Abdelwahid Temmar : «Nous allons de l’avant pour le règlement de la crise du logement»

Temmar Logement
Abdelwahid Temmar, ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville. New Press

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a affirmé, samedi à Alger, que son département était «résolument» attaché à la mise en œuvre des programmes de logement, toutes formules confondues, précisant que les efforts se poursuivaient pour le règlement de la crise du logement dans le pays, à travers notamment la consécration de la décentralisation de certaines décisions du secteur.

«Nous sommes résolument attachés à la mise en œuvre des programmes de logement et nous allons de l’avant pour le règlement de la crise du logement», a indiqué le ministre lors de l’ouverture de la cérémonie de remise du prix national d’architecture pour l’année 2016, organisée au Palais de la culture Moufdi-Zakaria à Alger, en présence de membres du gouvernement.

«Nous avons adopté une feuille de route conforme au plan d’action du gouvernement, pour la poursuite des projets de logements, toutes formules confondues, dont la réalisation des projets de logements promotionnels aidés (LPA) dans sa nouvelle formule», a-t-il soutenu.

«Nous œuvrons actuellement à l’évaluation de l’arsenal juridique relatif aux projets d’aménagement du territoire et d’urbanisme afin d’intégrer de nouvelles formules», a-t-il ajouté. Le ministère a réitéré la volonté de consacrer la décentralisation de certaines décisions du secteur.

R. N.

Comment (10)

    AADL2
    16 octobre 2017 - 11 h 50 min

    j’ai écouté son intervention à la chaine 3, hallucinant !!! eniveau etkarkar !!! on parlons des resaux il dit  » mon page Facebook » mon page!!!




    1



    0
    Beka
    15 octobre 2017 - 23 h 31 min

    La solution de la location public est tres interessante elle permet a l instar du prive 1)de dispose d un logt dans l immediat
    2)_la concurence avec le prive va diminue le prix de la lication
    3)le prix devra etre ni bas ni eleve pour d une part decourager les trabendiste et etre moins eleve de ce que propose le prive
    4)les logement devront etre des f2 pour les jeunes marier plus delande
    Etc…..




    0



    0
    Akli Boughzer
    15 octobre 2017 - 21 h 06 min

    La crise du logement est apparue dés 1982 lorsque des mafieux qui se sont octroyé des châteaux au dinar symbolique ont vendu des logements locatifs à leurs occupants pour noyer le poisson.Ce qui a permis à une faune d’affairistes de restreindre l’offre afin d’augmenter les loyers et les prix des logements.La mafia de l’immobilier joue actuellement sur du velours sachant que la situation crée ne va pas disparaître d’un coup de baguette magique et durera encore longtemps.On a vu des établissements publics (centre de santé,polycliniques,écoles primaires,CEM,lycées etc…désaffectés puis vendus à des petits malins pour des sommes dérisoires.Ces biens dont seulement les terrains coûtent des fortunes sont ensuite revendus ou loués au prix du marché réel ce qui a permis l’émergence de milliardaires sans aucun effort particulier de leur part.Et vogue la galère pour ceux qui n’ont pas pu décrocher le sésame magique réservé aux petits malins.




    3



    0
    anonymous
    15 octobre 2017 - 12 h 25 min

    Allez y bétonnez tout le pays par ces cités qui plus est sont hideuses pour acheter la paix sociale au détriment de notre environnement de plus en plus menacé




    5



    1
      BEKADDOUR Mohammed
      15 octobre 2017 - 19 h 27 min

      @ anonymous
      15 octobre 2017 – 12 h 25 min
      Allez y bétonnez tout le pays par ces cités qui plus est sont hideuses pour acheter la paix sociale au détriment de notre environnement de plus en plus menacé
      ——————————————————-
      Eurêka ! Solution des cités sous marines, et sous terre, rien de plus adéquat, le sous sol pour les mort vivants




      2



      0
    Anonyme
    15 octobre 2017 - 8 h 07 min

    Vous avez massacré l’environnement.
    paysage désolant, sale, désordonné. Vous avez cohabité l’intellectuel avec les soukardji analphabète.
    Vous avez tué l »âme algérienne. M…




    7



    1
    Anonyme
    15 octobre 2017 - 7 h 54 min

    RAS LE BOL DE VOS BOITES DE SARDINE EN BÉTON SAUVAGE
    BRICOLAGE, QUE DU BRICOLAGE
    KAWER WA_3TI A_LA3WAR
    DES FORETS EN BÉTON SANS GOUT NI ESTHÉTIQUE
    Vous avez massacré le visage de l’Algérie




    7



    1
    Anonyme
    15 octobre 2017 - 6 h 49 min

    Le visage hideux de nos cités contemporaines confere à notre pays un caractere rustre tres peu convivial,tres peu acceuillant ,il hypotheque l’avenir touristique et laissera un souvenir d’une periode calamiteuse si toutefois nous nous ressaisissons et nous nous tournons vers l’art et la maniere.




    7



    1
    anonymous
    14 octobre 2017 - 22 h 00 min

    DU VENT
    Jamais la crise du logement ne sera résolue




    7



    1
      BEKADDOUR Mohammed
      15 octobre 2017 - 6 h 08 min

      @ anonymous
      14 octobre 2017 – 22 h 00 min DU VENT
      Jamais la crise du logement ne sera résolue
      ——————————————————-
      Effectivement, parce que, sauf cas sains, cette crise contient toutes les autres crises, il y a ‘innombrables demandeurs qui n’ont aucun problème de logement stricto sensu, ils ont à disposition le toit, mais vivent le problème de convivialité avec leurs proches, ils se réfugient dans la location chez des « privés », qui sont des sangsues, et se retournent en direction de l’état, devenant à leur tour des sangsues, nous sommes un peuple Sangsue ! Un peuple qui suce son sang, mais ça arrange les Grandes Sangsues, ETC Allah yahdik, ya Sangsue : Prière vaine, donc effectivement c’est DU VENT, le chacal n’est pas modifiable !




      3



      3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.