Trump traite Haïti et des nations africaines de «pays de merde»

Les sénateurs présents, choqués, ont rapporté la tirade au Washington Post
Trump : «Pourquoi fait-on venir ici tous ces gens de pays de merde ?» D. R.

Par Sadek Sahraoui – Discutant d’une réforme de l’immigration avec des sénateurs démocrates et républicains invités jeudi à la Maison-Blanche, le Président est intervenu lorsque le républicain Lindsey Graham et le démocrate Richard Durbin ont évoqué l’accueil de ressortissants de pays africains, du Salvador ou d’Haïti. «Pourquoi fait-on venir ici tous ces gens de pays de merde ?», s’est exclamé le Président. Il a déclaré que les Etats-Unis feraient mieux de s’ouvrir à des immigrants de pays comme la Norvège, dont la Première ministre était à Washington la veille. «Quel besoin avons-nous d’Haïtiens en plus ? Qu’on les vire !», a déclaré Trump, selon le Washington Post qui a rapporté l’information.

La tirade a bien évidemment choqué plusieurs sénateurs présents, qui l’ont rapportée au Washington Post. Elle a également été condamnée à l’ONU. «Si c’est confirmé, il s’agit de commentaires choquants et honteux de la part du président des Etats-Unis. Désolé, mais il n’y a pas d’autre mot que ‘‘racistes’’», a déclaré le porte-parole du Haut Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme, Rupert Colville, lors d’un point de presse à Genève.

Pour sa part, la Maison-Blanche n’a pas démenti. «Certains politiciens de Washington préfèrent se battre pour des pays étrangers, mais le Président se battra toujours pour les Américains», a justifié un porte-parole, Raj Shah, dans un communiqué publié jeudi soir. «Comme d’autres pays ayant adopté un système d’immigration au mérite, le président Trump se bat pour une solution permanente qui renforce notre pays en accueillant ceux qui peuvent contribuer à notre société, à la croissance de notre économie et s’assimiler à notre grande nation», a-t-il ajouté.

S. S.

Comment (17)

    Kenza
    13 janvier 2018 - 13 h 25 min

    Comme on dit chez-nous: Khalet3a tesfa.
    Si au lieu de s’attarder sur la façon dont Trump dit les choses, on s’attardait un peu sur ce qu’il dit, on voit bien que tous les pays de l’Europe disent la même chose:  » On prend la crème de ces pays d’Afrique et tous ces pays pauvres et on leur laisse leur M…. »! C’est à dire, en plus d’avoir exploité et de toujours exploiter leurs matières premières, on va exploiter leur matière grise. Au final, dans sa façon de procéder, moins hypocrite que celle de ses prédécesseurs et des pays européens, Trump a au moins le mérite ( peut-être bien malgré lui) de faire bouger les choses et de nous faire ouvrir les yeux sur la grande hypocrisie de cet occident tout puissant qui, au final, défend ses intérêts et veut garder ses privilèges au détriment des pays les plus pauvres.




    1



    1
    Hydro
    13 janvier 2018 - 1 h 57 min

    Je ne sais pas si c’est vrai vu que l’information vient du Washington Post qui lui est hostile et secundo depuis quand des sénateurs US tels que ce Lindsay Graham et acolytes se couvrent de vertu alors que ce sont eux les plus grands hypocrites que la terre ait jamais portée?
    Trump est un homme direct et franc. Il a raison sur Haïti et certains pays comme le Salvador ou d’autres pays d’Afrique. Ce n’est pas la crème de l’humanité tout de même!
    Obama, Clinton et Bush ont été des présidents de merde. Et dire que certains ici ont osé les qualifier d’instruits! Mon Œil!




    4



    3
      Algerienne-DZ
      13 janvier 2018 - 7 h 27 min

      A hydro
      Vous avez entièrement raison, certains ou même plusieurs pays africains sont la référence la plus négative pour le monde entier !!!! il faut moins d’hypocrisie quand il s’agit de ce genre de débat sur l’immigration. TRUMP a raison mais le mot utilisé pour décrire certaines nations est choquant.




      4



      1
    Kenza
    12 janvier 2018 - 20 h 25 min

    Le moins que l’on puisse dire, c’est que Trump ne prend pas des gants pour dire les choses. Donc, dans son style direct et vulgaire, imprégné de racisme, il dit exactement ce que disait, de façon plus subtile, Sarkozy lorsqu’il parlait  » d’immigration choisie » ou bien Gerard Collomb, ministre français de l’intérieur, lorsqu’il parle de « trier les migrants ».
    Ceci dit, ce comportement arrogant et impulsif et cette façon de dire les choses crûment, venant d’un président d’un pays sensé tenir le rôle de leadership en matière diplomatique et militaire, est non seulement scandaleux mais aussi gravissime car il fait des états-unis une menace pour la paix dans le monde.

    NB: En tout cas, les états-unis sous la présidence Trump et alliés à l’état criminel d’Israël forment un tandem diabolique qui risque de nous mener tout droit à une 3ième guerre mondiale.




    3



    1
    Sam
    12 janvier 2018 - 20 h 09 min

    Si ils pensent ca des haïtien qui sont chrétiens comme lui je vous laisse imaginé sa haine envers les musulmans
    Réfléchissez bien les ignorants qui été ses soutiens




    5



    4
    Chibl
    12 janvier 2018 - 19 h 54 min

    Les pays Africain doivent boycotter ce Donald, aucun pays africain ne doit le recevoir.




    4



    7
    AÏT chaalal
    12 janvier 2018 - 19 h 43 min

    Personnellement , je trouve cette haineuse déclaration de président américain scandaleuse..Je ne suis pas surpris qu’une telle déclaration raciste qui sort de la bouche d’un chef d’état qui n’a aucune formation académique ou politique en comparant avec ces prédécesseurs Bill Clinton et Barak Obama ..Trump est un businessman avant tout , il ne pocède pas la carrure d’un vrai chef d’état et surtout d’être en tête d’une grande nation telle que l’Amérique. Je pense que ses jours sont comptés à la maison blanche et que l’état profonde va faire son mieux pour se débarrasser de lui avec un coup d’etat ou par assassinat comme dans le cas de John Fitzgerald Kennedy en 1963…WAIT AND SEE !




    5



    6
    Anonyme
    12 janvier 2018 - 18 h 27 min

    On le savait membre du KKK ,il le confirme.shame shame américa




    5



    6
    Merzak
    12 janvier 2018 - 18 h 07 min

    La conversation était privée. Ensuite je vous demande, est ce qu’il a vraiment tort? Combien de nous ne pensent pas la même chose? Allez soyez honnêtes et dites le.




    16



    7
    Fuji Yama
    12 janvier 2018 - 17 h 55 min

    Si les USA et l’OTAN ,sous l’égide du
    MOSSAD sioniste ne déversaient pas autant de « merde » :(terroristes+armes à feu+drogues)
    dans ces  » pays de merde « , il
    n’auraient certainement pas toutes ces vagues de migrants, qui ne demandent qu’ à vivre en paix et dans la dignité.
    Sans les USA ,l’OTAN et le MOSSAD, le monde vivrait en paix,
    Al-Qods serait à Palestine et Palestine aux Palestiniens.
    Ces 3 démons réunis, n’en finissent
    pas de déverser leur déchets sur les pays musulmans, le continent africain et sur toute puissance mondiale, qui ose défier l’ autorité US.
    Et bien, à Trump, le continent Africain dit : » l’Afrique aux Africains ».
    Les Africains tous réunis, lui demandent aussi à ce qu’il s’occupe à jouer au golfe, à reconstruire sa Tour,( The Trump Tower), au prise d’un incendie il y’a quelques jours de cela,et de laisser les nations du monde vivre en paix.




    8



    5
      Fuji Yama
      12 janvier 2018 - 23 h 51 min

      Le porte parole du Haut Commissariat de l’ONU et L’ UA
      ( Union Africaine) dénoncent les
      propos de Trump sur Haïti et les pays
      Africains. Ils les jugent « choquants »,
       » honteux  » et « +racistes+ ».




      1



      0
    Vangelis
    12 janvier 2018 - 17 h 19 min

    Tous les pays africains, je dis bien tous, se trouvent dans cette situation à cause de leurs dirigeants corrompus et dilapidateurs. Les citoyens de ce continent en payent le prix par cette sortie de Trump qui, bien qu’abrupte, n’en est pas moins réelle.
    .
    En effet, la cohorte de migrants qui n’aspirent qu’à quitter leurs pays sans discontinuer est là pour nous éclairer sur le mal qui ronge ce continent par l’insouciance de ses dirigeants, et comble du malheur, ces dirigeants n’ont même pas honte de voir leurs citoyens s’évader tels des prisonniers vers d’autres cieux et aller au péril de leur vie affronter les éléments naturels quelque soit la saison, ni se faire insulter car ils savent très bien qu’il n’y a que du vrai. Il n’y pas de fumée sans feu !




    19



    0
    kad
    12 janvier 2018 - 16 h 58 min

    Tous les peuples dit primitifs, d’Afrique, des Amériques ou d’Asie vivaient, et c’est toujours le cas pour certains, à leur rythme autant dire à celui de la nature. Jamais dame nature n’avait souffert le moindre mal avec ces peuples non civilisés selon la formule consacrée par ceux, prétendument, plus civilisés à l’image du Président des yankees actuel. Non Mister TRUMP, les fauteurs de « merde » c’est vous et tous les pseudo-civilisés qui êtes en train de détruire tous ce que l’humanité à construit depuis le début de son existence. Ces nations que vous dénigrez n’ont, certes, pas inventé les technologies actuelles mais elles n’ont pas été à l’origine du massacre de dizaines voire de centaines de millions d’êtres humains aux quatre coins de la planète. Les horreurs c’étaient, entre autres, vos ancêtres qui les avaient commises pour spolier les indiens d’Amérique population authentiquement Américaine. Ces indiens dans leur noblesse d’âme avaient pourtant bien accueilli Christophe Colomb et ses hommes en leur assurant le gîte, le couvert et la sécurité avant que ces malheureux indiens ne découvrent à leur dépend la vraie nature de l’homme « blanc » qui n’a de cesse de foutre la merde là où il passe. Votre pays où des centaines de crimes par an sont commis n’est-il pas un pays de merde, votre pays, pourtant ultra riche, où des millions de SDF et de laissés pour compte crèvent la dalle n’est-il pas un pays de merde, votre pays où 02% de la population détiennent 98% de vos richesses n’est-il pas un pays de merde, votre pays qui contribue à lui seul à hauteur de 40% ou plus à la pollution de la planète n’est-il pas un pays de merde, votre pays qui risque de déstabiliser le monde par sa suffisance et son arrogance n’est-il pas un pays de merde, votre pays qui est à l’origine du malheur de plusieurs peuples dans le monde n’est-il pas un pays de merde. Quand vous crachez au dessus de vous, faites attention à ce que vos crachats ne retombent pas sur vous. God bless l’humanité.




    10



    6
    Algerienne
    12 janvier 2018 - 16 h 38 min

    Même si c’est la vérité que TRUMP dit très haut, le terme me..e ne convient dans un discours de chef d’état ou de encore de chef des états d’Amérique.




    10



    9
    Chaoui
    12 janvier 2018 - 16 h 18 min

    Les pays africains de… »merde », lui répondent : « Président de m…. »




    14



    6
    Yeoman
    12 janvier 2018 - 14 h 38 min

    « …. a justifié un porte-parole (de la Maison Blanche) Raj Shah. » Sans commentaire.




    4



    4
    Algérien
    12 janvier 2018 - 14 h 13 min

    Un voyou comme président dans un pays de « grosse merde »est-il réellement le représentant de la liberté dans le monde?




    13



    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.