Comment le Tchad de Déby aide Israël à se positionner près de nos frontières

Tchad Déby
Idriss Déby reçu à Tel-Aviv par Benjamin Netanyahou. D. R.

Par Sadek S. Après plus de quatre décennies de rupture des relations diplomatiques, le président tchadien, Idriss Déby, s’est rendu ce dimanche en Israël où il a rencontré le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. Le Premier ministre et le président du Tchad se sont réunis en privé avant de se retrouver dans l’après-midi pour une conférence de presse conjointe.

Benyamin Netanyahou a indiqué lors de cette conférence de presse, organisée dans ses bureaux, que cette visite permettra de reprendre «une coopération qui a été suspendue». «La coopération entre les deux pays portera notamment sur la lutte contre le terrorisme, un objectif que nous avons en commun. Israël revient en Afrique et l’Afrique revient en Israël», a-t-il dit.

Le président tchadien a précisé que «la perspective de reprise des relations diplomatiques n’occulte pas le problème palestinien». «Le Tchad est profondément attaché au processus de paix entre Israël et la Palestine», a-t-il affirmé. «Nous entrons dans une nouvelle ère de coopération», a toutefois salué Déby. Netanyahou a, par ailleurs, évoqué les changements dans le monde arabe, rappelant sa visite récente à Oman et annonçant qu’«il y aura très bientôt d’autres visites dans des pays arabes».

Cette rencontre, explique la presse israélienne qui rapporte l’information, «s’inscrit dans le contexte des multiples efforts diplomatiques menés par Benyamin Netanyahou au cours des dernières années afin d’établir ou de rétablir des relations avec plusieurs pays africains».

Les relations entre Israël et le Tchad avaient été rompues en 1972.

S. S.

Comment (67)

    Vroum Vroum 😤..
    27 novembre 2018 - 12 h 31 min

    A mon avis que l’Entite Sioniste cherche à se rapprocher du Tchad pour nuire l’Algérie ne va pas s’en en subir les conséquences direct en Palestine occupé…je pense que l’entité sioniste en est consciente et que sa marge de manœuvre est reduite à seulement exister par le relationnel aléatoire avec certains dirigeants de passage et non de manière concrète car pour des relations véritable il faut que le Peuple en soit convaincu , je pense que l’entité sera vaincue , dans le temps , et la Palestine retrouvera son unicité composé de Musulmans, Juifs et Chrétiens par la preuve que le Sionisme n’est qu’une idéologie sans racine voué à disparaître . .comme toute idéologies déviants tel le Wahabisme Antropomorphiste…Le Sionisme est comme le Communisme , Capitalisme , Wahabisme , Scientologie , une bulle limitée dans le temps car sans consistance . .Le Temps fera le reste . .

    1
    4
    Anonyme
    26 novembre 2018 - 22 h 14 min

    Si l’étatb vouyou hors la loi était une vraie démocratie comme ils le prétendent Natanyahou serait actuellement en train de croupir dans une prison pour corruption. Puisque ce 1er ministre « est suspecté d’être impliqué dans plusieurs affaires de corruption. » « Netanyahu a vu la police recommander, le 13 février, son inculpation dans deux dossiers de corruption, »… »d’autres affaires risquent de le rattraper. Son nom est évoqué dans au moins trois autres dossiers sur lesquels la police enquête toujours. »

    ceci dit, ce corrompu ne vaut pas mieux que les autres corrompus africains….ces corrompus qui ont été placés au pouvoir par les puissances mondiales corrompues, notamment FaFa pour assurer le pillage prolongé des ressources et les positions géostratégiques.
    Et ceux qui montrent un peu de résistance, alors ils leur créent des conflits armés et leur sèment le terrorisme, ensuite ils viennent leur proposer leurs aides pour combattre le terrorisme qu’ils ont eux mêmes fomenté….tout ça bien sûr, se fait avec la connivence et la complicité des vauriens qui ont vendu leur âme aux diables.

    Le Tchad est une chasse gardée des français qui sont eux mêmes gouvernés par la Crif.

    « dans plusieurs états africains, une convention secrète de maintien de l’ordre a été signée, dès les années 60, pour garantir aux potentats locaux la tranquillité. Une sorte d’assurance-vie ou plutôt d’assurance de conserver le pouvoir. Comme Rue89 le révélait en juillet 2007, ces textes secrets prévoient une intervention, à la discrétion du président de la République française, en faveur des présidents africains qui en font la demande :

    ? Premier point : la France « peut » intervenir, mais n’a aucune obligation de le faire. C’est à la discrétion du président de la République française, seul décisionnaire sur ce sujet. La demande passe par l’ambassadeur de France.
    ? Deuxième point : c’est le chef de l’Etat africain qui formule sa demande « dans une situation particulièrement grave ». Laquelle situation n’est pas plus détaillée : il n’est pas fait mention d’agression extérieure ou de menace quelconque. Les termes restent suffisamment vagues pour justifier toute demande.
    ? Troisième point : le commandement des troupes locales et l’usage du feu sont immédiatement transférés à l’officier français envoyé sur place.
    Ces textes seraient toujours en vigueur, si l’on en croit du moins les explications données en mars 2006 par le général Henri Bentégeat au Sénat, qui venaient compléter ces propos de 2002 tenus à l’Assemblée nationale :

    « Personne n’imagine aujourd’hui une application des accords de défense en dehors des situations ne correspondant pas à une agression extérieure, même si certains accords de défense passés par la France comportent des clauses secrètes prévoyant des cas d’intervention plus larges. »
    En résumé, si la France n’intervient pas, ce n’est pas parce que le cadre réglementaire le lui interdit, mais bien sur une décision politique. Un sujet auquel le législateur devrait s’attaquer, car ces textes semblent bien obsolètes dans le contexte actuel.

    L’histoire du Tchad prouve que les nouveaux accords des années 70 n’ont rien changé à la conception foccaro-gaulliste de l’Afrique. Aussitôt conclus, les nouveaux accords de coopération vont se doubler d’un dispositif ad hoc baptisé Dami, pour Détachement d’assistance militaire et d’instruction. Officiellement, il s’agit de promouvoir une coopération plus légère, plus efficace et plus professionnelle.

    En fait, les Dami, composés de troupes issues des forces spéciales -très souvent les 1er et 8e RPIMa-, vont devenir des unités de renseignement et de protection du pouvoir en place. Placés du sommet à la base de la hiérarchie de l’armée tchadienne, les conseillers Dami forment une chaîne de commandement parallèle à la hiérarchie officielle. Cela permet à la France de maintenir ou de changer les dirigeants en place, avec l’intervention discrète de la DGSE si nécessaire. Hissène Habré, puis Idriss Déby en sont les exemples achevés.
    Ainsi, au printemps 2006, lors d’une précédente tentative de coup d’Etat, Idriss Déby fut protégé par un petit Dami composé d’hommes du 1er RPIMa. Des « gros » -leur surnom dans le milieu- pour assurer une protection personnelle au chef de l’Etat. Aujourd’hui, cette protection a disparu. Nul hasard. La coopération militaire est donc loin de jouer son rôle officiel, dont l’objectif est ainsi décrit sur le site de l’ambassade de France :

    ? « Accompagner d’une part l’armée nationale tchadienne dans sa réorganisation conforme à la stratégie nationale de bonne gouvernance.
    ? Conforter d’autre part sa capacité à garantir la souveraineté de l’Etat tchadien. »

    Au sud du Sahara, la « bonne gouvernance » est toujours aussi fluctuante.

    Ce Débyle n’a pas le choix, ou il reprend ses relations avec l’état voyou ou bien il saute par un court-circuit.

    11
    4
    Sofiane
    26 novembre 2018 - 22 h 01 min

    On dit la palestine فلسطين pas israel les sionistes, veulent injecter leurs satané de mentalité dans les esprits des personnes.

    9
    5
    karimdz
    26 novembre 2018 - 20 h 17 min

    «La coopération entre les deux pays portera notamment sur la lutte contre le terrorisme, un objectif que nous avons en commun. Israël revient en Afrique et l’Afrique revient en Israël», tout es dit dans cette phrase par le criminel de guerre en exercice metenneyahou.

    Nous savons pertinement que le terrorisme du daech est fabriqué par isra hell et l amérique et qu’il a pour but de diviser pour régner et voler les richesses des pays victimes du projet machiavélique sioniste.

    Notre pays doit effectivement être vigilant, sur le plan de la protection du pays, et ses frontières, mais également au niveau de l’union africaine, car isra hell fait la léche à un certain nombre de pays africains pour prendre pied politiquement et imposer sa propagande. Il faut mettre en garde les pays africains qui se laisse emporter par les sirènes isra hell liennes, l’objectif n’est pas l’entraide économique, mais bien la division, des guerres et le chaos.

    Que peut espérer le tchad de ses relations avec l’entité sioniste, des miettes, mais une coopération militaire accrue qui ne satisfait que les desseins du sionisme. La référence au problème palestinien évoqué par le président tchadien, dans la conférence de presse tenue dans le QG de la kommandantur isra hell lienne, a été dicté par le gourou metennyahou pour faire croire à une démarche authentique de ce pays africain, qui n’est finalement qu’une marionnette.

    C’est enfin, une nième opération de communication de l entité sioniste, pour normaliser son image dans le monde entachée par l’occupation de la Palestine, et son lot de crimes.

    15
    5
    Projection
    26 novembre 2018 - 20 h 15 min

    J’essaie de faire de nouveaux amis sans utiliser Facebook, mais en utilisant les mêmes principes.
    Chaque jour, je marche dans la rue et raconte aux passants ce que j’ai mangé, ce que je ressens en ce moment, ce que j’ai fait la veille, ce que je ferai plus tard et avec qui. Je leur donne des photos de ma famille, de mon chien et de moi entrain de jardiner, mais aussi des photos quand je démonte des choses dans le garage, quand j’arrose la pelouse, ce que je mange et des choses de ce que tout le monde fait tous les jours.
    J’écoute aussi leurs conversations. Puis je leur donne le « pouce levé » et je leur dis que je les aime.
    Et devine quoi? Ça marche!
    J’ai déjà quatre personnes « qui me suivent »:
    Deux policiers, un enquêteur privé et un psychiatre.

    *******

    18
    3
      Anonyme
      27 novembre 2018 - 23 h 35 min

      Le plus scandaleux ce n’est pas que tu leur racontes ta vie, c’est que tu dis que tu les aimes! Sans vergogne.
      Ça, ça mérite la camisole de force et ensuite, direction la prison médicalisée, la cellule capitonnée, les électrochocs, peut être la trépanation. Bon courage, tu vas t’en sortir !

      2
      1
    L'échiquier mondial
    26 novembre 2018 - 19 h 57 min

    Faisons au plus simple.
    Qui a t’il au Tchad. !!! des base militaire française avec soldats avions de guerre et autres armements classiques.
    Peuvent ils les utilisées contre l’Algérie !!!
    Impossible ils ne font pas du tout le poids même si les sions venaient les épaulés avec leurs avions et autres bric à vrac.
    Plusieurs pays sont également à nos frontières pour des raisons similaires.
    Lesquelles !!!
    Espionnès l’Algérie pour découvrir des failles qui serviront à y introduire des terroristes des armes et y menés des opérations de commandos pour y perpétrés des attentats avec l’aide de leurs contacts en algérie , composées de radicaux extrémistes et de marocains fondus dans les masses populaires.
    Et ils attendent une implosion sociale pour y pénétrés physiquement d’abord pour galvanisées les esprits faibles et naïfs pour un résultat à la syriennes ou comme d’autres pays tombés dans les pièges de infiltrés.
    S’en suivra là pénétration de dizaines de milliers de takfiristes notamment des voisins de l’Algérie pour enfoncer le clou.
    Les élections de 2019 fait partie de l’une de leurs pistes.
    De front personnes n’essayera de nous chercher la petite bête.
    Mais ils essayeront de manière insidieuse sournoise par traîtrise.
    Nous sommes de plus en plus encerclées comme l’Iran et les russes l’ont fait au sions.
    Ils sont définitivement coincés.
    Jeux échec et mat.

    60
    1
    Anonyme
    26 novembre 2018 - 19 h 48 min

    Ben Yamin Netanyahou va se vanter aupres de tous les pays africains de sa derniere visite chez le sultan connu pour etre un homosexuel jusqu a la moelle reste celibataire sans enfant jusqu a ce jour.Netanyahou a declare:
    « Netanyahou a, par ailleurs, évoqué les changements dans le monde arabe, rappelant sa visite récente à Oman et annonçant qu’«il y aura très bientôt d’autres visites dans des pays arabes». » Ces prochaines visites seront au Soudan de Omar El Bechir dont les soldats combattent aux cotes des Saoudiens au Yemen,et au Bahrein » .Omar el Bechir grand allie du Qatar et de l Arabie.c est a travers le Soudan que les terroristes de Daech arrivent en Lybie.Et bientot il sera l allie d Israel….Soyons tres vigilents.

    8
    2
    winbiha
    26 novembre 2018 - 19 h 08 min

    L’Algérie se bloque elle-même en se montrant le seul pays anti-Israëlien…nous en sommes perdants sur toute la ligne.
    Chaque pays est libre de choisir ses relations.
    C’est la France les golfs et le Maroc qui nous barrent le route de l’épanouissement économique.
    Nous sommes victimes d’un système naïf, corrompu et archaïque.
    Maintenant que la DEMOGRAPHIE, la religion et l’Arabisation nous ont bien lesté je ne vois pas d’issue favorable.
    L’Algérie, pays aux éternels projets redondants.

    13
    31
      Tredouane
      26 novembre 2018 - 20 h 23 min

      Excusez moi mais,nous ne sommes pas le seul pays anti sioniste théocratique et raciste,c’est purement une question de droit internationale pour le rétablissement du Peuple Palestiniens dans ces droits légitimes et légale.

      13
      5
      Nadma
      26 novembre 2018 - 22 h 23 min

      @Wahiba. L’Algérie n’est pas le seule pays anti-israëlien il y en bien d’autres c’est à dire tous les pays qui se respectent, cela étant dit en quoi l’Algérie est elle perdante en étant anti-sioniste, nous perdons quoi au juste? Et comme vous rajoutez si bien, eh oui chacun est libre de choisir ses relations et l’Algérie aussi. La France, le maroc et les microbes du golf ne nous barrent aucune route ce sont des minables perdants, ils ont des dettes abyssales, ils ont perdu toutes les guerres qu’ils ont imprudemment engagées et ont perdu jusqu’au moindre respect pour eux mêmes ce en quoi ils ont raison. Quand à la démographie, la religion et l’arabisation ?… excusez moi camarade mais vous avez l’air de débarquer des années 70. Les projet algériens sont des projets très concrets et très réalisables contrairement aux projet chimériques des pays que vous avez cité.
      Il faut revenir au présent vous savez.

      12
      2
      Farid1
      26 novembre 2018 - 23 h 27 min

      Si nous sommes perdants étant anti israélien, je ne vois ce que les pro israéliens ont gagné….
      Au contraire je dirais plus on en s’éloigne le mieux ça sera

      9
      2
    Brahms
    26 novembre 2018 - 18 h 48 min

    Les bamboulas vont toujours là où il y a de l’intérêt. Ils vendraient père et mère pour ramasser de l’oseille. Les juifs ont organisé la traite des noirs pendant 4 siècles pour les fourguer dans des champs de coton (traite des négriers). La plupart des diamants vendus à Anvers en Belgique via Dubaï et la place Vendôme à Paris viennent du Congo et alentours et sont encore organisés par des juifs.

    22
    6
    numi
    26 novembre 2018 - 18 h 16 min

    Que le pouvoir fasse très attention a cette histoire d’UMA.
    Israël de retour en Afrique ! La blague
    Frontières fermés, même avec l’UMA. C’est pas le moment.
    Que les autres pays fassent ce qu’ils veulent. Ils ne pourront pas dire je ne savais pas quand la chute arrivera.….
    Les palestiniens ne peuvent compter que sur eux. A eux de prendre leur destin en main.

    14
    صالح/ الجزائر
    26 novembre 2018 - 16 h 54 min

    Le drapeau d’Israël orne les quartiers les plus chics du Caire et d’Amman .
     » L’Autorité palestinienne  » maintient la sécurité d’Israël et l’aide à éteindre les incendies de ses forêts .
    Le Sultan d’Oman , Qabous , a reçu dernièrement dans la capitale de sa monarchie le premier ministre israélien .
    Le Président des EUA , en expliquant pourquoi il défend farouchement le prince héritier , qui a ordonné l’assassinat du journaliste saoudien au consulat de son pays à Istanbul , a déclaré récemment aux journalistes : « Si vous prenez le cas d’Israël, Israël aurait de gros problèmes sans l’Arabie saoudite » . « Alors, qu’est-ce que ça veut dire, Israël va partir ? Vous voulez qu’Israël parte ? Nous avons un allié très important : l’Arabie Saoudite ».
    « La solidarité du Hamas avec le gouvernement iranien est incompatible avec l’inquiétude des pays du Golfe et des pays arabes face à l’ingérence régionale de Téhéran », a déclaré mardi soir sur Twitter le ministre des Affaires étrangères des EAU, Anwar Gargash.
    La Fédération internationale de judo (FIJ) n’a plus d’objection à ce qu’Abu Dhabi organise du 25 au 27 octobre son tournoi de judo. Concrètement, cela veut dire que les autorités émiraties ont fini par accepter que des athlètes israéliens concourent chez elles avec leur drapeau et hymne national
    Un journal américain a révélé ainsi, en juin dernier, que les deux pays ont entretenu durant ces deux dernières décennies «des relations secrètes mais extrêmement étroites qui se seraient concentrées dans une grande mesure sur la collaboration dans le domaine des échanges en matière de renseignement et de la sécurité».
    L’Emir du Qatar : « Israël doit être félicité pour toujours vouloir la paix
    Le Tchad de Déby ne peut plus être arabe que les Arabes .

    29
    7
      صالح/ الجزائر
      26 novembre 2018 - 19 h 01 min

      Pour TEL QUEL du 23 au 29 novembre 2018 : « les affaires ‘’secrètes » israélo-marocaines sont de plus en plus visibles, alors que […] le Maroc appelle de plus en plus à la ‘’normalisation économique’’ ». Sur les vingt-deux partenaires commerciaux africains d’Israël, le Maroc se situe parmi « les quatre premiers pays desquels Israël » importe. Le média évoque ainsi le géant israélien de la technologie agricole, Netafim, qui a « crée une filiale de 2,9 millions de dollars au Maroc, créant ainsi 17 emplois ».

      25
      1
        Anonyme
        28 novembre 2018 - 21 h 34 min

        Errjal tekssèb wa ichmiate tahssab.

    mouatène
    26 novembre 2018 - 16 h 16 min

    idriss a besoin d’argent pour se maintenir encore plus longtemps et natanyahou a besoin du sol tchadien pour faire perdurer l’état sioniste. l’un prévoit son avenir quant à l’autre il prévoit l’avenir du peuple juif. et c’est là !!! la grande différence !!!

    17
    4
    Anonyme
    26 novembre 2018 - 15 h 12 min

    Juste hier FAKHAMATOUHOU ÉFFACÉ LEUR ARDOISE DE LA DETTE AFRICAINE….. AUJOURD HUI ILS PISSENT SUR SON GESTE …..Alors que nos propre citoyen meurent de faim…… YAKHI RACA YAKHIÉÉÉ

    26
    8
      Anonyme
      26 novembre 2018 - 16 h 35 min

      Anonyme
      26 novembre 2018 – 15 h 12 min
      Les sud africains sont comme ça, argent oui, ingratitude oui, reconnaissance et remerciement NON, ils ont une mentalité particulière qui ne convient pas.

      13
      2
    Mobel
    26 novembre 2018 - 14 h 57 min

    Israël est déjà à nos frontières, le Maghzen!

    20
    6
    LE NUMIDE
    26 novembre 2018 - 14 h 27 min

    POURQUOI voulez-vous que le Tchad rompe avec Israel alors que Riad s’allie avec Elle comme tous les royaumes arabes et le Khadem el haramine passe ses soirées avec Netanyahou achète ses armes pour tuer mes Yemenites chez Jared Kuchner .. on veut rouler les africains noirs après avoir rouler les berbères , les kurdes , les perses les turcs et les autres peuples aadjams .. les arabes et les juifs s’allient contre les perses au moyen orient au nom du soit-disant Sunnisme et on vient nous chanter la chanson du BLA BLA …Israel serait-il devenu un état Sunniste ? et TRUMP ABOU TRUMBITA un calife de Koreiche ?? ridicule !!! LA SEULE POLITIQUE QUI SAUVERA l’Algérie de demain : c’est le nationalisme berbère algérien sur la base d’un régime militaire et discipliné fort et bien armé . Le reste ce n’est que du TOC !!!

    37
    11
      Anonyme
      28 novembre 2018 - 0 h 30 min

      C’est exact on ne peut pas en vouloir aux africains de refuser la soupe israélienne que les arabes sont eux mêmes en train de laper, mais il faut reconnaitre que arabes ou Africains, ils y vont tous en courant.

    Anonyme
    26 novembre 2018 - 13 h 00 min

    Idris Deby est une poussiere en orbite ,l Algerie est un gros morceau pour lui et pour ses semblables

    35
    10
    Anonyme
    26 novembre 2018 - 12 h 50 min

    Tout ce qu’entreprennent les islamistes est louche,même quand ils lapident la stèle de Satan à la Mecque .

    18
    10
    Brahms
    26 novembre 2018 - 12 h 43 min

    Le fils de ce Président Tchadien est mort à Paris. Il faisait la bringue dans les boites de nuit parisiennes avec 50 000 €, dans les poches accompagné régulièrement de 02 femmes bien roulées. Des délinquants l’avaient repéré et l’ont arrosé avec de la mousse d’extincteur à incendie dans le sous sol, de son immeuble où il venait se garer avec sa splendide Mercedes. Les voyous l’ont pris et aboule le fric par ici, ton papa t’en donnera. Voilà, le résultat de ce lascar.

    31
    4
      anonyme
      26 novembre 2018 - 16 h 41 min

      Brahms
      26 novembre 2018 – 12 h 43 min

      Mais leurs mendiants ils les casent en Algérie tout en pleurant aux organisations internationales comme quoi leur expulsions ont eu lieu dans des conditions inhumaines !!!!

      Aussi on n’a pas oublié l’arnaque des pèlerins algériens par un tchadien qui a pris la fuite avec des millions des algériens.

      20
      2
    Flicha
    26 novembre 2018 - 12 h 32 min

    Ce n’est que le Deby!

    Je propose que Mokri et autres clampins en Algérie, prennent ka défense de leur patrie, mais attention pas à travers la presse patriotique.

    9
    2
    Nadjma
    26 novembre 2018 - 12 h 15 min

    Cette alliance ne date pas d’aujourd’hui Idris Deby a toujours été le serviteur des français et des juifs par conséquent. Mais que les juifs achètent tous les africains qu’ils veulent cela ne changera rien, depuis le temps que la france occupe de fait ces pays qu’ont ils pu faire tous autant qu’ils sont à part nous guetter et nous observer. Il est vrai qu’ils ont réussi cette affaire de migrants qui est un véritable acte de guerre mais il est réversible, rien d’insurmontable. Ils pensent nous impressionner avec le Tchad ? nous sommes entourés d’ennemis alors lequel d’entre eux est plus impressionnant que l’autre? Un vent de panique souffle sur les adeptes de satan leur fin est proche c’est pour cela qu’ils exhibent d’un coup leurs complices et serviteurs de toujours un par un comme si on ne les connaissait pas. ils étaient bien plus dangereux quand ils tramaient en silence. Ce que semblent ignorer les adorateurs du diable c’est que le diable trompe toujours ceux qu’ils lui font confiance.

    34
    2
    Vroum Vroum 😤..
    26 novembre 2018 - 11 h 59 min

    Idriss Déby un petit homme insignifiant ..juste un en cas ..et quand «  »une Puissance comme Israël «  » saute de joie devant le petit Idriss Déby cela prouve que Nethaniaou et son faux État Israël sont toujours à la recherche de reconnaissance 70 ans après leur Hold-up sur la Palestine !!…Celà démontre le désarroi dans lequel se trouve le Faux État Israël face au monde et surtout face aux Palestiniens qui 70 ans après l’agression Sioniste Usurpateur continuent le combat pour retrouver leur Pays la Palestine et leur indépendance en ejectant les Sionistes voleurs hors de Palestine ….Le combat continu et ne s’arrêtera que lorsque l’entité Sioniste sera vaincue…La Tourmente est dans le Coeur de l’entité Sioniste ..

    35
    6
      Tredouane
      26 novembre 2018 - 18 h 25 min

      Vroum Vroum salut,juste une chose ne jamais sous estimé un état souverain.cordialement.

      2
      1
        Vroum Vroum 😤..
        27 novembre 2018 - 2 h 34 min

        Hello Tredouane…je n’implique pas l’Etat Tchad mais son représentant Idriss Déby qui s’est assis sur le Droit international et celui des Palestiniens en officialisant sa rencontre avec Nethaniaou représentant un Faux État Israël ne reposant sur aucune base Juridique ni Droit international car Autoproclamé par une entité sioniste en effaçant un Peuple et un Pays la Palestine..Donc le petit Idriss Déby a tout faux et trahis le Droit international ..Cordialement.

    Anonyme
    26 novembre 2018 - 11 h 33 min

    Israel est une réalité et c’est une puissance militaire et économique incontournable dans le proche orient ,rien ne sert à se cacher la tete dans le sable.L’Arabie saoudite est le chef d’orchestre des pays arabo-musulman .Quand l’Arabie saoudite commencera la partition avec Israel tous les pays arabes vassaux suivront y compris l’Algérie arabe et musulmane.

    16
    54
      Muh Amazigh
      26 novembre 2018 - 12 h 05 min

      « Algérie Arabe et Musulmane » !!!!!
      c’est par décret ou quoi ?

      30
      19
        Anonyme
        26 novembre 2018 - 12 h 30 min

        C’est l’Algérie arabe et musulmane artificielle qui suivra pas l’Algérie authentique.

        26
        12
          retard
          26 novembre 2018 - 12 h 52 min

          Si c’est Arabe et Musulmane cela veut dire qu’il n’y a aucun espoir de développement !
          Deux boulets.
          Ce n’est pas au pays d’être musulman, mais c’est à chaque personne de choisir ou de changer une religion s’il en désire une !!!

          25
          13
      Anonyme+
      26 novembre 2018 - 16 h 56 min

      @Anonyme 11h33. Faux pronostic, Israël n’est pas une puissance dans les faits mais jouit des forces occidentales tout comme l’Arabie saoudite. Ils sont tous les deux en plein marasme car ils commencent à voir la fin de leur forfaiture, on ne s’est pas battu pour rien nous les algériens et les syriens, on s’est battu et on a gagné.

      12
      3
        Anonyme
        26 novembre 2018 - 18 h 09 min

        Rêve, c’est pas interdit.

        1
        8
        Iwen
        27 novembre 2018 - 1 h 37 min

        Anonyme+
        C’est bien ce que je voulais dire, c’est trop d’importance qu’en leur accord, c’est nous même qui sommes leurs publicité, c’est nous qui faisons leurs propagande et tout ça, par des  » on dit que  »  » il parait que « .

        Nous sommes nos propres bourreaux, chacun à son niveau !

    Yiwen
    26 novembre 2018 - 10 h 55 min

    Lorsqu’on donne une très grande importance à une personne, ou à un pays, ce dernier, aux yeux des autres, et surtout, aux yeux de ladite personne, a tendance à y croire, et donc, puisque par le biais des ragots, des « on dit que » par ce mécanisme, on tend à développer ce sentiment de supériorité alors, c’est donc cela veut dire que de par notre ignorance, on a tendance à en rajouter et à nous faire peur, quand ce n’est pas nous directement, ce sont nos frères que nous menons par la mensonge d’ignorant que nous leurs versons à chaque poste ou article !

    Cela dit, ce qui est bien, c’est que ceci permet de connaitre qui est qui

    9
    4
      Samir
      26 novembre 2018 - 11 h 29 min

      Mais comment faire pour donner de l’importance a nous memes pour devenir « grands » ? Les autres suivent leurs interets pendant qu’on s’occupe de l’interet des autres.

      17
      3
    Rabah
    26 novembre 2018 - 10 h 17 min

    Aucun soucis a se faire la dessus car c’est le but et le travail de MBS a alger qui sera recu en grandes pompes.

    20
    3
    Anonyme
    26 novembre 2018 - 9 h 47 min

    Vous ne ressemblez guère à un conseiller d’un président de la république.
    L’Algérie a envoyé et envoie à ces pays de l’argent des produits alimentaires des produits de soins chouchoute leurs mendiants agressifs abrite leurs délinquants futurs gangs en TERRE algérienne….question ce qu’ils veulent de plus qu’ils viennent tous s’installer chez nous.

    33
    6
    Vangelis
    26 novembre 2018 - 9 h 44 min

    On se plaint que des pays africains s’allient entre eux ou encore avec d’autres sans pour autant en faire de même.

    Les représentants algériens ne côtoient leurs homologues africains qu’à l’occasion des sommets de l’U.A. On n’a jamais vu un chef de gouvernement ou un M.A.E allez discuter des éventuels accords à monter pour une bénéfique réciprocité, sauf au Mali et quelques fois au Niger mais pour ces derniers c’est l’actualité du moment (migrants et terrorisme) qui les fait visiter par les envoyés de fakhamatouhoum.

    Cette inertie dans la politique internationale de l’Algérie ne rapporte pas grand chose. Elle est effectivement encerclée sans qu’elle ne se réveille à l’image de l’endormissement de son timonier sur fauteuil à roulettes.

    L’Algérie est  » visitée  » surtout par les européens pour son marché d’importations tous azimuts. En passant, on caresse dans le sens du poil ses dirigeants en leur faisant avaler la couleuvre de l’expérience en matière de terrorisme.

    De fait, le pays, et donc les citoyens, est pris dans une espèce de nasse interne et externe. A l’intérieur on ne pense qu’à dépouiller le pays de ses richesses et à l’extérieur, personne à l’horizon pour le défendre. Le tout grâce ou à cause de qui ? La réponse est dans la question.

    31
    12
      PREDATOR
      26 novembre 2018 - 12 h 36 min

      @Vangelis
      26 novembre 2018 – 9 h 44 min

      Très tres bien résumé Vangelis

      5
      1
    Anonyme
    26 novembre 2018 - 9 h 24 min

    il ne faut pas oublier que l’Algerie est entourer de nids d’espions qui travail pour le compte d’israel sans oublier les satellites et l’internet donc on peut dire qu’ils sont avec nous, et qui detient au niveau international la majorite des banques ainsi que la gestion de la reserve americaine?

    24
    9
    Abdelmalek CHAIB
    26 novembre 2018 - 9 h 22 min

    Comment se fait-il que votre journal électronique ne rapporte aucun article sur ce qui se passe actuellement en France relative aux manifestations presque quotidiennes des « Gilets Jaunes » d’où on peut appeler « l’Automne Européen » comme titre?
    Eux (journalistes et médias) de ses pays n’ont pas hésité à couvrir les soulèvements des peuples arabes appelés « Printemps Arabe »…

    34
    12
      Vangelis
      26 novembre 2018 - 9 h 51 min

      A la limite, on s’en fiche. L’article parle de l’encerclement de l’Algérie par des pays hostiles.

      En France, des manifestations ont lieu alors qu’en Algérie, elles sont interdites.

      La France est une puissance nucléaire et siège au C.S de l’ONU et a don voit aux divers chapitres internationaux, l’Algérie rien,  » parole  » de muet.

      La France cherche à être au top des nations, l’Algérie est enfoncée dans la gadoue jour après jour et n’entend que des paroles creuses par ceux qui la  » gouvernent  » et qui la volent.

      Rien que pour ça, AMHA, je préfère qu’on tente de donner un coup de pied dans ce panier de crabes algérien que de s’occuper de l’ailleurs alors qu’il y a tant de choses à dénoncer.

      28
      10
    Assya
    26 novembre 2018 - 9 h 22 min

    Nous sommes séparés naturellement de l’Afrique noire par un désert très vaste, normalement infranchissable (sauf par les populations africaines que rien n’arrête) et nous sommes 2 mondes différents, aucun lien (histoire, culture, traditions, ..) entre les algériens et les subsahariens. L’invasion de l’Algérie par les mendiants et pseudo travailleurs subsahariens est accélérée et encouragée par des subsahariens bien placés pour pouvoir gérer cette anarchie qui concerne l’Algérie de manière particulière.

    Renvoyer leurs parasités qui se retiennent par la force en Algérie par leurs pseudos travail qui leur sert de carte « encore fictive » mais prochainement utilisée par ces colons pour demander des droits, pour faire venir leurs marmailles, pondre des milliers de subsahariens qui rêvent de devenir algériens logés, scolarisés, soignés en échange de leurs trafics, escroqueries, crimes, etc..

    Renvoyer Tous les mendiants subsahariens harceleurs, rusés, sorciers qui bien que pire qu’analphabètes arrivent à s’enrichir dans notre pays en tendant la main à ces pauvres algériens encore naïvement sensibles.

    Renvoyer les maliens et interdire le commerce qu’ils pratiquent par la vente d’articles inutiles et qui occupent en masse tous les marchés de toutes les villes.

    L’Algérie est devenue une poubelle avec tous ces intrus malfaiteurs qui rongent l’Algérie et qui exaspèrent les algériens chez eux. Aucune confiance aux africains de l’Afrique noire.

    32
    27
      aderre
      26 novembre 2018 - 10 h 51 min

      T’as pas honte de tenir de tel propos racistes! et xénophobes. Personne au monde ne quitte son pays natal, son village, sa tribu de gaité de cœur. C’est les conditions sociales, économiques, voir politiques qui poussent les humains à partir, et voir leur dignité mourir petit à petit chez les autre . Vos arguments et diatribe sont ceux des milieux racistes en Europe et en Amérique. Il ni y’a pas une famille algérienne qui n’a pas un frère un coussin un proche lointain immigré, exilé par les flux et reflux de la vie. Même le Nationalisme, le Patriotisme algérien,[ Etoile Nord Africaine 1923] qui nous a acheminé vers notre l’indépendance et nos couleurs nationales 1962, sont née à Paris , à l’étranger, par des algériens que la misère avez poussé vers l’exile. HONTE a toi. encore une fois

      21
      19
        Anonyme
        26 novembre 2018 - 11 h 52 min

        Répondre
        Aderre

        Ce n’est nullement du racisme, le race n’est pas évoquée dans ce commentaire, vous mettez votre arme du terme « racisme » en avant pour défendre qui ? les réseaux criminels subsahariens qui vendent leurs enfants pour servir de mendiants à leurs gangs installés en Algérie et qui se sont accaparés de nos villes et villages parce qu’on a eu honte à un certain temps de dire la vérité et d’accepter ces intrus malhonnêtes et ingrats. Si vous défendez, sans aucune honte, cette criminalité odieuse, on vous suggère de ne pas avoir honte de vous installer chez eux pour leur inculquer les règles de l’éducation morale et civile et de les aider à retrouver leurs repères en subsaharie.
        Nos villes, villages, marchés, cimetières, métros, trains défigurés voire délabrés par ces populations massacreuses et on continue à avoir honte de dire cette vérité.
        Algérie aux algériens.

        17
        7
        anonyme16
        26 novembre 2018 - 12 h 08 min

        Aderre
        26 novembre 2018 – 10 h 51 min
        Arrêtez de penser comme vous le faites. Ces populations sont dans leurs conditions de pauvreté, analphabétisme etc.. et ceci ne veut pas dire que les algériens doivent endosser tout ce fardeau.
        La solution est dans leurs pays où les régulations de leurs naissances excessives et la mise en place d’établissements d’éducations sont impératifs, ensuite viennent les petits projets pour créer des emplois pour ceux qui prétendent vouloir travailler.
        Les algériens n’ont pas provoqué le drame subsahariens et il faut peut être le dire, ces peuples ne cherchent pas du tout à améliorer les situations de leurs pays ils ne pensent qu’a fuir et atterrir par millions chez les autres. Défendre son pays contre l’invasion n’est pas du racisme Monsieur et ne comparez pas les algériens installés à l’étranger qui ont des noms et prénoms, leurs passeports et leurs origines connue avec les populations subsahariennes. On ne cédera pas à l’invasion de l’Algérie par ces mendiants et faux travailleurs qui s’activent dans ces jobs en Algérie pour tenter d’obtenir une régularisation administrative avec l’appui de certaines organisations. L’Algérie n’est pas un refuge pour les trafiquants et réseaux mafieux subsahariens.

        15
        4
        Assya
        26 novembre 2018 - 12 h 29 min

        Aderre
        Venez faire un petit tour dans une ville ou 2 en Algérie et vous verrez avec étonnement et stupeur l’anarchie causée par ces migrants qui jettent la nourriture et les habits que leur offrent les algériens mais exigent l’argent, dans ces conditions croyez-vous monsieur en la faim de ces peuples. Avant de faire labbe Pierre il faut avoir ses arguments hors vous semblez loin de la réalité qui règnent en Algérie avec les réseaux criminels et de prostitution subsahariens.

        14
        3
        Action
        26 novembre 2018 - 18 h 24 min

        @Aderre si des gens insupportables vue leurs comportements et leurs modèles de vie voirs le proxénétisme la drogue et surtout des faussaires d’argents faites un tour ici à Paris dans des quartiers Château d’eau ,Château rouge et autres quartiers vraiment ils sont sale à fond la caisse d’ailleurs moi ces quartiers j’ai les appeler château noir et château black, et même pendant la fête de l’aide el kiber jamais je va égorgé un mouton de couleurs noir.

      Mohamed
      26 novembre 2018 - 11 h 20 min

      Salam aleikoum,

      Vous avez oublié la complicité de chez nous, qui exploitent cette filière de mendiants, travailleurs et vendeurs subsahariens, sans ces complices de chez nous, tout aurait été impossible, le ver est dans la pomme.

      17
      8
      Action
      26 novembre 2018 - 13 h 58 min

      @Assya, tu as bien dit ils faut de l’action par les femmes et hommes Patriotes qui aiment leurs beaux pays si L’ALGERIE, ils faut débarrasser ces punaises.

      9
      3
        Assya
        26 novembre 2018 - 16 h 22 min

        Action
        Je sais que des patriotes comme et moi même c’est tout le peuple algérien qui est furieux contre cette plaie subsaharienne qui a saccagé notre beau pays, passons à l’action pour les renvoyer de force et même ceux qui traînent dans les chantiers ils sont des centaines de milliers on dirait une armée redoutable …….qui attaquera le jour « J »

        5
        3
      Anonyme
      28 novembre 2018 - 0 h 14 min

      Les mendiants subs sont tellement riches que maintenant ils n’ont plus besoin de dormir sous les ponts, ce temps initial est terminé, désormais ils peuvent louer une villa et y loger par tribus entières. Le logement n’est plus un obstacle majeur à leur installation, fini le temps de la misère sous les étoiles et de la précarité.

      Pour ceux qui ne mendient pas, qui ont un travail sur les chantiers, les ONG locales financées par l’Italie louent également des logements au nom d’un tiers bien évidement. C’est le truc qu’ont trouvé les Italiens pour fixer les subs hors de chez eux et nous les coller

      Autre astuce, maintenant les filières de mendicité envoient des enfants sans parents pour mendier en Algérie. Quand les enfants se font prendre par la police, où les renvoyer? On ne sait pas, ils n’ont pas de papiers. Alors l’Algérie les recueille dans ses centres ad vitam aeternam.
      Ou alors des femmes en instance d’expulsion décident d’abandonner leurs enfants derrière elles et c’est parti pour l’Algérie immense orphelinat et pouponnière pour enfants subs, en plus de devenir l’hôpital gratuit de nos voisins. Comme c’est commode, les parents pondent, et ensuite ils les envoient en Algérie, dans un cas ou un autre ils sont gagnants.

      L’Algérie se fait complètement rouler dans la farine. Les fiers Algériens qui avaient la réputation d’être des durs à cuire dans le monde occidental ne sont pas du tout craints des subs, bien au contraire, ils tiennent le haut du pavé sur la place de la mendicité. Et il faut dire que nulle part ailleurs ils ne trouveront une pareille aubaine et un tel niveau de vie car croyez moi ils mangent mieux que vous et moi avec une recette de 5000 DA minimum par jour et par tête de pipe; une sinécure meilleure que le RSA français, plus les vêtements offerts, plus l’hôpital gratuit sans avoir le moindre papier à fournir dans un pays où ils ne crèvent pas de chaud toute l’année, où il fait toujours beau entre la mer et le soleil de Méditerranée.

    Hibeche
    26 novembre 2018 - 8 h 43 min

    Une chose que beaucoup de monde oublie. Fakhamatouhou, en 20 ans de règne, n’a jamais rendu visite (officielle ou d’État ) à un pays subsaharien. Même pas le Mali dont il porte le nom (Abdelkader El Mali).
    Quand on traite les voisins avec dédain, il ne faut pas s’étonner que le loup rentre à la bergerie par le jardin d’un voisin.

    26
    23
      Anonyme
      26 novembre 2018 - 10 h 02 min

      à Hibeche

      Vous ne ressemblez guère à un conseiller d’un président de la république.
      L’Algérie a envoyé et envoie à ces pays de l’argent des produits alimentaires des produits de soins chouchoute leurs mendiants agressifs abrite leurs délinquants futurs gangs en TERRE algérienne….qu’est ce qu’ils veulent de plus ces subsahariens qu’ils viennent tous s’installer chez nous et abandonner leurs pays.

      18
      12
        Hibeche
        26 novembre 2018 - 11 h 39 min

        Vous confondez expressément relations économiques et politiques, d’égal à égal, entre états, échanges de visites de chefs d’états entre pays amis et partenaires.
        Et aide humanitaire, immigration illégale et ses corollaires.

        6
        3
    anonyme
    26 novembre 2018 - 8 h 08 min

    Bientôt l’Algérie ? Déjà que nos « dirigeants » participent depuis 2000 au Dialogue méditerranéen … « NATO’s Mediterranean Dialogue was initiated in 1994 by the North Atlantic Council. It currently involves seven non-NATO countries of the Mediterranean region: Algeria, Egypt, Israel, Jordan, Mauritania, Morocco and Tunisia. » Source : OTAN

    11
    16
    IMAZIREN
    26 novembre 2018 - 8 h 05 min

    Les sionistes y sont déjà aux portes d’EL DAJAZAÏR, à travers certains pays traitres « frères ».

    38
    20
    Sprinkler
    26 novembre 2018 - 8 h 00 min

    Israël a les deux pieds au Maroc, un pied en Tunisie et un en Libye…L’état terroriste sioniste a également une  » antenne  » en Mauritanie…L’armée française s’est installée au Mali et au Niger…Autant vous dire qu’ au chapitre de l’encerclement l’Algerie est bien…entourée !

    44
    13
      Farida
      26 novembre 2018 - 8 h 45 min

      Avec un président malade et en congé maladie depuis 2005. Quel pays ou nous vivons !

      33
      15
    Brahms
    26 novembre 2018 - 7 h 39 min

    Il ne suffit pas de fréquenter quelqu’un pour être à son niveau. Il faut bosser 12 heures par jour régulièrement et avoir les moyens de sa politique. Attendre des aides au biberon sans arrêt, quémander de l’argent, du matériel, des structures et derrière faire des marmots en pagaille sans en avoir les moyens comme les Tchadiens ne peuvent que ramener le sous développement.
    Ce Tchadien a été en réalité jaloux du rapprochement Algérie – Mauritanie alors par pure jalousie, il a été se réfugié dans les mains du diable (Israël) qui n’a eu son essor qu’avec l’argent des saoudiens.

    28
    12
    Le beurre et l'argent du beurre
    26 novembre 2018 - 6 h 56 min

    Israel c’est aussi ses banques en Europe où sont cachés les centaines de milliards$ des nababs algeriens….

    41
    15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.