Kenya : «La décolonisation du Sahara Occidental est une priorité»

Kenya
Manifestation pour l'indépendance du Sahara Occidental à Madrid (Espagne). D. R.

Le Kenya considère que la décolonisation totale de l’Afrique et d’autres parties du monde, dont le Sahara Occidental, «est une priorité de l’ONU», a déclaré l’ambassadeur du Kenya aux Nations unies, Koki Muli Grignon, rappelant que la position de l’Union africaine (UA) concernant la question sahraouie est claire et favorable à l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental occupé par le Maroc depuis plus de 40 ans.

«Le Sahara Occidental reste une colonie parce que c’est un territoire riche en ressources naturelles», a souligné M. Grignon devant la Commission de décolonisation de l’ONU, regrettant que «tous les efforts visant à résoudre ce conflit n’ont pas abouti aux résultats escomptés».

A cet égard, le Kenya exprime son soutien à «l’initiative du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Occidental et à la nomination de son nouveau Représentant personnel, Horst Köhler». L’ambassadeur du Kenya a appelé les deux parties au conflit, le Front Polisario et le Maroc, à «engager des négociations en tant que membres de l’UA et sans conditions préalables sous les auspices du Haut Représentant de l’UA pour le Sahara Occidental, en vue de trouver une solution juste et durable au conflit du Sahara Occidental».

Inscrit depuis 1966 sur la liste des territoires non autonomes, donc éligible à l’application de la résolution 1514 de l’Assemblée générale de l’ONU portant déclaration sur octroi de l’indépendance aux pays et peuple coloniaux, le Sahara Occidental, dernière colonie d’Afrique, est occupé par le Maroc depuis 1975, soutenu par la France.

R. I.

Comment (7)

    Mas Umeri
    10 octobre 2017 - 9 h 18 min

    Le Maroc seul aurait peut être, accepté le référendum d’autodétermination des sahraouis , seulement, la France, pour préserver ses intérêts dans la région, bloque le processus de décolonisation. Mais l’O N U, pour être crédible doit imposer ses résolutions partout dans le monde et notamment celles concernant le Sahara Occidental, occupé illégalement par la Monarchie marocaine, laquelle, au lieu de libérer les enclaves de Ceuta et Melilla, a peur d’affronter l’armée espagnole, préfère usurper un territoire qui ne lui a jamais appartenu puisque reconnu par la cour Internationale de Justice, comme un pays autonome.




    5



    2
    BabElOuedAchouhadas
    9 octobre 2017 - 19 h 03 min

    L’indépendance du Sahara occidental est au bout du fusil de son peuple. Point barre.




    9



    12
    HANNIBAL
    9 octobre 2017 - 14 h 34 min

    La colonisation est mal vue chose qu’un colonisé volontaire comme bouffi VI ne peut comprendre tellement il nage dans un nuage soporifique qu’il va en perdre son trone illégitime et son titre d’amir el maztolènes par les Saharaouis qu’il opprime l’UE et l’ONU vont le mettre carpette restera que les pédophiles a marcher dessus dans cette cochonnerie
    appelé el mar »ok !!




    26



    20
    Youssef
    9 octobre 2017 - 14 h 08 min

    Vous allez voir chers amis, après cette déclaration, les journaux à la botte du makhzen vont écrire demain que le Kenya à retirer sa reconnaissance à la RASD. C’est un sport national marocain. Il le pratique même au sein de l’Onu.




    25



    17
      Chaoui
      9 octobre 2017 - 14 h 51 min

      Mais c’est qu’ils l’avaient déjà prétendu…Se gaussant il y a quelques temps dans leurs torchons que même le Kenya aurait, selon eux, retirer son soutien à la cause de nos frères Sahraouis…Heureusement que nos frontières sont fermées ! Et il FAUT qu’elles restent fermées pour nous prémunir (protéger) d’eux.




      20



      15
      Anonyme
      9 octobre 2017 - 15 h 11 min

      Ces marocains ont une lecture tres speciale




      12



      11
        Chaoui
        9 octobre 2017 - 20 h 16 min

        Si spéciale qu’ils avaient choisi le bon moment, du temps que nous sortions, NOUS, d’une guerre coloniale, qui nous a éprouvé, profitant de notre état de vulnérabilité du moment, ils se sont en 1963 empressé de nous envahir et nous attaquer…Ce jour là, ils nous ont montré leur VRAI visage : celui des traîtres. Et cet épisode nous ne l’oublierons JAMAIS. De même que nous continuerons à soutenir nos frères Sahraouis jusqu’à ce que leur cause aboutisse et, comme nous hier, se constitue en Etat.




        43



        14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.