Nucléaire iranien : l’AIEA et Bruxelles isolent Donald Trump

Amano nucléaire
Yukiya Amano, président de l'AIEA. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le patron de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, a assuré, ce lundi, à Rome que l’Iran respecte pleinement ses engagements au titre de l’accord nucléaire conclu avec les grandes puissances en 2015. «Je peux affirmer que les engagements relatifs au nucléaire pris par l’Iran au titre du JCPOA (Joint Comprehensive Plan of Action, accord nucléaire iranien) sont respectés», a affirmé Amano à l’ouverture d’une conférence à Rome sur le désarmement nucléaire. L’AEIA avait déjà affirmé, le mois dernier, que l’Iran respectait bien ses engagements alors que Washington multiplie ses attaques contre l’accord.

La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a rappelé, de son côté, que le respect par l’Iran de ses engagements en matière avait déjà été vérifié à huit reprises. Il est temps d’ouvrir de «nouveaux canaux dans la coopération internationale, et certainement pas celui de les démanteler», a déclaré Mme Mogherini, intervenant par vidéoconférence. Et maintenant, face à la menace nord-coréenne, «nous ne pouvons pas ouvrir un nouveau front», a-t-elle ajouté faisant allusion à l’accord iranien et à la possibilité qu’il soit dénoncé par les Etats-Unis.

Le président américain, Donald Trump, qui juge que l’Iran ne respecte pas l’«esprit» de l’accord nucléaire devrait annoncer dans les prochains jours qu’il ne le «certifie» pas, renvoyant de fait la balle dans le camp du Congrès. Une loi oblige le président américain à dire au Congrès, tous les quare-vingt-dix jours, si l’Iran respecte le texte et si la levée des sanctions qui l’accompagne est bien dans l’intérêt national des Etats-Unis. En cas de «non-certification», la loi donne au Congrès soixante jours pour décider de réimposer ou non des sanctions.

S. S.

Comment (2)

    LE NUMIDE
    9 octobre 2017 - 15 h 55 min

    ATOMIQUE : par principe nous sommes contre les armes nucléaires maudites .. que le nucléaire soit aryen , perse , juif ou coréen , il est dangereux pour les peuples et l’humanité . Dieu merci les Berbères n’en possèdent pas et c’est tant mieux .. MAIS deux observations s’imposent et que nous développons en tant que berbères algériens , ce que nous sommes dans notre vérité humaine .. 1- Le premier pays et le seul pays qui ont employé cette arme damnée ce sont les américains , donc ils n’ont aucune leçon de morale à donner aux Coréens et notamment aux Perses , pour les faire plier et les soumettre aux juifs et à Israël et à leur alliée l’Arabie saoudite et ses mercenaires wahabistes qui veut les exterminer au nom du Sunnisme … 2- Pourquoi Israël il lui est permis de posséder l’Arme nucléaire Atomique avec la bénédiction des états d’Occident , pour menacer les peuples et les nations arabes ? Au nom de quelle morale et de quelle nécessité humaine ? les juifs seraient -ils une race supérieure et infaillible pour posséder cette arme qu’on refuse aux autres ?N’ y a t-il pas des fanatiques parmi les israéliens pour qu’un jour ils mettraient à exécution leur menaces sur l’Egypte , sur les arabes de la péninsule , sur la Syrie , sur les libanais, sur les iraniens ou même les peuples d’Europe ou sur quiconque qui ne reconnaît pas Israël et le bien fondé théologique de sa puissance et de son colonialisme ?




    5



    1
    anonymous
    9 octobre 2017 - 15 h 40 min

    BRAVO POUR UNE FOIS




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.