Messahel accuse le Maroc de blanchir l’argent de la drogue en Afrique

Maroc Afrique
La drogue entre dans le calcul du PIB marocain. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a appelé ce vendredi, lors de l’université d’été du Forum des chefs d’entreprise (FCE), les hommes d’affaires algériens à investir en Afrique. Le chef de la diplomatie algérienne a estimé que le continent africain recèle de nombreuses opportunités, à l’exemple du secteur de l’énergie où «les besoins en électricité et en enfûtage de gaz butane se font ressentir et pour lesquels l’Algérie a lancé plusieurs projets de coopération».

Messahel a, selon le site internet du journal Cap Algérie, qui rapporte l’information, évoqué aussi «les opportunités offertes par des pays comme la Mauritanie dans le secteur de la production halieutique ou le Sénégal grâce à la mise en place prochaine d’un couloir ouvrant grandes les portes de ce marché aux entreprises algériennes». Il a expliqué que la transsaharienne pour laquelle l’Etat a consenti d’énormes financements ouvre également le marché de l’Afrique centrale aux opérateurs algériens grâce, notamment, à la jonction qui devra se concrétiser dès 2018 avec Lagos au Nigeria et N’djamena au Tchad.

Interpellé par certains opérateurs qui ont notamment souligné l’absence de banques algériennes capables de les accompagner en Afrique et mis l’accent sur la faiblesse de la stratégie algérienne de conquête du continent par rapport à celle des Marocains, Messahel a invité son auditoire à ne pas être impressionné par le Maroc. «Ils ne nous impressionnent pas, ils font dans le blanchiment d’argent du haschich et la Royal Air Maroc transporte autre chose que des passagers», a-t-il martelé tout en invitant les hommes d’affaires algériens à participer à donner une bonne image de l’Algérie à l’étranger, surtout que les arguments existent.

A l’occasion, Abdelkader Messahel a rappelé le dernier classement de l’Institut Gallup qui classe l’Algérie dans le top 10 des pays les plus sécurisés au monde. Il a évoqué également les multiples opportunités d’investissements qu’offre notre pays. «L’Algérie c’est le pays du doing business en Afrique du Nord», a-t-il expliqué avant d’ajouter qu’à titre comparatif l’Egypte est empêtrée dans des difficultés financières, la Tunisie connaît un regain d’insécurité et le Maroc fait office de «zone de libre-échange où des entreprises françaises ouvrent des usines pour faire travailler quelques Marocains».

S. S.

Comment (52)

    L'EPERVIER.
    21 octobre 2017 - 22 h 58 min

    l’argent du petrole va surtout en armement dernier cri au cas ou vous en faites trop on vous rentre dedans , on vous casse la gueule , tu piges , MAROCHIEN ? sinon je peux encore t’expliquer ou va le peze du petrole.




    5



    2
    BabElOuedAchouhadas
    21 octobre 2017 - 13 h 46 min

    Mr Messahel aurait du être plus précis en disant que les trois florissantes industries du Makhnez (Haschich, Tourisme sexuel et Prostitution exotique exercée par les jeunes marocaines à l’extérieur du pays) contribuent à hauteur de 62% au PIB de cette feodale Narco-monarchie absolue soit environ 62 Milliards de dollars/ans réparties comme suit : Haschich 23 milliards de dollars, Tourisme sexuel 26 milliards de dollars, Prostitution exotique 13 milliards de dollars grâce à l’envoie par western Union des recettes du tapinage de ces prostituées marocaines exerçant à l’étranger et qui permettent de faire vivre les centaines de milliers de leurs familles restées au Maroc.




    19



    2
    abdel
    21 octobre 2017 - 13 h 29 min

    PERSONNE NE PEUT NIER QUE LE VOISIN DE L’OUEST EST GRAND PRODUCTEUR DE DROGUE,et qui dit drogue,dit forcément des revenus financiers considérables,la question est de savoir ou va cet argent?




    18



    3
    RasElHanout
    21 octobre 2017 - 13 h 28 min

    Bizarrement je commence à trouver ce Messahel aussi sympa que notre Patriote Lamamra. Pourvu qu’il persévère dans cette voie pour prouver au peuple algérien qu’il est un vrai patriote surtout envers les insultes quotidiennes du Mongolien M6, de ses sbires du Makhnez et de sa presse propagandiste envers l’Algérie, son peuple et son histoire.




    20



    6
    lyes2993
    21 octobre 2017 - 12 h 08 min

    Bravo ! au moins lui, il a mis les pieds dans le plat ! Au déferlement des commentaires agressifs des journaux marocains, il a tapé dans le mille ! depuis le temps qu’on le disait :
    – 23 milliards de $$ par an pour les différents trafics de drogue d’aprés le département US, il fait bien que cela aille quelque part !
    – WafaBank a toujours été destiné à blanchir l’argent en Afrique et ailleurs, c’était un secret de polichinelle !
    – par contre, je n’aurai pas cru qu’ils allaient jusqu’à livrer la drogue via leur compagnie Royal AIr Maroc !??! mais c’est un message pour les polices de frontières d’AFrique !

    Ceci dit, même ces 23 milliards ne suffisent pas à maintenir les finances du Maroc qui vit au dessus de ses moyens ! ils ont obligé de faire l’aumone aux monarchies du golf et à la France sa patrie protectrice !!!

    Ya Si Messahel Allah yrechek ou ytaouel aehmrek !!




    22



    3
    Anonyme
    21 octobre 2017 - 9 h 11 min

    Mr Messahel a mis dans le mille vu les commentaires des marocains sur cet article ,on devine que ça a fait tres mal.




    50



    4
      Anonyme
      21 octobre 2017 - 9 h 35 min

      Comme tu dis les cris sont proportionnels au mal! Mais tu ne dis pas quel mal a poussé M. Messahel à réagir, il faut que tu consultes l’agenda politique du continent..




      7



      28
    Anonyme
    21 octobre 2017 - 7 h 43 min

    Eux au moins ils savent où part l’argent du hachich. Mais les revenus ne notre pétrole sont partis où????????????




    21



    48
      Moskosdz
      21 octobre 2017 - 11 h 40 min

      +Anonyme//L’argent de notre pétrole est parti dans l’achat d’armement haute technologie afin de faire face aux narcotrafiquants traîtres de ton genre,qui,sans aucun doute,n’hésiteront pas à la moindre occasion de mordre les mollets de ceux qui ont été derrière la libération de leur protectorat en 56.




      20



      7
      Omar
      21 octobre 2017 - 14 h 58 min

      d’après ton petit questionnement a la limite béte et stupide a ton image.
      tu compares ton shit ou drogue qui est un produit illcite et condamnable au gaz et le pétrole qui sont des produits licites et naturels.
      ou part l’argent du pétrole et gaz ??
      si tu insinues que l’argent de ces ressources naturelles sont dilapidés par certains de nos pseudos responsables Algériens, je te répondrais « BESSAHTHOUM et c’est de l’argent HALAL »
      l’argent part au financement des tranchés, clotures et murs pour sécuriser les frontières ouest.
      au faite israel se situe aux frontières ouest de l’Algérie.
      l’idiot on lui montre la lune et lui regarde le doigt !!




      10



      3
      Pablo Esobar
      21 octobre 2017 - 21 h 56 min

      Justement,les marocains ne savent pas ou part l’argent de la drogue….et c’est la,tout l’imbroglio!
      Mais maintenant,au moins,ils savent comment leur argent est blanchi(a défaut d’en profiter).Seulement,sa destination finale,ils ont en savent rien du tout,vu qu’ils n’en voit pas la couleur.
      Quant a l’argent des hydrocarbures
      algériens,bein:
      1-Il n’y a aucun pays au monde qui a autant investit dans l’infrastructure que l’Algérie durant la période 2007-2013.
      2-L’argent du pétrole et du gaz part vers les transferts sociaux(subventions,aides directes a la population,logements sociaux,sécurité sociale ect…..).Ce genre de pratiques,c’est carrément,de la science fiction chez toi.
      3-L’argent du pétrole et du gaz finance les importations de services,de biens et d’equipements de l’Algérie.
      4-L’argent du gaz et du pétrole a servit pour effacer nos dettes.
      5-L’argent de nos hydrocarbures a servit pour accumuler nos réserves de change.
      Ect…….ect……..
      Maintenant,dis moi,ou est l’argent blanchit des recettes du cannabis?
      Par la meme occasion,dis moi aussi,ou sont les fortunes amassées grace aux phosphates,au tourisme sexuel,a la charité que vous recevez chaque année de vos tuteurs occidentaux et arabes du golfe.Ils sont ou,les milliards $ que les marocaines envoient a partir des quatre coins du monde,ou elles exercents leurs talents de prostituées.Pourquoi,vos dettes(50 milliards $)n’ont pas été remboursées.
      Pourquoi vous devez toujours tendre la main a l’étranger pour des financements au moindre projet d’infrastructure ect…..ect…..
      C’est la,le plus grand point d’interrogation!




      4



      1
    Anonyme
    21 octobre 2017 - 7 h 28 min

    L’argent de la drogue va obligatoirement quelques parts dans des circuits bancaires ,pour le blanchir il n’y a pas meilleur terrain que le continent noir .Mr Messahel a dit tout haut ce que savent et taisent toutes les capitales occidentales par interêts.




    74



    7
      Anonyme
      21 octobre 2017 - 8 h 13 min

      Tu ne dis pas où part celui du gaz et du pétrole?




      14



      43
        Gatt M'digouti
        21 octobre 2017 - 11 h 40 min

        L’argent du gaz et petrole n’en deplaise :
        Des millions de logements
        Achat de methanier
        Armement dernier cri
        Renouvellement flotte aerienne
        Metro train de banlieue tramway
        Infrastrures medicales de proximite
        Autoroute que vous n’utiliserez jamais
        ANSEJ aides aux jeunes
        Usine montage vehicules
        Etc etc la liste est longue longue longue




        22



        7
    TARZAN
    21 octobre 2017 - 7 h 20 min

    L »HYPOCRISIE DE LA FRANCE QUI EST AU COURANT QUE LA ROYALE AIR MAROC TRANSPORTE DE LA DROGUE COLOMBIENNE VERS LE MAROC POUR ENTRER EN EUROPE. L’ESPAGNE AVAIT SAISI PLUSIEURS BATEAUX EN PROVENANCE DE COLOMBIE VERS LE SUD DU MAROC (SAHARA OCCIDENTAL) TRANSPORTANT DE LA DROGUE COLOMBIENNE . ET S4EST ETONNANT QU’AUCUN PAYS AU MONDE ET MEME LES USA AVEC LEURS SATELLITES NE VOIENT LES MILLIERS D’HECTARES DE CULTURE DU CANNABIS AU MAROC????




    66



    6
    Jean_Boucane
    21 octobre 2017 - 7 h 20 min

    Maintenant que le poste frontalier de Tindouf va etre ouvert (seul pays ou lÁlgerie n’avait pas de poste frontiere), on va pouvoir s’implanter sur les marchés d’Afrique de l’Ouest! C’est tout benef!!! On attaque la France sur son pré-carré maintenant on verra si les produits algeriens sont de mauvaises qualités comme essaie de le faire croire la propagande des makzhenistes car des échos de nombreux africains eux toruvent qu’on a des produits de trés bonne qualité!!! Senegal, Mauritanie, Guinée, Gambie, Cote d’Ivoire sachez que l’Algerie arrive par route!!!




    19



    0
    Chaoui
    21 octobre 2017 - 5 h 18 min

    Pour un APPEL à notre Etat et à notre APN :

    Dans la mesure où ce ne sont plus des kgs mais des tonnes de drogues que le pays voisin, le Maroc, se met à présent à déverser sur notre territoire attentant à la santé de notre jeunesse comme à la stabilité sociale de notre pays, et que ces fais constitue une grave atteinte pour ne pas dire une déclaration de guerre initiée contre chacun de nous, Algériens, nous devrions lancer un appel à nos autorités que pour nous protéger de ces fléaux il convient qu’elles décrètent au plus tôt notre frontière ouest :
    ZONE MILITAIRE.
    Ainsi, tout trafiquant à notre frontière ouest y réfléchira à deux fois…Il saura qu’à se risquer à la franchir, il n’en franchira plus une autre sinon que celle de l’au delà pour être abattu immédiatement et sans sommation.




    26



    1
      Anonyme
      21 octobre 2017 - 7 h 17 min

      Idem pour la frontière sud Algérie-mali-niger, celle-ci est une plaie bien plus grave avec les centaines de milliers de migrants !!!! qui ne se gênent pas la franchir comme si le pays était une écurie.




      13



      0
        Chaoui
        21 octobre 2017 - 9 h 39 min

        Notre frontière Sud est, certes, aussi problématique mais les problèmes de notre frontière ouest sont d’une nature encore plus sérieuse…(il n’est pas question que de drogues – quoique les faits sont liés – mais également, et surtout, de terrorisme et de convoiement d’armes…). En l’état et pour l’heure, cette frontière est encore plus dangereuse pour notre pays que celle de l’est, côté libyen où des marocains sévissent déjà et ont constitué des bases…(pareillement d’ailleurs qu’à notre sud où ils agissent avec leurs alliés français et USraéliens sans oublier les prostituées du Golfe…). D’aucuns disent que l’Algérie est…encerclée. Elle l’est effectivement. De fait, et nos autorités le savent et se sont préparées en conséquences, tout autour de nous s’est mis en place un dispositif qui attend son heure…, je veux dire le moment pour eux le plus propice pour agir ensemble contre nous…(les facteurs récents que sont le déversement de quantité toujours croissante de drogues en tous genre, l’apparition de la fausse monnaie qui se répand dans le pays, les derniers et soudains flux migratoires colossaux comme les découvertes récentes nous l’enseignent à travers la circulation des armes et explosifs et appareils modernes de communication, et les tentatives de provoquer des mouvements sociaux nous laissent sérieusement penser à un danger aussi réel que proche…Dans tout ça, il ne faut pas oublier la crise économique que nous traversons des suites de la chute des cours du pétrole voulue et organisée par l’arabie saoudite sur instructions des USraéliens…). Les deux freins à leur plan sont notre APN qui s’est préparée à les accueillir comme il se doit et l’immédiate intervention des Russes à nos côtés, si la nécessité s’impose…Il faut juste que nous ayons à l’esprit que nous ne sommes pas visés depuis ces dernières années mais depuis la fin des années 80/début 90…Soyons plus que jamais vigilants. Quoiqu’il advienne, comme hier nous saurons nous défendre. Vive l’Algérie !




        8



        0
    Kahina
    21 octobre 2017 - 5 h 02 min

    M. Messahel

    BRAVO !! Il ne faut jamais se taire. La politesse ne fonctionne pas avec les drogués du palais des MAKKAKS .




    24



    1
    Africain
    21 octobre 2017 - 2 h 54 min

    Dire haut et fort qu’il n’y a ni Egypte, ni Libye, ni Tunisie, ni Maroc mais seulement l’Algérie ça va bien plaire aux peuples et dirigeants de tous ces pays! Bravo monsieur le Diplomate!




    16



    8
    Yeoman
    21 octobre 2017 - 2 h 13 min

    Si ces gens sont blancs comme neige ou même juste aussi blancs qu’un dollar blanchi, ils ne se gêneront pas pour intenter un procès à monsieur Messahel. S’il ne font rien, et ils ne feront rien, alors c’est qu’ils ont des choses à se reprocher. Personnellement, je dis que cette monarchie doit être traitée comme elle le mérite. Ni plus, ni moins.




    20



    1
    anti-khafafich
    20 octobre 2017 - 23 h 53 min

    les charognards qui accusaient Messahel d’etre mokoko car de l’ouest, ont été bien shooté par.




    24



    4
    anti-khafafich
    20 octobre 2017 - 23 h 51 min

    PD6 et sa proxenete ne l’a pas vu venir celle la. Sahit ya si Abdekka le Lion. J’attend avec impatience une autre reponse cinglante d’un autre ministre patriote. Que les tirs commencent en direction de cette narcomonarchie prostituée et celui qui la defende recevra la pire ignominie de notre part.




    50



    9
    Les Égarés.
    20 octobre 2017 - 23 h 21 min

    Mohamed six devrait se faire désintoxiquer et arrêter la contrebande , dealer , qu’il garde sa Camelote !…..Il paraît que se droguer rend sourd et obèse ! ….. Pour Momo c’est désintoxiquation et Régime.




    50



    5
    HANNIBAL
    20 octobre 2017 - 22 h 51 min

    Il n’y a pas une semaine ou el makhnaz n’annonce pas la découverte de cellule de daesch alors que ce territoire
    forme les terroristes et les envoient en Europe pour commettre des attentas alors que le lupanar géant baigne en toute quiétude dans le bonheur et comme toutes les monarchies ils n’ont jamais été victimes d’attentats et sont des sujets modèle les porteurs de Ceuta demandent l’intervention du roi pour l’ouverture du passage et pouvoir continuer a exporter la drogue sereinement dans l’intéret du monarque c’est sa l’investissement de ce roitelet prédateur 23% du Pib par
    le seul trafic de drogue il serait temps de mettre un cailloux dans la babouche de mongol VI pour réfréner son
    ardeur polluante sur l’Afrique avant qu’il ne soit trop tard .




    49



    5
    Youssef
    20 octobre 2017 - 22 h 35 min

    Je veux seulement poser une question sur ce forum qui est la suivante : Qui peut démentir les propos de ce respectable et courageux M. Messahel ? José bové l’a écrit sur son livre  » hold up à Bruxelles  » -il y a dix ans.




    38



    4
      Anonyme
      21 octobre 2017 - 8 h 23 min

      Tu poses des questions!! Où est l’argent de notre pétrole et gaz?
      Qui décide de l’achat de la ferraille russe ?
      Pourquoi nos projets : autoroutes et autres coutent 5 fois plus que la norme?
      Qu’est devenu le projet du deuxième gazoduc vers l’Italie? le fameux missile soi-disant algérien?
      Peux-tu nous donner la date du dernier discours de Boutef?




      7



      13
        Anonyme
        21 octobre 2017 - 11 h 58 min

        Notre pétrole???
        Sale mekhzéniste imposteur, dégage de notre site, vas y aboyer ailleurs, nos problèmes internes concernent uniquement les algériens et non pas les esclaves mokokos qui approuvent les actes criminels, terroristes, narcotiques, colonisateurs et j’en passe de leur narcomonarque juif arabe trafiquant de drogue, proxénète de ses sujets consentants, un criminel qui blanchit l’argent de la drogue dans des pays pauvres d’Afrique, qui s’est accaparé indument la descendance du prophète pour s’incruster, soumettre toute une peuplade hybride inculte indigne, et s’ accaparer toute une région d’Afrique du Nord pour y semer de graves problèmes. Balaie devant ta cour connu pour être le plus grand bordel à ciel ouvert de la terre, qu’on appelle Maroc.




        12



        1
    Le Direct .
    20 octobre 2017 - 21 h 55 min

    Si Monsieur Abdelkader Messahel à osé le dire haut et fort en plein conférence au Forum des chefs d’entreprise , cela veut dire qu’il à des preuves formelles et que L’Algérie en à marre de ce Voyou nommé momo6 qui nous inonde chaque jour de son poison ( DROGUE ) par des tonnes , Alors pour cette raison , je le salut pour cette franchise , pour envoyer un message fort à ce faible et lâche roitelet que L’Algérie ne te craint pas et encore moins ceux qui te soutiennent ( France et Israël , tes maitres ) ,et j’ajouterai à ceux qui ne le savent pas ( ? ) que c’est pour des raisons pareil que L’Algérie est une cible permanente par des traitres et des lâches comme ce faible roitelet ce Voyou par excellence et ces semblables .




    74



    10
    Anonyme
    20 octobre 2017 - 21 h 34 min

    Est ce la création au Maroc d’un Ministère pour les affaires africaines qui a fait réagir Messahel?
    Au delà de la rumeur politique, on ne pourra pas dire aisément que les banques marocaines ne font que du trafic. Certes, le Maroc produit du hachich en grande quantité, mais il serait un peu simpliste de qualifier son système bancaire ( un des plus dynamiques de l’Afrique depuis fort longtemps) de blanchisseur d’argent de la drogue. Nous devons œuvrer pour que ce pays ne prenne pas la totalité de la place. Le temps n’est plus aux joutes oratoires. Nos entreprises doivent se réveiller et devenir très réactives.




    23



    40
      Anonyme
      20 octobre 2017 - 22 h 35 min

      Le mokoko que tu es tente de semer le doute dans l’esprit des algériens quant au blanchiment de la drogue par l’intermédiaire de prétendues banque marocaines en Afrique. Nous savons que ce royaume de la drogue dirigé par un narcomonarque n’a pas le sous pour investir quoique ce soit dans les pays africains, le Maroc blanchit l’argent de la drogue via ces soit disant banques marocaines installées dans certains pays africains corrompus du carré de la France Afrique. Ce même Maroc qui a osé et insisté pour ouvrir des banques marocaines en Algérie, mais heureusement qui a essuyé une fin de non recevoir de la part de l’Algérie qui est bien au fait des supercheries marocaines et trafics de drogue marocaine qui inonde le territoire algérien et d’autres pays en Afrique, une drogue marocaine qui inonde le Sahel pour financer les terroristes qui s’y trouve pour maintenir l’Algérie constamment dans en alerte et aussi pour aider les terroristes du Sahel à s’infiltrer sur le territoire algérien. Pour une fois je salue le gouvernement qui enfin se réveille pour dénoncer ce Maroc pourri, misérable, sale et j’en passe qui se la joue un investisseur en Afrique alors qu’il n’a pas le sou, alors les parasites marocains blanchissent l’argent de la drogue via ces soit disant investissement en Afrique avec l’argent sale de la drogue le tout pour influencer certains pays africains a soutenir le colonialisme abjecte marocain au Sahara Occidental. l’Algérie doit passer à l’offensif pour dénoncer le Maroc et ses agissements criminels (financement du terrorisme avec l’argent de la drogue et blanchiment de l’argent de la drogue sur le continent africain) La racaille marocaine est repérable alors pas besoin de te la jouer imposteur algérien pour défendre l’entité terroriste marocaine ton pays le Maroc est maudit il le restera tant et aussi longtemps que cette narcomonarchie règnera sur le Maroc, un imposteur qui se la joue descendant du prophète alors qu’il est le principal pourvoyeur de drogue en Afrique et sur tous les continents, en plus de prostituer son peuple.




      22



      6
        Anonyme
        21 octobre 2017 - 7 h 32 min

        Je suis plus Algérien que toi. Ce disque rayé et cette partition qu’on joue à chaque fois ne nourrit que la couche superficielle de notre cerveau. La compétition dans le commerce international et les affaires ne commence pas par dire du mal de la concurrence, mais par la qualité du produit, du service ou du SAV. L’investissement dans un pays étranger résulte d’accords où chaque partie exprime ses intérêts. Les pays africains sont riches d’experts en économie que le Maroc ne peut pas embobiner facilement. Arrêtons de voir les autres comme des sujets naïfs prêts à se faire endormir facilement. Parlons des faits sur le terrain et des projets. …




        6



        14
          Anonyme
          21 octobre 2017 - 12 h 02 min

          Tu rêves d’être algérien ton maitre, pov esclave mokoko d’un narcomonarque, même dans tes rêves tu ne seras jamais ton maitre algérien. Couchi face aux babouches de ton maitres le narcomonarque un juif arabe de souche qui s’adonne aux trafics de drogue, au terrorisme aux proxénétisme envers ses sujets. Tu pues l’esclave mokoko au point d’empester ce site




          10



          2
    Mus
    20 octobre 2017 - 21 h 33 min

    On peut dire tout mal que l’on veut sur le régime marocain et ses coups fourrés contre notre pays. On est dans notre droit et ce serait de la « légitime défense ». Mais le faire publiquement par Messahel, ministre des Affaires Etrangères ne me semble pas tout a fait judicieux. Sachant qu’a ce niveau, tout ce qui se dit engage l’Etat algérien. Et cette déclaration aux travaux du FCE n’est certainement pas faite pour apaiser les esprits dans la région. Il aurait du, peut être, laisser le soin a la presse de service de le faire sur instigation des autorités. En tout cas, si l’on doit conquérir le marche africain, il y a toute une stratégie a mettre en place. Or le ridicule et l’improvisation affichés lors du premier sommet économique Algérie-Afrique ne rassurent guère sur nos chances de voir nos entreprises aboutir. Pour s’en convaincre, il n’y a qu’a voir comment agissent les autorités politiques algériennes avec l’entreprise. C’est toujours le dirigisme bureaucratique et très intéressé qui « gère » la sphère économique comme dans les temps bénis de l’économie dirigée et centralisée et du baril a 110 dollars. La rente a crée des reflexes devenus une seconde nature chez le régime prédateur et incompétent. Ce dernier se comporte avec l’entreprise comme un rentier. Il sait néanmoins récompenser les « hommes d’affaires » qui arrangent ses affaires et bloquer les récalcitrants qui tentent réellement de travailler pour créer de la richesse et des emplois en Algérie et ailleurs. Dans ce contexte, force est de constater que le protégé du régime, l’artisan Haddad qui ne fait pratiquement rien d’exceptionnel en termes d’investissements ni en Algérie, ni en Afrique, ni ailleurs, a la bénédiction des « décideurs » du régime. Par contre, Rebrab qui ne craint pas d’investir en Afrique comme en Europe et ailleurs, rencontre toutes les peines du monde a travailler dans son pays. La raison est la, facile. Autant M. Haddad passe son temps a financer les campagnes électorales du système et de tirer profit, en contre partie, des marches publics, avec les résultats qu’on lui connait et qui avaient logiquement poussé M. Tebboune a lui adresser les fameuses mises en demeures qui lui ont couté son poste. Autant M. Rebrab refuse de marcher dans la combine au point ou il lui est plus facile de faire des affaires et d’investir a l’étranger que dans son propre pays. Quoi s’attendre avec un tel régime sans foi ni loi? que l’économie algérienne se redresse, se renforce et aille conquérir le marche africain qui est la chasse gardée des Occidentaux et autres Chinois, Indiens, Brésiliens, Russes et j’en passe et depuis des siècles? Faut pas rêver. L’économies algérienne est et demeure, a l’image de ses dirigeants, rentière avec les yeux et les battements du cœur fixés au rythme des prix du pétrole et du gaz. Sans plus.




    20



    74
      Anonyme
      20 octobre 2017 - 22 h 40 min

      Tu dégages de ce site espèce de sale infiltré mekhzénien, ton Maroc pourri est connu pour être le plus grand bordel à ciel ouvert et le plus grand pourvoyeur de drogue au monde. Je salue les vérités dites tout haut par l’état algérien et le peuple algérien. L’Algérie doit passer à l’offensive pour mettre hors état de nuire le voyou criminel, une entité fabriqué par la France qui protège le Maroc dans ses crimes, la France se fait la complice du Maroc dans ses actes criminels.




      58



      6
        Mus
        21 octobre 2017 - 9 h 13 min

        Ton « jugement » ordurier du niveau du ventre et du bas ventre montre a quel point la bille qui te sert de cerveau, si tu en as un, ne tourne pas rond. Quant au Makhzen, il me semble que tu le connais bien car c’est l’endroit ou tu dois te procurer les joints que tu adores fumer. Signé: le fils des Hauts Plateaux, vivier de révolutionnaires de Novembre el ahrar. Pauvre créature analphabete!




        5



        8
      Yeoman
      20 octobre 2017 - 23 h 10 min

      Ce que vous dites vaut pour un état normal, pas pour un pays sous la botte d’un monarque voyou dont la seule et unique raison d’être politique est de nuire à l’Algérie. Des chefs d’état de grandes nations ont accusé, à tort et sans preuves, d’autre chefs d’état de terrorisme et autres maux. Pourquoi devrions-nous nous gêner pour appeler un chat un chat? Après tout, Messahel a eu la délicatesse de ne parler que de la drogue et non de l’autre grande « industrie » du royaume de Mohammed 6. Si c’était l’Algérie qui s’adonnait à ce trafique, personne, et surtout pas le Maroc de moh6, ne se gênerait pour le crier sur les toits.




      37



      2
    Moskosdz
    20 octobre 2017 - 21 h 13 min

    Quitte à trahir,à inonder son voisinage par la drogue,à financer des groupuscules terroristes,à mordre par les mollets,même à s’allier avec le diable s’il le faut,le Maroc rêve de s’enrichir sur le dos des pauvres pays Africains de la même façon que les pays coloniaux du siècle passé.




    72



    13
    Vangelis
    20 octobre 2017 - 21 h 10 min

    Cela va sans dire mais c’est mieux en le disant, dixit un adage de circonstance. Le monde entier y compris l’ONU reconnaissent que le Maroc est le 1er producteur et le premier exportateur de drogues. En Europe aussi le département anti drogues le reconnait aussi. Les USA ont ouvert récemment à Rabat un bureau de la DEA.
    Alors Messahel s’il le dit, c’est qu’il a ses sources et les faits sont tellement évidents qu’il serait malhonnête de les réfuter.
    Récemment aussi Jeune Afrique avait fait une Une : Terrorism born in morocco. C’est la nouvelle activité de ce pays pour faire du chantage à l’Europe.
    Alors oui, le Maroc ne peut pas avoir des fonds à investir qu’autrement de provenance de la drogue. Les pauvres pays africains n’ont pas les capacités techniques de tracer et combattre cet argent sale au contraire de l’Europe et des autres pays occidentaux. A-t-on déjà entendu ou vu des entreprises marocaines investir dans ces derniers pays ? Bien sûr que non. Et pourtant, rien que par référence à la France qui a presque tout dans ce pays, le Maroc serait en droit d’exiger la réciproque en investissant à son tour en France. Mais là rien, nada, nothing, pas un kopec et pour cause, la France a aussi des moyens de tracer l’argent de la drogue et les banques sont tenues de déclarer les sommes suspectes. De fait, il n’y aura jamais d’investissement marocains en Occident mais seulement dans les pays pauvres d’Afrique. Jusqu’à ce que ces derniers se rendront compte de la manœuvre et c’est précisément ce que Messahel fait en tirant la sonnette d’alarme.
    (…)




    72



    12
    Yeoman
    20 octobre 2017 - 20 h 38 min

    C’Est la pure vérité et tout le monde le sait. Même les quelques marocains ayant le courage de parler le répétent depuis des années.




    68



    11
    Jean_Boucane
    20 octobre 2017 - 20 h 35 min

    Il a dit une chose de qualité face aux chef d’entreprises… il leur a dit ne soyez pas impressionné par la propagande du Maroc, il sait que c’est du vent! Il a meme rajouté que c’est des chefs d’Etat africains qui lui disent qu’ils font transiter leur drogue! Le pire c’est quand il a parlé des banques marocaines, il a dit son seul but et de blanchir de l’argent par ci par la, l’Algerie a d’autres ambition tout simplement parce qu’on est l’Algerie!
    Notre pays est en train de prendre conscience de son potentiel, on arrive step by step et cela va se faire ressentir rapidement!!!
    Bravo a Messahel, en peu de mot, il montre qu’il faut attaquer de partout!!! maintenant, l’Algerie nouvelle arrive!!!




    62



    13
    Adda
    20 octobre 2017 - 20 h 29 min

    Messahel en fin diplomate ne dit pas ça pour rien.Peut-être que toutes les chancelleries du monde pensent la même chose mais ne le disent pas pour ne pas frustrer …. la France




    56



    12
    TARZAN
    20 octobre 2017 - 19 h 38 min

    j’étais le premier à le dénoncer quand le maroc investissait des milliards d’euros en afrique (ethiopie, nigeria, etc.) il faut préciser que ces investissements de l’argent sale est aussi colombien car la drogue colombienne transite par le maroc. et que des pays comme la france et israel protègent et couvrent le maroc dans ses opérations financières douteuses




    61



    14
    HANNIBAL
    20 octobre 2017 - 19 h 30 min

    ( ils font dans le blanchiment d’argent du haschich et la Royal Air Maroc transporte autre chose que des passagers .)
    El mar’ok exporte de la drogue et des prostitués 1er dans la criminalité dans tout les domaines du vice une
    calamité pour l’Afrique et surtout a notre frontière Ouest avec tout les attentats que les mar’oké ont commis
    en Europe et ça joue au colonialiste au Sahara Occidental nous devons etre vigilants ce prédateur qui peut faire
    croire qu’il est amir a ses sujets soumis prechant dans son lupanar et vivant de stupre et de lucre nul n’est besoin
    de faire un dessin de ce royaume des mirages je me demande quand va t’il etre mis au banc des nations ? et un jour voir mongol VI une paire de menottes aux poignées et qu’on peut surnommer momo VI roi des drogués .




    38



    16
      Ali
      20 octobre 2017 - 20 h 24 min

      … être mis au ban (du verbe bannir) des Nations, le banc est un siège collectif.
      … menottes aux poignets (la poignée est le contenu du poing)
      Salutations.




      16



      9
        HANNIBAL
        20 octobre 2017 - 21 h 54 min

        Ali
        20 octobre 2017 – 20 h 24 min .
        J e ne peux réfléchir comme un lèche babouches
        en toute correction si il y a une faute .




        13



        5
    Anonyme
    20 octobre 2017 - 19 h 09 min

    je l’avais dit il y a une année déjà. un pays qui n’a pas de quoi faire nourrir son peuple investit des milliards de dollars en ethipie, au nigeria et veut faire rentrer à la cedeao, il n’y a que les naifs qui pensent que cet argent vient d’ailleurs que du trafic de la drogue. j’avais écrit ici même sur ce site, que le maroc est en train de blanchir l’argent de la drogue avec la complicité d’israel et de la france en afrique.




    70



    14
    Algérie Authentique
    20 octobre 2017 - 19 h 05 min

    bravo ya lefhel! tous ceux qui nous lisent et qui s’intéressent à notre Algérie héroïque debout malgré l’adversité tous azimuts, doivent savoir que le maroc est un État voyou qui s’appuie sur le trafic de drogue , la prostitution à l’échelle mondiale , la fourniture et le sponsoring de terroristes internationaux, l’occupation et le pillage du sahara occidental, un territoire colonisé pillé et dont la population est assassinée ! ce pays pratique aussi le pillage culturel de ses voisins dont il se prévaut ostensiblement, distillant des mensonges à l’échelle mondiale au mépris de l’Histoire et de l’identité sacrée des peuples! Il est temps d’arrêter ces voyous!




    45



    14
    Gatt M'digouti
    20 octobre 2017 - 18 h 41 min

    Enfin un sursaut d’honneur! Enfin un
    …shoot ! On a failli attendre mr Messahel.
    Denoncez partout, Onu, Oms et surtout l’Unesco ( la bonne blague),la culture la production et la distribution du hashish par le maroc et mettez la france et les autres dans la gene. Mettez les nus devant leurs peuples leurs jeunes qu ils sacrifient au nom du dieu mamon.
    Ce que vous dites n’est que verite et facilement verifiable contrairement a leurs mensonges ehontes.




    45



    9
    Benhabra brahim
    20 octobre 2017 - 18 h 18 min

    Les zaama « hommes d affaires » entaa el marroqui,sont connu pour agir comme des hyenes!!….parceque pour eux quand ils attaquent,le client n est pas une opportunite mais …………………une proie.Ils attaquent en meute,prennent le peu de viande qu il y a,et apres quoi…….,il ne laissent que la carcasse.




    52



    12
    lina
    20 octobre 2017 - 18 h 13 min

    bien dit…la narcomonarchie, de momo 6…ne peut être comparée à l’algerie…




    45



    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.