Grande Mosquée d’Alger : les graves accusations d’un architecte

Chorfi Mosquée
Abdelmadjid Tebboune inspectant le chantier de la Grande Mosquée. New Press

Par Hani Abdi – Le projet de la Grande Mosquée d’Alger continue de faire couler beaucoup d’encre. Et c’est, cette fois-ci, un ex-membre de l’Agence nationale de réalisation et de gestion de ce projet des plus démesurés qui enfonce le clou. En effet, le président du Conseil national des architectes algérien (CNOA) et ex-membre du Conseil d’administration de l’Agence, Djamel Chorfi, a qualifié «le projet de la Grande Mosquée d’Alger de la plus grosse arnaque subie par le président Bouteflika».

Dans un entretien accordé à un média arabophone, Chorfi a affirmé que le projet est plein d’anomalies et de graves erreurs qui sont dues à l’étude mais aussi à la qualité d’exécution des travaux qui laisse à désirer. «Un projet d’une telle envergure a eu un faux démarrage. Les deux bureaux allemands chargés de l’étude et de la conception du projet n’avaient finalement pas les moyens nécessaires pour mener convenablement leur travail. Ils ont été virés plus tard, mais le mal est déjà fait. De graves erreurs ont été commises au départ des travaux. Ils ne peuvent être corrigés. Nous avions découvert que les Allemands avaient sous-traité avec plusieurs bureaux d’études secondaires. Ce qui est interdit par la loi», a relevé Chorfi pour qui le plus grave n’est pas la sous-traitance en elle-même mais la qualité du travail effectué pour un projet d’une telle envergure.

Cet ex-membre du Conseil de gestion du projet ne se limite pas à cela. Il parle également de conditions opaques dans lesquelles a été choisi le bureau d’études français Egis, qui assure actuellement le suivi de la réalisation. Djamel Chorfi n’a pas épargné le groupe chinois en charge de la construction de la mosquée qui, selon lui, n’a pas respecté le cahier des charges, ce qui a causé un retard incommensurable dans l’exécution des travaux. Le projet devait être initialement réceptionné en 2015. «L’entreprise chinoise devait mettre 3 000 travailleurs sur le chantier. Mais finalement, le chantier tournait avec uniquement 600 travailleurs. Les autres transitent par le chantier de la Mosquée d’Alger pour aller à d’autres chantiers», a-t-il souligné.

Djamel Chorfi a, en outre, accusé l’ancien ministre de l’Habitat, dont dépendait le projet, d’avoir fourni de «faux chiffres sur l’état d’avancement du projet». «Tebboune avait menti au Président de la République en lui avançant, en 2016, un taux d’avancement des travaux à hauteur de 95%. C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à démissionner», a précisé Djamel Chorfi pour qui ce projet gigantesque n’a pas été réalisé selon les normes. Selon lui, le projet ne sera pas achevé totalement avant 2020.

H. A.

Comment (65)

    abdel
    29 mai 2018 - 22 h 52 min

    Une fois que la mosquée sera opérationnelle, les Algérois pourront s’y rendre et dans leurs prières, demander à Allah de punir tous les vilains corrompus et les mauvais ouvriers ! La religion, opium du peuple et arme de pression des dirigeants …




    0



    0
    karimdz
    24 octobre 2017 - 20 h 43 min

    2020, j ose espérer que c est une exagération. Si les bureaux d études allemands sont corrompus, alors à qui faire confiance ? !!!!




    3



    4
    mas umeri
    24 octobre 2017 - 15 h 57 min

    Construire une Mosquée, un lieu de culte musulman, sur une rivière souillée, nauséabonde ‘Oued El Harrach » si les travaux sont bâclés, s’il comporte de grosses anomalies,cela, constitue une punition Divine a l’encontre de ses promoteurs.




    8



    4
    Mahmoud
    24 octobre 2017 - 15 h 30 min

    Monsieur Hani Abdi , Le Président Bouteflika s’en contrefiche de tout ce qu’on peut raconter sur le projet de la Mosquée d’Alger, car pour lui l’essentiel c’est qu’elle soit parmi les plus grandes mosquées du monde ! Point final !




    9



    4
    Genseric
    23 octobre 2017 - 19 h 55 min

    Ce n’est pas le président Bouteflika qui a subit la plus grosse arnaque ( ce n’est pas son argent ) , mais le peuple algérien qui a été arnaqué en décidant de construire cette mosquée .




    37



    4
      Karim
      24 octobre 2017 - 21 h 39 min

      La mosquée n’est pas une priorité, donc inutile et non avenue.
      Nous avons de multitude de besoins élémentaires et les mosquées, nous n’en manquons pas sur le territoire.
      On a déjà une forte majorité de concitoyens qui sont abruties par les manipulateurs qui se servent de la religion, c’est une aubaine pour ces monstres et la décennie noire sera effacer des mémoires et ne sert pas de leçon.
      Pour cette somme, les chinois ont acheté un prestigieux constructeur automobile européen qui va leur apporter du savoir-faire et une plus-value incalculable.
      Pour notre cas, c’est jeter de l’argent dans le feu qu’on laissera à nous descendance comme héritage qui continuera à l’alimenter à coups de centaines de millions annuellement pour ne pas qu’elle tombe en ruine (tout du moins le retarder).
      Encore une idée diabolique parmi tant d’autres ou beaucoup se sont enrichies alors que beaucoup de nos concitoyens n’ont pas de quoi mangé, sommes-nous pour être plumer et même scalper à sang?




      12



      1
      GENSERIC
      26 octobre 2017 - 19 h 58 min

      Si tu essayais de te trouver un autre pseudo !!!
      Au lieu de piquer le mien et de me faire dire des conneries .




      0



      1
    FUTUR PATRIMOINE
    23 octobre 2017 - 16 h 56 min

    Maintenant on s’attaque à la plus haute mosqué d’afrique décidement cette énorme mosqué dérrange !
    Ça sent le sabotage de l’Ouest !




    6



    39
    Abou Stroff
    23 octobre 2017 - 16 h 03 min

    en qualifiant «le projet de la Grande Mosquée d’Alger de la plus grosse arnaque subie par le président Bouteflika», djamel chorfi essaie t il de faire passer le message (subliminal?) que la mosquée est financée par les propre fonds de notre bienaimé fakhamatouhou national?
    en fait, s’il y a une grande arnaque, c’est la mosquée en tant que telle qui en constitue une. en effet, cette mosquée constitue un énorme gaspillage de ressources qui auraient pu servir à construire des hôpitaux, des pôles éducatifs d’excellence, etc. malheureusement, lorsque l’irrationalité sévit à tous les niveaux on ne peut s’attendre qu’à des décisions irréfléchies.




    92



    3
      zaatar
      24 octobre 2017 - 7 h 20 min

      Cher Abou Stroff je te salue,

      Ainsi, le projet de l’ascenseur spatial qui permettrait d’aller à l’Eden plus rapidement serait il compromis?




      15



      1
      bougie
      24 octobre 2017 - 18 h 51 min

      Il va falloir un cinquième mandat au président pour pouvoir l’inaugurer ,celui-ci entrera en fauteuil roulant et ressortira à pied !




      11



      0
    Anonyme
    23 octobre 2017 - 15 h 04 min

    Une campagne est en cours pour sali Mr A Tebbune qui a osé s’attaquer à ces voraces véreux …




    13



    12
    TANT MIEUX !
    23 octobre 2017 - 14 h 32 min

    Tant mieux ! d’ici là ce projet sera réadapté en grand hôpital qui manque tant à notre pays. Dieu n’en sera que reconnaissant à ceux qui prendront cette décision.




    44



    1
    Afernas
    23 octobre 2017 - 13 h 50 min

    Les allemands ont menti
    les Chinois ont menti
    Le ministre de l’habitat a menti
    Heureusement que Djamel Chorfi n’a pas menti quoiqu’il a gardé le silence jusqu’à la commande des Tapis aux Perses !
    Trop tard pour parler sur les mensonges des autres




    43



    3
      benchikh
      23 octobre 2017 - 16 h 29 min

      pour Mr Chorfi ,ce n’est pas une façon de régler un problème » l’évasion du problème »,il faut plonger et redresser la bar avec du tout puissance  » DIEU » .




      4



      10
    Anonyme
    23 octobre 2017 - 11 h 35 min

    « la plus grosse arnaque subie par le président » on a l’impression que c’est ‘l’argent » personnel de bouteflika,non cet argent appartient au peuple qui assiste a ce gachis, qui pourrait etre le plus gros scandale jamais connu par ce pays




    18



    0
      bougie
      23 octobre 2017 - 17 h 43 min

      Il fallait tout simplement faire un projet totalement algérien de l’étude de faisabilité ,l’architecture ,la construction ,la décoration 100% made in bladi pour montrer l’excellence de l’Algérie !




      4



      1
        hamid
        24 octobre 2017 - 20 h 46 min

        Il faut savoir cher ami que ça n’est pas dans nos capacités.
        Il y un domaine dont nous sommes imbattable, c’est de la gueule à tel point que nous pouvons nous asseoir tous les jours de la année rien que pour parler et on refait quotidiennement le monde.




        7



        0
    MOULA
    23 octobre 2017 - 10 h 49 min

    pour etre un petit cadre dans une societé nationale qui a vu défilé beaucoups de responsable notamment des ministres concernant mon secteur d’activité je peut vous assurer que ce qui est déclaré est en grande décalage avec la réalité. ces derniers savent qu’ils sont éphémères dans leurs postes danc il font ça pour la consomation et pour plaire aux responsables et gare à celui qui ose les contrarier……………..




    10



    0
    Hamdane
    23 octobre 2017 - 9 h 42 min

    J ai critique dans une de mes reactions les 2 bureaux d etudes Allemands qui sont a la base des erreurs de planification,et j ai evoque que ce comportement est presque courant en Allemagne,Oui l Allemagne est un grand pays,oui ils sont capables du pire comme du meilleur et les catastrophes commises par leurs entreprises de travaux publics et bureaux d etudes en Allemagne meme sont devenues monnaies courantes:Il faut faire confiance aux bureaux de controles des travaux par exemple les bureaux Veritas

    http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/grands-chantiers-en-allemagne-kolossale-katastrophe_1564492.html




    5



    4
      Amar
      23 octobre 2017 - 13 h 17 min

      Comme par hasard un article paru dans un journal français. Si on applique les standards allemand croyait moi aucun projet en France n’aura d’approbation. Pour ce qui est de l’article l’auteur n’a aucune expérience dans le management de projet. Il n y a pas de bureau d’étude dans le monde qui s’engage dans ce type de projet et fait tout par lui-même. la structure des équipes dans n’importe projet d’une telle envergure varie constamment. Mr Chorfi ne connais vraisemblablement que des structures de bureaux qui ont pour charges l’étude des maisons et autre petits projets.




      1



      7
    titus
    23 octobre 2017 - 9 h 27 min

    Si les informations officielles sont aussi bidon que dire des statistiques et données macro?! Il y a fort à parier que les sous en devise seraient dejà ailleurs…




    6



    0
    Anonyme
    23 octobre 2017 - 8 h 39 min

    les terme qui conviennent les plus évidents les plus constatés les plus médiatisés sont arnaques arnaqués arnaqueurs corruptions corrompus détournements des matériaux et du budget surfacturations et pas stylé du tout plutôt un pilonne décoré IKÉA en plus sur toute la longueur et la largeur de notre grand pays il a fallu détruire toute un cartier pour l accumulé dans un coin entre oued el haarrach et l usine d alcool et supprimé une école pour handicapé et j en oubli ,oui mais va bien ;;, bien que je ne vais pas aborder les problèmes de santé d éducation de mendicité de justice,,, j arrête y aura pas assez d encre




    10



    3
    zaatar
    23 octobre 2017 - 7 h 38 min

    Ils sont combien à avoir dénoncé des dérives dans la construction de cette mosquée? Mais pourquoi ne le font ils pas au moment de leur constat? Pourquoi après? et très longtemps après? Mr Chorfi dénonce « Un projet d’une telle envergure a eu un faux démarrage. Les deux bureaux allemands chargés de l’étude et de la conception du projet n’avaient finalement pas les moyens nécessaires pour mener convenablement leur travail. Ils ont été virés plus tard, mais le mal est déjà fait. De graves erreurs ont été commises au départ des travaux. Ils ne peuvent être corrigés. » C’est en spécialiste qu’il parle. Pourquoi alors avoir attendu que Mr Tebboune donne de faux chiffres au président pour démissionner et attendre un an après pour le crier à al presse et à tout le monde? Si les bureaux allemands n’avaient pas les moyens nécessaires pour mener convenablement le travail, pourquoi ce dernier leur a été confié et par qui? et pourquoi Mr Chorfi ne l’a t’il pas dénoncé à ce moment? yaw lebled est totalement comme cela. Tant qu’on est de la partie pour se servir un peu tout est bien tout le monde il est gentil et tout le monde il est beau. Dès que l’on n’est plus de la partie pour se servir on crie au scandale et on accuse le reste…c’est connu chez nous. C’est une conséquence directe du système basé sur la distribution de la rente te sur la prédation. On en a encore pour de longues années avec cette façon de faire et ce système.




    18



    1
    Benhabra brahim
    23 octobre 2017 - 4 h 53 min

    Je pense qu il aurait ete plus interessant de transformer l hotel Aurassi en grande mosquee???!!…et confier l etude,la realisation et le suivit a un bureau d etude……………..egyptien!!..




    6



    12
    Anonyme
    22 octobre 2017 - 23 h 50 min

    Prophète (sur lui la paix) a dit :
    « Dieu ne m’a pas demandé de construire les mosquées superbement (tashyîd ul massâdjid). » Ibn Abbâs ajoutait ensuite : « Je crois que vous décorerez (zakhrafah) vos mosquées comme les gens d’autres religions ont décoré leurs lieux de culte. » (Hadîth rapporté par Aboû Daoûd)

    le Prophète (sur lui la paix) a dit :
    « Viendra une époque où les musulmans s’enorgueilliront de leurs mosquées, mais ne les rendront que très peu vivantes (‘imârah). » (Hadîth rapporté par Ibn Khouzaymah) …
    Car les musulmans n’auront pas fait ce que Dieu leur demande s’ils se contentent de construire de beaux bâtiments et oublient de construire leur cœur et de l’embellir. Or, le Prophète (sur lui la paix) nous a enseigné la purification et l’embellissement du cœur.




    34



    3
      ANO and NYM
      23 octobre 2017 - 14 h 00 min

      vous auriez dû dire plutot :
      Ibn Khouzaymah a dit …
      et abou daoud a dit ….
      et non pas : le prophéte a dit …
      méme si je partage dans le fond le contenu de ces deux récits qui en disent long …
      mais de grace laissons svp notre chér et noble prophéte à sa place et ne le melons pas à notre politique .




      8



      3
    Anonyme
    22 octobre 2017 - 22 h 49 min

    Les gens qui ont fait construire leurs maisons savent combien il est précieux d’avoir des connaissance dans le bâtiment. Les malfaçons sont courantes dans ce corps de métiers et si vous ne faites pas des contrôles réguliers par un expert dans le cas où vous vous sentez démunis dans l’art de la construction,ne soyez pas surpris de vous faire rouler dans la farine.




    19



    2
    aqil2
    22 octobre 2017 - 22 h 33 min

    que tel ou tel responsable de ce grand chantier soit objet à critiques, rien à dire et même c’est normal mais que ce monsieur ne trouve son patriotisme qu’après avoir été écarté du festin…là y a doute!




    28



    5
    ALI
    22 octobre 2017 - 22 h 04 min

    Scandale, quel scandale? Ce qui est scandaleux en Algérie,c’est les choses qui vont bien! Pour le reste , on ne va pas faire un inventaire à la Prévert sauce algérienne! Donc, no comment




    17



    6
    arezki
    22 octobre 2017 - 21 h 16 min

    ces derniers jours on parle de la commande du plus grand tapis du monde chez les perses pour équiper la salle de prière . Voilà une autre occasion de ratée pour légitimer un tant soit peu l’existence d’un tel projet. En effet,les artisanes aux mains de fées à Babar,Ghardaia,Ait hicham….Ouled nail et ailleurs sur le territoir national qui souffrent de ne point trouver de debouché pour leur produits,auraient recu cette commande comme une benediction..sans compter le gain financier et surtout le prestige pour un produit authentique.




    33



    3
    benchikh
    22 octobre 2017 - 21 h 10 min

    « a été choisi le bureau d’études français Egis »comme par hasard!!!! La France ne perd pas son temps ,elle pense toujours que l’Afrique lui appartiens ,et elle fait tout pour que les anciennes colonisations sois sous sa domination .Elle essaye d’écarter tous qui vient de l’Allemagne vers l’Algérie et la remplacer par made in France ,et nous comment peut -on réagir à cette provocation ??!!!!




    14



    13
      Anonyme
      23 octobre 2017 - 0 h 06 min

      Ya Si Benchikh, mais la France ne vient pas d’elle même. S’il n’y avait personne (intéressée) pour la prier de venir, elle ne pourrait pas venir. Donc le mal n’est pas en la France, mais en celui qui lui fait appel et qui est son complice. L’Algérie paie.OK?




      27



      0
        benchikh
        23 octobre 2017 - 16 h 14 min

        Il faut poursuivre ces rangeurs et les exterminer .Activons!!!




        3



        0
    Vangelis
    22 octobre 2017 - 21 h 05 min

    Il est curieux qu’à chaque fois que quelqu’un devient ex quelque chose, il trouve à balancer des informations qu’il détenait avant son limogeage ou sa démission.
    Cet ex membre du conseil et à fortiori président du conseil de l’ordre des architectes donne des informations gravissimes qu’il s’est gardé de livrer avant son départ.
    Est-ce une vengeance ? Est-ce une façon de montrer qu’il s’en lave les mains, à postériori bien évidemment ? Ou encore est-ce pour régler quelques comptes avec Tebboune surtout qu’il parle de l’année 2016 et donc antérieurement à son entretien à un quotidien arabophone.
    Franchement ce n’est qu’une fois que les carottes sont cuites que ce monsieur parle. Il n’a donc rempli ni son mandat de membres ni celui de président du conseil de l’ordre.




    31



    5
      Mello.
      23 octobre 2017 - 7 h 08 min

      Cet architecte n’a pas ete limoge, il a demissionne de son plein gres, alors ne t’inquiete pas, ce n’est guere une question de vengeance.




      9



      3
        Vangelis
        23 octobre 2017 - 8 h 17 min

        Oh que non, je n’ai aucune inquiétude et pour tout dire je m’en fiche qu’il ait démissionné.

        Vous n’avez pris que la démission pour nous prévenir alors que j’ai posé 2 autres questions sans même rappeler pourquoi il a parlé après « sa » démission.

        Avez-vous autre chose à dire de plus intéressant au lieu de défendre l’indéfendable ?




        7



        2
          Anonyme
          23 octobre 2017 - 11 h 28 min

          Il n’y a plus d’indefendable en Algerie, tous les coups sont permis , surtout dans le domaine de l’argent qui reste un sujet primordial , en ce bas monde. Pour votre gouverne, Mr Tebboun n’etait que de passage dans cette affaire et ce n’est pas son expose au president qui pouvait changer quoi que ce soit. L’Algerie est un grand chantier de troubadours qui ne pensent qu’a amasser de l’argent. Que ce Monsieur (Chorfi) fassent ses declarations bien avant , ou bien apres qu’est ce qui pourrait changer en ce systeme, notant ,au passage,que des architectes plus “ chevronnes” que lui avaient attire l’attention de ces responsables, sur la non-faisabilite de ce projet, mais la soif inassouvie de la corruption et du detournement etait plus forte. POINT.




          8



          0
    Anonyme
    22 octobre 2017 - 20 h 21 min

    Quel gâchis ! Avec cet argent on aurait pu construire 20 hôpitaux ultramodernes de classe internationale et avec celui de l’autoroute Est Ouest on aurait pu avoir le réseau de chemin de fer le plus dense et le plus moderne d’Afrique. Avec l’argent gaspillé à faire et à refaire le carrelage des trottoirs et leurs bordures, le goudronnage à répétition des routes on aurait pu construire un million de logements….On pourrait citer des tas d’exemples hélas !




    44



    6
    TARZAN
    22 octobre 2017 - 20 h 04 min

    je pense que la loi sur les biens des personnes va s’appliquer sur tebboune en premier et son cercle. si toutefois il a voulu flouer le président de la république.




    13



    5
    Mello.
    22 octobre 2017 - 19 h 40 min

    Les accusations de cet architecte sont fondamentalement justes, il a enumere un certain nombres de reserves qui ne peuvent qu’aboutir a une desillusion pour ceux qui croient encore a ce projet. Deja, des le debut de ce projet, certaines voix et pas des moindres avaient emis des reserves sur le choix du terrain, sur le choix du bureau d’etudes et sur la societe chinoise chargee de la realisation. Mais, devant ou face a l’incompetence de notre premier ministre , Sellal en l’occurence, tous ces avis etaient mis a la poubelle. Ce projet n’ira pas jusqu’au bout comme tous les projets engages par ces gouvernants, tout comme cette autoroute Est-Ouest qui ne se termine pas. Ceci est aussi valable pour les stades en construction.




    19



    6
    AÏT CHAALAL
    22 octobre 2017 - 19 h 17 min

    Donc si j’ai bien compris , se sera un projet achevé avec beaucoup de retard et avec un coup de réalisation exorbitant et surtout un édifice avec pleins de défauts de construction..La saga religieuse de notre président pour plaire au islamistes n’a pas encore fini et surtout une saga qui va mené notre beau pays vers sa faillite. PS : Dans les pays ou la justice et la transparence règnent en maître, un projet de telle ampleur est suivi par une commission de contrôle et de surveillances qui se charge de respect de cahier de charge de construction des projets de A à Z..mais comme chez nous en Algérie la culture de la corruption est généralisée et banalisée durant les 18 années de l’air Bouteflika tout est devenu normal dans ce pays de l’anormal .Même les édifices à caractère sacré et religieux ne sont pas épargnés par les charognards étrangers .c’est à qui la faute ?




    21



    6
    Ninir
    22 octobre 2017 - 19 h 05 min

    tout le monde s’improvise « expert » quand il s’agit de critiquer. mais on sait tous que la critique est facile, l’art est difficile. pour avoir passé toute ma carrière dans un direction de grand travaux je préfère attendre et entendre les avis des vrais spécialistes du domaine. la réalisation de grands projets n’est pas chose facile, loin s’en faut, à commencer par l’environnement national qui peut constituer un facteur de blocage (ou de réussite). espérons connaitre un jour la vérité sur ce projet comme sur celui de l’autoroute est-ouest.




    13



    5
    Rascasse
    22 octobre 2017 - 18 h 57 min

    Un homme courageux qui dit ce qu’il pense et dénonce : respect Monsieur




    15



    10
      Anonyme
      22 octobre 2017 - 19 h 50 min

      Oui rascasse. Un homme courageux au carré : il dénonce et demissionne !! Ya pas beaucoup qui démissionnent !




      17



      6
      le niveau
      22 octobre 2017 - 22 h 00 min

      il vont pas le lacher pour se mega projet fallait au minimum 1 annee a l’avance faire ces accusations donc qu il assume pour se MEGA PROJET




      2



      4
    Whisky
    22 octobre 2017 - 18 h 13 min

    Moi qu’aurais-je fait? Cet argent je l’aurais injecté pour le logement tout simplement! Et avec une partie du fric j’aurais modernisé l’hôpital Mustafa Bacha. (…)




    20



    3
      Anonyme
      22 octobre 2017 - 19 h 48 min

      Quel gâchis ! Avec cet argent on aurait pu construire 20 hôpitaux ultramodernes de classe internationale et avec celui de l’autoroute Est Ouest on aurait pu avoir le réseau de chemin de fer le plus dense et le plus moderne d’Afrique. Avec l’argent gaspillé à faire et à refaire le carrelage des trottoirs et leurs bordures, le goudronnage à répétition des routes on aurait pu construire un million de logements….On pourrait citer des tas d’exemples hélas !




      15



      5
      le cout du narcisisme
      22 octobre 2017 - 21 h 55 min

      2,5 milliards de dollars c’est 50 hôpitaux à 50 millions de dollars piéce et des milliers d’emplois crées dans le secteur médical !




      17



      0
    Gatt M'digouti
    22 octobre 2017 - 17 h 58 min

    Avec cette main d’oeuvre on aurait pu faire un geste humanitaire pas en hauteur mais en longueur, a savoir eriger une « muraille de chine » tout le long de la frontiere ouest. Allah reconnaitra les siens.




    19



    6
    Zombretto
    22 octobre 2017 - 17 h 45 min

    Le projet d’énorme mosquée en lui-même est une grave erreur et une immense arnaque. On veut distraire les algériens, les tourner vers Allah pour qu’ils se résignent à leur situation sur terre. Pendant que les gens au pouvoir profitent des revenus des ressources naturelles, le peuple s’occupe l’esprit à rêver des délices de l’au-delà, délices promis sans aucune garantie.




    45



    13
      Anonyme
      22 octobre 2017 - 19 h 15 min

      Tu a pris un peu trop de zombretto ?




      9



      22
      anti abou lahya
      22 octobre 2017 - 21 h 59 min

      ALLAH est une certitude certaine , c’est encore plus certain que le moi méme , l’incertain et les contes de fées ce sont les livres de bkh …et complices …




      10



      4
        Kouider
        23 octobre 2017 - 19 h 27 min

        « ALLAH est une certitude certaine » quels sont tes preuves pour être si sûr ?




        2



        4
          @kouider : en veux tu ...en voilà !
          23 octobre 2017 - 20 h 29 min

          bon je te consacre une minute en te donnant une des preuves les plus simples à comprendre :
          il y’a 14 siécles donc , le noble Coran décrivait step by step la formation de l’embryon , puis foetus …etc etc avec une précision chirurgicale :
          réfléchis un peu : y’avait-il à l’époque des échographes , des scanners pour décrire toute ce miracle caché dans les profondeurs du corps humain..!!!??? allez bonne nuit ,
          DIEU SEUL EST GRAND !




          4



          3
          Kouider
          24 octobre 2017 - 20 h 27 min

          Scientifiquement c’est faux ! « فَكَسَوْنَا الْعِظَامَ لَحْمًا » le squelette de l’embryon ne se forme pas avant les muscles . Lis les étapes de la formation du fœtus dans une revue scientifique dans le sens vraie du terme pas des croyances des anciennes civilisations reprise par le coran.




          3



          1
          @ kouider n°2 et fin
          24 octobre 2017 - 23 h 31 min

          bon je te la fait trés courte : la science évolutiuonnisteaffirme que tout est parti d’une proteine puis ….jusqu’à aujourd’hui .ok .
          ma question est : d’où est venu cette toute premiére proteine (ou si vous voulez : d’où est venu l’élément numéro UN de la chaine d’évolution ?)
          (nécéssairement d’une création !) bonne nuit les petits !




          2



          3
        @kuider 3 : vraiment fin
        24 octobre 2017 - 23 h 36 min

        Oh pére …j’ai vu 11 planétes et le soleil et la lune ….(joseph) :
        l’histoire de Joseph (youssef a.s ) s’est passée il y’a entre 2500 et 3000 ans : qui savait à l’époque qu’il y’avait des planétes ? avait-on peut etre un téléscope éléctronique ultra sensible , ou un accélérateur de particules pour voir le boson de Higgs peut être ?




        2



        3
    Anonyme
    22 octobre 2017 - 17 h 37 min

    Les mauvais choix au depart sont responsables de ces deconvenus.Les deux bureaux d etudes Allemands sont a la base du retard et des erreurs commises qui couteront assez chers pour le contribuable Algerien.
    C est tellement bizarre que les bureaux d etudes Allemands aient perdu toutes credibilites,rien qu a voir les projets du nouvel aeroport de Berlin qui accumulent les erreurs de planification et d etude depuis des annees et qui va couter 6 fois le prix initial ou de l opera philharmonique de Hambourg qui au depart devait couter 315 millions d Euros et 3 ans d execution mais le cout final a depasse le milliards d Euros et 8ans de delais d execution….d autres projets trainent en Allemagne tel la gare sousterraine de Stuttgart….les entreprises des travaux publics en Allemagne battent de l aile.Bon enfin prions que les responsables des travaux de la grande mosquee d Alger frappent du poings sur la table et exigent le respect des cahiers des charges et fassent appliquer des penalites de retard et demander des dedomagements comme il est courant dans les grands projets.De toute facon rien n est perdu encore,la grande mosquee une fois terminee sera un symbole monumental de la ville.




    16



    11
    méme pas cap ..
    22 octobre 2017 - 17 h 11 min

    personnellement et sans être architecte …on a qu’à voir de dehors pour comprendre que le projet ne peut etre livré avant 5 à 7 ans à partir d’aujourd’hui.
    tebbo…., sell …etc : devraient etre jugés pour avoir menti sans aucune géne au peuple , au président , au monde !
    mais pu…ain comment font les émiratis pour construire des centres commerciaux aussi gigantesques , des immeubles à donner le tournis ..?
    BREF : ON NE SAIT MEME PAS DEPENSER L’ARGENT PUBLIQUE , DE LA A AVOIR DES COMPETENCES …ON EST ENCORE A DES ANNEES LUMIERE !!!




    32



    7
      Raselkhit
      22 octobre 2017 - 17 h 26 min

      Heureusement que d’emblée tu reconnais que tu n’es ni architecte ni ingénieur et que tu n’as aucune compétence dans ce domaine pour descendre en flammes un projet aussi gigantesque Juste une toute petite question C’est quoi ton métier et tes compétences ??Sans méchanceté juste pour débattre




      15



      31
        méme pas cap ..
        22 octobre 2017 - 22 h 05 min

        juste un simple ing.en éléctronique sorti de b.e.z. diplome obtenu en 88 , mention A-Bien , ça vous va ?
        et vous, quelle études et surtout quelle promotion ? les années 2000 peut être ?




        7



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.