peut l’embaucher vu son âge « avancé » (36ans en algérie est considéré comme vieux pour le travail) cela dans contexte de pleine collaboration de nos autorites avec l’ennemi pour envoyer les algériens au four crématoire.




    0



    0
    Anonyme
    8 octobre 2017 - 16 h 07 min

    le paramètre d’indice montre beaucoup de chose




    0



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.