Recomposition géopolitique

Kadhafi France
La disparition de Mouamar Kadhafi n’arrange plus les affaires de la France. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Au fond, la France doit regretter amèrement d’avoir renversé Mouammar Kadhafi. Depuis la disparition de la Jamahiriya libyenne, les Français éprouvent toutes les peines du monde à garder une maîtrise sécuritaire sur l’Afrique de l’Ouest, leur pré-carré africain.

Le vide sécuritaire créé par le démantèlement méthodique de l’Etat libyen a même failli, à maintes reprises, emporter ses alliés régionaux. Six années après l’assassinat de Mouammar Kadhafi, aucun des pays du Sahel n’est stable. Exit la Mauritanie et le Sénégal. Excepté ces deux-là, l’Afrique francophone risque à n’importe quel moment de s’effondrer comme un château de cartes. Même le Mali, qui fait pourtant l’objet de toutes les attentions internationales, éprouve toutes les peines du monde à se relever.

La France déprime à l’idée même qu’elle puisse perdre un jour son royaume africain. Son désarroi transparaît d’ailleurs clairement à travers les déclarations de son ambassadeur à l’ONU, François Delattre, qui était justement cette semaine à Bamako pour presser les différents protagonistes de la crise malienne d’appliquer sans plus tarder les accords de paix d’Alger et supplier la communauté internationale de soutenir la force du G5 Sahel.

En cherchant à élargir sa zone d’influence à la Libye, la France a scié, en quelque sorte, la branche sur laquelle elle était assise. Elle a créé un chaos qui risque tout bonnement de lui faire perdre les pays qui lui permettaient de faire son beurre en Afrique. Outre, en effet, les défis sécuritaires que pose la crise libyenne, la France doit aussi faire face aujourd’hui à une farouche concurrence dans la région. Certaines puissances n’attendent que son affaiblissement pour entrer en scène et imposer un nouveau découpage de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale.

La crise qui oppose actuellement francophones et anglophones au Cameroun est d’ailleurs peut-être à mettre sur le compte des rivalités entre grandes puissances ou des rivalités entre groupes industriels concurrents. En s’attaquant à la Libye, la France n’a fait, en réalité, qu’accélérer la recomposition de la carte géopolitique de l’Afrique. Une recomposition qui s’accompagne obligatoirement d’un reclassement des puissances. Dans ce nouveau contexte, il n’est plus certains que la France soit capable de jouer les premiers rôles.

S. S.

Comment (7)

    Felfel Har
    24 octobre 2017 - 15 h 18 min

    Je voudrais renvoyer Sarko à la lecture de ce commentaire fait par l’humoriste Pierre Dac, qui avait l’art de faire rire ses compatriotes de leurs propres tares: « Le crétin prétentieux est celui qui se croit plus intelligent que ceux qui sont plus bêtes que lui ». En plein dans le mille! Son ambition est inversement proportionnelle à sa capacité à mener à bien ses actions. Bien qu’il ait une grande gueule, la Libye lui restera en travers de la gorge. Son gourou, BHL, l’autre débile mental et tout aussi prétentieux, lui a fait croire que ces crimes de guerre n’allaient pas payer. J’ai de bonnes nouvelles pour eux, ils finiront tous au bout de la potence!




    8



    0
    aymen rami
    23 octobre 2017 - 19 h 15 min

    si hitler n’avait pas commis la betise et la grave erreur de jugement de s’attaquer à la russie, et perdre ainsi plus 80 pour cent de ses forces armees, la france ne serait maintenant qu’un departement rattaché à la moselle, et croyez moi ca ne serait que justice rendue aux peuples d’Afrique et d’orient et d’Asie qui ont tant souffert et continuent à en pâtir de ce fléau de l’Europe qu est la France, une armée défroquée qui n a jamais gagné une bataille de tout son histoire, des dirigeant s cyniques criminels et mégalomanes…voila ce que ca donne , maintenant..en lybie, en syrie, au sahel…la peste…salle racaille…o, aurait préféré que l’armée allemande s’éternise…sur ce territoire de couillons…




    2



    0
    Les Égarés.
    22 octobre 2017 - 23 h 01 min

    Sarkozy n’a fait qu’accomplir sa mission , de remettre la France dans l’Otan , attaquer la Libye et engager la France en Syrie , rendre la France Vassalle des Usa….Les USA peuvent être fiers de l’agent Sarkosy….. L’attaque contre la Libye en déstabilisation du Sahel à permis à Africom US de s’installer en zone influence Française Sahel…. Sarkosy a fait un bon boulot , ..USA CIA très content !!!!?




    11



    0
    Anonyme
    22 octobre 2017 - 22 h 51 min

    La mission de Sarkozy a été la présidence Française avec l’aide de Collabos… ensuite remettre la France dans l’Otan , faire signer tous les traités Européen…attaquer la Libye sur ordre de Usa… pour déstabiliser le Sahel et permettre à Africom US de s’installer en zone influence Française… après cela engager la France en Syrie…ce qui explique tous les ennuis judiciaire de Sarkozy …




    10



    1
    HANNIBAL
    22 octobre 2017 - 20 h 41 min

    Si la france perd ses colonies il restera les yeux de quelques Africains pour la pleurer mais tant a dire que certains
    d’ailleurs aiment la tutelle de la france c’est le sort du valet a son maitre qui fait d’un pays un protectorat dixit le magyar
    sarko trouvait que bouffi VI était un grand roi de ce meme roitelet ou encore dixit sarkozy
    que c’est une erreur de la cartographie d’avoir placé la tunisie a coté de l’Algerie et que selon un de leur ministre
    qui a eu l’outrecuidance de se sentir plus romain que Cesar voulait déplacer la Libye et l’Algerie on voit que la vue
    est hélas bien basse chez ces bougnouls et qu’ils veulent rester au sein de l’empire français qui n’existe plus disparu
    et houspiller par les Africains qui ne veulent plus du franc CFA et par la meme désserer le cordon qui les étrangle seul s’accroche notre voisin le roitelet bouffi VI qui lache des effluves a 200km le relie encore a cette france qui pour la faire vivre au sein de cette Afrique est utilisé comme cheval de troyes dans toutes ses manigances pour les intérets de la franco$ionie mais la grande Chine est venue perturber leur plans fini le beurre et l’argent du beurre adieu veaux vaches moutons et adieu le temps des colonies .




    8



    0
    Anonyme
    22 octobre 2017 - 17 h 48 min

    La France est innocente des actions de Sarkosy qui n est que l executant d un projet de destabilisation des Etats ayant une frontiere commune avec l Algerie et directement destabiliser a travers le niger et le Mali notre pays et eliminer dans le cours des evenements Gueddafi un temoin du financement de sa campagne electorale.
    En d autres terme Gueddafi a aide Sarkosy a gagner les elections face a Segolene Royal et a permi a Sarkosy d accomplir le plan visant principalement l Algerie en dernier lieu.




    14



    0
      [email protected]
      23 octobre 2017 - 19 h 14 min

      si hitler n’avait pas commis la betise et la grave erreur de jugement de s’attaquer à la russie, et perdre ainsi plus 80 pour cent de ses forces armees, la france ne serait maintenant qu’un departement rattaché à la moselle, et croyez moi ca ne serait que justice rendue aux peuples d’Afrique et d’orient et d’Asie qui ont tant souffert et continuent à en pâtir de ce fléau de l’Europe qu est la France, une armée défroquée qui n a jamais gagné une bataille de tout son histoire, des dirigeant s cyniques criminels et mégalomanes…voila ce que ca donne , maintenant..en lybie, en syrie, au sahel…la peste…salle racaille…o, aurait préféré que l’armée allemande s’éternise…sur ce territoire de couillons…




      1



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.