Béjaïa, Oran, Naâma : des malfaiteurs appréhendés par l’ANP

ANP
Les saisies de drogue se multiplient mais le narcotrafic continue. New Press

Les cinq terroristes éliminés à Bejaïa, le 1er octobre, par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP) ont été identifiés, indique le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué.  «Suite à l’opération menée par un détachement de l’ANP, le 1er octobre 2017 à El-Kseur dans la wilaya de Bejaïa (5e RM), ayant permis l’élimination de cinq terroristes et la récupération de cinq pistolets mitrailleurs de type kalachnikov et une quantité de munitions, il a été procédé à l’identification de ces criminels», précise la même source. «Il s’agit de G. Youcef  alias Abou Al Kaâkaâ, ayant rallié les groupes terroristes en 1993 ; B. Abdelhamid alias Abou El-Hassan, ayant rallié les groupes terroristes en 1995 ; M. Karim  alias Hamza , ayant rallié les groupes terroristes en 2005 ; T. Redouane  alias Abou Djaafar, ayant rallié les groupes terroristes en 2007 ; R. Mohamed Lamine alias Abou Dardaa.».

Toujours dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements de l’ANP «ont arrêté, le 10 octobre à Skikda (5e RM), cinq éléments de soutien aux groupes terroristes et détruit trois casemates contenant des denrées alimentaires».

Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement de l’ANP et des éléments des gardes-frontière, en coordination avec les services de Douanes, ont arrêté à Naâma et Aïn Témouchent (2e RM), quatre narcotrafiquants et saisi 669,5 kg de kif traité.

R. N.

Commentaires

    Mohamed El Maadi
    11 octobre 2017 - 15 h 10 min

    Bravo a l’ANP qui est au four et au moulin pour préserver ce pays .




    6



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.